Ce n'est pas tous les matins... A Londres... The Independent titre en français... "Mardi noir"... Et le quotidien britannique explique, en anglais que la France fait face à un "black Tuesday"... "Est-ce que c'est le moment Thatcher de Nicolas Sarkozy ?... Ou est-ce un nouveau Mai 68 ?", s'interroge le journaliste anglais... Alors un titre anglais pour débuter cette revue de presse... Eh oui, c'est un peu symbolique... puisque du côté des kiosques ce matin, c'est la disette... Alors bien sûr les quotidiens régionaux sont dans les kiosques... mais pas les nationaux... Pour ces derniers, eh bien il faut aller sur Internet, où vous pourrez les feuilleter gratuitement... Et au fil de ce feuilletage... que voit-on ?... C'est simple... Un seul titre... La grève... Les grèves... Lui, il est bien en version papier... Le Monde... sorti hier soir bien sûr... explique que "les usagers redoutent une deuxième semaine de conflits sociaux"... Une deuxième semaine de conflit... C'est pourtant bien ce qui démarre... "Deuxième semaine de tension sociale", titre La Voix du Nord... Un grand "Stop !", en Une du Parisien... qui souligne qu'"épuisés, les usagers attendent désespérément la fin du conflit"... un titre illustré par une photo pleine page des Franciliens agglutinés devant un train de banlieue à la gare de l'Est, à Paris... Et aujourd'hui, c'est un cran de plus dans la contestation, notent vos journaux... "Convergence des conflits", annonce La Montagne... "Le mardi de toutes les revendications", selon L'Est Républicain... Eh oui, aujourd'hui, ce sont "les salaires qui s'invitent dans la grève", titre Libération... puisque "les fonctionnaires montent dans le train", affirme Le Courrier Picard... Bref, "les privilégiés vous saluent bien", ironise L'Humanité... Du coup, Le Figaro résume le tableau de ce mardi 20 novembre... "Grève chez les fonctionnaires, lente reprise chez les cheminots"... Le journal précise qu'il y aura toujours de fortes perturbations à la RATP et à la SNCF... que les profs devraient être particulièrement mobilisés... et que ces grèves ont un coût croissant pour l'économie... Et en même temps, c'est bien de cela que l'on parle : d'économie... "Le pouvoir d'achat au coeur des grèves", rappelle La Croix... Oui, "la bataille du pouvoir d'achat", explique La Dépêche du Midi... qui note que les fonctionnaires sont "dans la rue pour gagner plus"... Et Olivier Picard, dans Les Dernières Nouvelles d'Alsace, analyse... le pouvoir d'achat est devenu "le cinquième pouvoir"... "Dans toutes les enquêtes d'opinion, le pouvoir d'achat apparaît comme LA préoccupation-phare... Et ce souci n'est pas l'apanage des seuls fonctionnaires"... L'éditorialiste qui met en garde : "Cette interrogation générale sur l'évolution du pouvoir économique personnel de chaque salarié est potentiellement explosive"... Dans L'Alsace, Patrick Fluckiger est d'accord... "Le pouvoir d'achat, c'est un thème porteur... Il était au coeur de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy... Et 6 mois après son entrée en fonction, la grande masse des Français n'a rien vu venir... Du coup, en mettant le dossier dans la rue, les fonctionnaires sont plutôt populaires"... Des interrogations sur le pouvoir d'achat, vous en lirez partout... Dans Libération : "Le pouvoir d'achat, hantise de Sarkozy"... Libé qui est allé à la rencontre de trois foyers de fonctionnaires, et qui explique "ce qu'ils gagnent, comment ils vivent"... Une idée qu'a eue également La Provence, ce matin... Là, c'est un salarié de France Télécom, gréviste aujourd'hui, qui raconte... "Mon salaire ne me permet plus de vivre décemment"... Sa feuille de salaire affiche 1.500 euros nets par mois... "Ma femme travaille à temps partiel imposé dans un supermarché... Elle, son revenu, c'est 700 euros par mois... J'ai 500 euros de loyers, plus une pension alimentaire pour mes enfants... Je ne m'en sors pas"... Dans Le Figaro... Nicolas Barré ne trouve pas que les fonctionnaires sont les mieux placés pour râler sur le pouvoir d'achat... Mais l'éditorialiste admet quand même "qu'en agitant ce thème, ils appuient là où ça fait mal... D'où la volonté de l'Elysée d'aller plus loin, en annonçant dans les jours à venir des mesures destinées à doper le pouvoir d'achat et à lutter contre la vie chère... Un onguent destiné à faire passer les réformes", conclut Nicolas Barré... Le pouvoir d'achat, c'est, en effet, "aujourd'hui une impatience légitime"... C'est ce que dit Jean-François Bernardin dans La Croix... C'est le président de l'Assemblée des Chambres de commerce et d'industrie... Et cette impatience légitime, elle vient, selon lui, du fait que l'on n'a pas mené les réformes en temps utile, et que, depuis 25 ans les politiques ont toujours été axées sur la relance de la consommation, et rien que sur elle... Et a priori, ce n'est pas fini... "Le gouvernement déclare l'urgence sur la loi "consommation", titre Les Echos... Le gouvernement, soit... Reste à savoir "ce que prépare Sarkozy"... C'est Ouest-France qui explique que le Président de la République "s'apprête à rebondir sur le terrain du pouvoir d'achat, et que ce sera certainement jeudi soir à la télévision"... Dans L'Indépendant du Midi, Bernard Revel se demande "comment interpréter le long silence de Sarkozy ?... Lui qui se mêle de tout depuis six mois se comporte soudain, face à un conflit social majeur, comme un Chirac laissant agir son Raffarin de service... Cela ne lui ressemble guère"... "Nicolas Sarkozy s'apprête à reprendre la main", confirme La Croix... "Contre-attaquer, mais sans rien précipiter... Et le Président de la République pourrait même profiter d'une intervention prévue cet après-midi devant les maires de France, réunis en congrès annuel, pour livrer sa vision du dialogue social et rappeler les grands principes de la réforme"... Et puis, au fil de la presse... pas très facile à lire ce matin... cette annonce, traitée généralement en bref par vos journaux... mais en Une du Télégrame... Elle concerne la redevance télé... Là, c'est le pouvoir d'achat des retraités qui va baisser... puisque l'exonération pour les plus de 65 ans prendra fin l'an prochain... une exonération qui concerne 780.000 foyers... Et du coup, eh bien à Noël, il faudra choisir... Et ce sera la table plutôt que le sapin... C'est en Une du Courrier Picard... une étude qui montre que les Français vont privilégier le menu de fête au détriment des jouets... Et sinon, dans la presse... Eh bien Hugo Chavez retient l'attention... Le Président vénézuélien est "à Paris pour Ingrid Betancourt", titre par exemple La Croix... qui explique que les proches de l'otage franco-colombienne attendent des nouvelles... En Une des Echos... le feu vert donné à La Banque Postale pour les crédits à la consommation... Décidément, on ne sort pas des fins de mois difficiles... Et puis, pour finir... d'autres conflits sociaux... La grève des cheminots en Allemagne pourrait durer jusqu'à Noël, prédit The Independent... Quant aux infirmières finlandaises, elles ont gagné leur bras-de-fer, rapporte Libération... "Elles ont fait plier leurs employeurs", note Le Figaro...

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.