Patrick COHEN : A la Une, ce matin : le retour des années 80... Bruno DUVIC : Et l'histoire commence dans une boîte de nuit de Londres... Nous sommes dans l'ouest de la ville, à la frontière des quartiers chics et conservateurs de Chelsea et Fulham... L'ambiance est délicieusement régressive : Bananarama en fond sonore, des tables en forme de Rubik's Cube, des posters à l'effigie de Super Mario et un barman habillé comme Tom Cruise dans "Cocktail"... Mais c'est aux toilettes qu'a lieu le plus intéressant... Pendant que vous êtes affairé, la voix de Margaret Thatcher vous murmure à l'oreille... Ses mémoires audio sont diffusées par haut-parleur... Alors bienvenue chez "Maggie's", la boîte de nuit à l'effigie de Margaret Thatcher... Car la Dame de Fer est à la mode, nous dit Virginie Malingre dans sa Lettre de Grande-Bretagne, publiée chaque semaine par Le Monde... Pour l'un des deux propriétaires du "Maggie's", Thatcher, c'est l'icône par excellence des années 80... Et pour la journaliste du Monde, le phénomène va au-delà du kitsch... Les politologues et les instituts de sondage en attestent : jamais l'opinion publique britannique n'a été autant en phase aujourd'hui avec le thatcherisme... Un seul chiffre : "faut-il redistribuer les revenus entre les riches et les pauvres ?", demande un sondage... En 1989, les British répondaient "oui" à plus de 50... Ils ne sont plus que 36% aujourd'hui... "Nous sommes tous les enfants de Thatcher", s'est même réjoui récemment le journal conservateur Daily Telegraph... Et, de fait, l'actuel Premier ministre, David Cameron, a engagé son pays dans un plan d'austérité qui rappelle les années Thatcher... "Son style est à des lieues de celui de Mme Thatcher, dit un professeur d'université, mais ses actions relèvent largement du thatcherisme"... La crise n'a pas tué le néo-libéralisme... Le dernier numéro de la revue Sciences Humaines, qui dresse le bilan des 20 dernières années dans l'histoire des idées, montre comment les politiques sociales multiplient les incitations et les sanctions pour responsabiliser les bénéficiaires... Il est demandé à chacun d'être "entrepreneur de soi-même" (expression typiquement libérale)... Patrick COHEN : Et dans les années 80 et 90, il n'y avait pas l'euro... Bruno DUVIC : Alors faut-il revenir aux monnaies nationales ?... Le discours est à la mode... Le Figaro essaie de le saper, en s'appuyant sur la première étude un peu détaillée publiée par une banque... d'où ce titre de Une : "Ce que coûterait à la France un abandon de l'euro"... La réponse est claire et nette : récession de 10% sur trois ans, chômage à 13,8% et pression à la baisse des prix et des salaires... L'article du Figaro reprend l'expression qui avait tellement fâché au moment du référendum sur la Constitution européenne : il n'y a pas de plan B... Voilà de quoi faire hurler les partisans d'un retour au franc qui, indiscutablement, ont pris des couleurs au fil du temps... La crise de l'euro et les politiques d'austérité mises en place rebattent les cartes... Le patron du Fonds Monétaire International peut-il, dans ce contexte, être le candidat de la gauche à la Présidentielle ?... Dans la campagne pour les primaires au Parti Socialiste, Rue89 relève "les premiers tirs contre DSK", qualifié de "Monsieur austérité"... Parmi les snipers : Arnaud Montebourg, dimanche dernier sur France Inter... mais aussi, en dehors du PS, Olivier Besancenot et Jean-Luc Mélenchon, pour qui "DSK est en train d'affamer l'Europe"... Alors "DSK et le PS sont-ils compatibles ?"