La libération des infirmières bulgares est sans doute une question d’heures... Cécilia Sarkozy est retournée hier en Libye, 10 jours après une premiere visite pour préparer leur rapatriement... Sur son site Internet, l’hebdomadaire Le Point révèle que l’épouse du Président pourrait raccompagner dans les prochaines heures les 5 infirmières bulgares et un médecin palestinien vers Sofia, à bord de l’avion français qui l’a amenée à Tripoli... "Ce scénario, ajoute l’hebdomadaire, marquerait la part prise par la France dans cette négociation hautement sensible... Hier, Cécilia Sarkozy et Claude Guéant, secrétaire général de l’Elysée, ont rencontré le colonel Kadhafi, en compagnie de la commissaire européenne aux relations extérieures, Benita Ferrero-Waldner, pour fixer les derniers détails du transfert"... Condamnées à mort avec un infirmier palestinien, accusées d’avoir innoculé le virus du Sida à 460 enfants d’un hôpital de Benghazi, leur peine a été commuée en prison à vie après que les familles libyennes aient accepté une compensation financière d’un million de dollars pour chacune des victimes... Une convention d’extradition entre la Libye et la Bulgarie permet le transfert... La France a déjà reçu dans ses hôpitaux les enfants concernés, et Nicolas Sarkozy aurait promis une modernisation de l’hôpital de Benghazi... Il en a été question cette nuit, lors de plusieurs conversations téléphoniques avec le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso... "Nous serons à la maison mardi... Amitiés"... C'était le dernier texto envoyé, à 9h24 hier, par l'une des 50 personnes présentes dans le bus aux freins déficients qui allait s'engager dans la descente de Laffrey, sur la route Napoléon qui relie Gap à Grenoble... Des panneaux en 4 langues indiquent que la circulation est interdite aux poids-lourds et aux autocars... "Nous sommes près de Grenoble", disait le texto... "Nous allons de Notre-Dame de la Salette à Altoetting, près de Munich... Nous serons à la maison mardi... J'ai pour toi une statue de la Vierge... Amitiés"... La personne qui reçoit ce texto répond 10 minutes plus tard... Mais le contact est rompu... Cet échange est rapporté dans Libération, qui précise que des motards suivaient l'autocar, qui roulait à 70 à l'heure avec les feux stop allumés et des étincelles jaillissant du véhicule... Arrivé en bas de la pente, le véhicule n'a pas réussi à amorcer le virage à 90 degrés qui permet de franchir le pont au-dessus de la Romanche... Il est allé tout droit, a défoncé un mur et a chuté de 15 mètres... Il a pris feu... "C'était atroce", peut-on lire dans Le Parisien... "On ne pouvait rien faire pour eux... Avec les flammes et la chaleur, impossible de s'approcher"... Catherine Baret habite une maison qui surplombe les lieux... C'est dans son jardin que le car s'est écrasé... "J'ai vu des gens en train de brûler, d'autres qui avaient été éjectés... Des habitants sont sortis avec des seaux d'eau, des couvertures... des moyens dérisoires"... Bilan : 26 morts, 24 blessés dont 14 grièvement... L'autobus transportait 50 personnes, dont 2 chauffeurs et une accompagnatrice... L'un des 2 chauffeurs a survécu, et pourrait rapidement être interrogé, selon le site du quotidien polonais en anglais Christian Today... François Fillon, le Premier ministre, s'est rendu sur place, de même que Jean-Louis Borloo et Michèle Alliot-Marie... Emoi en Pologne, bien sûr... Une messe spéciale a été donnée hier dans la paroisse de la Vierge de la Miséricorde divine, près de Sczecin, d'où venaient 26 des 50 pèlerins... Il s'agit de l'accident le plus meurtrier ayant touché des touristes polonais... Le Président polonais devait annoncer un deuil national... Hier soir, il est venu à Grenoble, où il a été accueilli par le Président Nicolas Sarkozy... Les deux chefs d'Etat se sont rendus au chevet des personnes blessées... Un avion doit transporter ce matin à Grenoble les proches des victimes... François Fillon a affirmé que l'autocar n'aurait pas dû se trouver là... Le procureur de la République de Grenoble a dit qu'il était encore trop tôt pour dire si le bus était en infraction, car l'interdiction visant les cars et les véhicules de plus de 8 tonnes comporte des dérogations... Des expertises vont être menées sur le véhicule, pour savoir s'il était équipé d'un triple système de freinage, obligatoire sur cette route... Selon Le Parisien, une rescapée a témoigné hier soir... Le chauffeur a prévenu les passagers dans la descente : "Accrochez-vous au siège !... Les freins ont lâché"... Le PDG de l'agence polonaise de voyages a assuré que l'autocar Scania, vieux de 7 ans, avait passé avec succès, il y a 3 semaines, un test technique en Allemagne, et qu'il s'agirait plutôt d'une erreur humaine... Il a affirmé ne pas savoir qu'il fallait que le bus soit équipé de freins à assistance électronique ou d'autorisation spéciale pour aller à Notre-Dame de la Salette... "C'est la première fois que j'entends parler de ça"... Un responsable de l'inspection routière polonaise a indiqué hier qu'environ 5% d'autocars contrôlés sont retenus au départ de la Pologne à cause de leur mauvais état technique", écrit Libération... Malgré ses