(Patrick Cohen) Dans la presse ce matin : maillot noir et culotte rose

(Bruno Duvic) « Il n'a jamais gagné le Tour »

Le Télégramme de Brest résume en titre la « vélo-rution » qui a touché le monde du sport hier.

Il n'a jamais gagné le Tour de France, Lance Armstrong, puisque ses 7 victoires sont désormais officiellement effacées.

A lire la presse, ce matin, on réalise que c'est une quadruple trahison que paye l'Américain, « Lance Déchu », comme titre Direct Matin .

D’abord, la trahison du dopage, la triche.

Système de dopage ultrasophistiqué. "On est dans le système mafieux" dit le directeur du Tour, Christian Prud'homme dans Le Parisien . C'est le petit 2 : Armstrong a embarqué une partie du peloton dans sa dérive ou l'omerta qu'il imposait.

Le petit 3 c'est la trahison des rêves de ceux qui aiment le cyclisme, ce sport populaire entre tous. "Le Tour avait besoin de merveilleux, d'incroyable écrit Jean-Louis le Touzet dans Libération .

Et l'incroyable, ça donne, après déclassement, une page blanche. Lance Armstrong, c'est Gengis Khan, et le cyclisme, maintenant, c'est Verdun." Et le Touzet d'évoquer ces émotions volées et « les lions en peluche du Crédit Lyonnais offerts au vainqueur à qui il faudra rendre leur liberté. »

Et puis Armstrong, c'était un personnage de roman, l'homme qui avait survécu au cancer. "Cette particularité lui offrait du crédit et de la compassion, écrit Jean-Emmanuel Ducoin dans L'Humanité . Nous étions sommés de le croire". Roman, oui, mais roman noir. Ce matin, L'Huma titre sur "La chute d'un parrain".

Et maintenant ?

Eh bien maintenant que la boite de Pandore est ouverte, mettons la main dedans. Puisque "système" de dopage il y avait, c'est qu'Armstrong n'était pas seul. Première visée : la fédération internationale de cyclisme, celle qui a déchu Armstrong hier mais qui n'a pas tout dit.

L'Equipe rappelle à quel point l'U.C.I. a fermé les yeux toutes ces années. Un exemple parmi d'autres : la fédération avait accepté sans rechigner une prescription médicale antidatée à propos d'un contrôle positif aux corticostéroïdes en 99.

Alors il va falloir se mettre au tableau parce qu'il n'est pas brillant, le tableau. Au delà du cas Armstrong, Rue89 remonte le palmarès de la Grande Boucle sur les 25-30 dernières années. Les vainqueurs dopés ou douteux sont plus nombreux que ceux à la réputation intacte.

C'est indiscutable, le monde du vélo a mis le paquet ces dernières années dans la lutte anti-dopage. Mais quand il se regarde dans le miroir du cyclisme, le spectateur moyen voit le maillot jaune du cocu. Conclusion à Jean-Louis le Touzet dans Libération : « Le suiveur du Tour est un veuf joyeux. Ca fait un sacré bout de temps qu'il a perdu sa petite reine. »

Une autre tenue à la Une...

Fidel Castro en vieux monsieur de la campagne. Chapeau de paille et chemise à carreaux. Il s'appuie sur une canne. Photo pour mettre fin aux rumeurs qui le disaient mort ces dernières semaines. Elle est à la Une du Financial Times .

Je ne sais pas si la chemise à carreaux de Castro est de fabrication cubaine. La marinière que portait Arnaud Montebourg vendredi à la Une du magazine du Parisien était française, de marque Armor lux. Et Le Parisien ce matin relève un effet Montebourg : les ventes du polo à rayures ont bondi de 75% le week-end dernier par rapport au week-end précédent.

