8H30 l’heure de la revue de presse, bonjour hélène jouan

On commence par la « jungle » de Calais, ce bidonville où s’installent les migrants…l’Etat tenterait tout pour l’empêcher de s’agrandir…

Comment vider la mer avec une petite cuillère ou la jungle de Calais avec un jet ? C’est le magazine en ligne Streetpress http://www.streetpress.com/ qui révèle l’affaire sous le titre « Air Sans pap, quand l’état affrète un jet privé pour vider Calais ». Au terme d’une enquête de plusieurs semaines, deux journalistes de Streetpress racontent comment depuis 6 mois, la police aux frontières balade en jet privé des migrants de calais dans les différents centres de rétention de l’hexagone, metz, toulouse, hendaye ou perpignan…objectif : répartir la pression migratoire sur l’ensemble du territoire. « En ce moment, il y a entre 3500 et 4000 migrants à calais explique la préfecture, le centre de rétention de Coquelles n’a que 79 lits. Il faut libérer des places. » Un petit avion à hélice, loué à une compagnie privée opère donc, chaque semaine, des transferts de migrants, à raison de 5 maximum par vol, il faut bien des policiers pour les accompagner. Système coûteux et absurde dit l’enquête, un policier évoque la somme de 23 000 euros par jour pour l’utilisation du petit coucou. Absurde, car tous les migrants, une fois transférés ont tout loisir de revenir à Calais. Karim, venu d’Afghanistan a déjà par exemple fait 2 fois le voyage à Hendaye pour revenir à son point de départ.

Toujours en France, les régionales en ligne de mire pour François Hollande

Une preuve de l’engagement du président dans cette bataille ? Et bien la Une du Chasseur français, que François Hollande partage donc ce mois-ci avec la bécasse des bois ! Première interview présidentielle pour ce magazine surtout connu pour être un espace de rencontres, 8 pages au cours desquelles le président se prononce pour « la révision annuelle des quotas de chasse aux loups » ou pour « la régulation du nombre de sangliers »…Si Michel Schifres dans l’Opinion, se gausse de ce courroux présidentiel sur le sanglier « à quand les étourneaux et les escargots ? » se demande t il, sa consoeur Béatrice Houchard livre une analyse politique de cet entretien : le vote des chasseurs rappelle t elle, c’est un potentiel de 2 millions d’électeurs. Or, on estime qu’ils sont 25% à avoir voté Marine le Pen en 2012. Il s’agit donc évidemment dit elle, à 6 semaines des régionales, d’envoyer un message à ces électeurs du front national. « Je mesure dit obligeamment le président, le sentiment d’éloignement, de délaissement et parfois d’abandon que ressentent nos concitoyens ruraux, qui s’engage donc à donner confiance à ceux qui seraient tentés de se saisir d’un bulletin de vote qui serait un danger pour notre pays » met il en garde. Le danger des conséquences du vote FN pour le pays, pour les régionales mais aussi la prochaine présidentielle, c’était aussi la toile de fond des propos tenus hier par le président, à RTL ou à l’ouverture de la conférence sociale. « En vantant une France apaisée, François Hollande met ses pas dans ceux de François Mitterrand et de sa France unie en 1988 » explique le Figaro. « Hollande s’est enfin saisi du rare sujet qui mobilise le peuple de gauche, le combat contre le Fn » se réjouit un socialiste dans les colonnes du quotidien.

Pas sûr que ça suffise à la gauche pour trouver un chemin commun pour 2017, si l’on en croit en tout cas la dernière réaction de la dirigeante des écologistes Emmanuelle Cosse relevée dans Aujourd’hui en France/ le Parisien; après son succès au référendum le patron du ps lui a envoyé une lettre pour lui proposer un pacte de fraternité. Réponse agacée de l’intéressée face à ce nouveau coup « marketing » : « bientôt on aura le Grenelle de l’amour ! »

Dans la presse également ce matin Hélène, les chauffeurs d’Uber qui se rebellent…

