"Tricheurs dehors !", crie Le Parisien... "Le chaos", pour L’Equipe... "Vinokourov deux fois positif"... "Sale tour pour le Tour"... "Séisme sur le Tour"... "L’overdose"... "Le Tour dans la seringue"... "La goutte de trop"... "Le dégoût"... C’est ce que vous trouverez ce matin dans vos journaux habituels… Et dans VSD, vous lirez aussi ce qui fait durer le Tour : l’envie de faire la fête en juillet… Mais voilà : "dernier scandale avant l’Aubisque... Le Kazakh Vinokourov, le phénix d’Albi, l’isard du Peyresourde, le yoyo du peloton, contrôlé positif aux transfusions homologues samedi, à l’issue de son triomphe contre la montre... Vino courage,Vino le brave... Le résultat du laboratoire est formel... Dans le sang du coureur, il y a un autre sang, du même rhésus, qui lui apporte une double dose d’oxygène... Un donneur compatible a offert au Tour le scandale de trop"... "Ce qui est étonnant, déclare à La Dépêche du Midi le docteur de Mondenard, c’est qu’avec cette méthode, on est sûr de se faire prendre"... Exit Vino et toute son équipe... Déclaration, la tête basse, du patron du Tour, Christian Prudhomme : « Il faut péter le système... Il faut une révolution »... "C'était la goutte de trop", écrit Patrick Fluckiger dans L’Alsace... "Rien n’a changé dans le peloton depuis l’affaire Festina de 1998... Vino, le ressucité du contre-la-montre de samedi et de l’étape de lundi, a survolé l’épreuve avec le sang d’un autre, plus frais, plus concentré, plus rouge peut-être... Il a bon dos Vino : il ne pourrait pas se doper sans la mise en place de tout un système... On ne pratique pas de transfusions sanguines sans que des dizaines de personnes ne soient au courant... Le dopage prospère sur la crédulité et l’angélisme"... Le Canard Enchaîné, ce matin, titre en manchette : « Les organisateurs du Tour dans la seringue »... Le journal L'Equipe est le premier à avoir vu venir le chaos... Frédéric Grappe, le spécialiste de la performance du CNRS, décrivait hier le maillot jaune danois Rasmussen... "Il bougeait dans tous les sens, comme s’il était monté dans une Formule 1 qu’il ne savait pas conduire, comme s’il était dans la peau d’un autre et qu’il ne contrôlait pas les manettes"... Les sponsors, eux, ont compris... C’est dans l’International Herald Tribune... "Trois équipes françaises ont été prévenues que les contrats ne seront pas renouvelés, et trois autres : deux allemandes et une belge, qu’il y a du souci à se faire... Cofidis et Crédit Agricole jettent l’éponge, dit ce journal... Discovery Channel pourrait aller chercher un parrain en Russie... Lance Armstrong, 7 fois vainqueur du Tour de France, revient de Moscou, où il est en affaire, pour ouvrir un Fitness Center"... Il sera peut-être dimanche sur la ligne d'arrivée... Et maintenant, après le coup de maître de la libération des infirmières bulgares, "Sarkozy chez Kadhafi, pour remercier le colonel", titre Le Parisien... "En matière de prévention contre le SIDA, il reste beaucoup à faire", explique le professeur Montagnier, co-découvreur du VIH... Dans un rapport qui date de 2004, il a été le premier à dire que la contamination des enfants à l'hôpital de Benghazi était due à de mauvaises conditions d'hygiène... "Il faut former les médecins, dit-il, pour que les enfants puissent rester sur place et bénéficier de la trithérapie... Un certain nombre des enfants contaminés ont été traités trop tard... Il faut qu'ils soient suivis régulièrement, et vérifier que le traitement est efficace"... "Une libération à 461 millions de dollars", titre Le Figaro... "L'accord du 15 juillet porte sur 1 million de dollars par enfant contaminé... une somme versée aux familles par la Fondation Kadhafi, via un fonds spécial dirigé par le représentant de la Commission européenne à Tripoli... Ce fonds est destiné à recevoir les contributions volontaires des Etats, des organisations internationales ou d'entités privées"... "Les entreprises européennes qui veulent obtenir des contrats avec la Libye auront intérêt à passer par le Fonds Benghazi", pronostique un expert européen... Le mémorandum signé hier avec la Libye prévoit l'accès le plus large aux exportations libyennes, une aide technique et financière dans l'archéologie, un dispositif de surveillance aux frontières, des bourses d'étude