Quand les députés refusent d'être aux ordres... C'est l'histoire "d'un arrangement entre amis éconduits", évoque Libération... "Le revers du Nouveau Centre dans le financement des partis", explique Le Figaro... Bref, c'est l'affaire de ce texte de loi visant à modifier les règles d'attribution des fonds publics aux partis politiques... Alors, soyons honnête... Cette affaire ne fait pas la Une... Mais elle est beaucoup commentée par les éditorialistes... Il faut dire qu'en 2003, "la législation avait été revue, pour éviter les abus", précise Le Figaro... "La règle est simple : un parti doit recueillir 1% des voix dans 50 circonscriptions pour bénéficier d'un financement de l'Etat"... Alors le Nouveau Centre a 21 députés, mais n'a pas obtenu le fameux 1% de voix dans 50 circonscriptions... Avec le soutien du gouvernement, il voulait donc changer la loi, et faire que ce changement soit rétroactif... "Il faut sauver le soldat Morin", lance Paris-Normandie... Hervé Morin, patron du Nouveau Centre, ministre de la Défense... Michel Lepinay explique : "Nicolas Sarkozy a la reconnaissance du centre... Il n'a pas oublié ceux qui l'ont nourri de leur soutien entre les deux tours de la Présidentielle, en abandonnant à son sort leur leader François Bayrou"... C'est donc "le salaire du ralliement qui attendra", analyse Jacques Guyon dans La Charente Libre... "On ose espérer qu'à la fois la majorité, le Premier ministre et le Président de la République vont réserver à ce texte l'enterrement de première classe qu'il mérite"... Et l'éditorialiste a du mal à discerner où est "la rupture, dans ces pratiques qui renvoient plus à la IVème République qu'à un nouveau souffle démocratique"... Pour Roger Antech, dans Le Midi Libre, ce déchirement du centre est surtout pathétique... "Que reste-t-il de l'UDF ?", se demande-t-il... Eh bien "un groupuscule de députés, contraints de jouer les supplétifs de l'UMP, et un Bayrou tragiquement seul qui, à l'approche des municipales, devrait encore assister à la débandade de ses derniers fidèles"... Parce que oui, le divorce est consommé... Et hier, c'est donc la pension alimentaire du Nouveau Centre que les députés ont refusée... Philippe Waucampt, dans Le Républicain Lorrain, constate de plus que ce n'est pas l'alliance de Bayrou et des socialistes qui a fait reculer le gouvernement, mais bien "la grève des députés UMP qui, plutôt que de cautionner une manoeuvre douteuse, ont préféré déserter l'hémicycle"... Et l'éditorialiste voit là la conséquence de la présidentialisation du régime par Nicolas Sarkozy... Face à l'affaiblissement du Premier ministre, les députés s'offrent, jour après jour, une autonomie accrue... "Projets de loi retardés et amendés, grogne au sein de l'UMP, sondages qui s'effritent, grèves... Le Président qui voulait tout réformer tout de suite essuie ses premiers revers"... C'est "le trou d'air", selon Libération... Et là aussi, Didier Pourquery met en cause l'hyper-Président... et "les limites de la méthode du Président multi-ministre"... En réformant à la hussarde, le Président doit faire face aux cheminots, aux avocats, aux internes qui descendent dans la rue... "Séparément, ils seraient peut-être passés presque inaperçus... Mais puisque tout est réformé en même temps, ces gens-là sont dans la rue en même temps... Et pour le coup, conclut Didier Pourquery, ça commence à faire du monde"... Bon alors, il lui reste quoi, à notre Président ?... Eh bien, il lui reste le Grenelle de l'Environnement aujourd'hui... Vos journaux vous expliquent que c'est en effet le Président qui prononcera les arbitrages... Et Jean-Marcel Bouguereau interroge, dans La République des Pyrénées : "Taxe carbone : que va décider notre monarque républicain ?"... L'éditorialiste qui souligne que les attentes des Français sont fortes, puisque 59% d'entre eux pensent que ce Grenelle aboutira à des mesures importantes... Et ce matin, les titres de la presse sont plutôt optimistes... "La mise au vert", pour La Voix du Nord... "Environnement : l'isolation de l'habitat, priorité du Grenelle", explique Le Figaro... "Environnement : des avancées", note L'Est Républicain... C'est bien, oui... mais pour passer à l'acte, rappelle tout de même Patrice Chabanet dans Le Journal de la Haute-Marne... "Les particuliers devront mettre la main à la poche, et l'Etat devra aider les plus modestes... Or, par les temps qui courent, l'ampleur des déficits publics ne constitue pas un accélérateur pour de nouvelles dépenses, fussent-elles destinées à préserver notre environnement"... On quitte la France, pour un retour en Birmanie ce matin... "N'oublions pas la Birmanie"... C'est ce que clame La Croix, en Une... "Un mois après les manifestations des moines et des citoyens birmans, les appels se multiplient pour maintenir une pression sur la junte au pouvoir"... L'appel lancé par les ONG sera relayé toute la journée devant les ambassades de Chine, un peu partout dans le monde... Le mot d'ordre sera le même : "libérez Aung San Suu Kyi"... L'idée est de faire pression sur la Chine pour qu'elle soutienne les sanctions contre les militaires birmans... Aujourd'hui également... 