Cette nuit, les enfants des infirmières bulgares condamnées à perpétuité en Libye attendaient leur retour à l’aéroport de Sofia... La presse bulgare cite le fils de l’infirmière Smejana Dimitrova, en prison en Libye depuis 8 ans et demi... "Je croirai au retour de ma mère seulement si je la vois, si je la touche"... Eh bien, il va la voir, dans quelques instants... Puisqu'après plus de 8 ans et demi dépensés en tractations, le dénouement heureux tant attendu s'est produit ce matin pour les 5 infirmières bulgares et le médecin d'origine palestinienne... Ils sont en route pour Sofia, à bord d'un avion français, en compagnie de l'épouse du chef de l'Etat Cécilia Sarkozy, du commissaire européen Benita Ferrero-Waldner et du secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant... Conséquence de cette libération : le Président français est attendu demain en Libye... Dans un communiqué, Nicolas Sarkozy et le président de la Commission européenne José Manuel Barroso se félicitent de l'accord qui a permis cette libération, ainsi que de la mise en place d'un dispositif amélioré pour les soins des enfants victimes du SIDA en Libye... Dans le communiqué présidentiel, hommage appuyé à Cécilia Sarkozy et à Benita Ferrero-Waldner, sans lesquelles ce dénouement n'aurait pas été possible... "La seule chose qui compte, dit-on ce matin dans L'Est Républicain, c'est que les infirmières bulgares reviennent... Le reste n'est que secondaire... Sauf que, dans le rôle joué par la France, il est permis de s'interroger sur celui attribué à Cécilia Sarkozy... A quel titre intervient-elle dans ce dossier ?"... Pour ce journal, c'était la place du ministre des Affaires étrangères... "A l'évidence, Nicolas Sarkozy n'apprécie rien de tel que d'innover et de surprendre... Il a décidé de déverrouiller les esprits et les fonctions... Mais maintenant que les infirmières bulgares sont libérées, qui se souciera de la méthode ?... Certainement pas l'opinion, et c'est la carte que joue en permanence Nicolas Sarkozy"... Hier, dans une intervention au journal Le Monde, François Hollande, Premier secrétaire du Parti Socialiste, dénonçait "une omniprésidence, fondée sur le coup d'éclat permanent"... Pour La Nouvelle République du Centre-Ouest, "Nicolas Sarkozy manie la diplomatie de la France comme il mène sa barque nationale, à grands coups d'avirons médiatiques"... Ce journal pressent que si la première dame de France arrive à Sofia, comme ce sera le cas tout à l'heure, avec les infirmières bulgares dans son avion, "son époux de Président aura réussi un remarquable coup médiatique, tout en permettant au colonel libyen de redorer une ghandoura bien ternie par des affaires de terrorisme d'Etat"... "Mais si ça s'était mal passé, se demandait La Croix, à qui Cécilia Sarkozy aurait-elle dû rendre des comptes ?... Etait-ce vraiment la place de la premiere dame de France, dans un dossier encore brûlant, où il y a beaucoup de non-dits, de diplomatie parallèle, et peut-être de négociations souterraines pour le commerce d’armes françaises ?... Il y a là confusion des genres et des rôles", lit-on encore... "Elle veut s’inventer un rôle sur mesure", explique Le Parisien, qui prend sa défense... "Elle ne se sent pas l’âme d’une maîtresse de maison... Ni potiche, ni actrice à part entière... Elle veut simplement exister de son côté, être utile, sans en rajouter... Et quand elle sent qu’elle peut être utile, quand elle est convaincue, elle fonce"... Les socialistes, eux, s’étonnaient de voir l’épouse du chef de l’Etat au milieu d’un imbroglio diplomatique qui dure depuis plus de 10 ans... Dans les chancelleries, ça grinçait des dents, on critiquait la méthode Sarkozy... On s’énervait de voir le couple tenter de profiter d’une négociation qui n’a pas été menée par Paris... Cécilia, la First Lady française, rien à voir avec Bernadette Chirac ou Danièle Miterrand... Aucune femme de Président ne s’est jamais retrouvée embarquée dans une mission aussi délicate et importante, en discussion directe avec le colonel Kadhafi... Question de génération... Le modèle de Cécilia, c'est plus Cherie Blair ou Hillary Clinton... Que voulait Kadhafi en échange de la libération des infirmières ?... "En plus des compensations financières déjà accordées, explique Le Figaro, une normalisation complète de ses relations avec les pays de l’Union européenne"... Le magazine Jeune Afrique donne de l'éclairage... "L’idée d'une compensation financière avait toujours séduit Kadhafi... Il n’a toujours pas digéré d’avoir été contraint par les Américains de verser 10 millions de dollars à chacune des 270 victimes de l’attentat de Lockerbie, en 88, dans le vol de la Pan-Am... La similitude est troublante... à un détail près, précise ce magazine : les familles libyennes des 438 enfants séropositifs n’ont touché que 1 million de dollars, 10 fois moins que les familles américaines... Dans cette affaire de Lockerbie, un Libyen a été reconnu coupable... Il purge sa peine de prison à perpétuité dans une prison écossaise... Kadhafi a suggéré que Megrahi soit transféré en Libye pour y purger le reste de sa peine... exactement ce que la Bulgarie a obtenu pour ses infirmières et le médecin