"Il faut les sauver !"... C'est le cri d'alarme de La Dépêche du Midi ce matin... Il faut sauver les 5 infirmières bulgares et le médecin palestinien, condamnés une nouvelle fois à mort hier par la justice libyenne... C'est en effet, ce matin, tout particulièrement la presse régionale qui se mobilise sur ce dossier... la presse régionale française, et la presse européenne... Et pour en revenir à La Dépêche du Midi... le journal fait le tour des réactions... "Une décision de justice absurde et politisée", pour le gouvernement bulgare... Jacques Chirac et Angela Merkel sont "choqués"... Plus diplomatique, l'Union européenne demande la clémence et un geste humanitaire pour les condamnés... C'est bien ça le problème, pour Ouest-France... Cela fait trop longtemps que l'on fait de la diplomatie avec Kadhafi... Et tout particulièrement dans ce dossier, "nous avons manqué d'énergie dans les protestations, pour ne pas trop mécontenter la Libye", dénonce François-Régis Hutin ce matin... "Alors aujourd'hui, il faut proclamer partout notre indignation, et obtenir de nos gouvernants qu'ils fassent enfin ce qu'il faut pour imposer à la Libye la libération immédiate de ces captifs en barbarie"... C'est, en gros, le même constat pour Patrice Chabanet, dans Le Journal de la Haute-Marne... "Les grandes démocraties paient pour leur cécité... Kadhafi aime qu'on le supplie... Et il faudra sans doute passer par là, une fois de plus, car la vie de 6 innocents n'a pas de prix"... Alors l'espoir, dans ce dossier dit "des infirmières bulgares"... on le trouve dans Libération, qui explique que "le pouvoir, en Libye, est sous la pression des familles... La peine de mort était donc une sentence obligée pour sortir de l'impasse... Beaucoup de dirigeants internationaux veulent croire que ce verdict va maintenant permettre à Kadhafi de se saisir directement de l'affaire... Une chose est sûre, conclut le reporter de Libération : rien ne se débloquera sans indemnisations... Cette question devrait donc être la priorité des priorités des tractations... officieuses bien sûr... qui auront lieu dans les prochaines semaines"... Indignation et solidarité... C'est, en quelque sorte, le leitmotiv dans la presse ce matin... Parce que... note La Croix... "l'Europe redécouvre ses pauvres"... En fait, le journal fait une sorte de comparatif entre la France et l'Allemagne... Et dans les deux pays, la persistance de situations de grande précarité choque d'autant plus qu'en moyenne générale, la pauvreté recule... Ainsi donc, "à Berlin comme à Paris, les lumières de Noël cachent la misère"... Et dans cette pauvreté, il y a... indignation dans l'indignation... l'importance de plus en plus grande des enfants... La Croix est allé à la rencontre des ONG européennes qui s'occupent des moins de 16 ans... Et d'ailleurs, explique le journal, la lutte contre la pauvreté des enfants, c'est le thème prioritaire des discussions de protections sociales européennes pour 2007... Une étude, publiée l'année dernière, montre que les Européens de moins de 16 ans vivent davantage en situation de pauvreté que les adultes... La pauvreté, la précarité... et les SDF... "Trop visibles, les sans-abri dérangent"... C'est L'Humanité, qui s'intéresse aux tentes de Médecins du Monde et des Enfants de Don Quichotte, installées dans Paris... Dans vos journaux ce matin, vous pourrez lire le débat sur la pertinence de ces actions... La Croix note que "l'initiative est trop controversée... Certaines associations, comme le SAMU social, estiment que ces abris de fortune contribuent à éloigner les personnes sans domicile des travailleurs sociaux"... Dans L'Humanité, la réponse de la responsable de la Mission SDF de Médecins du Monde... Pour elle, l'action permet de poser le problème de façon visible... Et du coup, aujourd'hui, les choses ne sont plus comme avant... C'est grâce à ces tentes que des maisons-relais et des logements de stabilisation commencent à voir le jour... Mais les places, dans ces nouvelles structures, ne sont pas encore assez nombreuses... La représentante de Médecins du Monde qui salue l'initiative de l'association Les Enfants de Don Quichotte... qui invite les bien-logés à partager, le temps d'une nuit, la vie d'un SDF parisien... Pour elle, cela permet aux gens de se rendre compte que personne ne vit dans la rue par plaisir... et que l'accession à un habitat digne et décent est de plus en plus problématique pour