Une Libé
Une Libé © radio-france

C'est véritablement une page d'histoire, du jamais vu depuis la seconde guerre mondiale. Le spécialiste de géopolitique François Heisbourg commente l'annexion de la Crimée par la Russie dans les colonnes de Libération. "Il n'y a pas eu, depuis la fin de la seconde guerre mondiale, d'annexion du territoire d'un Etat par un autre Etat en Europe. Tout l'équilibre instauré depuis 1945 en serait bouleversé."

Le quotidien La Croix propose à partir d'aujourd'hui une série d'articles consacrés au bouleversement du monde. Révolution numérique, génétique, écologique, mondialisation : le point commun à tous ces bouleversements selon l’essayiste Jean-Claude Guillebaud, c'est que nous sommes redevenus nomades.

Dans ce « Monde nouveau », comme le titre La Croix , voici donc un nouveau repère qui s'apprête à disparaitre : la carte de l'Europe va changer à l'Est.

Car si l'annexion de la Crimée n'est pas encore officielle, il y a bien déjà une frontière avec le reste de l'Ukraine à n'en pas douter. Louis Imbert la décrit dans Le Monde , toujours en kiosque ce matin. C'est au nord du bourg de Chonhar, à une centaine de mètre d'une langue de terre qui relie la péninsule à l'Ukraine. Un camion barre la voie rapide. Autour, il y a un champ de mines fraichement creusé, des blocs de béton et des hommes en armes.

Crimée, récit d'une annexion éclair.

Le Monde montre comment Moscou s'est emparé de la Crimée en 3 semaines, depuis la prise de la mairie de Sébastopol. Dans lemonde.fr , Mathilde Gérard poursuit. Depuis quelques jours, il est difficile de trouver de la monnaie ukrainienne aux distributeurs. Les soldats ukrainiens devront se soumettre ou partir.

Choses vues et entendues dans Libération . Le Premier Ministre de Crimée ne dit plus "les russes" mais "nos concitoyens" et "nous". Quant au président du parlement régional (on dit le Soviet suprême), il annonce à propos de certaines entreprises publiques sur le territoire elles « sont à nous, et ceci ne se discute pas ».

Une_figaro
Une_figaro © Radio France

« La Crimée vote son rattachement à la Russie », titre Le Figaro . « Sécession sur bulletin de vote » dans L'Humanité . « Crimée sous la houlette russe » dans Libération . « La victoire de Poutine marque évidemment l'échec de l'Europe », écrit Fabrice Rousselot dans l’éditorial. Impuissance d'Obama. Dans l'édito du Figaro, Philippe Gélie ajoute : « même Poutine devrait comprendre que la Crimée ne vaut pas l'engrenage d'une nouvelle guerre froide ». Déjà, relève Libé , dans l'Est de l'Ukraine, les incidents se font chaque jour plus nombreux.

Les habitants de Crimée qui ont voté pour le rattachement à Moscou, en espèrent une vie meilleure. D'emblée, leur région serait l'une des plus pauvres de Russie, relève lemonde.fr . Salaire mensuel moyen dans la péninsule : 250 Euros. Beaucoup d'analystes s'attendent à un afflux migratoire vers les zones plus riches du pays.

Nous sommes dans un monde, nomade, nous dit Jean-Claude Guillebaud, quel symbole plus triomphant de cela que la voiture...

Voitures en partie à l'arrêt aujourd'hui

Circulation alternée à Paris et dans la petite couronne. Quelques chiffres pour mesurer le très faible développement des transports verts.

Une parisien
Une parisien © Radio France

Il y a, dans toute la ville de Marseille et sa proche banlieue 7 bornes électriques. Il y en a 2 à Limoges, 5 à Clermont, 10 à Lille, 11 à Nantes et un peu plus de 1.000 dans Paris et sa région. Les chiffres et la carte sont dans Le Parisien-Aujourd’hui qui consacre quatre pages à cette journée où ça va rouler pour les impairs.

