Un foulard rose et bleu lui entoure le visage... Elle fixe l'objectif... Elle, c'est Diana, 14 ans... Elle est Afghane, et en photo ce matin dans Le Parisien... Diana est arrivée hier à Paris... Elle vient en France pour faire la promotion d'un livre qu'elle vient d'écrire et qui sort aujourd'hui : un livre qui raconte sa vie... Diana est vendeuse d'allumettes sur le marché de Kaboul... "Elle a été un peu surprise par le froid en débarquant à l'aéroport", rapporte Florence Deguen... "Mais ce qui a surtout étonné Diana, c'est la propreté, l'ordre, l'absence de poussière et de violence dans l'air"... "A Kaboul, confie-t-elle, on explique que des avions dispersent tous les matins du parfum sur Paris, pour que ça sente bon"... Pas de parfum en Afghanistan... Dans son livre, Diana raconte son quotidien... Debout à 5 heures du matin, direction le marché avec ses allumettes... Elle raconte le mariage forcé de sa soeur aînée... Elle raconte l'attentat-suicide dans lequel est morte sa meilleure amie... Dans un mélange d'anglais, d'afghan et de français, elle dit aussi ceci : "Je ne souhaite ma vie à personne"... Après la petite fille d'Andersen, voilà donc la petite Afghane qui vend des allumettes... L'Afghanistan où les Etats-Unis envisagent aujourd'hui de se désengager... C'est en tout cas ce qu'indiquait dimanche Barack Obama, en évoquant une stratégie de sortie du pays... l'Afghanistan où le printemps promet d'être meurtrier, si l'on en croit Le Monde... C'est ce qu'explique Jacques Follorou, qui indique que le mouvement des talibans pakistanais, mouvement qui alimente et qui héberge l'insurrection dans le pays, a promis fin février de faire la guerre à Obama, Karzaï et Zardari... Karzaï le Président afghan, Zardari le Président pakistanais... Depuis, les attentats-suicide se multiplient, y compris dans les provinces jusque-là épargnées... Un député a été assassiné, des policiers aussi, mais également de nombreux civils... L'hiver afghan n'a pas donné lieu à la trève traditionnelle, et le printemps promet d'être meurtrier, écrit donc le journaliste du Monde... en précisant que les attaques visent régulièrement les troupes de la coalition... Dans cette coalition, il y a des soldats français... Au total, 2780 hommes, dont plus de la moitié à Kaboul, rappelle ce matin François d'Alançon dans La Croix... Je vous conseille la lecture de son reportage : "La contre-guérilla a commencé"... Il raconte comment les militaires français essaient de faciliter les relations entre Afghans et Américains... Des Français en Afghanistan... et peut-être bientôt aussi en Irak... C'est en tout cas ce que souhaite le ministre irakien de l'Intérieur, Jawad al-Bolani... Il le dit dans Le Figaro : "La France peut aider les forces irakiennes"... "Aujourd'hui, explique-t-il, environ 25 personnes continuent à mourir quotidiennement à cause de la violence... C'est beaucoup moins qu'avant, mais c'est encore bien trop... Et je pense que l'Europe, et particulièrement la France, pourraient nous aider en matière de formation et d'entraînement de nos forces de sécurité"... "L'Irak veut l'aide de la France", titre du coup le journal à sa Une... Mais il y a aussi un autre titre, écrit plus gros encore, sur cette première page du Figaro... "Obama et Sarkozy engagent le dialogue avant le G20"... Ca, c'est le titre... avec, juste en dessous, un étonnant photomontage, où l'on voit les deux Présidents un téléphone à l'oreille... Photomontage censé donner l'impression que les deux hommes conversent ensemble, alors qu'évidemment c'est impossible de fixer sur la même image deux personnes qui se téléphonent... Mais, ainsi qu'on vous l'a déjà dit sur France Inter ce matin, Nicolas Sarkozy et Barack Obama devraient donc se parler demain, à l'occasion d'une réunion par visioconférence... "Sarkozy et Obama qui ne se sont entretenus jusque-là qu'une seule fois depuis l'élection de ce dernier à la Maison Blanche", rappelle Didier Micoine dans Le Parisien... Le coup de fil de demain, ce sera pour préparer le G20... Le Figaro est enthousiaste : "G20 : la France fait le forcing à Washington"... le journal expliquant qu'hier, François Fillon a passé la journée à convaincre ses interlocuteurs américains qu'un accord pour réformer la finance mondiale était indispensable entre les grandes