(Bruno Duvic) Quand les Libyens, une partie d'entre eux au moins, goutent à la liberté (Yves Decaens) Ils sont heureux de voir des journalistes Des habitants de Tobrouk à l'est de la Libye le disent au reporter du journal le monde Cécile Hennion : c'est la première fois qu'on voit la presse avec plaisir. Pendant quarante ans ici il n'y avait que la peur! la parole s'est libérée à Tobrouk comme à Benghazi, et dans toutes les villes côtières de cyrénaïque ; Cà fait une semaine maintenant raconte Cécile hennion que Tobrouk se réveille aux sons de sa nouvelle radio: une radio libre où la parole se déchaine ,où Kadhafi est assimilé à un âne,un hitler oriental.. ; Que de violences pour en arriver là... Un peu plus à l'ouest à Cyrène et Benghazi l'envoyé spécial de libération jean pierre Perrin n'a vu que du feu... Poste de police calciné, des voitures et des chars brulés et des corps carbonisés, une dizaine, peut-être quinze découverts dans une caserne désertée par l'armée. Et partout le même scénario ou à peu près, à ce que les gens racontent: la population qui descend dans les rues, l'armée qui fait feu et le lendemain la même population qui revient défiler en portant ses morts et l'armée qui fait feu et le surlendemain etc., des régiments qui se mutinent, des soldats ou miliciens qui s'évanouissent dans la nuit. A l'ouest à la frontière de Tunisie, la riposte violente du guide libyen ne surprend personne puisqu'ici dit au figaro un réfugié tunisien on l'appelle Kadhafou ! Peut-être pas si fou que çà d'ailleurs commente Adrien Jaulmes, car malgré son comportement parfois erratique le dictateur n'agit pas de façon irrationnelle. Il a bien compris par les exemples tunisien et égyptien qu'il était inutile de faire des concessions de dernière minute et n'ayant plus rien à perdre il a choisi l'autre option :la répression à outrance (Bruno Duvic) Ce qui rend d'autant plus importantes les réactions internationales, verbalement musclées, notamment à Paris. (Yves Decaens) Paris qui propose à l'Union européenne des sanctions rapides et concrètes... Oubliées les faveurs accordées au colonel libyen lors de sa visite de la fin 2007... Aujourd’hui ya le feu en Libye et le feu aussi dans la diplomatie française... Ce que soulignent des diplomates eux mêmes dans ce pamphlet qui fait du bruit... C'est vrai, commente Michel Lépinay dans paris Normandie que la politique étrangère de la France de coups de com’ en coups de menton du président, de petites complaisances en silences pesants est devenue illisible. Je dirais même plus ajoute Philippe Waucampt dans le républicain lorrain la diplomatie qui fut le point fort de la 5ème République est aujourd'hui le ventre mou de l'action publique. Dans ce contexte le cas MAM ne serait donc qu'un révélateur, mais quel révélateur ! Comme le résume Patrick Appel-Muller dans l'humanité : quand MAM loue la politique étrangère courageuse et efficace de Nicolas Sarkozy dit il c'est un peu l'aveuglement qui rend hommage à l'impuissance. Ce qui est sur c'est ce que souligne Nathalie Schuck dans le parisien aujourd'hui en France, que la patronne du quai d'Orsay embarrasse le président qui s'en tient au statu quo pour l'instant car il n'aime pas agir sous la pression mais pour ses proches la cause est entendue: un seul faux pas encore et c'est la porte: on a une semaine avant le prochain canard enchainé dit on au gouvernement où on craint de nouvelles révélations... Au cas où un plan B est déjà en préparation avec pour remplacer mam Laurent Wauquiez, Bruno Lemaire ou... Alain Juppé... Alors on a aussi le droit de penser que tout cela est un peu exagéré: ce que pense Yves Thréard dans le Figaro. Que des erreurs aient pu être commises soit! mais de grâce que ceux qui œuvrent pour la France à l'étranger cessent de cultiver, eux aussi ,ce travers du déprimisme national ! Parce qu'après tout conclut Thréard çà fait 40 ans, depuis la décolonisation, que notre politique extérieure obéit aux circonstances et dans la croix François Ernenwein confirme: la cécité de ces dernières semaines n'a pas été un monopole français en outre les intellectuels ou les politiques qui ironisent aujourd'hui sur la prudence du gvt français seraient bien en peine d'expliquer pourquoi ils manquaient aux avant postes quand les premiers tunisiens sont descendus dans la rue et donc maintenant un conseil conclut Ernenwein :si désormais les algériens ,les yéménites les jordaniens veulent plus de justice et de démocratie mieux vaudrait considérer qu'ils ont raison! (Bruno Duvic) Dans la presse également la course à la présidentielle et de plus en plus de concurrents... (Yves Decaens) Et de plus en plus d'incertitudes. A droite Villepin rend sa carte de l'Ump juste avant sa visite à Nicolas Sarkozy aujourd'hui même à l'Élysée. Ce qui renforce l'idée d'une candidature en 2012 à laquelle les éditorialistes ne croient pas vraiment mais comme dit François Martin dans le midi libre la situation se dégrade pour le chef de l'Etat et Villepin garde le secret espoir de sa défection... Dans ces conditions dans la course aux remplaçants qui agiterait la droite le coureur Villepin pourrait jouer des épaules. Ce que ne croient pas non plus Les Echos qui tirent le portrait de l'ancien Premier Ministre, lui prédisant un rôle dans l'un des films qui ont vu les débuts de sa fille au cinéma: les rois maudits ou la buche...(au sens prendre une buche ,une gamelle) A gauche la situation se complique aussi à cause d'un autre trublion nommé hollande dans les sondages c'est l'homme qui monte: l’invité surprise de 2012 titre le point qui en fait sa une ,de cet homme qui fait peur à Sarkozy parait il ... et à Strauss-Kahn! Strauss-Kahn qui a droit aux honneurs de l'express et de match : objectif l'Elysée titre l'express en une! DSK et Anne Sinclair :la tentation de paris !titre match :dans 4 mois IL annoncera sa décision pour 2012 mais ELLE sait déjà que leur vie est en France. Fin du suspense autrement dit ! Mais non, que nenni! on verra dans France soir avec Gaétane Morin que Martine Aubry y croit encore et qu'elle se bat mais si :la première secrétaire du PS est loin d'avoir jeté l'éponge, elle dévoilera même très bientôt son projet de société dans un livre surprise et en attendant nous dit le monde elle a déjà confié à Laurent Fabius le soin de préparer la première année de gouvernement, premières mesures etc... On a le devoir d'être prêts a dit Fabius, qui que soit ce on... (Bruno Duvic) Et pour finir… (Yves Deacens) C’est dans le parisien "la nouvelle encyclopédie des prénoms " qui vient de sortir. Prénoms à la mode mais surtout les différentes façons de les écrire : les parents ont maintenant la liberté totale et çà se voit! la palme d'or des déclinaisons au prénom Tiphaine qu'on peut trouver dans 27 orthographes différentes. Pourquoi çà ? Le gout de l'exotisme ou au contraire le désir de franciser un prénom et aussi le besoin de se démarquer ou d'exprimer un goût : exemple cette maman fan de Clint Eastwood mais pas très bonne en anglais et qui voulait appeler son fils Clitis :C/L/I/T/I/S Clitis comme Clitis Wood…

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.