On parlait de révolution orange en Ukraine. La couleur domine encore ce matin. Mais c'est celle des flammes sur les photos des journaux et les vidéos des sites Internet. Cet homme en feu à la Une du New York Times édition internationale et dans Libération : vêtements noirs, des flammes sur les épaules, sur les cheveux gris de la nuque. Il court, les deux mains sur le visage pour se protéger. La photo est signée Efrem Lukatski pour l'agence Associated press .

Les flammes ce matin encore au centre de la place Maidan, place de l’Indépendance, le cœur de la contestation à Kiev. Un feu allumé par les manifestants encore sur place pour tenir les policiers intervenus hier à distance. Beaucoup moins de monde que ces dernières semaines et sur un périmètre restreint.

Une Libé
Une Libé © Radio France
[Dans _Libération_ retour sur la journée d'hier](http://www.liberation.fr/monde/2014/02/19/au-moins-25-morts-dans-les-violences-a-kiev_981295) Journée qui commence sous le soleil à Kiev, raconte Sébastien Gobert dans _Libération_ . Un cortège se dirige vers le parlement, à quelques encablures de Maidan. On veut faire pression sur les députés, s'assurer qu'ils vont bien voter les concessions promises aux manifestants, notamment une loi d'amnistie. Mais non, les promesses ne sont pas tenues. Alors l'ambiance tourne vinaigre. Des manifestants envahissent le siège du parti des Régions, le parti du président, et commencent à l'incendier avant de se replier. Tous ces mouvements se déroulent dans un espace qui tient en quelques rues. [Image de cette attaque sur _lemonde.fr_ .](http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/02/18/heurts-autour-du-parlement-ukrainien_4368458_3214.html) Les émeutes prennent de l'ampleur. Entre Maidan et le parlement, tout un chacun prend part aux affrontements, écrit Sébastien Gobert dans _Libé_ . « Hommes, femmes, de tous âges, citoyens lambda, groupes paramilitaires. Des femmes désossent les pavés des trottoirs pour les faire remonter vers la ligne de front. » La police réplique et, en un tour de main, elle déblaye l'une des rues entre le parlement et Maidan et prend possession de la barricade qui surplombe la place de l'Indépendance. Le feu, le bruit des grenades assourdissantes, cocktails Molotov, tirs de pistolets et de fusils. Ambiance dans les rues de Kiev : [document de l’agence Reuters sur le _HuffingtonPost_ ](http://www.huffingtonpost.fr/2014/02/19/photos-ukraine-nuit-violence_n_4813490.html?utm_hp_ref=france) La police est aux abords de la place. "Quand j'ai appris qu'ils avaient arrêté le métro en plein milieu de l'après-midi, j'ai compris qu'ils allaient attaquer", dit un photographe, dans Libération, perdu parmi les uniformes bleus. Blindés légers, canons à eau. Un jeune policier attend : "Qu'ils donnent l'ordre bordel". Sur les coups de 20 heures, le signal d'attaque est lancé. Des centaines de policiers se déversent sur la place. Bilan des affrontements ce matin selon le gouvernement ukrainien : 25 morts **Commentaires après cette journée d'affrontemen** t Pas beaucoup pour l'instant dans la presse française. Non seulement « Kiev sombre de nouveau dans la violence », mais en plus, « Les canaux diplomatiques menacent de se refermer », titre _Le Figaro_ . Analyse de Pierre Avril, le correspondant à Moscou : « Il devient évident que les tentatives de médiation européenne et américaine ont échoué. Pire, ces interventions sont désormais jugées contre-productives par le régime ukrainien qui, jeudi soir, a mis directement en cause l'Allemagne, en tête de l'effort européen. "Ce qui se produit est le résultat direct de la politique de complaisance des hommes politiques occidentaux" accuse le chef de la diplomatie russe. L'axe Moscou-Bruxelles parait de moins en moins efficace dans la crise ukrainienne. » Grâce à Alex Taylor, [l'homme de la