La beauté, c'est subjectif... Et la laideur aussi... C'est bien connu... Et puis on nous l'a dit et répété depuis tout petit : ce qui compte, c'est la beauté intérieure... Sauf que non, en fait non : si l'on en croit le dossier que publie cette semaine Marianne, c'est le culte des apparences qui dirige nos sociétés... "Faut-il être beau pour réussir ?", demande l'hebdomadaire... Réponse : pas forcément, mais on a plus de chances de réussir quand on est beau que quand on ne l'est pas... C'est Giulia Foïs qui a mené l'enquête... Elle a rencontré des sociologues, des psychologues, des responsables des ressources humaines, qui, tous, font le même constat : dans le monde du travail, et dans la vie en général, il y a bien une prime à la beauté... "Les beaux ont de meilleures notes à l'école... Ils font de meilleurs mariages et de plus belles carrières", affirme ainsi le sociologue Jean-François Amadieu... lequel a fait plusieurs études sur le sujet, dont celle du CV... Deux CV identiques, mêmes diplômes et mêmes expériences... On change uniquement la photo... Résultat : le candidat au physique disgracieux obtient 30% de réponses positives en moins que le candidat à la belle gueule... Idem dans l'entreprise : à productivité ou résultats égaux, un beau salarié est davantage promu, explique le sociologue... Et même au tribunal, les statistiques sont là : à dossiers identiques, les plus beaux sont moins souvent condamnés... et dans les crimes sexuels, les accusés au physique moins avenant écopent de peines plus lourdes que les autres... Là, tout de même, on tombe des nues... Ce n'est pas seulement une prime à la beauté, mais bien une discrimination liée à la laideur... C'est pas beau... La discrimination, c'est aussi ce dont s'estiment victimes deux policiers municipaux de Cannes... On en parlait dans le journal de 7h30... Ils sont homosexuels, et viennent de porter plainte pour harcèlement moral... Et c'est Geoffroy Tomasovitch qui raconte, ce matin, dans Le Parisien-Aujourd'hui en France... Loin de la Croisette version paillettes, l'histoire d'Alain et de Nicolas... Le premier a 38 ans, le second 34... Ils sont agents du service de nuit à la police municipale de Cannes... Et ils dénoncent les brimades et les pressions venant de leurs collègues et de leur hiérarchie, sur fond d'homophobie... Tout a commencé en 2007, avec la rumeur sur la séropositivité d'Alain... Il a été mis à l'écart, des agents refusant de travailler avec quelqu'un de malade... "Le mois dernier, dit-il, l'un des gradés m'a encore dit : 'Je ne te serre pas la main, par peur d'attraper une saloperie'"... Nicolas est visé lui aussi par la rumeur... Un jour, il retrouve écrit sur son casier : "100% tarlouze"... Considérés comme des pestiférés, les deux gardiens travaillent dans un climat délétère... Faute de renforts, ils disent même avoir été mis en danger lors d'une intervention à risque... Aujourd'hui donc, ils portent plainte... Pas de commentaire du directeur de la police municipale de Cannes... Pas de commentaire non plus à la mairie... En ce moment, tout ce petit monde préfère parler du Festival... Le Festival de Cannes qui, d'ailleurs, continue de faire la Une et les gros titres de nombreux journaux... avec partout des photos de Johnny Hallyday... Notre Jojo national et sa femme Laetitia ont ainsi droit à la Une du Figaro... Laeticia est très belle... Et, d'après le journal, Johnny est plutôt bon dans le film "Vengeance", de Johnnie To... "Johnny électrise Cannes", titre Le Figaro... "Johnny met le feu à Cannes", constate même Nord Eclair... "Johnny met le feu à la Croisette", confirme L'Est Républicain... Tandis que Sud-Ouest est plus critique : "Johnny tourne à vide"... "La vengeance de Johnny tombe à plat", estime également Nice Matin... Johnny a peut-être très bien monté les marches, mais si le film n'est pas bon, c'est tout de même embêtant... Embêtant également, le climat qui règne aujourd'hui autour des élections européennes... Là, dans tous les partis, on craint que le scrutin ne tombe à plat... Du coup, dans tous les partis, on cherche à mettre le feu à la campagne... "Européennes : le coup d'accélérateur", titre ainsi La Provence... en expliquant que les meetings vont maintenant se multiplier, notamment dans la région de Marseille... Des meetings pour tenter de mobiliser les électeurs... Au PS, "Martine Aubry cherche à remettre sa campagne sur de bons rails", constate Libération... Tout en tapant sur François Bayrou, la patronne du Parti Socialiste va bientôt s'afficher avec Ségolène Royal... Ce sera à Rezé, en Loire-Atlantique... Commentaire incrédule de Jacques Guyon, dans La Charente Libre : "Qui oserait parier 1 € que Martine et Ségolène foulant ensemble le tapis rose de la salle des fêtes de Rezé, cela suffise pour galvaniser les électeurs et éviter que la marée de l'abstention monte d'un degré de plus le 7 juin ?"