Et qui usent des mêmes armes que leur ex patron…réunis en association, ces chauffeurs de VTC (voiture de tourisme avec chauffeur ) veulent lancer leur propre application nous raconte les Echos ce matin, France Info nous en informait dès hier. L’idée, c’est évidemment de faire baisser leur commission à 7% quand l’américain leur en prend 20. Et de se dégager donc de la tutelle d’Uber…parallèlement, le gouvernement a présenté samedi une plate forme numérique de géolocalisation ouverte, pour que les taxis puissent lutter à armes égales contre les chauffeurs de VTC…quand l’open source sert vraiment à développer une nouvelle économie de partage…

Plus de 2 ans après le drame du Rana Plaza, qui avait coûté la mort à 1138 ouvriers du textile au Bangladesh, une proposition de loi socialiste appelant les grandes enseignes à un devoir de vigilance va être examinée demain au sénat, dossier du Parisien ce matin. C’est aussi l’objet d’une longue enquête dans le trimestriel Santé et travail d’Alternatives économiques, qui nous dévoile l’envers du « made in Bangladesh ». Oui, le drame a servi à quelque chose affirme le magazine, le pays est passé de 100 à 300 inspecteurs du travail, 3000 usines ont été inspectées, 600 ont fermées mais il en reste encore un tiers qui se trouvent en dehors des clous des normes sanitaires et de sécurité…impossible de créer un syndicat sans se faire licencier, des cadences toujours aussi infernales pour les ouvrières et ouvriers qui à 45 ans, épuisés, doivent cesser de travailler. En cause : les injonctions contradictoires des clients occidentaux. « Les marques nous demandent de mieux payer nos salariés, mais à chaque visite, raconte un patron local, elles tirent les prix un peu plus vers le bas »

Des patrons et économistes Français contre la taxe sur les transactions financières, taxe toujours en cours de négociation entre 11 pays européens. Lettre ouverte à François Hollande publiée par le Figaro ce matin « monsieur le président, cette taxe, excluant de son champ les grandes places financières que sont Londres Amsterdam ou Luxembourg, sonnerait le glas de notre attractivité financière. Et elle entrainerait la délocalisation de pans entiers de l’économie et d’emplois qualifiés ». Signée entre autres, gérard mestrallet, pdg d’Engie ou encore Jean Claude trichet, ex président de la banque centrale européenne

Encore des nouvelles d’un patron, un petit patron cette fois: La voix du nord nous révèle que Dodo la Saumure, le dodo la saumure relaxé dans l’affaire du Carlton, a vu 10 de ses maisons closes fermées ce week end en Belgique sur décision judiciaire

On termine Hélène par LE film événement de cette fin d’année : Star Wars, épisode 7 sur vos écrans le 16 décembre

Affiche du film et bande annonce dévoilées hier dans le monde entier, mais si vous voulez vous affûter l’esprit avant d’aller voir Le réveil de la force, précipitez-vous sur le hors série de Philosophie magazine http://www.philomag.com/tags/hors-serie « Star Wars, le mythe tu comprendras ». Près de 100 pages pour tout comprendre de ce western galactique imaginé par Georges Lucas. Réflexions sur la Force avec un grand F, avec appel à Heidegger seigneur Sith, sur le mythe, quand Achille rencontre oedipe à OK Corral, sur le Bien et le Mal avec le gentil Anakin devenu Dark Vador à force d’attachement pervers au Bien. Je m’en tiendrais à l’entretien croisé entre 2 fans, le philosophe Raphael Enthoven et l’icône du rap français Akhénaton, tous les deux fascinés pas la saga depuis leur âge tendre. Akhénaton, fils de divorcé, qui enfant s’est pris de plein fouet cette phrase « je suis ton père », et qui voit dans la figure de Dark VAdor, mi robotique, mi oragnique, dur et soumis à la fois, qui est allé du côté obscur de la force par humanité, toute la complexité de l’humain. « L’intérêt des Star Wars dit il aussi, c’est qu’ils aident à comprendre que la démocratie est fragile, qu’elle peut à tout moment être broyée ».

Bref une façon d’être plus intelligent, et citoyen,

avant même d’aller voir le film

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.