Je ne sais pas, Monsieur Fillon, si vous avez déjà fait du camping... Je ne sais pas si vous avez des souvenirs de nuits passées sous la tente... ou de vacances en caravane... Si je vous pose la question, c'est parce qu'en ces temps de morosité générale, j'ai relevé cette information réjouissante à la Une du COURRIER DE L'OUEST... Il existe aujourd'hui un marché qui profite de la crise... c'est celui des caravanes pliantes... J'avoue que je ne savais même pas que ça existait encore... mais si : "La crise dope le retour des caravanes pliantes" titre ainsi le quotidien... Longtemps sacrifiées sur l'autel des camping-cars, les caravanes pliantes retrouvent ces temps-ci tout leur pouvoir de séduction nous dit-on... Pas besoin de chercher très loin l'explication : c'est simplement qu'elles ne sont pas très chères... Voilà donc l'info réjouissante... un marché certes, assez limité... mais bon, un marché dopé par la crise... sachant que pour le reste ce matin, c'est une actualité autrement moins joyeuse qui fait la Une des journaux... Avec bien sûr, de nombreux gros titres sur les conflits sociaux qui se radicalisent... Grande photo des salariés de Continental à la Une du PARISIEN AUJOURD'HUI EN FRANCE... Hier, certains d'entre eux se sont attaqués à la sous-préfecture de Compiègne... puis à une partie de leur usine de Clairoix... La justice venait de refuser d'annuler le plan social programmé sur le site... "Continental : le conflit bascule dans la violence" titre du coup le journal... en signalant que la situation s'envenime également dans d'autres entreprises de l'Oise... Un mouvement qui se durcit chez Lear Corporation à Lagny-le-Sec... 6 ouvriers en grève de la faim chez Sodimatex à Crépy-en-Valois... A la Une de L'HUMANITE, photo cette fois des salariés de Molex... qui pendant 24 heures ont retenu deux des dirigeants de l'entreprise... Le quotidien explique que contrairement à la version officielle, l'équipementier avait prévu depuis longtemps de fermer le site de Villemur-sur-Tarn... d'où ce titre : "Molex avait prémédité son coup"... Les salariés de l'usine ont mis la main sur un mail interne qui prouve que le groupe envisageait il y a déjà plusieurs mois d'aller produire ailleurs... en l'occurence aux Etats-Unis... L'argument de la crise financière, mis en avant pour justifier la fermeture de l'usine, ne serait donc qu'un mauvais alibi... Sale temps donc pour les ouvriers... et sale temps aussi pour les cadres... C'est à la Une de LA TRIBUNE... "Les cadres rattrapés par le chômage"... le volume des offres d'emplois de cadres a chuté de 27% au premier trimestre 2009... Seule une entreprise sur trois prévoit aujourd'hui d'embaucher un cadre... alors qu'elles étaient encore près d'une sur deux il y a un an... Au moment des vacances, une bonne partie des cadres pourraient donc se mettre aux caravanes pliantes... A l'inverse d'Axel Miller, l'ancien patron de Dexia qui lui, a reçu une prime de départ de 825.000 euros... "Polémique sur l'indemnité de départ d'Axel Miller" titre LE FIGARO ECONOMIE... en rappelant que Dexia a perdu plus de trois millions d'euros l'an dernier... Qu'à cela ne tienne... 825.000 euros comme cadeau de départ... l'équivalent d'un an de salaire... et d'un bon paquet de camping-cars... L'autre grand sujet à la Une des journaux ce matin, c'est le discours de Nicolas Sarkozy sur la sécurité... C'est le sujet à la Une du FIGARO... "Sarkozy durcit le ton contre l'insécurité"... souhaitant passer à la vitesse supérieure, le chef de l'Etat a affirmé sa volonté de lutter contre le phénomène des bandes... "Insécurité : Nicolas Sarkozy hausse le ton" confirme FRANCE SOIR... Tandis que LIBERATION se demande si le président de la République peut vraiment se vanter de son bilan en la