On commence avec ce qui est peut-être le premier effet de l'arrivée de Laporte au gouvernement... "On va gagner"... Le titre du Parisien-Aujourd'hui en France reprend les propos de Jean-Louis Borloo... Dans le journal, le ministre de l'Ecologie et du Développement durable est résolument optimiste... "J'ai 62 millions de Français derrière moi", assure-t-il aux lecteurs qui l'interrogent... 62 millions de Français derrière le Grenelle de l'Environnement... Après 4 mois de débats, les deux derniers jours, c'est aujourd'hui et demain... Et hier soir, c'était "les 5 premières minutes"... Jacques Camus, dans La République du Centre, revient sur l'extinction des feux entre 19h55 et 20 heures hier soir... 70 ONG appelaient à "5 minutes de répit pour la planète"... Et pour l'éditorialiste, "il ne faut pas considérer cette coupure comme un gadget, mais bien comme les 5 premières minutes d'une nouvelle ère responsable"... Oui, confirme Olivier Picard dans Les Dernières Nouvelles d'Alsace, "au-delà de cette pause spectaculaire, c'est toute la France qui semble prête aujourd'hui à se mobiliser pour l'avenir de la Terre... Il est temps !"... "L'environnement, cause nationale", titre La Croix... pour qui ce Grenelle est "une chance à saisir"... Et le journal explique, "point par point, les enjeux de la conférence qui se tient aujourd'hui et demain à Paris"... "Environnement : l'heure des choix", annonce Ouest-France... pour qui rien que la tenue de ce Grenelle est déjà un "petit miracle"... C'est Bernard Le Solleu qui l'écrit... "Des acteurs économiques et sociaux, qui jusqu'alors s'ignoraient, se suspectaient, se contrecarraient, se sont accordés sur un diagnostic quasi complet de l'état écologique du pays... En quelques années, l'évolution est assez sidérante... Pas de naïveté pour autant", poursuit l'éditorialiste... Dans L'Est Républicain, Pierre Taribo est d'accord : "Il y a encore loin de la coupe aux lèvres... D'abord parce que, malgré le blabla ambiant, cette grande initiative n'est pas une priorité dans l'agenda politique... Et ensuite parce que, si les spécialistes et l'opinion s'accordent à reconnaître qu'il faut contenir le taux atmosphérique de gaz carbonique, nous espérons toujours que c'est le voisin qui se remettra en cause pour entrer dans l'ère de l'écologiquement correct"... Sans compter qu'il y a aussi les lobbies... Et là, c'est Philippe Waucampt, dans Le Républicain Lorrain, qui craint que "les envolées lyriques qui ne manqueront pas d'enluminer les conclusions de Nicolas Sarkozy ne soient gommées par l'effet des lobbies, pour qui les menaces sur l'environnement sont d'une importance secondaire face au poids des intérêts catégoriels"... Les lobbies... Oui, c'est le danger... "Ils torpillent le Grenelle écolo", dénonce ce matin Le Canard Enchaîné... L'hebdomadaire satirique met en garde les optimistes... "Le catalogue des vraies mesures écolos sera très maigrelet"... Premier exemple : la réduction de la vitesse de 10 kilomètres/heure sur autoroute a été enterrée par les parlementaires UMP... Le Canard qui résume : "Si tout le monde convient que la planète ne tourne pas rond, personne n'est d'accord sur les mesures à prendre... surtout si elles coûtent de l'argent, ou, pire, des voix aux municipales"... Le Canard qui poursuit en dénonçant le montant total des dépenses fiscales dommageables pour l'environnement... 4 milliards cette année... Parmi ces mesures : l'exonération de TIPP sur le kérosène, et la possibilité d'utiliser du fioul domestique comme carburant dans l'agriculture et le bâtiment... Et sur cette exonération, les lobbies de l'agriculture, du BTP et de l'aéronautique veillent au grain, note le journal... Dans La Montagne, Daniel Ruiz veut quand même y croire... "Nous sommes tous des écolos, écrit-il... Alors finie l'heure des conclusions, de la communication... Voilà celle de l'action... celle qui écarte les lobbies, les pollueurs... celle qui a le courage de ses bonnes idées"... "Une autre croissance"... C'est ce que demande Nicolas Hulot, en Une de Libération... Le leader écolo... ou lobbyiste écolo ?... explique qu'il faut donner un prix au CO²... Pour lui, c'est cela, la colonne vertébrale des possibles politiques publiques à venir... Sauf que... Donner un prix au CO², ça veut dire en clair le taxer... Et là, c'est Laurent Joffrin qui s'interroge sur une taxe verte qui mettrait la croissance au ban des accusés... L'éditorialiste de Libération conclut son propos en expliquant que "concilier souci écologique et justice sociale, un Grenelle