revue de presse internationale à 6h50](http://www.franceinter.fr/emission-la-revue-de-presse-internationale-dalex-taylor-la-revue-de-presse-internationale-du-19-fevr) sur France Inter, coup d'œil à la presse en Ukraine et en Russie. Vous retrouvez sa revue de presse en intégralité sur franceinter.fr. Je reprends ses informations. Où l'on constate en effet, que le canal du dialogue avec la Russie est mal en point. A la une de la _Nezavissimaya Gazeta_ : "Toute l'Ukraine en chaos à cause de l'intégration européenne" La presse ukrainienne : _La Voix de l'Ukraine_ , journal officiel du parlement, appelle à trouver un compromis. Le journal _Den_ parle de « dictature de la haine de chaque côté des barricades ». Et puis ce commentaire très hostile à la Russie dans le _Kyiv Post_ , hebdomadaire anglophone. Commentaire d'un journaliste à propos de la cérémonie d'ouverture des Jeux de Sotchi, qu'il appelle « les Jeux du diable » : "Imaginez que ces jeux olympiques se soient déroulés en Allemagne et que l'on ait paradé avec la Croix gammée en parlant d'’’une période et d'une expérience importante dans l'histoire du pays’’. Eh bien c'est ce que certains d'entre nous ont ressenti en voyant passer le marteau et l'enclume, provocation ultime symbolisant la banalisation du mal que nous, dans le passé, nous avons subi." **Quoi d'autre dans la presse ?**
Une canard
Une canard ©
Dans _Le Canard enchainé_ , l'amitié entre deux François. Le premier c'est bien François Hollande, le second ce n'est pas le pape, mais François Pinault, 77 ans, un très proche de Jacques Chirac. C'est « Le milliardaire qui murmure à l'oreille de Hollande », dixit l'hebdomadaire. ‘’Hollande a un rapport quasi paternel avec lui, dit un proche de l'ex grand patron. Pinault est capable de l'engueuler c'est touchant’’. Echanges de SMS, rencontres régulières. François Pinault est, selon _Le Canard_ , au courant de la liaison entre le président et Julie Gayet depuis le début. Le couple a diné à plusieurs reprises dans son hôtel particulier parisien. _Le Canard_ soupçonne le président d'avoir facilité l'implantation de Christie's, la maison d'enchères de Pinault, à Shanghai. Article publié en pleine offensive de charme du président en direction des patrons. D’où ce titre à la Une : « Hollande vise une médaille d'or en tapinage artistique ».
Une equipe
Une equipe ©
Des médailles et des victoires à la Une de _L'Equipe_ . Deux grands titres : - « Balade de printemps ». 4/0 pour le PSG hier en ligue des champions - « Collection d'hiver ». Trois médailles dont une en or pour la France hier à Sotchi. A propos de Sotchi, sur _slate.fr_ , une soi-disant belle histoire des jeux qui tourne mal. L'histoire d'un couple de l'ile de la Dominique, Gary et Angelica di Silvestri. Ils étaient les premiers athlètes de cette petite ile des Caraïbes à participer à des Jeux d'Hiver. Le climat là bas n'est pas franchement propice au ski de fond qu'ils pratiquent. Sur _slate_ , qui reprend les informations d'un quotidien de San Diego en Californie, on apprend d'abord qu'à l'origine, elle est italienne, lui américain. Il est très riche. Ils partent pour la Dominique pour y construire un hôpital pour enfant. Et peut être aussi pour optimiser leurs revenus dans ce paradis fiscal. En remerciement, on leur donne la nationalité de la Dominique. Ils y fondent l'association nationale de ski et se qualifient pour les JO. Les voilà tout fier pendant la cérémonie d'ouverture. Sauf qu'Angelica est à l'hôpital depuis dix jours. Elle est tombée la tête la première sur la glace pendant un entrainement. Quant à Gary il a attrapé une gastro et a du abandonner le 15 kilomètres de ski de fond au bout de 300 mètres. Leur nom est cité dans une affaire d'évasion fiscale. Allez, l'important c'est de participer…
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.