les personnes modestes... Oui, c'est bien de réveiller les consciences, face à une misère qui n'épargne même plus les travailleurs... Mais "attention au tourisme humanitaire !", prévient Jacques Guyon... L'éditorialiste de La Charente Libre est agacé par certains de ces "bobos-campeurs", dont l'expérience de solidarité se nourrit quand même de la perspective de retrouver, au petit matin, la chaleur d'un bon bain, un café et des croissants"... Une chose est sûre en tout cas : les SDF sont entrés dans la campagne électorale... Mais ce matin, pour être honnête, cette campagne pour la Présidentielle se conjugue aux couleurs du Front National... France-Soir et Libération font un gros plan sur le parti de Jean-Marie Le Pen... Et les deux quotidiens s'intéressent tout particulièrement à sa fille Marine... C'est elle qui donne un nouvel élan au parti de son père... "C'est une communicante avisée", note Libération... qui décrit "une Marine relookée... plus féminine... amaigrie... avec une garde-robe renouvelée"... Mais le changement ne se limite pas aux apparences... Dans France-Soir, la liste des sujets sur lesquels elle a fait évoluer son père... Deux d'entre eux sont de taille... Le mouvement frontiste est en train de nuancer sa position traditionnelle sur l'avortement... Et Jean-Marie Le Pen se montre plus discret à propos de l'immigration et de la préférence nationale... En même temps... "Non, il n'a pas changé !", titre Libération... qui persiste : "Au FN, c'est "comment faire du neuf avec du vieux"... Parce que la stratégie de Jean-Marie Le Pen... explique Libé... c'est de se recentrer en grand-père de la Nation... Oui, sauf que ce n'est peut-être pas vraiment le bon calcul... analyse Jean-Michel Thénard... "Plus il s'embourgeoise, moins il est le candidat anti-système, à l'origine de son succès... Alors oui, Le Pen n'a jamais été autant entendu, à 5 mois d'une Présidentielle... Mais il n'a jamais été autant banalisé"... Alors il y a un homme politique qui se fait applaudir ce matin, dans vos journaux... C'est Bertrand Delanoë, le maire de Paris... Le Monde affirme que "sa politique a permis une baisse de la pollution à Paris"... En fait, le quotidien s'est procuré une étude d'Airparif... qui calcule pour la première fois l'impact de la politique des transports du maire de la capitale sur la qualité de l'air... Une étude longuement expliquée dans les éditions du Parisien... L'an prochain, la pollution de l'air aura baissé à Paris de 32%, par rapport à 2002... Alors, c'est d'abord l'amélioration des moteurs des voitures qui permet cette baisse... Mais pour 6%, c'est l'évolution de la circulation... c'est-à-dire les fameux couloirs de bus polémiques du maire de Paris... Un bémol pour Le Parisien... Cette étude, unique en France, est quand même très politique, à 14 mois des municipales... Et le constat du journal, c'est quand même que Paris n'est toujours pas aux normes... Même si ça va mieux, aucune des voies de circulation étudiées par Airparif n'atteint aujourd'hui les normes européennes, censées être obligatoires en 2010... Alors est-ce que dans trois ans, Paris sera aux normes ?... C'est l'interrogation d'un journal plus que sceptique... En même temps... Côté environnement, il y a encore du boulot... Les projets de quota de CO², en Une du Monde et des Echos, ne font pas l'unanimité... C'est le moins que l'on puisse dire... "Les industriels français envisagent un recours en justice"... La fronde des industriels également, dans Le Figaro... Mais bon... Si on ne met pas en place une fiscalité de l'environnement... rien ne se fera... C'est un point de vue à lire dans La Tribune... Parce que, pour impliquer les entreprises, l'outil fiscal reste l'un des seuls instruments efficaces... Les industriels ne sont pas les seuls pointés du doigt ce matin... Les particuliers aussi peuvent mieux faire... Dans le tri du verre, par exemple... Les Echos le constate... Les Français recyclent le moins... L'objectif, c'était d'atteindre 60% de recyclage du verre en 2008... Cette année, on est à 57... mais avec un recul de 2% par rapport à l'an dernier, qui n'était déjà pas une bonne année... Une information en guise de rappel à l'ordre... en cette période de l'année où l'on ouvre peut-être un peu plus de bouteilles qu'à l'ordinaire... Sans compter que c'est aussi la période des bonnes résolutions... Bonne journée...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.