Ce matin, on commence avec cette réflexion sur les polémiques qui ne font pas une politique... Dominique Quinio, dans son éditorial de La Croix, s'écrie : "Pouce !... Notre démocratie est trop bruyante, superficielle... Tout le monde parle en même temps, et personne ne s'écoute"... Et l'éditorialiste analyse son malaise... "Pas une journée sans sa polémique... Semaine après semaine, la France polémique... Elle pourrait débattre... Non : elle polémique... Et pourtant... Beaucoup de ces sujets qui font des vagues mériteraient d'excellents débats"... Et elle liste, Dominique Quinio... "De quelle façon mener un travail de mémoire ?... Ca se discute... Les convictions religieuses peuvent-elles aider à structurer une personnalité, à contribuer à l'harmonie d'une société ?... Bonne question... Une télé publique sans publicité, est-ce souhaitable, est-ce viable ?... L'Etat doit-il intervenir dans des dossiers industriels ?"... Alors voilà pour les polémiques de ces derniers jours... Mais la série ne s'arrête pas là... Aujourd'hui, vous en trouverez d'autres, dans vos journaux... D'abord celle que Jean-Marcel Bouguereau résume ainsi ce matin, dans La République des Pyrénées... "Tom Cruise, le retour"... Une polémique qui part, vous l'avez compris, d'une phrase d'Emmanuelle Mignon, directrice de cabinet de Nicolas Sarkozy... Dans VSD, elle dit : "En France, les sectes sont un non-problème... Et la liste établie en 1995 est scandaleuse"... Alors dans Le Figaro ce matin, elle revient sur ses propos... "Je n'ai pas dit la phrase que l'on me prête... S'il y a des mouvements sectaires qui abusent de la faiblesse des gens, ou qui troublent l'ordre public, ils constituent un problème... On cherche d'ailleurs les moyens de renforcer notre action contre ces mouvements... Mais s'ils ne troublent pas l'ordre public, il n'y a pas de raison de les interdire, par respect pour la liberté de conscience"... Du coup, ce matin, quelques éditorialistes s'inquiètent... Francis Lachat, dans Le Courrier Picard : "Prôner la rupture sur le terrain de la religion et des croyances mène à des dérives inquiétantes, dont on ne connaît pas les limites"... Chantal Didier, dans L'Est Républicain, analyse que "la vivacité des réactions ne tient pas seulement à un acharnement contre Nicolas Sarkozy... Elle s'explique par la conviction que la France a trouvé dans la laïcité une règle du vivre ensemble qu'il fut difficile de mettre en place"... Quant à Bernard Revel, dans L'Indépendant du Midi, il se souvient qu'au début du mois, Michèle Alliot-Marie... ministre de l'Intérieur, donc ministre des Cultes... avait affirmé vouloir "décomplexer la lutte contre les dérives sectaires"... Elle était revenue ensuite sur ses propos, pour couper court à l'émotion qu'ils avaient provoquée, explique l'éditorialiste, qui, du coup, conclut : "A l'évidence, le Président de la République et son entourage préparent quelque chose... sans doute un toilettage de la loi de 1905... Et c'est loin d'être un non-problème"... Autre polémique à la Une... la nomination de Christine Ockrent comme numéro 2 de France Monde... Et là, c'est Libération qui dénonce... "L'affaire Ockrent"... Le journal pointe du doigt "le mélange des genres"... puisque la journaliste devient numéro 2 de l'audiovisuel extérieur, alors qu'elle est la compagne de Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères... "Une fois de plus, déplore Libération, le Président de la République sème le trouble dans les relations entre médias et politique"... Et Laurent Joffrin, dans son éditorial, explique bien que "nul ne peut contester les qualités professionnelles de Christine Ockrent... mais que nul ne peut non plus nier le sentiment de malaise suscité par l'arrivée de la compagne du ministre des Affaires étrangères au poste de numéro 2 de la chaîne chargée précisément des Affaires étrangères"... Alors, dans Le Parisien-Aujourd'hui en France, la journaliste se défend vivement... "Ce serait faire injure aux journalistes de RFI et de France 24 de dire que leur métier consiste à raconter ce que fait le Quai d'Orsay... Et puis qu'on arrête de me voir comme 'la femme de'... J'ai toujours mené ma vie professionnelle de manière indépendante... J'aime à croire qu'on le reconnaît"... Retour aussi ce matin sur une polémique pas totalement terminée... celle autour de la mémoire de la Shoah... l'idée, évoquée la semaine dernière par Nicolas Sarkozy de confier la mémoire d'un enfant français juif mort en déportation... Cette