On commence avec un portrait du monde... Le monde tel qu'il est ce matin... Avec l'Irak d'abord... "Et Bush sema le chaos"... titre L'HUMANITE... le journal résume : "il y a 5 ans, la guerre commençait... les opposants au conflit craignaient le pire... il est advenu : un peuple ensanglanté, une région déstabilisée, un terrorisme renforcé"... Le constat est le même dans tous vos journaux... "Bilan accablant pour une guerre de 5 ans" explique LIBERATION... "L'impasse" analyse Patrice Claude dans LE MONDE... pour qui "la stratégie démocratique a été abandonnée en chemin, l'ambition n'est plus que de parvenir à stabiliser la situation... mais que les Américains s'en aillent ou qu'ils demeurent, la stabilisation de la vieille Mésopotamie n'est pas pour demain"... "Il n'y a que George Bush pour parler de victoire stratégique majeure en Irak" constate Patrice Chabannet dans LE JOURNAL DE LA HAUTE MARNE... Dans LA DEPECHE DU MIDI, Jean-Pierre Bédéï revient lui aussi sur ce "sinistre anniversaire... Bush voulait mettre fin au terrorisme, mais depuis 5 ans, les attentats sont quotidiens à Bagdad et dans les autres grandes villes... et tout ce carnage humain, pour quels résultats politiques ? On les cherche encore..." Oui, "pas de quoi se pavaner" confirme Jacques Guyon dans LA CHARENTE LIBRE... "La guerre devait apporter la démocratie ? Certes, les Irakiens ont pu voter pour la première fois en 2005... mais croire qu'un scrutin fait une démocratie témoigne d'un incroyable aveuglement..." "Il est vrai que le vieux cowboy de la planète est à la veille de refiler l'embarrassant dossier, et qu'il n'a d'autre solution que de se crisper sur sa position jusqu'au-boutiste..." écrit Didier Pobel dans LE DAUPHINE LIBERE... Et LE FIGARO explique qu'aujourd'hui "l'Irak, c'est en effet, le défi des candidats à la Maison Blanche"... LIBERATION note que le sujet est surtout délicat pour les candidats démocrates... "Clinton-Obama : un retrait dans le flou"... Et dans les DERNIERES NOUVELLES D'ALSACE, Jean-Claude Kieffer confirme "en réalité, personne aux Etats-Unis ne sait comment sortir de cet engrenage... on reparlera encore longtemps de l'Irak, au moins jusqu'à la fin du second mandat du futur président américain" prédit l'éditorialiste... Le monde tel qu'il est ce matin... Toujours la crise entre le Tibet et la Chine... Les violences en photos dans PARIS MATCH cette semaine... Mais au-delà, dans vos journaux, des commentaires... En page Rebond de LIBERATION par exemple... "Tibet, quand la Chine voit rouge"... c'est le titre de l'analyse de l'écrivaine Claude Levenson... Elle explique : "à mesure que se rapproche la date fatidique des jeux, la nervosité semble croître du côté de la cité interdite... où personne ne ménage ses efforts pour faire admettre au reste du monde que le Tibet et la Chine, c'est kif-kif"... Et elle conclut : "ce qui se joue dans l'Himalaya, c'est aussi notre propre liberté..." Autre réflexion... en page Débats du FIGARO... "Carton jaune pour Pékin !"... C'est signé Jean d'Ormesson... "Les Tibétains ont le droit de défendre leur culture, leur religion, leur manière de vivre" écrit l'académicien, qui espère bien qu'à la cérémonie d'ouverture des jeux olympiques, quelque chose se passera... "quelque chose qui nous empêche de mourir de honte quand tant de Tibétains sont en train de mourir de désespoir"... Alors reprendre en main des régions insoumises, c'est la politique assumée de la Chine... Reprendre en main un autre territoire... direction la Russie, où LE FIGARO constate que "le Kremlin entame la mise sous contrôle d'internet"... Sur le net, les blogs et autres sites de discussions dénoncent la façade lisse de la Russie de Poutine et Medvedev que présentent les chaines de télévision pro-gouvernementales... Bref, la toile est devenue le refuge de l'opposition... restreindre cette liberté de parole est devenu un enjeu important pour le pouvoir russe qui a fait, note LE FIGARO, de la propagande d'état, l'un des instruments de sa réussite..." Et puis le monde tel qu'il est ce matin... ce sont aussi des photos, des cartes qui illustrent dans vos journaux, la journée mondiale de l'Eau... En Une de OUEST FRANCE, un enfant en train de jouer dans une rivière poubelle en Indonésie... "l'eau sale tue des millions d'enfants" titre donc OUEST FRANCE... qui explique : "40% de la population de la planète n'a pas accès à un système d'assainissement de l'eau"... La journée mondiale de l'Eau : pour LA PROVENCE, c'est l'occasion de nommer rédacteur en chef d'un jour, le président