Alors ce matin, vous êtes plutôt quoi ?... Plutôt Chabal ou plutôt Sarko ? Parce que c'est un peu le résumé des Unes de vos journaux... "Le trèfle ou des nèfles ?"... pour Chabal et ses coéquipiers... "Le trèfle ou des nèfles"... C'est le meilleur titre ce matin pour parler rugby... le Mondial... et le match France-Irlande... Il y a aussi "la victoire ou la porte"... Le jeu de mots fait sourire L'Indépendant du Midi et L'Humanité... Parce que l'équation est simple pour L'Equipe... "Il faut battre l'Irlande pour continuer de rêver"... Et ca, eh bien, ce n'est pas fait... "En plein doute, l'Irlande ne s'affole pas", note Le Figaro, méfiant... Et côté irlandais... on encourage ainsi les troupes : "Tout sera oublié si nous battons la France"... C'est signé l'Irish Times... Le Daily Telegraph assure que "les insultes françaises ont attisé les Irlandais... Les médias français agacent l'équipe d'Eddy O'Sullivan... Mais le capitaine O'Driscoll affirme que cela resserre les liens au sein de l'équipe irlandaise"... Le quotidien britannique qui poursuit : "On a rarement vu autant de pression avant un match entre ces deux équipes... Mais il faut dire que ce soir, l'une des deux finira en larmes et devra faire face aux récriminations d'un pays"... "Le trèfle ou des nèfles" donc, pour les rugbymen, ce soir... Côté politique... c'est plutôt "ça passe ou ça casse"... Du coup, constate Le Figaro, hier soir, "Nicolas Sarkozy a fait la pédagogie de ses réformes"... Et puis aussi, il a "cajolé Fillon", note Le Parisien-Aujourd'hui en France... Fillon que Plantu, dans son dessin en Une du Monde, surnomme maintenant "collaborateur truc-muche"... "François Fillon ici... François Fillon là... François Fillon et moi... Moi et François Fillon... Fillon irremplaçable... Que ceux qui avaient cru comprendre qu'il pouvait y avoir quelques agacements entre le Premier ministre et le Président se repentent... Tout roule, tout baigne"... ironise Michel Richard dans Le Midi Libre... Donc hier, à la télé... c'était "Sarkozy par Sarkozy"... Et en même temps, commente Gilles Dauxerre dans La Provence, "il est indéniablement le meilleur commentateur des faits et gestes du Président de la République"... Oui, "il a assuré le service après-vente", écrit Daniel Ruiz dans La Montagne... Alors un Président qui s'explique, qui assume... ça change, notent encore vos éditorialistes... mais ça pose aussi question... Bruno Dive compte, dans Sud-Ouest... "Ceci est le troisième éditorial que nous consacrons, cette semaine, à Nicolas Sarkozy... Cette simple comptabilité en dit assez long sur l'omniprésence de notre hyper-Président... et sur la difficulté d'y échapper... Comment faire autrement, vis-à-vis d'un chef de l'Etat qui occupe le terrain comme nul autre de ses prédécesseurs ?"... Comment faire face au Sarko-show ?... "Les coulisses du Sarko-show"... C'est la Une de Libération... qui se penche ce matin sur "cette agence à communiquer qui s'appelle l'Elysée"... Et le journal explique qu'avec "un agenda savamment surchargé et adapté en permanence, Nicolas Sarkozy a mis en place une stratégie destinée à asphyxier les médias"... Et les journalistes témoignent, dans Libé... ils témoignent du rythme d'enfer imposé par le Président... "Il nous bombarde", dit l'un d'eux... "C'est le Jimi Hendrix de la com', un virtuose", s'exclame un autre... Et la méthode Sarkozy fait des émules au sein du gouvernement... à moins qu'il ne s'agisse de bons élèves, note Véronique Soulé... Il y a bien sûr Rachida Dati... mais aussi le duo qui gère l'Education : Xavier Darcos et Valérie Pécresse... Pas une journée sans que l'un de ces trois-là ne nous annonce quelque chose... Ah... Il y a bien aussi Jean-Louis Borloo... Le ministre de l'Ecologie fait la Une du Monde, à propos des OGM... "On ne peut pas contrôler leur dissémination... Donc on ne va pas prendre de risques", dit le ministre... Et du coup, le journal titre : "La France s'oriente vers la fin des cultures OGM"... Alors ce matin, l'information est plus ou moins démentie... Bref, cette sortie médiatique prend l'allure d'une