"Dis-moi qui t'informe... Je te dirai comment tu votes"... C'est Télérama qui pose la question ce matin... une étude-sondage... où, en fait, les différences les plus marquées se trouvent dans la presse écrite... Ailleurs : radios, télés, on rassemble plus largement... Pour les journaux donc... Télérama explique que les électeurs de Nicolas Sarkozy lisent, sans surprise, Le Figaro... Libération et Le Monde, pour les électeurs de Ségolène Royal... Dans cette traditionnelle enquête de l'hebdomadaire, c'est la première fois que l'on se penche sur les votes des lecteurs de journaux gratuits... Résultat : ce sont parmi eux que l'on trouve le plus de votants pour les petits candidats... Et les électeurs de François Bayrou, ils lisent quoi ?... Eh bien en fait, un peu de tout... Oui je sais... Je n'ai pas tenu très longtemps sans parler de lui... Et pour cause : le candidat centriste fait durer le suspense... et fait donc, encore ce matin, la Une des journaux... "Bayrou de secours"... Ce jeu de mots, le plus éculé, sur le patron de l'UDF, n'a jamais été d'une si brûlante actualité, s'amuse Erik Emptaz dans Le Canard Enchaîné... "En attendant François Bayrou", titre Le Républicain Lorrain... qui, comme toute la presse, patiente... ou s'impatiente... "De quel côté va pencher Bayrou ?", s'interroge Le Parisien-Aujourd'hui en France... qui souligne que c'est donc cet après-midi que le candidat UDF, dont les voix sont convoitées par Royal et Sarkozy, révèlera ce qu'il compte faire au second tour... Ce qu'il compte faire... ce qu'il compte faire... On s'en fiche, semble dire Gilles de Robien... Le ministre de l'Education nationale... ministre UDF rallié depuis plusieurs semaines à Nicolas Sarkozy... explique dans Le Parisien que "la Présidentielle est terminée pour Bayrou... Il a perdu son pari... Il est dans une impasse"... A côté de cette interview, vous trouverez celle du député UDF de la Loire, Gilles Artigues... qui, lui, affirme : "A titre personnel, je voterai blanc"... A titre personnel... Autre député UDF, dans Le Figaro celui-là... Michel Hunault, UDF de Loire-Atlantique... Dans une tribune, il explique : "Je choisis Sarkozy pour l'avenir de la France"... Encore un autre qui choisit le candidat de l'UMP... C'est Paris-Normandie qui en fait son grand titre... "L'alliance"... Pierre Albertini, proche de Bayrou et maire de Rouen, a apporté hier son soutien à Nicolas Sarkozy... "C'est une love story à la rouennaise", pour Paris-Normandie... Bon alors... Bayrou, il est peut-être plus si attendu que ça par ses élus... En revanche, il est attendu par ses électeurs... "Et pourtant, le candidat centriste ne dira sans doute rien", analyse Gilles Dauxerre dans La Provence... "D'abord parce que cette pratique d'une consigne de vote n'a plus aucun effet sur les électeurs... D'autre part, poursuit Gilles Dauxerre, parce que ce serait contraire à ce que François Bayrou a prêché durant toute la campagne du premier tour... sans compter qu'il ne peut continuer à exister qu'en ne s'alliant à personne"... Les électeurs de l'UDF libres... C'est du moins ce que disent les sondages... En témoigne celui du Figaro ce matin, en Une... un sondage TNS-SOFRES... qui annonce : "51-49"... 51% pour Nicolas Sarkozy... 49% pour Ségolène Royal... Et si la candidate socialiste remonte de 2 points, c'est, affirme le sondeur, parce qu'elle bénéficie d'un meilleur report des voix centristes... Au second tour, 46% des électeurs de François Bayrou choisiraient de donner leur vote à Ségolène Royal... 25 préférant voter Nicolas Sarkozy... Alors comme ce matin, sur France Inter, c'est une matinale "Tout sur Sarkozy"... Quittons François Bayrou pour voir ce que dit la presse du jour du champion de l'UMP... "Il y a en lui quelque chose de Mitterrand", écrit Françoise Fressoz dans Les Echos... Et elle explique : "Le président de l'UMP a agi avec le Front National comme l'ancien Premier secrétaire du PS l'avait fait avec le PC : il l'a réduit en récupérant une partie de ses thèmes... La transgression des lignes de la droite classique que Nicolas Sarkozy a effectuée a été d'autant plus efficace qu'il l'a noyée sous des hommages répétés aux grandes figures de la gauche"... Dans les journaux ce matin, il y a aussi des retours sur le meeting d'hier à Rouen du candidat de l'UMP... un meeting