C'est une journée d'espoir... "Journée d'espoir pour les marins-pêcheurs", titre Le Figaro... Les représentants de la profession rencontrent leur ministre aujourd'hui... et attendent des propositions... Pour faire simple, résume le journal, "ils attendent des aides pour compenser l'augmentation du prix du gazole"... Alors oui, face à "la mer en colère, le gouvernement aura du mal à éviter les aides d'urgences demandées aujourd'hui", concède Erik Izraelewicz, dans La Tribune... Mais il met en garde : "Les aides d'urgence sont souvent un dangereux traitement... Elles allègent peut-être dans l'instant la douleur... Elles n'en suppriment jamais les causes"... Même analyse pour l'éditorialiste du Monde : "Raréfaction de la ressource, concurrence accrue et augmentation des prix des matières premières... Les trois défis que doivent affronter les marins-pêcheurs vont s'amplifier dans les années à venir... Les subventions ne sont pas un remède à la hauteur de l'enjeu"... C'est tout le problème de ce dossier, constate Bernard Revel, dans L'Indépendant du Midi... "Depuis des années, les mesures en faveur de ce secteur fragile ont toujours été prises dans l'urgence... Et aujourd'hui encore, on va s'efforcer de recoller les morceaux avec les moyens du bord"... Dans Libération, pour mieux comprendre les difficultés des pêcheurs, embarquez donc à bord de "L'As des as"... C'est un chalutier d'Arcachon... un chalutier qui fait vivre un équipage de 5 personnes... Son patron est solidaire des grévistes, même si lui, pour l'instant, avoue que ça va... "Mais sur les 8 chalutiers d'Arcachon, nous ne sommes que 2 à nous en sortir... Et je sais que le moindre petit grain de sable peut venir tout casser"... La colère des pêcheurs... la hausse du prix du gazole... et des répercussions... Première répercussion : "la peur de la panne sèche"... La peur de la panne sèche : c'est la Une de Sud-Ouest... Le Midi Libre constate également un "vent de panique sur les stations-service"... Mais il n'y a pas que le gazole qui augmente... Plus largement, "la hausse des prix" fait la Une de La Tribune, qui reprend "le réquisitoire de l'INSEE"... L'institut de la statistique a publié hier une enquête qui "pointe la responsabilité de la loi Galland dans la hausse des prix"... Pour la journaliste, "l'INSEE tire sur une ambulance", puisque cette loi, qui régit depuis plus de dix ans les relations entre fournisseurs et distributeurs, eh bien c'est celle que Bercy veut réformer... Juliette Garnier explique donc que "cette étude tombe à point nommé, qu'elle apporte de l'eau au moulin du gouvernement, qui veut faciliter l'ouverture de magasins pour introduire davantage de concurrence entre les enseignes et faire baisser les prix"... Dans quasiment tous vos journaux, ce matin, vous lirez que, pour défendre cette thèse, Luc Chatel, le ministre de l'Industrie et du Commerce, a fait des courses hier... Vous le verrez en photo derrière un chariot... des courses comparatives : une fois dans un hypermarché à Strasbourg... quelques minutes plus tard, les mêmes produits en Allemagne... Résultat : le chariot allemand était près de 15% moins cher... La Tribune qui publie également une autre étude de l'INSEE... une étude sur les variations de prix des produits alimentaires... Pas de surprise : ces prix grimpent plus vite que l'inflation... +5% entre février 2007 et février 2008... Pour le beurre ou le lait, les hausses ont même atteint 9%... Pour dépenser plus... il faut gagner plus... Donc on connaît la chanson : travailler plus... Et Le Figaro applaudit : "La forte poussée des heures supplémentaires"... Le journal explique qu'en mars, 59% des entreprises ont utilisé ce dispositif défiscalisé... Le gouvernement se félicite de ce bon résultat, note le journal... Sauf que Le Parisien-Aujourd'hui en France joue les rabat-joie... Oui, d'accord, il y a de plus en plus d'entreprises qui ont recours aux heures supplémentaires... mais pour faire de moins en moins d'heures... Gabriel Richalot rapporte que "le gouvernement a du mal à communiquer sur le volume d'heures supplémentaires effectivement réalisées... Il faut dire que celui-ci est en baisse de 5 millions depuis décembre"... Travailler plus... A moins qu'elle n'ait confondu avec "mettre plus d'huile sur le feu"... Laurence Parisot a tenté de démontrer hier qu'une vraie réforme des retraites, ce serait 41 ans de cotisation pour un départ à 63 ans et demi... C'est Le Figaro et La Tribune qui rapportent cette sortie de la présidente du MEDEF, alors que demain, tout le monde attend une forte mobilisation dans les rues contre les propositions