Je ne sais pas, Dominique de Villepin, si vous avez déjà acheté vos cadeaux de Noël ?... (...) Vous aimez offrir quoi, comme cadeau de Noël ? (...) En tout cas, si vous êtes en manque d'idées, je vous suggère la lecture du papier du Nouvel Observateur, qui propose cette semaine un petit guide pour nous aider à faire le bonheur de nos amis... et le malheur de nos ennemis... Toute l'originalité de l'article est là : souvent, on ne nous parle que des cadeaux "bien"... Là, on nous parle aussi des cadeaux "vraiment pas bien" : ceux dont on est certain qu'ils ne pourront pas plaire... Et comme je sais que, ces derniers temps, vous avez beaucoup d'ennemis, c'est donc uniquement des cadeaux "pas bien" que je vais vous parler... Conseils du Nouvel Obs : Vous n'aimez pas quelqu'un ?... Offrez-lui donc le dernier CD de Patricia Kaas : il paraît que c'est une catastrophe... Côté lecture, choisissez l'Almanach de Pierre Bellemare : à coup sûr, il sera vexé... surtout si vous glissez en plus une paire de charentaises... Et si vraiment, vraiment, vous ne l'aimez pas, il y a mieux encore : à votre pire ennemi, offrez donc le dernier rapport de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité... D'après l'hebdomadaire, c'est un sommet de bêtise... Et en plus, ça ne coûte rien : il suffit de le télécharger sur Internet... La lutte contre les discriminations... Il en est beaucoup question, ce matin, dans la presse : tous les journaux reviennent sur le discours de Nicolas Sarkozy à propos de la diversité... Le sujet fait la Une de nombreux journaux de la presse régionale... "Liberté, Egalité, Diversité", lance ainsi L'Alsace... "Les grandes écoles s'ouvrent aux minorités", titre La Nouvelle République... Tandis que La Provence s'interroge : "A quand l'égalité des chances ?"... Hier, Nicolas Sarkozy a donc présenté une série de mesures pour lutter contre les discriminations... 25% des places en classe préparatoire seront ainsi réservées aux meilleurs lycéens boursiers... Un grand patron d'origine berbère, Yazid Sabeg, a par ailleurs été nommé commissaire à la Diversité et à l'Egalité des chances... Alors bonnes mesures ou mauvaises mesures ?... Ce matin, les éditorialistes sont assez partagés... Il y a ceux qui applaudissent... à l'image d'André Schlecht, dans L'Alsace, pour qui "on doit saluer la volonté du Président de surmonter les blocages liés à la diversité"... Même enthousiasme chez Olivier Picard, dans Les Dernières Nouvelles d'Alsace, qui estime que "le chef de l'Etat a eu beaucoup de culot hier, et un culot bien inspiré... Afficher la diversité comme une dimension politique et sociale de notre pays, c'est, dit-il, se hisser à la hauteur de son histoire contemporaine"... Mais d'autres éditorialistes sont, disons, nettement plus circonspects... Ainsi Jean-Marcel Bouguereau, dans La République des Pyrénées, qui souligne qu'"une partie des mesures annoncées avaient déjà été annoncées... Le volontarisme, écrit-il, ce n'est pas la redite, et ça ne se résume pas à de grandes envolées verbales"... "Et puis, et puis, note pour sa part Jacques Camus dans La République du Centre, ce n'est évidemment pas sur les intentions que l'on juge la qualité d'une réforme, mais sur ses résultats concrets... Il faudra donc attendre pour apprécier ce qui, dans le plan de Nicolas Sarkozy, relève du gadget et ce qui constitue une vraie volonté de changement des mentalités... C'est alors seulement qu'on saura si le chef de l'Etat est devenu un champion de la diversité ou de la diversion"... Le Parisien-Aujourd'hui en France revient, de son côté, sur la petite polémique provoquée hier par un article du Figaro... On le disait ici même : Le Figaro annonçait la prochaine entrée au gouvernement du socialiste Malek Boutih... lequel, dès le matin, a démenti... "Quand l'Elysée cherche à semer la zizanie à gauche", titre du coup le quotidien... papier signé Eric Hacquemant et Frédéric Gerschel... "C'est l'un des jeux préférés de l'Elysée : lancer le nom de personnalités de gauche plus ou moins en délicatesse avec leur parti, en accréditant l'idée qu'elles sont prêtes à travailler dans un gouvernement d'ouverture... Ainsi, depuis plusieurs semaines, certains conseillers du palais évoquent le renfort imminent de Claude Allègre, Jack Lang, Michel Rocard, Julien Dray, Manuel Valls, Christophe Caresche, Christiane Taubira ou encore André Vallini... des personnalités de gauche qu'à l'Elysée on surnomme les 'maillons faibles', parce qu'elles pourraient être partantes pour travailler avec la droite... Et peu importe, expliquent mes confrères, peu importe si cela n'est pas vrai... L'effet recherché par Nicolas Sarkozy est atteint : défendre son idée d'ouverture tout en attisant la confusion dans le camp d'en face"... En l'occurrence, hier, ça a très bien marché avec Malek Boutih... Dans la série "on lance des noms" (c'est toujours dans Le Parisien), on apprend que l'UMP Christian Estrosi préconise l'entrée au gouvernement de Véronique Colucci... "Pourquoi pas quelqu'un des Restos du Coeur ?", suggère le