Tant qu'il y est, le ministre du redressement productif pourrait continuer. Le dessinateur Babouse lui fournit la garde-robe dans L'Humanité . Le voici dans un magnifique ensemble soutien-gorge et culotte rose : « Soutenez Lejaby ! »

Montebourg en maillot deux pièces, après tout pourquoi pas car ce gouvernement se veut très ouvert et offensif sur les questions d'identité sexuelle. En témoigne l'interview de sa porte parole Najat Vallaud-Belkacem au magazine Têtu à paraitre demain. Pour lutter contre les discriminations, elle propose une révision des manuels scolaires : "Aujourd'hui, ils s'obstinent à passer sous silence l'orientation Lesbienne, Gay, Bi ou Trans de certains personnages historiques ou auteurs, même quand elle explique une grande partie de leur œuvre, comme Rimbaud."

Garçon ou fille on se met en couple et la vie devient parfois très noire. A la Une de La Croix « Femmes battues, le poids de la pauvreté ». Une enquête de l'Observatoire des délinquances montre que les violences conjugales sont surtout recensées parmi les ménages défavorisés. Eléments d'explication dans le dossier de La Croix : face aux difficultés de la vie, les personnes plus pauvres disposent de moins de ressources pour faire face aux tensions. Dès lors, la violence risque de devenir un mode de résolution des conflits plus fréquent que dans d'autres milieux.

Par ailleurs, La Croix rappelle que malgré les campagnes de sensibilisation, le chiffre ne bouge pas : une femme meurt tous les 3 jours sous les coups de son conjoint.

Quoi d'autre dans la presse ?

Romney peut-il battre Obama ? Manchette du Figaro ce matin. En tout cas, selon les premiers sondages repris par slate.fr , c'est Obama qui sort vainqueur du dernier débat, cette nuit. Sondage CBS : le président sortant vainqueur pour 53% des spectateurs, 27% pour Romney. C'est un peu moins net sur CNN : 48% pour le Démocrate, 40% pour le Républicain

La double peine dénoncée par Auto Plus . Les assureurs automobiles surtaxent les chômeurs. L'hebdo a fait un comparatif. Même profil entre deux clients potentiels, seule différence l'un des deux est au chômage. Dans 11 cas sur 27, l'assureur lui demande une surtaxe.

Défendre le sport malgré tout. On parlait d'Armstrong tout à l'heure. Le foot aussi a connu son lot de polémiques. Dans France Football ce mardi "100 et 1 raisons d'aimer le foot". Des chanteurs, écrivains, hommes politiques etc., racontent le bonheur que leur procure le ballon rond.

La crise de la presse toujours plus profonde. Mediapart s'est procuré le projet de réorganisation de Presstalis, qui distribue les journaux. 2500 emplois aujourd'hui, la moitié pourrait être supprimée à l'horizon 2015, dont 451 l'année prochaine. Les commissaires aux comptes doutent même que l'entreprise ait les moyens de financer le plan social. La crise du distributeur reflète la crise de la vente des journaux.

Et puis ce chiffre repris par slate.fr ...

14 millions de jeunes européens ne sont ni étudiants, ni travailleurs ni en formation. Résultat d'une étude sur les 15-29 ans. Comme une impasse. Slate reprend un extrait de rapport de l'OCDE : l'Europe échoue dans son contrat social avec la jeunesse.

Mettez de jeunes européens ensemble, que font-ils ? Des bébés pardi !

Le programme d'échange universitaire européen Erasmus a 25 ans. Son budget est loin d'être bouclé. Pour inciter les dirigeants européens à mettre la main à la poche, Le Figaro fait un bilan de ce programme.

Près d’un million de bébés seraient nés de couples formés lors d'un programme Erasmus. C'est le député européen Alain Lamassoure qui donne l'estimation. Il faudra lui demander à l'occasion comment il a compté... Le Figaro raconte l'histoire de plusieurs couples européens. Et au détour de l'histoire de la Française Marlène et de Jonas l'Allemand, on trouve une phrase qui donne peut-être une clé de l'Europe de demain : "Il est plus difficile de se comprendre entre générations qu'entre nationalités"

A demain.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.