Alors bien sûr... C'est le sujet dont tout le monde parlait hier... C'est donc le sujet qui fait couler beaucoup d'encre ce matin... Vous avez deviné... les impôts... D'abord... la proposition du ministre de l'Economie... C'était hier dans Les Echos... la retenue à la source pour l'impôt sur le revenu en 2009... A cinq mois de la Présidentielle, elle a quel sens, cette proposition ?, s'interroge Jérôme Arnoux dans L'Alsace... Parce que Thierry Breton travaille pour son successeur, pour la postérité en quelque sorte... Et ça, il a du mal à y croire, l'éditorialiste... Il y a aussi ceux de vos commentateurs qui mettent en garde... "Psychologiquement, ça va influer sur le moral des Français"... C'est Bruno Théveny, dans Le Journal de la Haute-Marne... "Parce que la fiche de paie va s'en trouver bien sûr amoindrie"... Autre sujet d'interrogation... Là, c'est pour Georges Latil, dans La Provence... Est-ce qu'il faudra déclarer à son patron les pensions alimentaires... les revenus subsidiaires... qui relèvent quand même de la vie privée de chacun... et qui, du coup, pourraient peser dans la vie professionnelle... L'avantage de la retenue à la source... c'est Jean-Louis Gombeaud, dans Nice-Matin, qui l'analyse... c'est de moduler les versements en fonction des revenus, qui sont soumis, eux, aux aléas de la vie et prennent souvent le contribuable à défaut... Par exemple, le départ à la retraite ou l'entrée dans le chômage, avec la chute brutale des revenus qu'ils entraînent, posent souvent de gros problèmes... Dans ce cas de figure, c'est sûr, l'impôt à la source, c'est une incontestable amélioration... Mais dans la majorité des cas, ce matin... c'est le côté politique de la chose qui amuse... Cette annonce de Thierry Breton, elle met le bazar dans la campagne électorale... Alexandre Morel, dans La Montagne, pointe ainsi que cette réforme, elle ne figure pas dans la plateforme législative de l'UMP... mais bel et bien, en revanche, dans le projet socialiste... Sauf que comme c'est Thierry Breton qui l'a proposée... François Hollande s'est empressé de dénoncer une supercherie électorale... Alors soit... écrit également Laurent Joffrin dans Libération... cette réforme est peut-être électorale, mais elle est justifiée... Les socialistes ont beau se triturer l'esprit, les arguments leur manquent... On ne peut pas à la fois redouter une réforme et regretter qu'elle ne se fasse pas... surtout quand elle figure en bonne place dans votre programme... C'est une question de cohérence... Cette annonce, elle a obligé François Hollande à monter au créneau... Un entretien, dans Le Monde, sur le projet économique du Parti Socialiste... Deux-trois phrases pour résumer ce long entretien... "Nous reviendrons sur toutes les baisses d'impôt sur le revenu"... "Il faudra créer une CSG pour financer les retraites"... "Il n'y aura pas de baisse du niveau des prélèvements obligatoires"... En résumé... c'est Les Echos qui le dit... Le PS veut faire de l'impôt le levier essentiel de sa politique économique... Dans le couple Ségolène-François, c'est comme dans le duo de flics des polars... Il y a le gentil et le méchant... C'est signé Bruno Dive, dans Sud-Ouest... Tandis qu'elle affirme vouloir faire de la politique autrement... lui développe, en matière de fiscalité, une caricature du socialisme... Peut-être que le Premier secrétaire du PS rêve de jouer à Bercy les grands argentiers de la Présidente Royal... Alors hier, on parlait de la Une de Time Magazine, avec le traditionnel homme de l'année... Pour 2006, ce sont les citoyens-internautes qui ont été sacrés... Eh bien, un autre hebdomadaire américain s'interroge... "Qui seront les personnalités de 2007 ?"... Et en Une de Newsweek Europe... la photo de Ségolène Royal... Newsweek qui affirme que "toute l'Europe observe le visage frais de la politique française"... "Elle incarne pour ses partisans le changement, la rupture avec le passé, explique le magazine... Mais quelle sorte de transformation peut-elle bien apporter à un Etat dont les jours de gloire semblent s'en être allés pour toujours ?"... Newsweek qui attend avec impatience le détail du programme de la candidate socialiste... C'est prévu pour février ou mars, parce que, pour l'instant, les réponses aux grandes questions sont évasives... Et ses détracteurs fustigent le vide cosmique du discours de Madame Royal... L'édition européenne du magazine américain explique qu'elle ne pourra pas continuer à être tout à la fois pour tout le monde... La presse internationale pour Ségolène Royal... La presse française pour Nicolas Sarkozy... "Le président de l'UMP tient un discours de plus en plus social", constate La Croix... C'est vrai que dans les journaux, les expressions qui font titre... tirées de son déplacement d'hier à Charleville-Mézières... c'est pêle-mêle : "La France qui souffre" dans France-Soir... "Les travailleurs qui en bavent" dans Le Parisien-Aujourd'hui