Au delà de la déferlante de photos souvenir du drame du 26 décembre 2004... C'est bien là, la problématique dans vos journaux, ce matin... "Le 26 décembre 2004, le mot Tsunami était encore largement inconnu" écrit Jean-Claude Kieffer dans Les Dernières Nouvelles d'Alsace... "Aujourd'hui, on connaît l'ampleur du désastre"... "Un an après le Tsunami: Alors que les commémorations se multiplient dans tout l'Océan Indien, une grande partie des treize milliards de dollars de dons, qui ont afflué du monde entier, reste encore inutilisée", déplore LE FIGARO... Même regard dans LIBERATION... "Tsunami: le bazar de la charité" titre le quotidien qui explique "Un an après la vague qui a ravagé l'Asie du Sud et fait plus de 230.000 morts, et malgré les milliards de don, la reconstruction tarde"... "Il y a un an: le Tsunami"... C'est également la Une d'Aujourd'hui en France/Le Parisien, qui publie un reportage de Thaïlande aux côtés des français rescapés et des proches des disparus, pour un émouvant hommage à ceux qui sont partis"... Dans le même ordre d'idées, La Provence titre: "Tsunami, l'émotion et le retour à la vie"... Où l'on rencontre Eric, un électricien de Fos sur Mer... L'an dernier à Phuket, il a perdu sa femme, emportée par la vague... Eric fait partie des rescapés revenus sur place... En fait, lui, il revient souvent à Phuket... Il y parraine une jeune mère qui a perdu son enfant, et puis aussi une orpheline... Il parle de son parcours qui crée des liens, "c'est comme une autre famille pour moi", confie-t-il à La Provence... Plus largement, La Dépêche du Midi profite de cet anniversaire pour faire un grand dossier sur le thème "Les français ont du coeur"... "Les dons augmentent d'année en année, un constat réconfortant" selon le journal, "76% des français donnent, c'est 9% de plus qu'avant le Tsunami"... Sauf que, dans le même temps, toutes les catastrophes ne sont pas égales face à l'aide internationale... Une injustice qui s'affiche en Une de l'Humanité... "Cachemire, la tragédie à ne pas oublier"... "Alors que le drame du Tsunami est largement évoqué, l'attention pour le Pakistan ne doit pas se relâcher", affirme le quotidien communiste... Et l'on pourrait allonger la liste des oubliés... Avec le Niger également, confirme La Dépêche du Midi... Dans La Charente Libre, Dominique Garraud veut que l'on tire les enseignements du raz-de-marée humanitaire qui a suivi le Tsunami... "Cette formidable solidarité", écrit-il, "est aussi le fruit d'une couverture médiatique massive, qui a fait de la télévision une sorte de donneur d'ordres de l'urgence humanitaire... L'ONU et les organisations humanitaires doivent pourtant", continue l'éditorialiste, "démontrer que l'urgence de la solidarité vaut pour toutes les situations de détresse, et qu'elle ne doit surtout pas se mesurer sur l'échelle de Richter de la médiatisation"... Au delà... C'est Jean-Claude Arbonna qui le souligne, dans La Nouvelle République du Centre-Ouest: "L'inégalité de soutien à l'Asie et au Cachemire soulève une question, celle des dons attribués à une cause précise... Les Nations Unies ne pourraient-elles pas collecter dans une caisse commune, l'ensemble des dons internationaux, pour y puiser immédiatement l'aide requise lorsque survient une catastrophe"... Ce serait sans doute une manière de contrebalancer le pouvoir des médias... Mais sûrement pas le déséquilibre financier de la Planète... Comme l'explique La Provence, "88% des dommages que rembourseront les assureurs cette année, ont été subis par les Etats-Unis lors des ouragans... Katrina coûtera ainsi 45 milliards de dollars aux assureurs, soit 9 fois plus que le tremblement de terre du 8 octobre dernier... Pourtant, c'est au Cachemire que sont mortes 87.000 personnes, soit les 9/10èmes des victimes des catastrophes naturelles de l'année"... Quelques chiffres qui valent tous les discours... Et Noël... Qu'est-ce qu'on en fait ? Un espoir de paix, rapportent vos journaux... La paix, c'est "l'exigence de Benoît XVI"... L'Union revient sur les paroles du Pape... Et pour Pierre Fréhel dans Le Républicain Lorrain, "en lançant un appel pour la paix dans le monde, Benoît XVI est resté fidèle à son prédécesseur"... Parce que bien sûr... Premier Noël oblige, pour le Pape Benoît XVI... La question c'est... L'a-t-il bien descendu ?... Et la comparaison, elle se fait évidemment à l'aune de son prédécesseur... "Le premier message Urbi et Orbi prononcé hier depuis le balcon de la Basilique Saint-Pierre de Rome par Benoît XVI, a confirmé ce que l'on savait: Benoît XVI n'est pas Jean-Paul II... Bien plus, il est une sorte d'anti-Jean-Paul II", écrit Jacques Camus, dans La République du Centre... "Dans son message de Noël", poursuit l'éditorialiste, "le Pape en a appelé au réveil spirituel