n'y suffira pas"... "Cap sur la croissance verte"... La Tribune, ce matin, a laissé tomber son bandeau bordeau pour une Une tout en vert... A toutes les pages, sur tous les sujets, on y parle économie écolo... "Les marchés financiers s'emballent pour les valeurs vertes"... "Les belles promesses de l'énergie solaire"... "L'emploi écologique, un filon à exploiter"... Bref, pour La Tribune ce matin, "le vert vaut de l'or"... Et le journal explique justement : "comment sauver la planète sans tuer la croissance"... La Tribune qui rappelle d'emblée que le journal est imprimé depuis 2004 sur du papier recyclé... Alors en fait, vous trouverez quelques cahiers spéciaux dans vos journaux... Un supplément "Grenelle" dans Le Parisien-Aujourd'hui en France, qui note entre autres que notre pays est à la traîne dans l'alimentation bio... Un encart de 4 pages dans Les Echos, consacré là aux énergies renouvelables... "Un gisement d'emplois non délocalisables"... Et puis quelques exemples motivants, pour changer nos habitudes... Je vous cite : "Hongkong malade de son air vicié", à lire dans Le Monde... Hongkong où plusieurs centaines d'habitants meurent chaque année des suites de la pollution... Hongkong et ses maux de tête, ses voix rauques, ses toux sèches et ses picotements aux yeux... Hongkong où quand le soleil brille, il ressemble vaguement à une pleine lune... Hongkong où le gouvernement pratique une dangereuse politique de l'autruche... On change de sujet... On parle philosophie à présent... C'est dans L'Humanité... "Bienvenue dans une classe préparatoire à l'existence"... L'Humanité explique que durant toute l'année, le journal suivra l'expérience du club "Les Voraces"... un club de lycéens du lycée Le Corbusier, à Aubervilliers... Un club initié par un prof de sciences économiques et sociales et une prof de philo... Des conférences-rencontres, tous les mercredi... Charles Piaget, syndicaliste et figure du conflit des Lipp... Carlo Ossola, professeur au Collège de France... ou encore la comédienne Ariane Ascaride, ont été les premiers à intervenir sur le thème de ce début d'année : "Politique et Utopies"... En tout, il y aura cinq cycles... "L'image : entre voir et regarder"... "Identité et héritage"... "Le travail et le monde ouvrier"... et pour finir, "Le corps et l'usage des représentations"... Oui, c'est ambitieux... Mais Ilyess explique à L'Humanité : "Au début, je ne comprenais pas pourquoi les profs nous proposaient ce club, et à quoi ça servait... Et puis j'ai commencé à apprécier les conférences... C'est vrai qu'en banlieue, on n'a pas ça"... "Ca", c'est la culture... Un article qu'on ne peut que conseiller à François Goulard... Ca lui redonnera le sourire, au député UMP... Dans Libération, la phrase qu'il a assennée hier dans les couloirs de l'Assemblée Nationale : "Nous avons un Prix Nobel de Physique... Johnny Hallyday qui veut rester Français... et Bernard Laporte au gouvernement... C'est une période faste pour l'intelligence française !"... Et sinon ce matin, dans les journaux... "Génocide rwandais : Péan contre Charlie"... C'est à lire bien évidemment dans Charlie Hebdo... où Pierre Péan a exigé un droit de réponse à un précédent article de l'hebdomadaire, concernant son livre, "Noires fureurs, Blancs menteurs"... Pour Charlie, ce livre est une relecture de l'histoire du drame rwandais, dans une logique négationniste... Péan, en revanche, explique que sa seule obsession est celle de la vérité... Droit de réponse donc, mais aussi commentaire de Charlie... A lire aussi, l'entretien que Noël Forgeard accorde ce matin au Figaro... "Forgeard nie tout délit d'initiés chez EADS", titre le journal... L'ex-président du groupe européen affirme être victime d'une campagne de dénigrement... Concernant l'A380, "les dirigeants ne savaient pas", dit-il... "Tout cela, c'est de la faute de l'usine de Hambourg"... "Je suis un bouc-émissaire commode"... Pour finir... Je vous conseille de vous pencher, avec Télérama, sur "nos petits arrangements avec la mort"... Parce que, explique Nicolas Delesalle, "la mort peut être un chouette moment à vivre"... Vous découvrirez l'enterrement sur la Lune... le cercueil en forme de guitare... ou encore que vos cendres peuvent être transformées en diamants... Et bien sûr la fibre écolo est également arrivée jusque chez les croque-mort... les croque-mort anglais, s'entend... Outre-Manche, on vous propose un cercueil en carton recyclé, biodégradable, certifié sans colle polluante...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.