... Une abstention prévisible, et qui inquiète aussi d'autres éditorialistes... Ainsi Jean-Claude Kiefer, dans Les Dernières Nouvelles d'Alsace, qui estime qu'aujourd'hui, "le débat européen est détourné par les partis, au profit d'un débat national"... "Ne nous volez pas le débat européen !", lance également Michel Urvoy, à la Une de Ouest-France... Tandis que Le Parisien fait aujourd'hui dans le didactique, et propose un "voyage dans l'Europarlement"... "A quoi servent les députés ?"... "Comment travaillent-ils ?"... "Combien gagnent-ils ?"... "Où siège le Parlement ?"... Et puis "combien de langues y parle-t-on ?"... Tiens oui, Bernard Kouchner : je ne sais pas si vous savez combien de langues on parle au Parlement européen ?... (...) Réponse : 23... L'Union européenne compte 23 langues officielles, ce qui nécessite pas moins de 430 interprètes au moment des sessions... Il est d'ailleurs demandé aux députés d'éviter les jeux de mots lors de leurs interventions, parce que c'est très difficile à traduire, les jeux de mots, précise Le Parisien... Et puis, dans le genre "ils font tout pour doper leur campagne", France-Soir pointe l'initiative d'Hervé Morin... Samedi, pour faire parler de son mouvement, le Nouveau Centre, il s'est baigné dans le lac d'Annecy... Je ne sais pas quel est le rapport avec l'Europe, mais il s'est dit très content... Quant aux candidats des listes Europe-Ecologie, ils viennent d'enregistrer un disque... Eva Joly, José Bové et Dany Cohn-Bendit poussent la chansonnette : une chanson qui s'appelle "La Crise"... "Depuis l'accordéon de Valéry Giscard d'Estaing, on n'avait pas fait mieux", commente le journal... L'accordéon de Giscard, c'est vrai que c'était beau... France-Soir qui fait toutefois sa Une sur un autre sujet : une vague de suicides à France Télécom... Dossier réalisé par Isabelle Horlans... "En 15 mois, 17 employés de France Télécom ont tenté de se tuer, et 8 d'entre eux sont décédés"... Dernier exemple : une cadre de 42 ans qui a mis fin à ses jours au début du mois... Depuis la privatisation de France Télécom, explique le journal, des dizaines de milliers de fonctionnaires ont été poussés vers la sortie... D'autres se retrouvent au placard... Et d'autres encore sont obligés de se reconvertir... Mais pour certains, c'est très dur... Et souvent, ce sont ceux-là qui craquent... Exemple avec ce technicien de l'Aube, qui s'est jeté sous un train l'an dernier... Son domaine, c'était les satellites... On lui a demandé de devenir vendeur... Il avait 54 ans... Il n'y arrivait pas... Et dans le mot qu'il a laissé avant de se donner la mort, il demandait que son geste serve à quelque chose... Aujourd'hui pourtant, les syndicats de France Télécom affirment que la direction minimise le malaise ambiant... Malaise également chez les producteurs de lait... Et cette fois, c'est à la Une de L'Humanité... "Face aux industriels et à la grande distribution, les vaches à lait se révoltent", titre le quotidien... Le litre de lait n'est plus payé que 21 centimes aux producteurs... A lire donc dans L'Humanité... aux lecteurs duquel je conseille par ailleurs d'aller voir le site Rue89, qui évoque "le retour de Karl Marx et de son Capital"... Eh oui : avec la crise, les éditeurs ressortent "Le Capital"... Et ça marche très bien... Femme Actuelle également, ça marche très bien... Et cette semaine, vous pourrez lire une longue interview de Carla Bruni-Sarkozy... L'épouse du chef de l'Etat a reçu des lectrices de l'hebdomadaire, auxquelles elle explique le comment et le pourquoi de sa Fondation pour la culture et l'éducation... Question d'une des lectrices : "Et l'après-2012, est-ce que vous y pensez ?"... "La vie après ?... Honnêtement, je vous dirai que je l'attends... Mais surtout, je pense à mon mari... La santé mentale, il l'a, et il l'aura toujours... Mais il travaille tant que je crains pour sa santé physique"... Ce n'est pas rassurant... Dans la série "Premières Dames", Le Figaro nous apprend que Michelle Obama vient de relancer la mode des faux-cils... Depuis qu'elles savent qu'elle en porte, toutes les Américaines veulent des faux-cils, comme Michelle Obama... Quant aux Echos, il nous apprend que c'est aujourd'hui l'anniversaire de Bernadette Chirac... C'est également l'anniversaire de Popeck... Joyeux anniversaire à tous les deux !

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.