(Patrick Cohen) Dans la presse ce matin : le champ de la caméra

(Bruno Duvic) Il s'appelle Hugo, il a 11 ans. Il était au collège public Stendhal de Grenoble. Il n'avait rien pour faire les gros titres de la presse. Mais Hugo a été agressé deux fois depuis le mois de septembre par le même élève de son collège, âgé de 12 ans. Et l'agresseur est toujours là.

La première fois cela s'est passé à l'extérieur de l'établissement. La direction affirme alors qu'elle ne peut rien faire. Le 25 janvier, rebelote, cette fois dans les murs. Et pas juste une petite claque. Hugo raconte à Serge Pueyo dans Le Parisien-Aujourd’hui en France : « Il m'a serré au niveau de la trachée-artère. Il m'étranglait, je ne pouvais plus respirer. Je me suis évanoui. Il n'a donné des coups de poings, et jeté dans les escaliers. J’aurais pu mourir »

Constat du médecin : traumatisme crânien avec perte de connaissance. Il a mis Hugo au repos pendant 10 jours et la période a même été prolongée. Cette fois, l'agresseur a été exclu définitivement. Mais avec sursis. En fait, il a juste changé de classe. Les parents portent plainte pour « manquement à la sécurité » et « mise en danger de la vie d'autrui ». Le rectorat répond : « Nous sommes dans le domaine de l'accompagnement de mineur. Il convient de donner au jeune agresseur une chance pour le futur. » Les parents d'Hugo ont inscrit leur fils dans le privé.

L'école à la Une. En préconisant des vacances d'été raccourcies à six semaines et en deux zones, Vincent Peillon se taille un joli succès dans la presse régionale. « Peillon rebat les cartes » pour Le Républicain Lorrain , il « lance une bombe » pour Le Télégramme , il « sème la zone » pour Sud Ouest .

Sur le Huffington Post , la dernière lettre d'un photographe.

Ce n'est pas une caméra qu'il tenait mais un appareil photo et dans les endroits les plus dangereux de la planète. Le photographe Oliver Voisin est mort ce week-end après avoir reçu des éclats d'obus en Syrie, dans la région d'Idlib. La veille du terrible accident, il avait envoyé un e-mail à une amie qui l'a rendu public sur son mur Facebook. Le Huffington Post publie cette lettre. Au delà de son caractère évidemment très émouvant, c'est un témoignage sur la guerre en Syrie et la vie d'un photoreporter indépendant, de ceux qui travaillent à la pige, prennent de très gros risques et ne sont pas payés des fortunes pour raconter en images ce qui se passe dans tous les recoins du monde. Il raconte aussi la passion, comme une drogue.

L'e-mail est daté du 20 février, Olivier Voisin venait de passer la frontière entre la Turquie et la Syrie, en clandestin « dans un no man's land, quelques mines à gauche et à droite » et après avoir graissé la patte de trois soldats. Il était avec des combattants rebelles au nord de la ville de Hamah.

Si « l'artillerie tire toutes les 20 minutes à peu près environ et le sol tremble souvent (…), il y a peu de combats directs. Les mecs, écrit Olivier Voisin, ont besoin d'à peu près 20.000 dollars pour tenir en munitions entre 2 et 4 heures de baston. Du coup ils se battent peu. Ils ne font rien du tout de la journée. Je me demande comment ils peuvent gagner cette guerre. Ca confirme ce que je sentais, elle va durer très longtemps (…) Le problème c'est ce que demande l'Agence France Presse. Moins j'en fais, moins je gagne (…) Et puis c'est vrai que je suis accro à cette cam' de merde. Aucune autre drogue ne sera aussi puissante que l'adrénaline (…)

Il fait très froid la nuit. Heureusement, je me suis acheté un collant de femme en Turquie (...) La violence est forte, la haine est très forte. (…) J'ai toujours du mal quand on me demande des photos de moi à Paris. Le décalage est tellement fort... »

Quoi d'autre dans la presse ?

« SOS hôpitaux », c'est la Une de L'Humanité qui cite le nombre de 35.000 emplois sacrifiés dans les deux ans à venir. "Le service public de santé n'est plus malade, écrit L'Huma , il est en danger."

« De nouvelles hausses d'impôts sont inévitables en 2014 ». Manchette des Echos . Quelles hausses d'impôts ? A la Une du Figaro , « Menace sur la demi-part fiscale » pour les parents d'étudiants de moins de 25 ans. C'est une piste envisagée. Selon Le Figaro , la hausse de l'impôt pourrait atteindre, dans certains cas, 100%

Arnaud Montebourg dans le Financial Times . Première interview à un journal anglophone depuis qu'il est ministre. Après la lettre du PDG de Titan la semaine dernière sur les ouvriers fainéants, il dénonce « les mensonges anti-français » et assure que la France est bien plus ouverte aux investisseurs étrangers que les Etats Unis et l'Allemagne. Il en appelle à la presse : « il y a un gouffre entre la perception de ce qu'est la France et la réalité. »

Après les lasagnes au cheval, le poisson menteur. Cette fois ça se passe aux Etats Unis. Atlantico reprend l'étude d'une ONG spécialisée dans la protection des océans. Que ce soit dans les restaurants, les marchés ou les sushis bar, pour un tiers des poissons achetés, les étiquettes sont mensongères. 59% du thon consommé aux Etats Unis par exemple n'est pas du thon. L'étude ne dit pas si ces mauvais étiquetages sont le fruit d'erreurs intentionnelles ou non.

Quand le maire d'une commune fait appel à un détective privé pour traquer deux employés de la mairie qui abusent des arrêts de travail. L'histoire se passe à Perols près de Montpellier, elle est racontée par MidiLibre et fait scandale au conseil municipal de la ville. Le maire dit avoir essayé les moyens habituels en vain. L'un des deux fraudeurs pressentis a été trouvé en train de jardiner à son compte chez un particulier.

Et on termine avec les paillettes

Ils sont bel et bien dans le champ de la caméra… Un mot de Beckham enfin entré en jeu hier avec le PSG, hier face à Marseille. Compte rendu de Yann Guégan sur Rue89 : « Il a eu l'indulgence du Parc des Princes : gémissement de plaisir pour sa première longue passe et applaudissements d'encouragement après une ouverture ratée. Prestation honnête. Il sait toujours fouetter le cuir de son pied droit de vétéran. »

Les Oscars... Longue nuit, « longue comme une soirée des Césars », peut-on lire sur le site Internet de Première , le magazine de cinéma. Ce qui aura marqué la soirée, écrit Variety , à Hollywood, ce n'est pas tant Michelle Obama décernant l'oscar du meilleur film à « Argo » que la troisième statuette du meilleur acteur décernée à Daniel Day Lewis dans « Lincoln ». C'est le record. Et du coup USA Today se demande : « Est-il le meilleur acteur de tous les temps ? » Sur son site Internet, le quotidien américain interroge une pléiade de spécialistes.

Oui « Il éclipse ses contemporains, comme de Niro, Dustin Hoffman, Jack Nicholson ou même (plus loin dans le temps) Marlon Brando et Spencer Tracy (..) Daniel Day Lewis tourne peu de films et, du coup, vous attendez quelque chose de spectaculaire quand il est à l'écran. »

USa Today rappelle que chez les actrices, Katharine Hepburn a obtenu 4 Oscars. Et conclut que cette question est amusante mais que « peut être les meilleurs acteurs et actrices de tous les temps sont les plus gros losers des Oscars ». Glenn Close, Richard Burton et Peter O Toole, respectivement nommés 6 7 et 8 fois, sont toujours repartis bredouilles.

A demain !

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.