où il est revenu sur la diabolisation dont il fait l'objet, rapporte par exemple Le Figaro... Il a dénoncé "le front commun des haines, des intolérances et du sectarisme"... "Il dit que c'est de la haine... Mais il y a... dix bonnes raisons de ne pas voter Sarkozy"... C'est la Une de Libération ce matin... Justice, police, immigration, fiscalité, médias, place de l'individu, etc.... Libération a retenu dix thèmes... et explique à chaque fois "ce qu'il veut faire, ce qu'il a fait"... Et Laurent Joffrin, l'éditorialiste de Libé, lance : "Non Nicolas Sarkozy, vous n'êtes pas le martyr de cette campagne... Selon toutes probabilités, il n'y aura pas de front anti-Sarkozy qui vous rendrait la tâche facile... Il y a seulement un désaccord... un désaccord franc, direct, foncier avec la politique que vous proposez"... Et dans le même ordre d'idée... Philippe Val, dans Charlie Hebdo... "Il y a chez Sarkozy une véritable naïveté, écrit l'éditorialiste... Il est né à droite... Il a été élevé à droite... A 20 ans, il battait déjà les estrades de droite... Bref, il ne connaît rien à la moitié du pays qu'il veut gouverner... Et pire, il n'a aucune sympathie pour elle"... Philippe Val qui poursuit... "La pensée de gauche, dont il ignore tout, lui fait peur et le dégoûte... La gauche, c'est des fainéants, des ratés, qui ne veulent pas devenir chef... Bref, ce sont tous ceux qui ne sont pas obsédés par l'idée de passer devant le voisin"... Plus sympathique avec le candidat UMP... Paris-Match... Le numéro en kiosque ce matin propose 30 pages spéciales Présidentielle... L'hebdomadaire a suivi Nicolas Sarkozy... et titre : "L'émotion"... "Il remporte haut la main le premier tour de la Présidentielle... une victoire qui l'a jeté dans les bras de son fils, de sa femme, de son clan"... Alors cette émotion, elle est bien sûr en photos dans Paris-Match... en photos et en légendes... "20 heures, les chiffres sont tombés rue d'Enghien : Cécilia, radieuse, revient enfin en pleine lumière"... "Le mystère de Madame Sarkozy"... C'est dans The Independent ce matin... Le correspondant du journal anglais en France explique à ses lecteurs que, "bien sûr, tous les médias, de ce côté-ci de la Manche, ne parlent que de l'élection... Mais qu'il y a un thème sur lequel le microcosme médiatico-politique garde le silence : c'est l'état des relations entre Nicolas Sarkozy et sa femme"... John Lichfield raconte que "oui, elle est venue voter avec Nicolas Sarkozy, et certainement pour lui, dimanche... Mais c'était la première fois qu'on la voyait depuis deux semaines... De source bien informée, explique le journal, dans l'entourage de l'UMP, la rumeur parlait d'une nouvelle rupture temporaire... Dans n'importe quel autre pays, cette rumeur, explosive en pleine campagne électorale, ferait la Une des journaux... Eh bien, pas en France", s'étonne le journaliste anglais... "En France, explique-t-il, il y a une loi sur la protection de la vie privée dans les médias... C'est ainsi, rappelle Lichfield à ses lecteurs anglais, que les médias français ont été incapables de rapporter, durant 14 ans, le fait que François Mitterrand avait une seconde famille et une fille illégitime"... Pour finir... une photo, que vous retrouverez dans tous vos journaux... Et elle n'est même pas politique... un moment rare donc... Cette photo... c'est celle de l'autre Terre... "Une nouvelle Terre à l'horizon", titre L'Humanité... "Une cousine de la Terre, à 20 années-lumière", précise Le Figaro... Alors dans tous vos journaux, ces explications... Cette planète extra-solaire a été découverte par une équipe d'astronomes franco-suisse... Et c'est la première susceptible d'héberger de l'eau liquide... l'eau indispensable à l'apparition de la vie... Bien sûr, on ne connaît encore rien de son atmosphère... Mais cette planète tourne autour d'un petit Soleil, une étoile dite "naine rouge"... "naine rouge", c'est plus mignon que son nom scientifique : G-1581... L'autre Terre s'appelle, elle, tout simplement 581-C... Et les chercheurs ont calculé, explique Le Figaro, que la température moyenne à sa surface doit être comprise entre -3 et 40°... En résumé, elle est... résume un astronome dans Libération... "elle est vraisemblablement habitable"... 20 années-lumière...

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.