C'est de saison... A quelques jours de l'hiver... le thermomètre baisse... et l'on se rappelle que beaucoup dorment dans la rue... "Coup de froid sur le pays", commente Ouest-France... La photo d'un SDF en Une... "L'invitation faite aux sans-abri de se rendre dans les lieux d'accueil d'urgence se fait sur fond de polémique", explique le journal... "L'association 'Les Enfants de Don Quichotte' et la ministre Christine Boutin ne tiennent pas le même discours sur les capacités d'accueil"... "Sans-abri dans le froid : la polémique", titre également L'Est Républicain... Le Figaro constate : "La fracture entre le gouvernement et les associations s'est élargie ce week-end"... Le Figaro qui rapporte les propos des uns et des autres... "Tous les jours, des personnes restent sans hébergement, parce qu'il n'y a plus de places, ou que les places qu'on leur propose sont indignes", s'insurge Augustin Legrand, le fondateur des "Enfants de Don Quichotte"... "Il n'y a pas de personnes qui aient demandé un hébergement en France et qui n'aient pas été hébergées", a répliqué hier, sur France Inter, Christine Boutin... précisant même qu'à Paris, 130 places sont restées libres samedi soir... Alors Le Parisien-Aujourd'hui en France a tenté, de son côté, d'y voir clair dans cette querelle de chiffres... Les journalistes ont pris leur téléphone et fait le 115... Conclusion : à Lyon, il est difficile de joindre ce numéro... Et s'il reste bien des places en foyers d'accueil, toutes les demandes ne peuvent pas être satisfaites... Même remarque à Toulouse, où le problème c'est que, dans les centres d'hébergement d'urgence, les couples et les animaux ne sont pas admis... A Lille, 23 familles sont restées à la rue... Et à Bordeaux, il est clair qu'il y a plus de demandes que de places disponibles, estime l'un des acteurs du plan d'urgence hivernal... Quant à la capitale... à 19 heures hier soir, il restait des places à Paris... "Le simple fait que la ministre du Logement en soit à chipoter sur les chiffres ne fait qu'apporter la preuve que rien n'a fondamentalement changé", écrit Maurice Ulrich dans L'Humanité... "Nous en sommes toujours au point où il faut, dans l'urgence, pallier l'urgence"... L'éditorialiste qui dénonce les politiques dans ce dossier... "Il y a un an, de grandes déclarations, la main sur le coeur, avaient pu laisser croire à des avancées... Mais s'est-on décidé, du côté de Neuilly et Passy, à faire du logement social en y mettant des moyens sans précédent ?... A-t-on décidé, au gouvernement, de réquisitionner sur-le-champ des milliers de logements vacants ?"... Dans La Charente Libre, Dominique Garraud analyse : "La réponse musclée du gouvernement, par une évacuation manu militari des tentes de SDF des bords de Seine, est à la mesure du désarroi de Christine Boutin : militante sincère du droit au logement, mais ministre privée de moyens"... Dominique Garraud qui conclut : "En cette fin d'année, le gouvernement est invité à rendre des comptes précis sur une solidarité nationale promise et qui ne peut se bercer de mots"... Dans Nice Matin, Marc Chevanche prend la défense de la ministre du Logement... "Dans ce cas d'espèce, la mobilisation compassionnelle se fait sur une tromperie... Car, comme le rappelle avec force Christine Boutin, il n'y a pas de problèmes d'hébergement pour les sans-abri, mais il y a un problème de logements"... Oui, confirme Gilles Dauxerre dans La Provence, "au-delà des querelles de chiffres, c'est la situation indigne de ces milliers de sans-abri qu'il faut améliorer... Jamais autant de personnes, en France, n'ont vécu au-dessous du seuil de pauvreté... C'est là la vrai honte"... Et dans La Croix, Dominique Gerbaud enfonce le clou... "Mieux vaudrait considérer le logement social comme la priorité des priorités... On oublie trop vite que, sur le million et demi de personnes aidées par le Secours Catholique, 20% vivent dans des logements insalubres ou dans la rue... On oublie trop vite qu'un salaire minimum ne permet plus d'avoir un logement décent... On oublie trop vite le nombre croissant de personnes vivant dans leur voiture"... Un salaire minimum qui ne permet plus de s'en sortir... Mais surtout un salaire minimum qui se généralise... C'est l'un des constats dans Le Parisien-Aujourd'hui en France... Le journal consacre un dossier à la "tension qui monte" sur l'augmentation des salaires... "Quand le secteur privé commence à s'impatienter"... Le Parisien qui explique que les mesures Sarkozy en faveur du pouvoir d'achat seront débattues demain à l'Assemblée... Suffiront-elles à calmer la grogne ?, se demande le quotidien... Rien n'est moins sûr : dans le secteur privé, les conflits se multiplient autour de la question des salaires... Et le sociologue Julien Damon analyse : "Une smicardisation du salariat... La France, dit-il, est, avec la Bulgarie, le seul pays de l'Union européenne où plus de 15% des salariés sont au salaire minimum... De plus en plus de gens sont embauchés au SMIC et n'arrivent pas à gagner plus, ce qui est malsain... Pour les bas salaires, entre les frais d'essence et de garde d'enfants, c'est tout juste si vous ne perdez pas de l'argent pour travailler"... Le marché du travail... On en parle aussi dans Les Echos... puisque la négociation engagée avec le MEDEF devrait se terminer le 10 janvier avec un accord... Les Echos qui note : "Les syndicats se rapprochent pour mieux peser"... Sur un sujet proche, Le Figaro Economie constate : "Sommet social à marche forcée pour les syndicats"... puisque mercredi, le Président de la République, les syndicats, le patronat élaboreront l'agenda social 2008... Et puis aujourd'hui... c'est toujours à lire dans Le Figaro Eco... le ministre du Budget et de la Fonction publique présentera aux syndicats "un plan pour le pouvoir d'achat des fonctionnaires"... Et ça, c'est "un délicat dossier", souligne Patrick Fluckiger dans L'Alsace... "Des réformes structurelles sont indispensables... Elles seront longues et risquées, car chaque administration est jalouse de ses prérogatives... Les syndicats réclament une hausse immédiate du point d'indice... C'est légitime, pour l'éditorialiste, car les salaires ont pris beaucoup de retard... Sauf que les caisses de l'Etat sont vides... Bref, c'est "au secours Père Noël !"