6 lauréates du Prix Nobel de la Paix co-signent, dans The Guardian, une lettre où elles demandent la libération de la Nobel birmane... et dénoncent un régime qui viole de manière brutale les droits de l'homme... Alors on le sait, difficile d'obtenir des témoignages de Birmanie... La Croix a tout de même réussi à contacter des expatriés français... Pour l'instant, les consignes du consulat sur place sont simplement de limiter les déplacements et de ne pas prendre de photos... Un expat explique que c'est le couvre-feu du 20 octobre dernier qui l'a le plus marqué... "On savait que la nuit permettrait aux militaires d'arrêter et d'être violent en toute tranquillité... Au matin, sur le visage de mes employés, je pouvais lire la nuit d'angoisse"... Par ailleurs, La Croix note qu'hier, "le fonds national danois de retraite complémentaire a annoncé qu'il allait vendre ses participations dans les compagnies pétrolières coopérant avec la Birmanie... et notamment donc ses participations dans Total"... "A compter de ce jour, et jusqu'à nouvel ordre, aucune information ne doit être communiquée à ce journal"... Nous ne sommes plus en Birmanie... mais bien en France... très exactement dans les Vosges... La directive émane de la préfecture... La consigne s'applique aux pompiers, gendarmes et policiers locaux... Le journal concerné, c'est La Liberté de l'Est... Et à l'origine de ce courroux préfectoral d'un autre temps : des articles critiques sur le forum régional du Grenelle de l'Environnement, organisé vendredi dernier à Epinal... Alors, ce matin, la rédaction explique à ses lecteurs : "Tout ceci parce que nous nous sommes refusé au devoir de complaisance... Cela montre en quelle piètre estime est tenue ici la liberté d'informer"... La liberté de la presse... A lire dans Libération, la correspondance d'Isabelle Duriez à New York... Elle constate que le journalisme d'investigation à l'américaine n'est pas encore mort... Mais que ce n'est pas de la presse traditionnelle que vient son salut... En fait, aux Etats-Unis, des mécènes créent des agences de presse indépendantes... Et l'un des journalistes ayant la chance de travailler dans l'une d'entre elles explique : "Les fondations qui nous financent n'ont aucun droit de regard sur notre travail... Et aujourd'hui, de plus en plus de rédacteurs en chef de grands quotidiens nous contactent, parce qu'ils n'ont plus les moyens politiques ou financiers d'enquêter"... Et puisque l'on parle médias... parlons radio... Le Figaro Economie note des changements d'habitudes chez les auditeurs... Plus de 9 millions de Français écoutent la radio sur Internet... en direct ou en différé... Et sinon... Eh bien sinon, nous sommes jeudi... Alors un coup d'oeil sur les hebdomadaires... L'Express entend révéler "la face cachée de Rachida Dati"... la ministre de la Justice qui partage la Une avec Simone Veil... Parce que L'Express publie des extraits de son livre "Une Vie"... un livre de mémoires... où Simone Veil revient sur son parcours, d'Auschwitz au combat pour les femmes... La vie de Simone Veil, vous la retrouverez également dans Le Nouvel Observateur et Le Point... Les deux hebdos qui choisissent deux Une totalement différentes... "Le palmarès des hôpitaux" pour Le Nouvel Obs... "Sarkozy, la solitude d'un Président" pour Le Point... Et puis, pour finir... ce titre, en Une du Parisien-Aujourd'hui en France... "Le top de la culture"... Où l'on constate que le bien culturel le plus vendu en France, ce sera un jeu vidéo... Il sort aujourd'hui... 3 millions de personnes l'attendent... un jeu de simulation de foot... Confirmation avec le top des ventes culturelles... 4 jeux vidéo dans les 10 premières ventes... 5 DVD... et un livre... "Les Bienveillantes", à la 6ème place... Mais bon, rassurons-nous pour les libraires... Ils vont avoir également leur heure de gloire la nuit prochaine... puisque, comme le dit Le Parisien, "Harry Potter n'a pas dit son dernier mot"... Allez... Bonne journée, les moldus !...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.