Alors ce matin, bien sûr... Il y a la crise palestinienne... Des violences qui font la Une, en France, du Figaro et de L'Humanité... Des violences qui font la Une aussi de toute la presse européenne, bien sûr... Mais puisque l'on fait une large place au sujet, ce matin, sur France Inter... intéressons-nous à vous... "You are the person of the year"... C'est Time Magazine qui l'a décidé... "Vous êtes la personne de l'année"... Oui, vous le savez... Tous les ans, Time Magazine fait sa Une à la mi-décembre avec l'homme ou la femme de ces 12 derniers mois... Eh bien, cette année, c'est donc tout bêtement le citoyen... Le citoyen, d'accord, mais pas n'importe lequel : l'internaute... Parce que ce citoyen-là contrôle l'âge de l'information... "Bienvenue dans votre monde", explique l'hebdomadaire américain... "Maintenant, c'est à votre tour"... Et l'éditorialiste raconte que quand le magazine a demandé, il y a quelques semaines, à ses lecteurs de voter pour élire le champion de l'année... Eh bien les votes sont arrivés sur le site du journal, en provenance du monde entier... L'Australie... La France... Toute la planète... C'est là que nous avons pris conscience, analyse le journaliste, que la personne de l'année, c'était ces individus qui changent la nature de l'âge de l'information... ces citoyens engagés dans la démocratie numérique"... Certains disent que c'est un danger... C'est ce qu'ils appellent "l'heure des amateurs"... L'éditorialiste de Time Magazine n'y croit pas... "C'est un danger seulement si l'on pense qu'un excès de démocratie ouvre la voie à l'anarchie"... Time Magazine qui est allé à la rencontre de ces personnes de l'année... 15 citoyens de cette démocratie numérique... Il y a Leïla, 20 ans... Américaine... Elle étudie pour devenir assistante sociale... Leïla et son blog vidéo de vraie petite fille seule... Il y a aussi Ali... jeune Pakistanais de Karachi... Lui, sur son blog, ce sont des photos... des photos qu'il prend partout où il va... Il montre la beauté de son pays, mais aussi ses injustices et sa violence... Portrait aussi de Lee Kelley... le "military blogger" en Irak... Time Magazine explique au passage que ce sera ça, la nouveauté de la guerre en Irak... le militaire qui se raconte sur la Toile... Et puis, dans ce tour du monde... une escale française... avec Kamini... le rappeur de Marly-Gomont... l'histoire d'un clip tourné avec un ami... deux mois sur la Toile, et un contrat avec une maison de disques... Alors le rap de Marly-Gomont, ce n'est pas le rap des gangs de Los Angeles, explique le journaliste de l'hebdomadaire américain... Kamini parle de vaches, de tracteurs et de football... Mais les règles sont toujours les mêmes, sur le Net comme ailleurs... Pour se faire remarquer, il faut du talent et de la sincérité"... L'internaute... Le bloggeur à l'honneur... Et en même temps... Les Echos qui jouent les bonnets de nuit... "L'âge d'or des blogs pourrait être déjà passé"... C'est ce que dit le quotidien économique ce matin... Les Echos reprend l'étude de l'Institut Gartner... une étude qui prédit l'apogée des blogs pour les six mois qui viennent... Mais ensuite la période faste sera derrière nous... Tout simplement parce que la plupart des gens qui avaient rêvé de tenir un journal sur Internet l'ont déjà fait... et que la plupart d'entre eux se sont déjà lassés... Un chiffre pour comprendre... Il existe déjà plus de 200 millions d'ex-bloggeurs... Autre chiffre... Sur les 260 millions de blogs dans le monde, seuls 56 millions sont actifs... Et seuls 2% des internautes sont des contributeurs fréquents et actifs des blogs... Alors, dans le même temps, sur la Toile, ça bouge, et ça continuera de bouger... Parce que le phénomène qui va exploser... selon cette même étude... ce sont les services de géo-localisation... 60% de la population mondiale dotée d'un téléphone portable sera traçable d'ici 2010... Dans les pays développés, les parents seront de plus en plus nombreux à faire porter aux enfants des systèmes de localisation pour garantir leur sécurité... Sans parler... extrapole Les Echos... des entreprises, qui pourraient trouver un intérêt... plus ou moins avouable... à suivre leurs salariés... Eh bien, au moins, on est prévenu... Il est toujours temps d'organiser la résistance... Aujourd'hui, on le dit... On le redit... En France, c'est la politique qui occupe la Toile... Présidentielle de 2007 oblige... Alors ce matin, c'est Le Figaro qui se penche sur la question... "Comment les partis font campagne sur le Net"... 