et des visas Schengen... "Au mois de mai dernier, rappelle le New York Times, Tony Blair, encore Premier ministre, visitait la Libye et annonçait un contrat pétrolier de 900 millions de dollars et le retour de la British Petroleum en Libye, après 30 ans d'embargo"... Aujourd'hui, le voyage de Nicolas Sarkozy n'est pas désintéressé... Tripoli lance un appel d'offres pour exploiter 41 blocs gaziers... Total est sur les rangs... Le BTP connaît un vrai boom... Airbus a déjà plusieurs commandes... La Libye voudrait des centrales civiles nucléaires... Elle est aussi intéressée par l'avion Rafale... En 2009, le guide Kadhafi fêtera le 40me anniversaire de son arrivée au pouvoir, dans une Libye modernisée", nous dit Le Parisien... La famille Simpson... Homer le nucléaire, Marge et sa choucroute, Bart et sa méchanceté, Lisa la coquette et le bébé Maggie à la sucette... squattent les pages de Libération... "Jaune devant, marrant derrière", titre ce journal... "Après 20 ans de succès à la télé, les créateurs des Simpson sortent leur premier film, et c'est cinglant... Un gag à la minute, des pets, des rots... Rien n'échappe à l'hystérie de Bart et consorts... De la guerre d'Irak à la droite religieuse, en passant par Paris Hilton... Ce n'est pas toujours finaud... C'est toujours drôle, souvent dérangeant, extrêmement bien vu"... Le Président américain, dans le film, s'appelle Schwarzenegger... Matt Groening, le créateur de cette série d'animation, raconte, dans Les Inrockuptibles, d'où lui vient son inspiration : "Des sixties avec Robert Crumb et du dessin d'Art Spiegelman"... "Les Simpson fourmillent de détails puisés dans la culture pop... Le challenge, c'est de toujours tromper le public, en déjouant ses attentes"... Pour Le Parisien, c'est "un bêtisier de l'Amérique profonde, où l'humour crétin n'épargne ni les puissants, ni les branchés, et surtout pas les ayatollah du politiquement correct"... En un mot, de la contre-culture... "La Palme d'Or 2007 interdite dans les collèges", nous dit Le Figaro... Le film roumain "4 mois, 3 semaines et 2 jours" devrait être interdit aux enfants de moins de 12 ans... Xavier Darcos, le ministre de l'Education nationale, a décidé, dans un premier temps, son interdiction dans les collèges... Ce film de Cristian Mungiu montre la tragédie d'un avortement clandestin, à l'époque de Ceaucescu... Il estimait, pour sa part, que la liberté ne va pas sans responsabilité... Le film, qui sort le 29 août sur grand écran, avait reçu, en plus de la Palme d'Or, le prix du Jury de l'Education nationale, lui assurant une présence dans les collèges... une présence censurée... C'est dans Le Figaro Economie... "A un an des Jeux Olympiques, Pékin bute sur la pollution"... Les équipements pour les Jeux Olympiques seront prêts à temps, mais les organisateurs et les ouvriers ont la migraine... La chaleur, l'humidité, la poussière, le CO² forment un brouillard épais qui cache le soleil... Un rapport de la Banque Mondiale révèle que la pollution causerait la mort de 750.000 Chinois par an... Cette Olympiade va coûter 30 milliards d'euros... La date de la cérémonie d'ouverture : le 888... le 8 août 2008... est considérée comme un chiffre porte-bonheur... Mais en plein été, il n'est pas nécessaire d'être scientifique pour se rendre compte que l'air est irrespirable, même sans courir le marathon... Dans un an, la plupart des industries les plus polluantes auront dû quitter les abords du site... "On ne verra plus personne cracher dans la rue et se promener torse nu... Les files d'attente seront disciplinées, les chauffeurs de taxi parleront anglais, grâce à la campagne de savoir-vivre menée actuellement", explique Madame Wang... Dans Sélection du Reader's Digest : "les Tops d'Europe... le palmarès annuel des objets, des lieux et des gens les plus 'in' dans l'Europe d'aujourd'hui"... Vainqueur dans la catégorie objets : le designer britannique Skinner... Il a imaginé une tasse à café avec un petit rangement intégré, dans le pied de la tasse, pour les biscuits... Ce qui permet de les tremper sans faire de miettes, et sans avoir besoin de soucoupe... Disponible aussi en version pour gauchers... Au pays de la "cup of tea", c'est top...

Philippe RELTIEN

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.