... Dans ce dossier-là, il faudra aussi de l'argent... La condition ne sera peut-être pas suffisante, mais elle est nécessaire... "Les pays donateurs pour la Palestine relancent le processus à Paris"... Libération explique que la communauté internationale se réunit aujourd'hui pour soutenir financièrement l'émergence d'un Etat palestinien... 90 délégations sont attendues... L'Autorité palestinienne souhaite recueillir 4 milliards d'euros... "Les Palestiniens attendent une aide record", note également Le Figaro... Le journal fait aussi le point sur "l'argent gaspillé de la paix"... Parce que "depuis plus de 10 ans, les milliards d'aide au processus de paix israélo-palestinien ont engendré de nombreux effets pervers"... Oui mais aujourd'hui, explique le quotidien suisse Le Temps, "à Paris, Mahmoud Abbas attend une aide économique pour éliminer le Hamas"... Dans La Montagne, Alexandre Morel explique que "le développement palestinien est sapé par les quelque 550 barrages israéliens en Cisjordanie... L'étranglement économique, ajouté aux violences perpétrées à ces barrages, contribue de fait à radicaliser les Palestiniens et à placer l'Autorité dans une situation impossible, face à la surenchère islamiste"... Et dans Les Dernières Nouvelles d'Alsace, Olivier Picard se fait très pessimiste... "Il est trop tard, écrit-il... L'Amérique de George Bush se réveille enfin pour tenter de ranimer le rêve d'un Etat palestinien... Mais il est trop tard... trop tard pour acheter, à coup de centaines de millions de dollars, toutes les occasions manquées... George Bush ne peut prétendre retourner in extremis une situation qu'il a laissée pourrir"... Là, c'est pour ne plus laisser la situation pourrir justement... Dans Elle... 50 personnalités écrivent à Ingrid Betancourt... des lettres en réponse à la sienne... Parce que, écrit l'hedbdomadaire féminin, "la lettre d'Ingrid Betancourt nous a émus aux larmes... Et aujourd'hui, plus que jamais, lui témoigner notre soutien est vital"... Alors 50 lettres, signées Christian Lacroix, Catherine Deneuve, BHL, Rachida Dati ou Claire Chazal... Extraits choisis... Albert Fert, le Prix Nobel de Physique... "On ne se connaît pas... Et pourtant je pense beaucoup à vous, à votre courage, à votre ténacité, à votre foi dans la vie"... Muriel Robin... "Vous me manquez, car une femme comme vous ne peut que manquer au monde entier"... Il y a aussi Florence Aubenas, dont les lignes résonnent forcément un peu plus fort... "Je vais te raconter une histoire, Ingrid... Et je vais te la dire tout bas, à l'oreille, au moment où un de tes gardiens s'approche de ton hamac... Tu n'en attends rien de bon, parce que ça fait longtemps que chacun de tes jours est pire que le précédent... Alors écoute bien, petite amie inconnue dans la jungle... Et crois-moi : c'est l'histoire d'une femme... A la fin, elle gagne"... Et sinon dans la presse... Retour sur Bali... la conférence sur le climat qui s'est terminée samedi... "Changement climatique : les décisions renvoyées à 2009", titre Les Echos... "Accord au rabais sur le climat", analyse La Tribune... Le Parisien-Aujourd'hui en France vous raconte ce matin que "les médecins de l'Est débarquent"... "On avait peur du plombier polonais, note le journal... Eh bien, en fait, il avait un grand frère toubib... Mais en fait, les praticiens qui arrivent dans les campagnes menacées de désertification sont accueillis à bras ouverts"... Dans Le Figaro Economie... "Les projets de la SNCF pour le TGV"... "En 2013, les rames seront plus rapides... 360 kilomètres/heure... La possibilité est étudiée par la SNCF... A cette vitesse-là, le train gagnerait des clients sur l'avion"... Et puis... si, bien sûr, je vous en parle... N-I-C-O-L-A-S... 4 consonnes et trois voyelles... C'est le prénom de Nicolas... La belle Carla va bien en faire une chanson... Eh oui : dans tous les journaux, officialisation d'une liaison... celle du Président français et de la chanteuse, ex-top-modèle, Carla Bruni... Carla Bruni en photo en Une du Figaro... "L'amie du Président", titre le journal... Le Parisien-Aujourd'hui en France explique que Carla Bruni et Nicolas Sarkozy s'affichent ensemble... Ce ne sont pas des photos volées, rassurent vos journaux : elles ont été prises par plusieurs photographes, lors d'une sortie présidentielle à Disneyland Paris... C'était samedi... "Conte de fée chez Disney", pour Libération... Cendrillon et le prince charmant... La belle et le clochard... Chacun y retrouvera le Disney qu'il aime... Avec des lunettes roses, la vie est moins morose... comme un air de slogan élyséen...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.