Claire Brière Blanchet fut maoiste, puis une grande journaliste, qui il y a 39 ans, accompagnait la révolution islamiste en Iran... Elle était dans l'avion qui ramena à Téhéran, l'ayatollah Khomeini... La voici désormais contre l'islamisme à la Une du Figaro, cela donne la mesure de la poésie d'un destin.

Une pétition contre l'islamisme est à la une du Figaro...  

Le séparatisme islamiste qui veut installer en France un nouvel apartheid. Et c'est donc ce combat que le Figaro décide qu'il faut mener aujourd'hui, curiosité quand la croix fait sa Une sur ces civils qui fuient la Ghouta, près de Damas, bombardée par Assad, et sur les réfugiés que le changement climatique jettera bientôt dans l'exil... 143 millions de personnes d'ici 2050...   Mais dans le Figaro, cent intellectuels emmenés par les académicien Pierre Nora et Alain Finkielkraut s'alarment pour la république universaliste.et l'effet de prestige  et de masse nous fait lire donc un texte qui n'est pas nouveau, et qui pêche aussi par  excès de rhétorique... 

Car les pétitionnaires s'insurgent contre un mal dont ils ne décrivent pas la matérialité... Ils donnent en exemple de séparatisme un atelier de formation du syndicat SUD éducation de Seine Saint-Denis sur le racisme à l'école et dans la République, où deux ateliers étaient en non-mixité raciale... Affaire rebattue qui témoignait plus du gauchisme que d'un bouleversement de la société...  Mais la preuve du diable est qu'on ne le voit pas ... Et l'on a l'impression de diables familiers que l'on agite pour les fidèles lecteurs du Figaro...    

On lit avec une autre attention un reportage à Sarcelles, où la communauté musulmane ferait face à l'entrisme d'intégristes et c'est le moment un peu concret du dossier... Le Figaro évoque un jeune enseignant de la mosquée condamné à douze mois de prison pour avoir frappé et rasé la tête d'un élève "à la coiffure teinte interdite par des règles coraniques"...  L'affaire en réalité est encore plus sordide -elle a été racontée notamment par le Parisien, le 8 mars dernier- car l'enseignant avait non seulement rasé le crane de l'enfant de douze ans, mais organisé son passage à tabac  par, je cite, "des petits fous de Sarcelles", dont trois animateurs de la ville... Il s'agissait de punir non pas la crête décolorée, mais la réaction de l'enfant rasé qui avait bombardé avec des oeufs le domicile de l'enseignant... Le beau-père de l'enfant avait donné son feu vert...  Il faudrait faire du journalisme avant de faire des pétitions...   

Mais celle-ci restera quand même, pour la diversité de ses auteurs... Quand l'historien Pierre Nora, qui fait figure de sage de nos débats voisine avec Yvan Rioufol, qui promeut dans le Figaro l'alliance de la droite et de Marine Le Pen...  

Tiens, le Progrès se souvient aujourd'hui dans deux belles pages du cataclysme politique que fut il y  a 20 ans, l'alliance du leader de droite Charles Millon avec le front national de Bruno Gollnisch...  Tiens, la philosophe Chantal Delsol, épouse de Charles Millon et grande figure du conservatisme intellectuel, signe aussi le texte dans le Figaro.    

Il y a parmi les signataires une femme qui fut un moment de l'histoire. Claire Brière Blanchet fut une militante maoiste jusqu'à l'absolu et  aussi une grande journaliste, qui il y a 39 ans, accompagnait la révolution islamiste en Iran... Elle était, Claire brière Blanchet, dans l'avion qui ramena à Téhéran, l'ayatollah Khiomeini...   La voici désormais contre l'islamisme à la Une du Figaro, et cela donne la mesure de la poésie d'un destin.    

Libération met un hot dog à sa Une...  

Mais dans la saucisse est remplacée par une carotte, car Libération nous parle des vegans, qui non seulement ne consomment pas de viande ni de poisson, mais refusent aussi de se vêtir de cuir et de laines ou de tout dérivé de l'exploitation animale... Habileté de Libération, qui a produit lui-même sa polémique hier en édition papier une tribune contre les vegans, et en y répondant aujourd'hui  Mais on s'interroge sur le sens de l'histoire... la barbaque garde la gnaque, j'aime le titre et en 2012, le français moyen mangeait encore 90 kilos de viande par an...   

La viande justement toute rose qui nous tente à la Une du parisien, ah ce jambon qui perce lascivement la baguette,  donc le jambon beurre dont l'évolution du prix, chaque année,  nous renseigne sur nos fractures françaises...  Le jambon beurre qui coûte 4 euros à paris, mais 2 euros 48 à tulle en Corrèze... Et cet assemblage de pain et de viande inventé pour que l'ouvrier  puisse déjeuner au travail témoigne donc donc de nos inégalités territoriales et au-delà.... Il n'y a rien de commun entre le jambon beurre de Leader price à 75 centimes d'euros et celui à 7 euros 50 du chef Eric Fréchon...  la France mange à deux vitesses... est ce une découverte?  On ne pétitionne pas contre cela. 

On ne pétitionne pas non plus contre la mort des oiseaux de nos campagnes... Ils disparaissent pourtant, "à une vitesse vertigineuse... leurs populations se sont réduites d’un tiers en 15 ans »  avertissement du Muséum national d’histoire naturelle et du Centre national de la recherche scientifique... c'est bien raconté dans Le Monde et bien dans le Figaro, on aurait du l'acheter pour cela.  

Il est des pertes qui ne tiennent pas à l'idéologie dont la nature se moque. Lisez dans le Dauphiné comment les alpes s'effondrent  après l'hiver, les eaux de ruissellement font tomber roches et éboulis sur les routes et devant nos tunnels...     

Une petite fille enlevée à Marseille...   

Dont nous parle la Provence, elle a trois ans, et l'autre jour, dans son école des quartiers nord, une jeune fille de 17 ans est venue la prendre et l'a emmenée avec elle, et l'a caché dans un squatt... Elle était, cette jeune fille, l'ancienne amoureuse du papa de la fillette, un rom de 22 ans, et la petite lui manquait... L'affaire est classée et l'enfant a été retrouvée, mais la petite fille a été retirée à son papa. On a tous les jours une raison de s'attrister du monde.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.