des hommes du 3ème millénaire, il a entrepris une audacieuse croisade"... Une croisade que Jean Levallois résume ainsi, dans La Presse de la Manche, "réussir la cohérence entre spiritualité et technicité, entre progrès et générosité, entre innovation et attention aux autres"... L'attention aux autres... Celle du Fisc est très sélective... Ou du moins, va l'être... C'est Le Figaro qui l'annonce... "L'Etat durcit le contrôle des chômeurs" et sollicite le Fisc pour débusquer les fraudeurs... Le décret est paru samedi au Journal Officiel... "La mesure est symbolique, elle constitue surtout une nouvelle étape", écrit Le Figaro, "dans le rapprochement entre les fichiers informatiques des différentes administrations"... Il faudra attendre quelques mois avant de savoir quels enseignements les agents chargés de surveiller les demandeurs d'emploi, pourront tirer des dossiers fiscaux... Surveiller les chômeurs, ou les aider... Du côté de Lille, on a choisi... C'est la dernière page de La Croix, l'histoire d'une association d'aide aux chômeurs de longue durée, qui se lancent dans la viticulture... Florence Quille y explique que dans le Valenciennois, la vigne pousse au milieu des usines... Et pas n'importe quelle vigne... du Chardonnay, s'il vous plaît... 4.000 pieds ont été plantés sur un terrain prêté par la Mairie de Valenciennes... Les travaux de la vigne et du sol sont entièrement réalisés par des demandeurs d'emploi... Et comme le souligne le parrain de la cuvée 2004, Pierre Richard, "produire du vin, c'est quand même plus exitant que de fabriquer des clous"... Sortir du chômage en faisant du vin... Sortir du chômage, peut-être aussi en créant son entreprise... Les Echos met les entrepreneurs à la Une... "Création d'entreprise, l'engouement historique s'est poursuivi cette année... 19.000 sociétés ont été crées chaque mois en 2005, soit selon l'INSEE, quelque 224.000 entreprises créées en 1 an... Les secteurs de l'immobilier et de la construction ont été particulièrement dynamiques"... Sauf que rien n'est toujours complètement rose, et que cette dynamique de la création est tempérée par l'accalmie des reprises d'entreprises... Et pourtant, les reprises, ça marche... Pour donner des idées... cette expérience à lire dans Libération, sous le titre: "30 ans que leur tube tient la route"... L'histoire de la petite usine Marketube... à Marquette-lez-Lille... Elle a été reprise en 1975 par ses salariés en coopérative, et depuis, ça marche toujours... Les 13 salariés travaillent sans chef et sans patron... Assemblée des travailleurs tous les mois pour faire le point... Et une patronne qui a horreur qu'on l'appelle comme ça, et qui en cas de commande urgente, quitte son bureau pour donner un coup de main à l'atelier, d'où elle vient... Avancer ensemble pour aller plus loin... C'est aussi en résumé, ce qu'on peut lire dans France-Soir... "Un bric-à-brac révélateur"... En page Culture, Delphine Peyras s'arrête sur un livre qui s'intéresse aux clients d'Emmaüs... Un livre du photographe Martin Cuel... Un livre qui montre, selon la journaliste de France-Soir, qu'il n'y a pas que les Compagnons d'Emmaüs qui se reconstruisent à travers les objets... Du collectionneur au bricoleur, de la décoratrice au chômeur, on a l'impression de lire à chaque fois, une longue histoire faite de bonheur, de difficultés, de générosité, de tendresse et d'espoir... S'ouvrir aux autres... Si c'était ça, en fait, le rôle de l'Art... La photo, après tout, en fait partie... Le rôle de l'Art dans la Société... C'est toute l'interrogation d'Arts Magazine... Le numéro 6 de ce tout jeune mensuel est en kiosque en ce moment... Et au seuil de la nouvelle année, vous pouvez déjà programmer votre agenda 2006 des expositions... Les meilleures expos en 2006, c'est l'un des dossiers d'Arts Magazine ce mois-ci... En ligne avec nous, Anne Quentin, Rédactrice en Chef d'Arts Magazine... Anne Quentin, bonjour... Le dossier que vous supervisez débute avec cette question: que préparent les grands musées ?... Alors cette question, eh bien je vous la retourne... Qu'est-ce qu'il ne faudra pas louper dans les mois à venir ?... Et vos choix répondent à quels critères ?... Les meilleures expos en 2006, c'est donc un dossier à retrouver dans Arts Magazines... Ca, il y a peu de chances que ça devienne de l'Art... Mais c'est une évolution de la Société que nous promet le géant japonais de la téléphonie... Le corps humain devient "vecteur de transmission de données"... Equipées d'un petit boîtier spécial, deux personnes qui se serreront la main pourront voir s'afficher sur leur téléphone, le nom et les coordonnées de leur interlocuteur... Finis les "Machin, je te présente Bidule"... Bonne Journée !!!

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.