bourde... Et une fois de plus, on le voit, le maître de la com, c'est donc Nicolas Sarkozy... un chef de l'Etat qui est passé par ici... qui repassera par là... C'est donc le furet, éditorialise Laurent Joffrin... Le furet... Le Nouvel Observateur le voit plutôt en "Président cannibale"... L'hebdomadaire qui se demande si cette omniprésence et cette omnipotence présidentielles ne seraient pas en fait une régression démocratique... Régression démocratique... Une inquiétude qui pointe dans les commentaires que vous lirez sur le dossier de l'immigration... Avec, d'un côté, "le saut dans le désespoir des sans-papiers traqués", titre Libération, après la défenestration, hier, d'une Chinoise, effrayée par l'arrivée de policiers qui n'en avaient pourtant pas après elle... Dans Le Parisien, le député UMP de Versailles Etienne Pinte dénonce : "la pression multiplie les dérapages"... La Vie s'interroge aussi, en couverture... "Immigration : du chiffre, mais à quel prix ?"... L'hebdomadaire catholique explique que ce sont les familles de migrants qui sont dans le collimateur... Et là, c'est la loi Hortefeux qui est visée... dont le texte a été adopté en première lecture par l'Assemblée Nationale cette semaine... la loi Hortefeux et l'amendement Mariani sur les tests ADN... Un amendement qui fait littéralement hurler Bernard-Henri Lévy, dans son Bloc-Note du Point... "On attend de Monsieur Hortefeux, qui n'est pas un lepéniste, qu'il trouve vite l'antidote à cette dose de poison frontiste qu'il s'est à l'évidence malencontreusement inoculé... Et on espère du Président de la République, poursuit le philosophe, qu'il aura conscience d'être en train de glisser là sur la pente même que redoutaient (ou espéraient) les plus acharnés de ses adversaires"... Dans Politis, Eric Fassin... sociologue, membre de l'Observatoire du 6 mai... n'est, lui, pas surpris... "Pendant la campagne présidentielle, on avait découvert le penchant de Nicolas Sarkozy pour la génétique... Souvenez-vous : la pédophilie, le suicide, ou l'homosexualité... L'ADN fait aujourd'hui donc son entrée dans la politique d'immigration... Plus largement, il prétend dire aujourd'hui la vérité de la nation"... Et la confiance ?... Est-ce qu'elle est dans les gènes ? Parce que, côté économie... il va en falloir une bonne dose... Sur ce thème-là, la presse est alarmiste, ce matin... "La crise aux Etats-Unis propulse l'euro au sommet", titre Le Figaro... "L'euro franchit sa cote d'alerte", s'inquiète La Tribune... "L'euro et le pétrole : double choc pour la croissance européenne", analyse Les Echos... Alors la croissance européenne en danger... Et comme déjà la France n'était pas à la meilleure place des perspectives de la zone euro... les 3% réclamés par l'Elysée semblent s'éloigner un peu plus... Mais en feuilletant bien vos journaux... on s'aperçoit que ce n'est pas l'euro qui tue la croissance en France... Non, c'est la méfiance... C'est dans L'Express... qui explique : "Individualistes, corporatistes, les Français suspectent tout et tout le monde... voisins, patron, justice, élus... Deux chercheurs se sont penchés sur les effets ravageurs de cet état d'esprit sur l'économie"... Bref... Avec la société de défiance, c'est le modèle français qui s'autodétruit... Le leitmotiv préféré dans l'Hexagone, c'est : "Si tu gagnes, je perds"... Du coup, les réformes sont suspectées de ne profiter qu'à une poignée d'individus... "Les chercheurs sont allés voir ailleurs... Eh bien, parmi les 15 pays les plus riches de la planète, seuls les Japonais, les Polonais et les Russes se montrent plus méfiants que nous... Autre comparaison... Quand les deux-tiers des Danois et des Néerlandais déclarent faire confiance aux autres, nous ne sommes qu'un sur quatre à être aussi ouvert"... Et si la confiance est la clé de la réussite... les Irlandais, ce soir, ont une longueur d'avance... Parce qu'au pays du trèfle, un habitant sur deux pense qu'il est possible de faire confiance aux autres... Ca peut aider, au moment de passer le ballon...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.