Le stage de formation coûtait un peu plus de 1800 €... un stage proposé par une école de réflexologie et de kinésiologie... Une habitante de Tours a fait le stage, et le chèque également... Mais aujourd'hui, elle porte plainte contre la responsable du stage : une plainte pour escroquerie et pour abus de confiance... Elle l'accuse d'une véritable entreprise de déstabilisation mentale... C'est l'info à la Une de La Nouvelle République ce matin : "Manipulée des pieds... à la tête"... Et il n'y a là aucun jeu de mots : le principe de départ de ce stage était de promouvoir une nouvelle technique de massage de la voûte plantaire... Et des histoires comme ça, on en trouve beaucoup dans la presse, avec plusieurs dossiers consacrés à la multiplication des mouvements sectaires en France... Des dossiers consacrés au rapport qui sera remis aujourd'hui au Premier ministre : le rapport annuel de la Miviludes (la Mission de lutte contre les dérives sectaires), qui pointe toute une série de pratiques dans lesquelles on a bien du mal à faire le tri entre soignants sérieux et charlatans... Aromathérapie, coaching, fleurs de Bach, hypnose, médecine anti-âge, mais aussi naturopathie, sexothérapie ou encore végétothérapie : "les nouvelles sectes qui nous menacent", titre ainsi à sa Une France-Soir... avec le témoignage d'une victime de l'auto-thérapie, une méthode pour le moins controversée, que la Miviludes appelle "la nouvelle médecine germanique"... Au départ, un médecin allemand : Ryke Hamer, médecin radié à vie en Allemagne et condamné en France pour escroquerie et non-assistance à personne en danger... Le postulat de sa méthode, c'est que toutes les maladies, et même les plus graves (cancer, sida, sclérose en plaques), ont une origine exclusivement psychologique... Cet escroc a des adeptes en France, et c'est sur l'un de ces escrocs qu'est tombé le monsieur qui témoigne dans France-Soir... ou, plus précisément, c'est sa femme et sa fille de 6 ans qui sont tombées dessus... La petite souffrait des poumons : elle était asthmatique... Elle souffrait aussi d'un profond strabisme... Mais le faux médecin leur a dit qu'en fait elle n'avait besoin ni de médicaments ni de lunettes : que tout cela serait lié à ce qu'elle a vécu dans le ventre de sa mère... Des théories fumeuses qui ont conduit progressivement jusqu'à l'embrigadement... Suite à quoi les parents de la fillette se sont séparés... Paroles de proches de victimes également, dans La Croix... Là aussi, vous lirez comment certains sont abusés par de prétendus médecins, qui les amènent à se rappeler de faux souvenirs... Témoignage de la maman d'Annie... Témoignage de la maman de Diane... qui, l'une et l'autre, racontent comment leurs filles ont été un jour persuadées d'avoir été violées dans leur enfance... "Un jour, elle a accusé son père d'inceste", raconte la mère d'Annie... C'est son médecin prétendument homéopathe qui lui avait mis cela dans le crâne... "Ce n'était pas vrai... Mais aujourd'hui, on ne se voit plus"... "Quand des charlatans se font passer pour des thérapeutes", titre du coup La Croix... en précisant qu'en France, plus d'un quart de ceux qui se disent psychothérapeutes ne sont en fait ni psychiatres, ni psychanalistes, ni titulaires du moindre diplôme de psychologie... Interview du président de la Miviludes, Georges Fenech, dans Le Figaro : "Il faut, dit-il, une nouvelle liste des mouvements sectaires"... Le Figaro qui fait sa Une sur la politique : les élections européennes et les difficultés du Parti Socialiste... Photo de la Première secrétaire, lors d'un meeting la semaine dernière... "Aubry joue son avenir au PS", titre Le Figaro... avant d'expliquer, sous la plume de Nicolas Barotte, les trois scénarios qui se présentent : scénario rose, scénario noir, scénario gris... Scénario rose : le PS fait jeu égal avec l'UMP, ou même obtient un meilleur résultat... Dans ce cas, Martine Aubry pourra se prévaloir d'avoir remis le parti en ordre de bataille, et elle pourra lancer en position de force la préparation du projet socialiste pour 2012... Scénario noir : la catastrophe... Le PS est très largement distancé par l'UMP : moins de 20% des voix le 7 juin... Dans ce cas-là, ses opposants internes pourraient être tentés de lui imposer de changer sa ligne politique, jugée trop à gauche... Scénario rose, scénario noir... et donc maintenant scénario gris : un résultat dans la moyenne des précédents scrutins... derrière l'UMP, mais pas totalement à la ramasse... Les partisans d'Aubry diront alors que le verre est à moitié plein, tandis que les autres affirmeront qu'il est à moitié vide... D'après Le Figaro, c'est ce scénario-là qui est le plus probable... Et Benoît Hamon ?... Y a-t-il pour lui un risque de ne pas être réélu au Parlement européen ? Eh bien, c'est la question que pose Le Figaro ce matin : "Et si Benoît Hamon, l'une des figures émergentes du PS, n'était pas réélu ?"