du Conseil mondial de l'Eau... Il explique à quel point l'eau est une question politique et diplomatique... qui a pour ennemi la démographie et l'urbanisation anarchique... La mauvaise qualité de l'eau... la France n'est pas exempte... Dans LE MONDE, vous lirez qu'en matière de pollution, il faut dresser le "drapeau orange sur les rivières françaises"... L'inquiétude vient surtout des niveaux élevés de nitrates, des pesticides, de PCB et d'hydrocarbures... Alors et la France, elle ressemble à quoi ce matin ?... Ce matin, dans vos journaux, c'est le portrait d'une France qui s'interroge... avec une photo que vous retrouverez sur quasiment toutes les premières pages, une photo plus ou moins grosse... pour dire cette seule phrase "Chantal Sébire est morte"... en Une par exemple de LA PROVENCE, en bandeau dans L'UNION et LA MONTAGNE... en "dernière heure" pour LA VOIX DU NORD... CHANTAL SEBIRE RETROUVéE MORTE titre également AUJOURD'HUI EN FRANCE/LE PARISIEN qui rappelle qu'il y a encore quelques jours "elle réclamait le droit à l'euthanasie" alors qu'elle "souffrait d'une tumeur incurable qui provoquait d'atroces douleurs"... "Chantal Sébire retrouvée morte" le titre s'affiche aussi en Une du FIGARO avec le visage souriant de la quinquagénaire avant que la tumeur ne vienne le déformer... le FIGARO qui précise que ces derniers jours "son cas avait relancé la polémique sur l'euthanasie active en France"... Et dans LA REPUBLIQUE DU CENTRE, Jacques Camus exprime le sentiment général... "Officiellement, on ne sait pas encore les causes exactes de la mort de Chantal Sébire... Ce que l'on sait en revanche, c'est qu'à l'épreuve de la maladie, s'est sûrement ajouté pour elle le désespoir de n'avoir pas été entendue dans sa demande d'un suicide médicalement assisté...Devant ce drame, poursuit l'éditorialiste, on ne peut s'empêcher d'éprouver un sentiment diffus de culpabilité... il y a des moments où le respect du droit n'empêche pas d'avoir mauvaise conscience... Et Jacques Camus conclut : aux suppliques de malades incurables... la société, hors de toute passion, se doit de répondre avec courage et lucidité"... Le portrait de la France ce matin dans vos journaux, c'est aussi une autre femme... LIBERATION fait sa Une ce matin sur "la stratégie Carla"... et résume : "un nouveau look, une tribune dans LE MONDE, la femme du président fait sa mue et aide Nicolas Sarkozy a faire la sienne"... Dans LE MONDE donc, vous lirez la tribune de Carla Bruni-Sarkozy qui met fin à la saga du sms... et permet au chef de l'Etat de retirer sa plainte... LIBERATION constate donc que "Carla, c'est l'arme de Nicolas contre les médias"... C'est ce que Christophe Barbier dans L'EXPRESS appelle "le plan C... plan C comme Carla, qui doit offrir aux Français un président posé, serein et discret"... Oui mais voilà, s'interroge LE POINT, sur une photo de l'Elysée en couverture : "Peut-il changer ?"... "A quel point peut-il se réformer ?" se demande aussi le NOUVEL OBSERVATEUR... Ce que rapportent en tout cas vos journaux, c'est que côté politique, "Sarkozy n'entend pas ralentir les réformes"... C'est LE FIGARO qui le dit... et preuve qu'on ne ralentit rien, le journal révèle qu'une loi pour faire baisser les prix est en préparation... De leur côté, les quotidiens économiques retiennent que "Sarkozy fixe la feuille de route du gouvernement, en insistant sur le rétablissement des comptes publics"... "Sarkozy ne veut ni rigueur ni pause dans les réformes" titre LES ECHOS... Et sur la même idée, L'EXPRESS analyse : "c'est la revanche des comptables"... Les tenants de la rigueur budgétaire que jusqu'à présent, le président ne voulait pas écouter... Et puis bien sûr, pour finir ce portrait de la France dans vos journaux ce matin... un détour par Carquefou... "L'OM ridiculisé" titre LA PROVENCE... "Carquefou de bonheur" s'exclame L'EQUIPE... Vous le savez, l'équipe de CFA 2 s'est qualifiée pour les quarts de finale de la coupe de France en éliminant hier soir, 1 à 0, les Marseillais... Vous le savez aussi, c'est ce qu'on appelle la magie de la coupe de France... quand un barman, un agent immobilier, un étudiant... deviennent des héros... vous tomberez sous le charme des Carquefoliens en lisant LE PARISIEN ou L'EQUIPE ce matin... Des inconnus, des amateurs du dimanche qui illustrent fort à propos l'interview de Raymond Domenech, le sélectionneur de l'équipe de France... Dans LA CROIX, il explique : "une équipe joue bien quand ses joueurs vivent bien ensemble"...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.