semaine, Le Nouvel Observateur lance un appel... une pétition, pour lui demander de renoncer à cette proposition... "Nous ne voulons pas discuter de la noblesse des intentions, de la bonne volonté qui animent un tel projet... écrivent les signataires... mais nous en voyons déjà les effets catastrophiques... Il divise les communautés et suscite une sordide compétition des victimes... Renoncer à cette proposition est un geste indispensable"... Fin de citation... Alors ça, ce n'est pas encore une polémique... Mais au rythme où vont les choses, ça pourrait bien le devenir... La Une de L'Express... "Les francs-maçons et le pouvoir"... un titre sur une photo de Xavier Bertrand... puisque, nous apprend l'hebdomadaire, le ministre du Travail est également membre du Grand Orient de France... la plus grosse obédience maçonnique, étiquetée à gauche... Alors, sollicité par L'Express, Xavier Bertrand joue la transparence, et explique les raisons de son engagement... Il dit aussi que, depuis son entrée au gouvernement en 2004, il s'est mis en retrait... parce que être ministre prime tout autre engagement... Il confie aussi qu'il n'en a jamais parlé à Nicolas Sarkozy... Et pendant que les polémiques se succèdent dans l'Hexagone... le monde nous regarde, atterré... C'est ce que montre une fois de plus, cette semaine, Courrier International... L'hebdomadaire rapporte, entre autres, un article d'El Pais, où Luis Bassets juge que "les Français ont un problème... Ils croyaient avoir un super-Président, un hyper-dirigeant capable de les sortir de la dépression et de la décadence... et voilà qu'ils ont écopé d'un Président comme ils en ont déjà connu beaucoup d'autres... à savoir malade... La maladie dont souffre Sarkozy n'a pas la gravité du cancer de la prostate de Mitterrand, mais elle touche un organe vital s'il en est : l'ego... Celui du Président est d'évidence atteint d'une hypertrophie, probablement incurable"... Et le journaliste espagnol conclut : "Cela rabaisse la République française au niveau de la Principauté de Monaco"... La même idée pour un autre journaliste étranger... William Pfaff, de l'International Herald Tribune... Lui, il fait le portrait de "l'homme qui ne savait pas être Président"... Dans la presse ce matin, on parle aussi, plus sérieusement, des municipales... Avec un supplément dans Les Echos... intitulé "L'audit des villes"... Les 37 plus grandes villes de France sont passées au crible... Revenus, emploi, fiscalité, finances, services... A chaque fois, vous avez le droit à un classement... Ainsi, pour la croissance démographique, c'est Toulouse qui est en tête... Brest, numéro 1 pour sa taxe d'habitation en baisse... Rennes, pour son faible taux de chômage... Reims, pour ses 44% de logements sociaux... Politis passe également au crible les municipalités... mais avec cette question : "Gauche-droite : quelles différences ?"... Et puis Challenges est le plus exhaustif en la matière... puisque l'hebdomadaire économique se penche sur 873 villes... Economie toujours... Vous lirez, sur la question du pouvoir d'achat, que, du côté des "produits alimentaires : la note devient salée"... C'est ce qu'affirme La République du Centre... qui constate que les pâtes et les oeufs ont pris 10% en février, et le beurre et la farine presque autant... Dans La Tribune... "La sidérurgie allemande lâche du lest sur les salaires"... Les syndicats ont obtenu une hausse des revenus de plus de 5%... Du coup, c'est le spectre de l'inflation qui revient... Et puis, pour finir... allez... des nouvelles de Neuilly... Dans Le Figaro... l'interview de Jean Sarkozy... candidat aux cantonales... Il explique : "Mon père m'a dit de rester moi-même"... Dans Le Parisien-Aujourd'hui en France... Madame Sarkozy mère... Andrée Sarkozy, dite "Dadu", affirme son soutient à Arnaud Teullé... Si vous avez suivi, c'est maintenant lui le candidat dissident de la droite pour les élections municipales à Neuilly... Dans France-Soir... cette indiscrétion... David Martinon, toujours porte-parole de l'Elysée, devrait quitter ses fonctions après les municipales et se voir confier une ambassade... Et puis allez... cerise sur le gâteau... dans Libération... la chanson de Jeanne Cherhal... une chanson à écouter sur My Space, et seulement là... où c'est un célèbre SMS qui l'inspire... "Si tu reviens, j'annule tout... nos écarts de langage... nos colères... nos passions de passage"... Voilà pour le refrain...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.