palestinien fraîchement naturalisé"... "La Libye a abandonné en 2003 son programme d’armes de destruction massive, coopéré contre le terrorisme... Maintenant, explique Le Figaro, colossalement riche grâce à son pétrole, elle veut sortir d’un long embargo, avec des routes, des trains, des avions, des raffineries, des ports, des hôtels et des hôpitaux modernes... en gros, du pétrole contre des services... Et la France a beaucoup à offrir"... Vaste élan national de solidarité en Pologne, après la tragédie de l'autocar de pèlerins polonais sur la route Napoléon... Le pays a décrété 3 jours de deuil... Des veillées sont organisées dans les églises, et les dons affluent... Comment cela a-t-il pu arriver ?... Une enquête judiciaire est ouverte en flagrant délit pour homicide involontaire... Le Figaro indique que le chauffeur décédé aurait choisi cette route pour éviter de faire quelques kilomètres supplémentaires par la déviation... Selon la préfecture de l'Isère, cet autobus n'aurait pas pu recevoir l'autorisation de circuler sur cette portion de route, car seuls les cars locaux, équipés d'un triple système de freinage, peuvent l'emprunter... "La crue de la Tamise est la plus importante depuis les grandes inondations de 1947", peut-on lire dans le Guardian... Oxford est atteinte par de sérieuses inondations... Le Premier ministre Gordon Brown a survolé Gloucester, dans le centre de l'Angleterre, où 350.000 personnes sont sans eau potable et sans électricité... La Royal Air Force a mis en marche la plus grande opération de secours en temps de paix, pour porter assistance à des centaines de personnes isolées par les eaux... "La banlieue mate Sarkozy"... C'est le titre de Libération... qui est reparti dans les banlieues françaises, où tout reste à faire... Libération s'est associé à un magazine normand, Fumigène, pour comprendre, deux mois après l'intronisation de Sarkozy, quel regard la banlieue pose sur son Président... "On s'aperçoit, écrit ce journal, que Sarkozy n'y rencontre pas forcément une hostilité systématique... Certains veulent voir dans sa politique de diversité, incarnée par quelques têtes d'affiche comme Rama Yade ou Rachida Dati, le signe d'une possible évolution... D'autres lui reconnaissent l'audace d'un discours franc et direct... A Trappes, dans les cités de l'Essonne ou à Caen, on n'a pas oublié la disparition de la police de proximité, la fin des subventions pour les associations locales, le non-versement de l'argent promis après les émeutes de 2005... Tout reste à faire... Et la présentation du revenu de solidarité active, à Argenteuil, ne suffira pas à satisfaire les attentes dans des cités qui ont besoin d'une politique d'investissements massifs pour retisser le lien social... Les banlieues jugeront le Président sur ses actes, continue Libération... Et personne ne lui pardonnera désormais un quelconque écart de langage"... Le revenu de solidarité active a été mis en place à titre expérimental, pendant trois ans, dans plusieurs départements, dont le Val-d'Oise... Ce qui explique la photo du Parisien... où l'on voit François Fillon, le Premier ministre, sous un parapluie, sur la dalle d'Argenteuil, hier... Il est destiné aux bénéficiaires du RMI et de l'allocation parent isolé... Via un complément de ressources à la charge de l'Etat, le RSA corrige l'un des effets négatifs du retour au travail pour ses allocataires, qui ont souvent constaté une baisse de leurs ressources... Dans Libération, "la flambée du blé va faire bouillir le prix des pâtes"... Les coquillettes pourraient bientôt être un futur signe alimentaire de richesse... Michel-Edouard Leclerc, le PDG de l'enseigne de grande distribution, constate que les transformateurs demandent des hausses de 10 à 15%... que la compétition entre producteurs européens de pâtes devrait finalement ramener la hausse à supporter par les consommateurs entre 5 à 6%... La cause : l'augmentation du blé dur de 40% en l'espace de quelques semaines... Pour la petite histoire, un Français consomme en moyenne 7 kilos et demi de pâtes par an... 4 fois moins qu'un Italien... Panzani est numéro 1 en France, devant Barilla... Tour de France : l'audience grimpe... Après 15 jours, l'épreuve a affiché une audience supérieure à celle de 2006, avec 3 millions et demi de fidèles... Les affaires de dopage ne semblent pas décourager les fans... Dans la revue Ciel & Espace, vous trouverez, pour 200 euros, conseils et adresses pour installer une tente d'observation des étoiles, transportable, pour week-ends et vacances astronomiques... On peut y dormir sans avoir besoin de démonter le télescope... Il existe aussi maintenant un abri de jardin astronomique, à toit coulissant, qui permet d'observer l'ensemble du ciel, intégralement en bois, parfaitement intégré à votre environnement... C'est vraiment devenu une passion d'été, à la portée de tout le monde... Vous trouverez dans cette revue les grands rendez-vous d'astronomes amateurs... On attend cette année, aux 5èmes Rencontres d'astronomie, autour du lac de Serre-Ponçon, du 17 au 27 août, des milliers de visiteurs, qui viendront observer la Lune...

Philippe RELTIEN

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.