... Visiblement, certains s'inquiètent pour lui, qui n'est que troisième sur la liste conduite par Harlem Désir en Ile-de-France... Or, s'il perdait son seul mandat, lui-même le reconnaît : il ne pourrait plus exercer sa fonction de porte-parole, faute de légitimité... "Si je ne suis pas élu, j'irai travailler dans le privé", explique-t-il, en plaisantant à moitié... Inquiétude donc pour le PS... Le sujet fait la Une aussi du Parisien-Aujourd'hui en France, avec ce titre : "Les socialistes risquent gros"... "Il faut accélérer le pas, mais il n'y a pas péril en la demeure", tempère toutefois, dans le journal, Jean-Christophe Cambadélis, le directeur de campagne du PS... Tandis qu'Harlem Désir explique, de son côté, que tout va se jouer dans ces trois dernières semaines, et qu'il compte beaucoup sur la mobilisation des élus sur le terrain... Des élus et des candidats qui, tous, espèrent intéresser ceux qui prévoient de s'abstenir... des Français visiblement peu concernés, mais pourtant très européens, si l'on en croit le sondage que publie La Tribune... 67% des sondés estiment en effet que l'Europe est une chance... L'Europe qui, hier, a par ailleurs eu chaud, comme le rappelle Alexandre Counis dans Les Echos, qui revient sur l'incendie qui s'est produit hier dans les bureaux de la Commission européenne, à Bruxelles... Lui-même était sur place, et son récit est assez amusant... "Il est un peu plus de 13 heures quand le cri strident de l'alarme incendie coupe dans son élan le commissaire à la Recherche, qui vient de distribuer des sandwiches à une dizaine de journalistes venus partager un lunch avec lui... Dans les couloirs, certains s'étonnent déjà de sentir comme une odeur de barbecue... Mais on hésite, jusqu'à ce que ceux qui déjeunent à la cantine se retrouvent poussés vers la sortie, dans le même flot que José Manuel Barroso et sa commissaire à la Concurrence"... Le titre du papier : "La Commission européenne s'enflamme plus vite que la campagne électorale"... Tous les journaux reviennent par ailleurs sur le début du procès d'Aung San Suu Kyi, en Birmanie... un procès à huis-clos... La dirigeante de l'opposition birmane est jugée pour avoir laissé un Américain séjourner chez elle, en violation des termes de son assignation à résidence... "Une parodie de justice visant à l'écarter des élections de 2010", commente Libération, sous ce titre : "Un procès pour garder à vie Aung San Suu Kyi"... Tous les journaux reviennent en outre sur la colère des producteurs de lait... Festival de bons mots... "Producteurs de lait : la colère déborde", titre L'Echo de la Haute-Vienne... "Les laitiers en ébullition", confirme Le Courrier Picard... Tandis que Ouest-France affirme que "le prix du lait fait bouillir les éleveurs"... De son côté, le site MédiaPart met à sa Une l'affaire Pérol, avec une nouvelle réplique du "tremblement de terre" provoqué par l'arrivée de ce proche du chef de l'Etat à la tête des Caisses d'Epargne et des Banques Populaires... "Tremblement de terre" : ce sont les mots de Laurent Mauduit, qui signe le papier et nous apprend que deux membres de la fameuse Commission de déontologie de la fonction publique viennent de démissionner, en signe de protestation... Et puis allez, plus léger pour finir... Petite info animalière à la Une de L'Indépendant : une polémique autour de l'ours... Un député affirme que la secrétaire d'Etat à l'Ecologie s'oppose à la réintroduction du plantigrade... Voilà qui nous amène à ce trimestriel que j'ai trouvé pour vous, Nicolas... Ca s'appelle "Ours et Poupées", une revue de collectionneurs, avec un dossier expliquant "comment élastiquer un corps"... C'est cadeau.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.