ambiguïtés, le Premier ministre turc sort gagnant des législatives d'hier... "Erdogan ou le triomphe d'un islamiste mutant", titre Libération... C'est un quasi-plébiscite pour le Premier ministre, qui avait provoqué ces élections anticipée après sa tentative avortée de faire élire comme Président un ministre des Affaires étrangères jugé trop peu laïc par les secteurs de l'armée turque, garante du respect de la Constitution kémaliste et de la séparation de l'Eglise et de l'Etat... Le parti de Monsieur Erdogan, avec 47% des voix, obtient 13% de soutien supplémentaire par rapport aux élections de 2002... Le vainqueur se veut rassurant dans ses premières déclarations... Il assure vouloir continuer le combat pour faire de la Turquie un membre de l'Union européenne... Le Figaro estime que le triomphe du Parti pour la Justice et le Développement du Premier ministre Erdogan est dû à la personnalité d'un homme qui a su se poser en garant de la prospérité économique et en avocat de l'ouverture internationale... La diabolisation du secteur laïc n'a pas fonctionné... Une nette majorité de l'électorat ne croit pas que le parti de Monsieur Erdogan, l'AKP, puisse envisager d'instaurer un jour la charia, la loi islamique, en vigueur par exemple en Iran... Cependant, la suspicion demeure... La communauté qui a fait de Monsieur Erdogan ce qu'il est devenu, c'est la communauté islamique... Dans le New York Times, ce matin, on note qu'on ne sait pas encore comment le pouvoir militaire va réagir... Il avait adressé un avertissement au Premier ministre en avril, en laissant entendre qu'il s'était écarté du chemin tracé par la Constitution... L'armée, depuis 1923, en Turquie, a déposé 4 gouvernements élus... La question reste posée, selon ce quotidien : la Turquie, alliée de l'Amérique et membre de l'OTAN, peut-elle, avec un gouvernement islamique, être démocratique et alignée sur l'Ouest ?... Les vacances ne se résument pas à la route ou au Tour de France... Dans le magasine Capital, vous trouverez cette semaine les bons plans pour payer moins quand vous vous engagez dans la rénovation d'une résidence secondaire... 3 millions de ménages possèdent une résidence secondaire... Et il n'y a qu'un pas, du paradis bucolique à l'enfer rural... D'abord le choix de la maison... On vous indique les bonnes affaires à saisir... La ferme à 100.000 euros dans la Bresse... Ca existe... Mais il faut la retaper... La valeur moyenne d'un bien d'origine agricole est passée en 10 ans de 79.000 à 200.000 euros... Le Quercy, à 6 heures de Paris, regorge de maisons typiques à rénover... En matière d'économies d'énergie, trois techniques pour réduire votre facture : le chauffe-eau solaire, le poêle à bois, les matériaux isolants... Pour l'entretien du jardin, Capital vous explique que manier soi-même le sécateur n'est pas toujours un bon calcul... La loi Borloo rend aujourd'hui accessibles les services d'un vrai jardinier... Par exemple, faites appel à une entreprise adaptée... Coût horaire du service : 19 euros... Des sociétés subventionnées, employant au moins 80% de personnel handicapé, entraînent jusqu'à 3.500 euros de réduction fiscale... Si vous préférez recruter vous-même les corps de métier, des courtiers en travaux vous faciliteront la tâche, analysant votre projet, et vous présentent ensuite en 15 jours des professionnels de la région... Ce service est gratuit... en principe, puisque les courtiers se rémunèrent en prélevant entre 5 et 15% du montant des chantiers aux artisans... Jardin sur le toit à cultiver et à manger... Lu dans Courrier International... A Vancouver, la plupart des 1.600 employés d'une grande entreprise de logiciels, Business Object, vont commencer, à partir du mois d'août, une carrière d'agriculteurs bio... Leur employeur a transformé en jardin l'ancien parc de stationnement implanté sur le toit de leur entreprise... Un potager et un verger seront cultivés par les salariés, afin de remonter le moral du personnel tout en le nourrissant... Ils se sont mis d'accord seulement sur 2 produits à cultiver : les fraises et les raisins... Pour le reste, c'est très démocratique : il y aura débat... Le jardinage a d'excellentes vertus thérapeutiques... Il est particulièrement utile de comprendre comment quelque chose pousse à partir de graines... Il y a deux ans, l'initiateur de cette mode du jardin sur le toit, un producteur d'aliments bio de Colombie Britannique, avait décidé que chaque service s'occuperait de sa plate-bande... Le président lui-même donnait l'exemple... Chaque fois qu'il est en retard à une réunion, ses collaborateurs vont directement le chercher sur le toit... Un petit fabricant de tutus de Colorado Springs a, quant à lui, installé 17 carrés de légumes... La récolte a été si bonne que la propriétaire offre désormais à ses clients une courgette pour chaque tutu acheté... "A l'heure du déjeuner, dit-elle, je vais cueillir des poires et je les mange sur place... Je vais aussi chercher de la salade et quelque chose à mettre dans mes sandwiches"... Bonne pioche !

Philippe RELTIEN

(ré)écouter La Revue de presse Voir les autres diffusions de l'émission

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.