... Question posée par Le Parisien, ce matin... "Après son passage au très libéral FMI, les gens risquent de ne pas croire à une réorientation de son discours", dit notamment Marie-Noëlle Lienemann, classée à gauche du PS... Retour en arrière sous l'effet de la crise... Deux autres illustrations, dans Libération... Un certain patriotisme économique fait son retour... Libé relève que l'Elysée s'est récemment mêlé au sort de trois entreprises, au nom des intérêts français : Eurostar, Areva et Ingenico... Les années 80, c'était aussi celles de l'essor du Front National... Va-t-il reprendre du poil de la bête ?... Toujours dans Libé, reportage de Jean-Louis Touzet sur cette France déçue par Sarkozy et séduite par Marine... C'est la France qui se lève tôt... Les personnes interrogées dans ce reportage applaudissent les propos sur les musulmans et l'occupation... Patrick COHEN : Et dans les années 80, il n'y avait pas le Grenelle de l'Environnement... Bruno DUVIC : Et là aussi, coup d'arrêt... C'est la Une de la presse économique, ce matin... "L'industrie solaire lutte pour son avenir", en manchette de La Tribune... "Energies vertes : l'Etat est au banc des accusés", dans Les Echos... Alors contre-enquête, dans Le Monde, sur la panne des énergies vertes... Trois informations : 1) la décision du gouvernement de suspendre l'obligation faite à EDF de racheter l'électricité solaire aux conditions actuelles ; 2) la possible révision à la baisse des ambitions dans l'éolien en mer ; 3) et cette étude de la Direction générale du Trésor, affirmant qu'à long terme, le Grenelle de l'Environnement aura des conséquences néfastes sur l'emploi et la croissance... La ministre de l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, conteste cette étude. Toujours dans Le Monde (et là encore, on se demande si l'on n'est pas allé trop loin), voilà que les Néerlandais s'interrogent sur leur politique très libérale de vente de cannabis... Le ministre de la Justice a ouvert le débat avec un projet : projet de "passeport cannabis" dans certaines villes... Il permettrait d'en acheter, mais moins qu'avant... et surtout, les étrangers ne pourraient pas l'obtenir... La ville d'Amsterdam notamment est vent debout contre ce projet, qui ne la concerne pas pour l'instant... Pourquoi ce projet ?... Parce que l'afflux d'étrangers qui viennent s'approvisionner entraîne toute une série de problèmes... Des bandes tentent de les détourner des coffee-shop pour leur proposer d'autres drogues plus dures... Et les mêmes bandes se livrent un combat acharné pour la livraison de cannabis aux coffee-shop... Car si la vente est libre aux Pays-Bas, il n'y a pas de règles pour l'approvisionnement des magasins... Patrick COHEN : Quoi d'autre dans la presse ? Bruno DUVIC : Un millier de caméras de vidéosurveillance à Paris... Le Figaro détaille le plan, qui devrait être effectif à la fin de l'année prochaine... En intégrant les appareils publics et privés déjà existants et qui seront reliés au système, on arrive à plus de 13.000 caméras... Y a-t-il des escadrons de la mort à la solde de Laurent Gbagbo, en Côte d'Ivoire ?... La rumeur circule de plus en plus... Le Monde l'accrédite, en reprenant les propos de la Haute Commissaire aux Droits de l'Homme des Nations Unies... Anelka et Henry ne veulent pas renoncer à leurs primes Coupe du Monde... L'information est dans Libération... Selon Grégory Schneider, ce n'est pas tant par appât du gain que pour enquiquiner la Fédération française de foot, avec qui ils sont fâchés... Enfin, du foot au rugby... La publicité du jour est à la Une de L'Indépendant Catalan... Un homme court sur un terrain, ballon ovale sous le bras... Mais cet homme est en soutane : c'est un prêtre, un vrai... Pour la deuxième année consécutive, l'Eglise de Narbonne s'offre une campagne de pub pour inciter les fidèles à aller à la Messe de Minuit... Slogan de ces affiches qui vont fleurir dans les jours à venir : "Pour Noël, marquez l'essai ! Foncez à la Messe de Minuit !"... Antoine Blondin, lui, célébrait en termes religieux ces hommes qui sautent pour attraper le ballon : “Il y a, dans les mains ouvertes du sauteur, comme une prière. Cet envol fait un contraste avec l’activité souvent ténébreuse des hommes restés à terre.”…

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.