A Paris, quand on veut acheter une place de parking, le prix moyen est de 25 000 euros. Et s’il s’agit d’un box fermé : jusqu’à 50 000 euros. A Londres, c’est encore pire : le triple, le quadruple. Toujours plus effarant, mais c’est désormais à Hongkong que l’on trouve la place de parking la plus chère… Record mondial.

Parking (image générique)
Parking (image générique) © Getty / Luxy Images

Près d’un million de dollars : 970 000 dollars, soit environ 873 000 euros. C’est à lire dans les pages saumon du Figaro, le supplément économie… Et cette place de parking n’est pourtant pas bien grande : 12m² et demi – compte-tenu du prix, le demi a son importance – 12m² et demi, situé au premier sous-sol d’un immeuble.

A Hong Kong, après les émeutes, les affaires reprennent 

C’est le commentaire du journal, qui précise que cette somme de 970 000 dollars équivaut là-bas à 30 ans de salaire moyen. A Hong-Kong, une personne sur cinq vit sous le seuil de pauvreté. 

Preuve, ici, de colossales disparités sociales qui, d’ailleurs, sont considérées comme l’un des facteurs ayant attisé les manifestations qui se sont déroulées durant près de cinq mois. Alors, on ne connaît pas l’identité de l’acheteur de la place de parking. En revanche, on connait celle du vendeur. C’est le propriétaire de l’immeuble, immeuble acheté il y a deux ans pour la bagatelle de 5 milliards 150 millions de dollars. Un immeuble de bureaux, lui aussi, le plus cher du monde.  

Des ultra-riches, on en découvre aussi dans les colonnes du Point.

Argentine : sous les palmiers, la crise

Voyage dans la ville de Nordelta, une "ville privée" située à une quarantaine de kilomètres de Buenos Aires… Des routes bordées de palmiers, des yachts et des canards barbotent sur des lacs, des canoës sur des canaux, des maisons magnifiques et ultra- protégées, grâce aux gardiens en uniforme plantés près des grilles installées tout autour du site… 1500 caméras thermiques surveillent par ailleurs la cité où résident aujourd’hui 35 000 personnes : toute l’élite économique du pays… Et ce sont 400 000 Argentins qui vivraient dans ce type de "quartiers fermés"… Des îlots de prospérité où la vie, dit-on, se résume en trois mots : "vivre très bien"… La dolce vita, en somme, tandis qu’ailleurs dans le pays, la crise économique fait rage… Colossales disparités sociales, là encore… 

Plus de 10 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté en Argentine. Rencontre avec un couple ultra-riche de Nordelda, Natalia et Alejandro… Ils habitent une villa de 600 mètres carrés. On n’a pas la taille du parking.

Ici, nous pouvons vivre en toute sécurité. Nos quatre enfants peuvent jouer et faire du vélo dans la rue, ce qui n’est plus possible ailleurs… 

Cela étant, certains de leurs voisins ont désormais l’intention d’émigrer car, disent-ils, "tout ce cirque coûte trop cher".

Entretenir des rosiers, ça peut également coûter cher. 

Les coûteux rosiers de Bernard Cazeneuve

146 000 euros : c’est le montant dépensé pour entretenir les roses des jardins du ministère de l’Intérieur, lorsque Bernard Cazeneuve était en fonction place Beauvau… C’est toujours à lire dans Le Point. 106 000 euros provenaient du budget de fonctionnement de son ministère, et 40 000 provenaient du budget de son cabinet. "Les très chère roses de Cazeneuve", titre l’hebdomadaire. Mais l’intéressé se défend d’avoir été un panier percé.

Je ne me souviens pas des chiffres exacts, mais il s’agissait d’une valorisation du patrimoine qui profite à tous les Français.

Tous les Français, je n’en suis pas sûr, mais au moins le ministre de l'Intérieur. 

Des sous, il en est également question dans les pages de L’Humanité… 

Une condamnation pour discrimination sexiste

C’est l’histoire d’une jeune retraitée, ex-salariée de la société d’assurances Generali Vie, qui vient de faire condamner son ancien employeur pour discrimination sexiste.  Condamnation à lui verser 161 000 euros. Décision, mardi, des juges des prud’hommes de Nantes… Une somme en réparation, pour avoir perçu, après 41 ans de carrière dans l’entreprise, 420 euros de moins par mois que ses collègues masculins. Embauchée en 1978, cette femme – qui comme l’acheteur de la place de parking à Hong Kong, tient à rester anonyme – cette femme, donc, a pris peu à peu des responsabilités, passant du service d’indemnisation à la gestion de portefeuille. Mais toujours avec un salaire inférieur à ses collègues masculins… 

En 2010, quand Generali Vie décide de signer un accord sur l’égalité homme-femme, elle décide, elle, d’alerter sa hiérarchie… Ses supérieurs la décrivent alors comme "une très bonne technicienne, travailleuse sérieuse dotée d’une grande efficacité". Résultat : on l’augmente un petit peu, mais elle touche toujours moins que ses collègues masculins. Le tribunal a donc estimé le préjudice à 151 000 euros, augmentés de 10 000 euros, pour la violation des accords d’entreprise sur l’égalité professionnelle. Commentaire de la retraitée.

L’égalité homme-femme, on a beau en parler, ça reste d’actualité.

On retrouve par ailleurs la photo d’un même homme dans de nombreux journaux. 

Thierry Breton, actuel PDG d’Atos, choisi par Emmanuel Macron pour la Commission de Bruxelles

Un "choix audacieux", estime Le Figaro… Un "choix très pro-business", note de son côté L’Opinion, insistant le risque de conflit d’intérêt. S’il franchit l’épreuve du Parlement européen, Thierry Breton, ancien ministre, héritera du vaste portefeuille du Marché intérieur à Bruxelles. Pour info, une place de parking à Bruxelles, c’est en moyenne 20 000 euros.

Dans Libération, il est question d’une autre ville : "Les mystères de Rouen"… Un mois après l’incendie de l’usine Lubrizol, reportage dans la ville et ses environs. En proie aux inquiétudes, nombreuses, les habitants tentent de s’organiser, et attendent bien davantage de transparence de la part des autorités. Sachant qu’on ne sait toujours pas avec précision la teneur des fumées qu’ils ont respirées… Et les salariés, qu’en pensent-ils ? Ceux qui travaillent sur le site. Pour  l’heure, ils ont choisi de garder le silence. Lisez ces reportages.

Et puis on trouve d’autres chiffres dans la presse. Sondage dans Le  nouveau magazine littéraire.

A qui les Français font-ils le moins confiance ?

  • 79% des personnes interrogées citent les politiques. 
  • 59% citent les journalistes.
  • 48% citent les militants associatifs. 
  • 47% citent les prêtres. 

Dans La revue du vin en France, gros plan sur le Cairanne : "50 rouges du Rhône qui tutoient les grands"… 

Enfin, dans La Croix, vous trouverez des conseils pour ne pas s’ennuyer pendant la messe ! Si jamais vous êtes concernés... 12 conseils, dont celui-ci : saluez vos voisins. On n'y pense pas assez. Sur ce, je vous salue.

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.