puissances... La finance... Les finances... Celle du monde et celles du pays... Nicolas Sarkozy devrait donc parler aussi ce soir, lors de son grand meeting organisé dans l'Aisne, à Saint-Quentin... ville de Xavier Bertrand, le président de l'UMP qui, ce matin, s'exprime dans Les Echos... Après la polémique sur les stock-options des dirigeants de la Société Générale, il reconnaît qu'il y a en France un problème d'écarts de salaires, "problème plus important, dit-il, que celui d'un éventuel plafonnement de ce que perçoivent les chefs d'entreprise"... Mais il confirme que l'UMP est prête à proposer une loi sur les salaires des patrons... Nouvelle polémique d'ailleurs, ce matin, à propos d'un patron... C'est à la Une de Libération, qui révèle le montant du parachute doré du PDG de Valeo... Valeo, une entreprise de sous-traitance automobile qui a perdu plus de 200 millions d'euros l'an dernier, et dans laquelle 1600 suppressions d'emplois sont en cours... Son PDG Thierry Morin est aujourd'hui sur le départ... Or, d'après donc Libération, il devrait quitter l'entreprise avec un joli chèque de 3 millions 200.000 €... "Airbag en or massif", titre du coup le quotidien, qui juge ce montant indécent... Indécent, comme le sont également les salaires des grands patrons... "Bonus, stock-options : les patrons continuent de se verser des rémunérations démesurées", commente le journal, estimant que le gouvernement est aujourd'hui sommé d'agir, et précisant que d'autres pays ont déjà pris des mesures... C'est le cas notamment du Royaume-Uni et des Pays-Bas, où le Parlement s'apprête à légiférer sur le sujet... Sachant que, dans le même temps, les menaces de fermetures d'usines et de suppressions d'emplois continuent de faire la Une... Ainsi le constructeur Heuliez : 1.000 emplois menacés, à la Une de Ouest-France, de La Nouvelle République ou encore de La Charente Libre, qui évoque "une affaire d'Etat"... Ainsi aussi l'usine Célanèse de Pardies, dans le bassin de Lacq, à la Une de L'Eclair et de La République des Pyrénées : 350 emplois vont être supprimés... Mais pour les très très très petites entreprises, les TTTPE, là, en revanche, tout va bien, nous explique ce matin La Croix, qui fait le point sur le nouveau statut d'auto-entrepreneur, statut qui permet à chacun de se mettre facilement à son compte, un statut entré en vigueur depuis le 1er janvier, et qu'ont déjà choisi 90.000 personnes... "Succès spectaculaire", affirme le journal, sous ce titre : "L'auto-entrepreneuriat, une affaire qui marche"... Et pour les entreprises où cela ne marche pas, le Président de la République pourrait nommer ce soir un Monsieur Restructuration, ce que nous apprend Nathalie Schuck dans Le Parisien... Le poste pourrait échoir à un certain Philippe Gustin, actuel directeur adjoint de cabinet de Luc Chatel... un Monsieur Restructuration... peut-être un Haut Commissaire, comme aujourd'hui Martin Hirsch... Martin Hirsch, Haut Commissaire à la Jeunesse, qui va présenter aujourd'hui son plan "Emploi pour les jeunes"... avec un maître-mot : "anticiper"... "Anticiper pour éviter le chômage au sortir des études... Martin Hirsch entend notamment renforcer les dispositifs d'alternance et subventionner les contrats aidés", nous explique L'Est Républicain... Un projet qui suscite la perplexité de Didier Pobel, dans Le Dauphiné Libéré... "N'oublions pas, écrit-il, qu'un recours aux emplois aidés avait déjà été mis en place en 1998 par Lionel Jospin, avant d'être supprimé par la droite, qui, grosso modo, s'apprête donc à le réinstaurer... Faire et défaire : c'est déjà du boulot, sans doute, mais espérons que ce soit aussi du boulot pour ceux qui en cherchent"... Et le billettiste de pointer cette citation : "Un pays qui a mal à sa jeunesse est un pays qui a mal partout"... Notre petite Diana, vendeuse d'allumettes à Kaboul, ne démentirait sans doute pas le propos... Mais tiens, puisqu'on en est aux citations, en voici d'autres plus joyeuses, pêchées dans le magazine Pleine Vie, qui consacre un dossier à la bonne humeur... "La bonne humeur est aussi contagieuse que la rougeole" : signé Baden-Powell... Ou bien encore celle-ci : "J'ai décidé d'être heureux, parce que c'est bon pour la santé"... Ca, c'est Voltaire...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.