du gouvernement dans ce dossier... Travailler plus pour dépenser plus... Pour regarder la télé... Dans Les Echos, vous apprendrez que, pour financer le retrait de la publicité sur France Télévisions, la commission Copé propose d'augmenter la redevance de 14 euros... Selon le journal économique, ce serait l'une des pistes présentées aujourd'hui... L'Humanité parle plutôt d'une augmentation de 10%... et titre : "Cacophonie économique chez Copé"... Le journal rappelle aussi que, lors de l'installation de cette commission, le Président de la République avait dit : "Ca ne doit pas être le concours Lépine de la fiscalité"... A Lionel, Claude et Daniel... C'est la dédicace en première page du livre que publie demain Bertrand Delanoë... L'ouvrage s'intitule, vous le savez certainement, "De l'audace !"... Et dans Le Figaro et Le Parisien-Aujourd'hui en France, vous en lirez les premiers extraits... Alors, pour Le Figaro, la dédicace est un aveu... la revendication d'une filiation... Lionel Jospin, Claude Estier et Daniel Vaillant, ses mentors et ses amis politiques depuis plus de trente ans... Et pourtant, note le journal, "l'ouvrage est censé propulser le maire de Paris, le plus populaire des socialistes, vers l'avenir"... Pour Le Parisien-Aujourd'hui en France, cela ne fait en effet aucun doute : "Delanoë se lance à son tour"... "Il fait un nouveau pas vers la candidature au poste de Premier secrétaire du PS"... Alors dans les bonnes phrases retenues par les deux journaux : l'appel à accepter le libéralisme... "Je suis libéral, écrit Bertrand Delanoë... La droite ne l'est pas... La gauche doit se réapproprier avec fierté le mot et la chose... Le libéralisme est d'abord une philosophie politique : j'y adhère... Ce sont les conservateurs qui l'ont dévoyé"... Bertrand Delanoë lapidaire au sujet de François Hollande... "A aucun moment, il n'a voulu incarner vraiment une orientation politique"... Un peu plus disert sur Ségolène Royal... "On ne peut pas incarner une espérance si l'on n'assume pas sa propre histoire collective... Je ne suis pas certain que ma gauche soit exactement la gauche de Ségolène Royal"... Et dans ces deux journaux, ce matin, il y a comme un goût de campagne électorale... Un article sur le livre de Bertrand Delanoë... Juste en dessous, comme pour équilibrer, le récit du déplacement de Ségolène Royal à Gandrange hier... Le Figaro constate que "la candidate à la direction du PS veut se poser en première opposante à Nicolas Sarkozy"... Le Parisien-Aujourd'hui en France confirme : "Royal en campagne en Lorraine"... Rosalie Lucas, qui a suivi ce déplacement, explique que l'entourage de Ségolène Royal affirme qu'elle n'est pas en campagne, que cette campagne ne commencera qu'au mois de septembre... sauf que Gandrange hier, une réunion participative dans l'Aube demain et un soutien vendredi aux marins-pêcheurs de La Rochelle : si ce n'est pas une campagne, ça y ressemble bien... Et sinon, que trouve-t-on d'autre dans la presse, ce matin ?... On trouve ce dossier du Parisien-Aujourd'hui en France... "Un plan contre la pénurie de médecins"... Ce plan, c'est le département de Seine-et-Marne qui l'a lancé, pour attirer des praticiens sur son territoire... parce que, explique le journal, après les régions rurales, c'est l'Ile-de-France qui est touchée... Sur un sujet semblable, l'inquiétude de Var Matin... "Le Var risque de manquer bientôt de chirurgiens"... Depuis une quinzaine d'années, note le quotidien de Toulon, la chirurgie n'attire plus les jeunes médecins... "Obama : ce qu'il veut pour l'Amérique"... C'est la Une de Libération... qui explique que le sénateur démocrate veut maintenant boucler la campagne des primaires et se dit prêt à affronter son rival républicain... Et dans son éditorial, François Sergent analyse qu'"en novembre, les Américains auront un vrai choix... capital pour leur pays, capital pour le reste du monde"... Et pour finir, dans Le Figaro et dans Le Monde... penchez-vous sur les portraits de Taslima Nasreen... "Ecrivaine SDF", titre Le Figaro... "Eternelle proscrite", pour Le Monde... L'écrivaine bangladaise va recevoir aujourd'hui le Prix Simone de Beauvoir, des mains de Rama Yade... une étape pour celle qui est apatride depuis 14 ans, bannie de son pays en 1994, sous la menace des islamistes... Elle pensait avoir trouvé refuge en Inde : elle vient à nouveau d'être contrainte à l'exil... Elle est donc en Europe, où elle explique : "Je me considère comme debout à un arrêt de bus, attendant le bus qui me ramènera chez moi, où ma vie a un sens"...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.