Paroles de propriétaires de deux ou quatre roues, où l'on mesure si besoin la grogne que suscite la mesure, entre les réfractaires et ceux qui voudraient qu'on aille plus loin : « Si ca continue demain, j'enfreindrai l'interdiction, c'est mon patron qui paiera l'amende(…) Si je me fais arrêter, tant pis, c'est le jeu (…) Chaque jour de nouvelles mesurettes, il faudrait aller plus loin et interdire le diesel (…), en métro je vais perdre un temps fou. »

Les plus à plaindre ce matin, ce sont peut-être, le quelque 700 policiers mobilisés pour contrôler les véhicules.

Plaque pair on arrête ? Oui mais pas si c'est un électrique, une hybride ou un véhicule GPL. Diesel on arrête ? Sauf les représentants de commerce, les livreurs de bananes et de journaux, les camions citernes et dépanneuses. Une personne seule on arrête ? Sauf si c'est un conducteur de métro qui va au travail, un malade direction l'hôpital ou une femme enceinte. Et s'ils sont trois dans la voiture, ça passe - co-voiturage. Dessin de Ranson, une voiture de flic en suit une autre, avec trois passagers : « On attend qu'il dépose ses passagers et on le verbalise. »

Efficace ou pas la circulation alternée ? Oui, mais à court terme répond l'avocat écolo Arnaud Gossement dans Libération .

On peut retourner les journaux dans tous les sens, ce matin, un mot revient : diesel. « La chose à laquelle on n'a absolument pas pu toucher lors du Grenelle de l'environnement, dit Arnaud Gossement, ce n'est pas le nucléaire, c'est la voiture. Les Français sont prêts à tout en matière d'écologie sauf sur la voiture. 70% des immatriculations en France concernent des véhicules diesel. »

Un nouveau venu parmi les vedettes de l'économie

Autour de la table des négociations, il y avait Martin Bouygues, Xavier Niel, et, en coulisses tout ce que Paris compte de patrons influents et d'avocats d'affaires. Et c'est lui qui en sort gagnant. Patrick Drahi, patron de Numéricable, en négociations exclusives pour le rachat d'SFR.

Le téléphone portable, bel objet symbole du monde nomade, aussi. Patrick Drahi, portrait, dans Les Echos et Le Monde .

fleur pellerin pour un rapatriement fiscal de patrick drahi
fleur pellerin pour un rapatriement fiscal de patrick drahi © reuters

Regard noir vif, personnage volubile et concis à la fois. Quatre enfants, toujours la même femme. Il les voit tous les week-ends dans sa maison près de Genève.

Origines séfarades, naissance au Maroc. Au départ, petit vendeur de câbles à Cavaillon. Au fil des années, une spécialité, racheter les entreprises mal gérée. De bout de câble en bout de câble, cela fait un joli réseau. Quatorzième fortune française. Des actifs au Luxembourg, au Portugal, à la Réunion, en Israël. S'il avale SFR : 18 millions d'abonnés dans le mobile, près de 7 dans le fixe. 11 milliards et demi d'Euros de chiffres d'affaires.

David a gagné contre tous les Goliath, clame Numéricâble. A moins que la partie ne soit pas tout à fait finie. Le gouvernement, via le ministre Arnaud Montebourg, soutenait Bouygues pour le rachat d'SFR. Ce matin encore dans Les Echos , Jean-Pierre Jouyet le patron de la caisse des dépôts se dit prêt à accompagne un rapprochement entre SFR et Bouygues.

Et le Boeing reste introuvable

MH370 Malaysia Airlines, où peut-il bien être. Des journalistes américains, repris par Rue89 entre autres, ont recensé les pistes où l'avion aurait pu se poser. Sachant qu'un Boeing 777 a besoin de plus de 1.500 mètres pour atterrir. Sachant qu'il a volé au moins 5 heures après le dernier contact, il y a 634 pistes possibles. Et encore, c'est compter sans les routes où il a pu se poser….

A demain !

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.