matière... "Délinquance : tout ce que Sarkozy ne dit pas" titre ainsi le journal... qui rappelle notamment que les violences aux personnes ont augmenté de 14% ces cinq dernières années... et que les lois déjà votées sont très souvent inapplicables... LIBERATION note également que le chef de l'Etat refait de la sécurité un thème prioritaire... Pas anodin... à quelques semaines des élections européennes... D'où cette affirmation à la Une de LA MARSEILLAISE : "Sarkozy à la manoeuvre électorale"... La plupart des éditoriaux ce matin sont dans la même veine... Ainsi Dominique Garreau dans LA CHARENTE LIBRE qui estime que le nouvel assaut sécuritaire du président s'explique évidemment par le calendrier électoral... Mais à quoi bon ajouter une loi anti-délinquance aux 23 déjà votées depuis 2002 ?... "Parfois, dit-il, il faut jeter aux orties les vieilles marmites trop usées pour mitonner un plat politique devenu indigeste".... Même sentiment pour Yann Marec dans LE MIDI LIBRE... "Les cagoules dans les manifestations ?"... interdites... "Intrusion dans une école ?... un délit... "Appartenance à une bande ?... en garde à vue... "Aujourd'hui Nicolas Sarkozy n'a de cesse de cogner, comme pour mieux rappeler qu'il fut un temps le premier flic de France"... Ce qui, de l'avis de Jacques Camus dans LA REPUBLIQUE DU CENTRE revient à faire diversion au moment où l'insécurité gagne surtout le terrain du social et de l'économie... En fait, pour trouver des choses vraiment positives sur le chef de l'Etat, c'est dans la presse people qu'il faut aller voir ce matin... Pour preuve, la Une de POINT DE VUE... une photo pleine page du couple présidentiel enlacé... "Nicolas réconforte Carla"... Et interview de la maman de Carla dans GALA... Voilà ce qu'elle dit de son gendre : "Il est évident que l'on rêve toujours d'un destin pour ses enfants... il nous est arrivé dans la famille un homme d'une intelligence et d'une attention extraordinaire... c'est un don du ciel"... L'expression méritait, je crois, d'être relevée... Et dans la presse satirique... on trouve quoi, cette semaine ? Eh bien d'abord, une interview de Jack Lang dans CHARLIE HEBDO... Jack Lang que Nicolas Sarkozy a copieusement fait applaudir hier lors de son discours à Nice... Il l'a même fait ovationner... en rappelant que Lang avait été le seul socialiste à avoir fait voter la réforme des institutions... Il est aussi celui que le chef de l'Etat a nommé émissaire spécial à Cuba... et c'est justement de Cuba que parle Jack Lang dans CHARLIE HEBDO... Il déclare que l'embargo contre Cuba devrait être levé sous 6 mois... et quand Anne-Sophie Mercier s'étonne de le voir rallié au sarkozysme, il répond : "Moi, rallié au sarkozysme ? Mais où avez-vous vu ça ?"... Eh bien hier, à Nice précisément... Ségolène Royal en prend également pour son compte, mais cette fois dans SINE HEBDO... notamment sous la plume de Michel Onfray... qui estime que les demandes de pardon de l'ancienne candidate à la présidentielle tiennent de la "crétinerie"... Quant au CANARD ENCHAINE, lui épingle plusieurs personnalités des médias... d'abord Michel Drucker qui aurait fait bâtir une villa dans les Alpilles grâce à un permis de construire bidon... Et puis le CANARD nous donne également des nouvelles de Christine Ockrent... la directrice générale d'RFI où plus de 200 postes vont être supprimés... Du coup ces derniers temps, Christine Ockrent prend soin de se faire très discrète... Elle évite son bureau, et éviterait aussi de passer par l'entrée principale de la station... "Ceci, a-t-elle confié à son entourage, parce qu'elle a peur de se faire séquestrer par les journalistes en colère"... Décidément... Allez, longue vie aux caravanes pliantes...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.