en France... "Sur l'euro, sur l'entreprise... Nicolas Sarkozy réhabilite l'interventionnisme social", analyse Les Echos... Dans L'Ardennais... "Sarkozy en Père Noël dans les Ardennes"... Le journal note qu'hier, Nicolas Sarkozy a souvent confondu son costume de ministre de l'Intérieur et celui de candidat à la Présidentielle... Il s'est adressé à la France qui souffre... avant d'exhorter ses troupes, lors d'un meeting, à "renoncer au renoncement"... Une distribution de promesses qui est dénoncée par L'Humanité ce matin... "Des larmes de crocodile pour Sarkozy", titre le journal... "Parce qu'il n'a rien dit, le candidat à la Présidentielle, quand les CRS sont intervenus contre les ouvriers de Thomé-Génot, juste en périphérie de Charleville-Mézières... C'est facile aujourd'hui de dénoncer les patrons-voyous, et de se faire passer pour le Père Noël", dénonce L'Huma... Alors l'emploi, bien sûr au coeur du débat de la campagne de 2007... Et si trouver un boulot était aussi simple que de passer chez le coiffeur et de se raser la barbe ?... C'est ce que tentent de nous faire croire les Allemands... Dans Die Welt, ce titre : "Huit offres d'emploi pour l'homme qui s'est rasé"... "Si vous vous rasez, vous trouverez un travail en trois semaines"... C'est le patron du SPD qui le dit... le parti social-démocrate allemand... En fait, outre-Rhin, les politiques sont en plein débat sur l'Etat-providence... Et la semaine dernière, lors d'une grande réunion-débat, le président du SPD a été pris à partie par un chômeur... un ouvrier du bâtiment, sans travail depuis six ans... Et c'est à ce dernier qu'il a répondu : "Rasez-vous, et vous trouverez du boulot en trois semaines"... L'histoire est également à lire dans Le Monde... Parce que le chômeur en question, Enrico, est devenu célèbre en Allemagne... Il faut dire qu'il a pris le chef du SPD au mot... Il a rasé sa barbe... coupé ses longs cheveux... retiré les piercings qu'il avait dans le nez... Et du coup, eh bien aujourd'hui, il est convoqué dans les bureaux de l'ANPE allemande... où, en effet, plusieurs offres d'emploi lui sont proposées... L'Allemagne qui remet donc au goût du jour la formule : "Aide-toi... L'Etat t'aidera"... A mettre dans le débat électoral également... La recherche... Des inquiétudes et des espoirs sur ce thème, dans la presse ce matin... Les inquiétudes, du côté de la recherche européenne... "Encore un petit effort !", supplie Le Figaro... Parce que, d'accord... le budget 2007-2013 pour la recherche et le développement, adopté hier à Bruxelles, est en hausse de 40%... Mais les pays européens sont toujours loin derrière la Chine... Et cette augmentation... pour substantielle qu'elle soit... ne permettra pas à l'Europe d'atteindre les objectifs de Lisbonne... à savoir, consacrer 3% du produit intérieur brut à la recherche, d'ici 2010... Bref, les moyens ne sont toujours pas à la hauteur des ambitions... Du côté des espoirs... c'est à lire dans Les Echos... "La stratégie énergétique française mûrit"... Le quotidien économique applaudit la décision des ministères de la Recherche et de l'Industrie de tenter une sorte de "Yalta" de la recherche française dans ce domaine... faire émerger une vision nationale... Parce que, jusqu'à présent, souligne le journal, en matière d'énergie, la recherche française agit plutôt en ordre dispersé... et du coup, rate des sujets émergents... Et pour finir... Quid de la santé ?... Eh bien, c'est loin d'être un dossier à oublier par les candidats à la Présidence de la République... Vous lirez dans Le Figaro l'enquête édifiante sur le tourisme médical qui explose... "Ils partent à l'étranger pour se faire soigner"... Le témoignage, par exemple, de Jean-Luc, qui est allé se faire poser ses implants dentaires en Thaïlande... Parce que c'est bien ça la nouveauté : dentistes, cardiologues, spécialistes des yeux proposent, aux quatre coins du monde, des tarifs défiant toute concurrence... Et puis, si vous avez du mal à émerger... à sortir de la couette ce matin... ça ne vous consolera peut-être pas... mais sachez que ç'est normal... Nous dormons moins, et moins bien... C'est dans Libération... Le directeur de la Prévention de la CPAM de Paris vient de rendre un rapport sur ce sujet au ministre de la Santé... "On dort moins qu'il y a un siècle... environ 2 heures de moins... C'est vrai dans tous les pays industrialisés... En cause : les sorties nocturnes... la télévision... les ordinateurs"... Et cerise sur le gâteau : si on dort moins, on dort aussi moins bien... Il y a de plus en plus de bruit la nuit... de moins en moins d'obscurité... et des appartements souvent trop petits, qui entraînent une promiscuité nocive au repos"... Et tout ça, c'est un cercle vicieux... parce que moins on dort... moins on fait de sport... et plus on mange... Ca vaudrait presque le coup de retourner dormir... Bonne journée...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.