maire de Nice... Mais rien ne dit que la veuve de Coluche soit d'accord... De l'art donc de lancer des rumeurs... comme ce titre, à la Une du magazine GQ : "Exclusif ! Xavier Bertrand (deux points, ouvrez les guillemets) : 'Je vais aller à Matignon'"... Du coup, on se jette sur l'article... C'est à la page 86 : une longue interview réalisée par Frédéric Beigbeder, avec là encore le même titre : "Xavier Bertrand (deux points, ouvrez les guillemets) : 'Je te fais une confidence : je vais aller à Matignon'"... Mais quand on lit la citation dans son ensemble, on est un peu déçu car, dans le corps de l'interview, il y a une autre phrase... Et donc, voilà ce que dit Xavier Bertrand à Frédéric Beigbeder : "Je te fais une confidence : je vais aller à Matignon... pour déjeuner avec le Premier ministre la semaine prochaine"... Merci pour l'exclusivité... N'empêche, Dominique de Villepin... Xavier Bertrand qui irait à Matignon, non pas pour déjeuner mais pour s'y installer : ce serait une bonne idée ?... On dit que vous ne l'aimez pas vraiment... (...) En tout cas, pour Noël, n'oubliez pas : pour votre ami Xavier Bertrand : Pierre Bellemare ou Patricia Kaas... C'est sûr qu'il adorera... Tout autre sujet à la Une de Libération, ce matin : le quotidien s'alarme de la situation au centre de rétention de Mayotte... Titre à la Une : "La République indigne"... Libération qui s'est procuré un document vidéo dévoilant les conditions d'accueil des immigrés clandestins dans le centre de rétention administrative de Mayotte... Mayotte, un territoire français sur le sol duquel plus de 16.000 immigrés, la plupart Comoriens, arrivent chaque année... 16.000 : c'est presque 10% de la population... "Mayotte, le centre de rétention : une zone de non-droit", explique le journal... Allez voir les photos dans Libé... Allez regarder la vidéo sur le site Internet du quotidien... C'est Rémi Carayol qui raconte... "Des dizaines d'hommes entassés dans une pièce dont la grille est fermée à double tour... Certains sont torse nu... A quelques mètres, tout près des poubelles, des femmes et des enfants sont couchés sur des matelas de fortune... Des gamins crient, d'autres pleurent, certains dorment... Derrière les toilettes, un jeune homme qui a fui la promiscuité s'est assoupi à même le sol... 'C'est ce que nous vivons au quotidien', commente un agent de la Police de l'air aux frontières de Mayotte... Selon lui, il est très fréquent que le nombre de retenus dépasse les 150, voire les 200, alors qu'il n'y a que 60 matelas, et encore depuis peu... Un autre agent témoigne... 'Ce que je vois à Mayotte, je ne l'ai vu nulle part ailleurs... Et notre hiérarchie est parfaitement au courant de ce qui se passe ici... On est obligé de fermer à clé la salle des hommes, pour éviter qu'ils ne s'échappent par le toit... Mais s'il y a un incendie, ils seront tous bloqués... Nous sommes, dit-il, dans l'illégalité'"... "Et pourtant, nous sommes bien en France", rappelle Fabrice Rousselot dans son éditorial... qui dit que cette situation fait tout simplement "honte"... "honte, écrit-il, d'appartenir à ce pays qui, derrière sa bannière d'égalité et de fraternité, déshumanise les plus faibles"... A lire donc dans Libération... Les autres titres de la presse, ce matin... A la Une du Figaro : "EDF va exploiter des centrales nucléaires aux Etats-Unis"... "Le groupe tricolore s'offre 50% des activités nucléaires de l'américain Constellation Energy", précise La Tribune... "EDF remporte sa bataille américaine", confirme Les Echos... L'Humanité fait pour sa part sa Une sur les discussions autour de l'assurance-chômage... "Plus de chômeurs et moins de droits", affirme le journal... La Croix fait ce matin le bilan de la présidence française de l'Union européenne... "Mention bien pour la France", estime le journal... qui précise toutefois que les Tchèques, eux, ne sont pas tombés sous le charme de Nicolas Sarkozy, dont ils critiquent les revirements... les Tchèques qui vont prendre la suite des Français à la tête de l'Union... Et puis, fin d'année oblige, voilà l'heure des bilans... avec aujourd'hui, dans Le Parisien-Aujourd'hui en France, le palmarès des hommes et des femmes de l'année... palmarès établi par les lecteurs du journal... Sur le podium des personnalités 2008 en France : N° 1 : Dany Boon ; N° 2 : Ségolène Royal ; N° 3 : Ingrid Betancourt... Sur le podium des personnalités 2008 dans le monde : N° 1 : Barack Obama ; N° 2 : Lewis Hamilton ; N° 3 : le Dalaï Lama... Autre classement, dans le magazine Femmes... qui, lui, fait le palmarès des femmes de l'année 2008... N° 1 : Simone Veil... Le mensuel qui propose par ailleurs un dossier sur "les meilleurs et les pires cadeaux reçus par les people"... où l'on apprend notamment que le pire cadeau de Noël reçu par Pierre Arditi, c'était un voilier trois-mâts en allumettes... cadeau que l'acteur a malencontreusement cassé dans l'escalier... Un petit bateau en allumettes : ça vous fait une idée de plus, Dominique de Villepin...

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.