Il y a de la jacquerie dans l'air.

Gérard Larcher sent monter une colère sourde des territoires. Une jacquerie du monde rural. A L'OPINION, le président du Sénat explique. Monde agricole, élus et préfets, tous lui ont dit à peu près la même chose. Sentiment d'isolement et de déclassement. Les causes sont multiples. Les travailleurs détachés qui travaillent en dessous du smic, l'inflation des normes, et le casse-tête du compte pénibilité.

Pour Gérard Larcher, il n'en faudrait pas beaucoup pour que leur mécontentement n'éclate.

Un mécontentement qui pourrait se traduire par les urnes. L'OPINION relaie des études. Les petites communes sont de plus en plus attirées par le FN sur le thème : "Eux ils ont tout et nous... rien." Eux, désigne à la fois l'étranger et les grosses exploitations agricoles.

Interrogé par le journal, le politologue Stéphane Rozès livre son analyse. La crise de l'Europe nourrit le malaise des agriculteurs. Marine Le Pen l'a bien compris. Un basculement est possible.

Elle est pourtant belle et productive notre campagne.

A la veille de l'ouverture du Salon de l'Agriculture porte de Versailles, LE PARISIEN-AUJOURD'HUI EN FRANCE incite ses lecteurs à venir découvrir la plus grande ferme du monde. Le métier de paysan se meurt, mais la ferme, ça nous botte ! Il y a sans doute un peu de nostalgie dans tout ça écrit Stéphane Albouy. Le souvenir d'un aïeul paysan, la mémoire des vacances où l'on venait chercher du lait et des oeufs frais.

Mais ce monde a changé. L'agriculture de demain sera écologiquement intensive selon Michel Griffon, chercheur agronome interrogé par LES ECHOS. Nous sommes déjà dans l'ère post-OGM. Le défi à relever est grand. En 2050, la population mondiale à nourrir aura augmenté de 30%.

On est en plein dans un green business confirme Xavier Compain, le responsable de l'agriculture au Front de gauche dans L'HUMA. Les pratiques culturales se modifient. Mais dans le même temps, on continue de promouvoir d'énormes projet comme la ferme des 1.000 vaches en Picardie qui va inonder le marché du lait à bas coût.

Et ce n'est pas d'ailleurs le seul projet de cette envergure. On en parlait dans le journal de 8 heures. La Confédération Paysanne a répertorié une trentaine de site de production à grande échelle qui ont, ou qui vont voir le jour en France. La carte est à découvrir sur le site internet de France Inter.

La campagne française, refuge aussi des fondamentalistes.

Fondamentalistes des champs décrits par Christophe Cornevin dans LE FIGARO. Des intégristes musulmans s'installent en zone rurale pour y créer des communautés autarciques. Cette tendance est encore embryonnaire. Mais elle commence à attirer l'attention des services de renseignements. C'est parti d'un opus, publié en 2004 : "Villages musulmans, le projet" Le document invite les convertis convaincus, à se retirer des villes qui les rejettent//

Eugénie Bastie s'est rendu à Châteauneuf-sur-Cher dans le Cher. Dans cette commune de 1.500 habitants, réside une communauté islamiste installée depuis le début des années 2000. 23 personnes la composent. Les rares fois où on voit les femmes, elles sont voilées de la tête aux pieds. Ce sont les maris qui conduisent, qui font les courses, vont chercher les enfants à l'école. L'école. Pas le collège pour les jeunes filles qui suivent des cours du CNED. Cette communauté apparentée par certains, à une secte, aurait dit-on converti des gens du cru.

Et quand on dit que l'islam radical en France progresse. LE FIGARO cite le ministère de l'Intérieur. Le nombre de mosquées et salles de prières passées aux mains des fondamentalistes a plusse que doublé en 4 ans. 89 lieux en tout aujourd'hui.

A lire également dans la presse ce matin, la réunion décisive de l'Eurogroupe aujourd'hui, à Bruxelles sur le dossier grec.

Et cette tension entre Berlin et Athènes. Elle a atteint son paroxysme hier, selon LES ECHOS. La Grèce a demandé officiellement la prolongation de 6 mois de son programme d'aide. Elle a accepté les conditions réclamées par ses partenaires européens. Mais pas toutes. D'où la colère de l'Allemagne.

Elle est à lire sur le site du SPIEGEL ce matin, sous la plume de Christian Ricken. Les Grecs ont triché. Ils ont gaspillé pendant des années, l'argent donné par les Européens. Ils ont demandé de l'aide. Et juste au moment où ça commence à porter ces fruits, ils choisissent un nouveau gouvernement qui demande de nouvelles concessions. Non. La Grèce n'a pas le droit à une autre chance.

C'est le bras d'honneur de Berlin pour L'HUMA.

Peut-être, mais avec leur manière de cow-boys, Tsipras et Varoufakis insultent l'Europe selon Gaëtan de Capèle dans LE FIGARO.

Tsipras finit par lasser écrit Raymond Couraud dans L'ALSACE. Il a besoin d'argent mais à ses conditions.

Les Européens ne cèderont pas poursuit Jean-Marc Sylvestre sur le site ATLANTICO. Il faut seulement trouver un paquet cadeau, un discours politique qui ne soit pas trop humiliant pour le peuple grec a qui on a fait croire monts et merveilles pendant les élections. Les promesses ne seront pas délivrées parce qu'elles ne sont pas réalisables.

Les images du jour dans la presse ce matin.

La photo dont on se moque sur les réseaux sociaux. Celle de Jean-Yves Le Drian devant les pyramides d'Egypte qui voulait faire croire qu'il en tenait une dans ses mains. Mais le ministre a mal joué avec la perspective. Photo souvenir ratée pour le HUFFINGTON POST.

La photo moquée de Djamel Debouzze par un internaute anglais, lors du match PSG - Chelsea à découvrir sur LE PARISIEN.FR. C'est qui le petit bonhomme assis dans le carré VIP du Parc des Princes. On dirait qu'il a gagné un concours pour être assis là. A moins qu'il ait été photoshoppé. Réponse de Debouzze. Il a mis sa tête sur tous les spectateurs du carré VIP. Look, le petit bonhomme sera partout le 8 avril pour le match retour.

Terminons par la cérémonies des Césars ce soir.

Il y a plusieurs façons d'en parler.

En faire l'éloge comme dans LE PARISIEN-AUJOURD'HUI EN FRANCE.

Saluer le fait que 15 nominations récompensent la région Aquitaine qui a aidé au tournage de certains films, comme Alain Rousset le président de la région Aquitaine dans une tribune dans SUD-OUEST.

Ou alors osez dire tout le mal qu'on en pense comme Eric Neuhoff du FIGARO. Les Césars ça ne sert à rien. C'est même à ça qu'on les reconnait. On a l'impression de pénétrer dans un congrès socialiste où il n'y aurait pas de frondeurs. Souvent nommé Jean-Pierre Marielle n'y est jamais allé. "J'en ai rien à foutre. Je suis pas un acteur de tombola" Alors Eric Neuhoff a décidé de faire sa cérémonie.

César du meilleur film avec Kad Mérad ? Non décerné.

Il n'y en a pas.

SON EXTRAIT ADIEU AU LANGAGE

Extrait d'Adieu au langage de Godard nominé pour le César du film le plus rasoir ou du meilleur dernier film, du moins on l'espère. Et enfin, le César de la meilleure actrice qui ne tourne jamais mais roule en voiture avec chauffeur, est décerné à... ? Julie Gayet ! De toute façon, elle n'avait pas de concurrente.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.