2007 pourrait bien être une "Net-campagne"... "La Toile donne aux politiques le moyen de faire une campagne décentralisée, peu chère, universelle et accessible... Et du coup, constate la journaliste du Figaro, c'est l'arme des outsiders... Exemple avec la campagne interne au PS... Ségolène Royal n'avait pas de réseau fort dans le Parti Socialiste... Elle a utilisé massivement son site pour exister et faire passer ses idées... Alors, plus largement... explique donc Claire Bommelaer... les partis recommandent à leurs militants de créer leur propre blog, afin de générer du bruit... en cyber-langage, on appelle ça du "buzz"... Mais cette campagne par Net interposé oblige les candidats à surveiller davantage leurs propos... La plupart des téléphones portables font caméra... Du coup, tout le monde ou presque est un caméraman en puissance... Et un mot malheureux sur un adversaire, c'est le risque de voir les images circuler en boucle... C'est bien ça que les candidats de 2007 vont devoir apprivoiser... ce mélange de transparence et d'anonymat... de démocratie et de diffamation... Et c'est toujours dans Le Figaro... ce constat que les cyber-militants s'en donnent à coeur-joie... Sur les sites militants, le sérieux côtoie le loufoque... Les blogs anti-royalistes fleurissent sur Internet... Il y a le très répandu "sego-stop", le site qui vous guérit de Ségolène Royal... Il y a aussi le tout récent "paslesroyal.com"... Le Figaro qui note que le must absolu des internautes, c'est quand même le "sarkostique"... Des sites qui font aussi la place aux chansons... Là, on découvre que "internaute" ne rime pas toujours avec "poète inspiré"... puisqu'on peut entendre, entre autres, un "Ségolène, elle est roulée comme une reine... C'est la soeur à Sophia Loren"... Lui, il ne s'en est pas remis à Internet... Thierry Breton accorde une interview aux Echos ce matin... Il présente son "projet-choc" pour réformer l'impôt sur le revenu... Mettre en place, en fait, la retenue de l'impôt à la source... Il lance l'idée d'une mise en oeuvre au 1er janvier 2009... Et propose que, du coup, 2008 soit une année de non-imposition... "Bercy place la retenue à la source dans le débat présidentiel", analyse La Tribune... En même temps, si l'on en croit Le Figaro, il n'y a pas vraiment de débat, du côté des citoyens... Les lecteurs-internautes du quotidien ont répondu à la question : "Etes-vous favorable à la retenue à la source de l'impôt sur le revenu ?"... Et c'est "oui" à 74%... L'argent... le nerf de la guerre... Toujours dans la série "campagne électorale"... "Comment les candidats financent leur campagne ?"... C'est à lire dans La Croix... La somme maximale qu'un candidat peut engager, c'est 16 millions d'euros... dont la moitié sera remboursée par l'Etat aux candidats qui font plus de 5% des votes... Mais il n'y a que le PS et l'UMP qui dépenseront jusqu'au dernier centime... Les autres essaieront de faire plus de 5% avec moins de 800.000 euros... histoire d'essayer même de gagner de l'argent... Une autre manière de faire de la politique... La contestation civile... C'est La Montagne qui la met en avant... Une contestation civile qui est en train d'émerger pour exiger des logements pour les plus démunis... Dans le sillage de Médecins du Monde, qui avait l'an dernier distribué des tentes aux SDF... des ONG et des particuliers multiplient les initiatives... C'est également à lire dans Libération... "Nuits sous tente pour des SDF volontaires"... Des citoyens bien logés, qui ont décidé de camper avec des SDF... Une centaine de tentes rouges ont été installées le long du canal Saint-Martin, dans le 10ème arrondissement de Paris, par l'association "Enfants de Don Quichotte"... L'association a lancé un appel par Internet pour créer une passerelle entre les bien-logés et ceux qui vivent dans la rue... 170 personnes se sont déjà portées volontaires... L'un de ces volontaires explique... "La question des SDF, elle est cantonnée dans le champ de l'action caritative... Aujourd'hui, il faut la faire émerger dans le champ politique"... Et pour ça, eh bien, rien de mieux que le soutien de quelques personnalités... Le premier, ce week-end, à s'être rendu sur le canal Saint-Martin, c'est Jean Rochefort, souligne Le Parisien-Aujourd'hui en France... "C'est tragique d'accepter des situations aussi insupportables", explique le comédien... "On vit dans le confort et la gabegie... On finit par s'habituer au désespoir des autres"... Sur le Net, comme ailleurs, il faut du talent et de la sincérité... Bonne journée...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.