Sera-t-il président ?... La campagne se termine... Il est allé expliquer partout sa philosophie, son programme... Et la fin du suspens, c'est dans quelques heures... Eh oui... C'est l'autre présidentielle de 2007... La présidence de l'UEFA... L'Europe du football... "Platini président ?", interroge donc L'Equipe... "Il cherche un nouveau sacre européen", explique La Charente Libre... Mais pas facile de passer du "numéro 10 des Bleus au numéro 1 européen", résume L'Humanité... "Johansson contre Platini : l'Europe vote", indique le Corriere dello Sport, en Italie... Le Suédois Johansson, c'est le président sortant de l'UEFA... Il se représente donc... Et "Platini-Johansson... C'est deux visions du sport", indique Le Républicain Lorrain... "deux visions du football qui s'affrontent... Alors que le sortant a transformé l'UEFA en poule aux oeufs d'or, l'ex-numéro 10 français souhaite lutter contre l'argent-roi"... Confirmation dans L'Equipe, qui fait le tour des programmes des deux candidats... et note : "Platini, c'est plus musclé"... L'Equipe qui se défend de tout chauvinisme... "Il se trouve qu'un jeune candidat de 51 ans, désireux de servir son sport, paraît plus en accord avec les défis de l'époque qu'un bon gestionnaire de 77 ans, venu s'installer dans ce fauteuil 10 ans avant la fin du siècle précédent"... L'Equipe qui donne ce conseil... "Si le vote lui sourit, Michel Platini ne devra pas oublier qu'il a été joueur, pour rendre le football aux footballeurs... Il ne devra pas oublier non plus qu'il sera alors devenu une sorte d'homme d'Etat"... Homme ou femme d'Etat... Et là, un peu plus qu'"une sorte"... C'est l'autre campagne... celle de la Présidentielle... Et ce matin, eh bien, plusieurs façons de s'y intéresser... Par la polémique d'abord... Les suites de l'affaire des Renseignements généraux sont toujours en Une de beaucoup de vos journaux... Mais pour la plupart des commentateurs, ce n'est vraiment pas cette manière de faire campagne qui intéresse l'électeur... Peut-être... sauf que... c'est quand même cette manière qui fait couler beaucoup d'encre... Sur le thème : "le climat se tend", en Une du Figaro... Le Parisien-Aujourd'hui en France déplore, de son côté, "un triste classique de la campagne électorale"... Pour éviter ce genre de polémique, Libération ne voit qu'une solution : "la démission de Nicolas Sarkozy de l'Intérieur"... Et c'est d'ailleurs ce que retient de l'affaire El Pais... "Royal demande à Chirac d'intervenir pour que Sarkozy quitte l'Intérieur", explique le quotidien espagnol à ses lecteurs... Alors puisque, de l'avis de tous, ce n'est pas ça la bonne campagne... cherchons-la... cherchons-la, cette bonne campagne, celle qui a du fond... Par exemple, ce matin, les propositions du MEDEF... Parce que, hier, "les patrons sont entrés dans le débat présidentiel", constate Ouest-France... "Un peu plus de liberté, un peu plus d'air, et tout ira mieux tout de suite en France"... Lors de l'Assemblée générale du MEDEF, sa présidente, "Laurence Parisot, a ainsi présenté, devant 6.000 chefs d'entreprise, son projet de société, qui vise à augmenter la richesse de tous les Français"... Et lors de ce grand raout à Bercy, La Provence a suivi un petit patron... le président du MEDEF des Bouches-du-Rhône... Figurez-vous qu'il s'est mis à genoux... La Provence raconte que Stéphane Brousse n'a pas lésiné sur la posture, parce ce qu'il y a, selon lui, une vraie urgence... Il s'est mis à genoux pour réclamer des salaires nets plus élevés pour les salariés... Et il explique... "Ca veut dire baisser les charges... non pas pour que les patrons s'en mettent plein les poches... mais pour défendre les salariés"... La Tribune et Les Echos applaudissent à ce MEDEF qui s'invite dans la campagne... Bravo aussi à Laurence Parisot, qui veut faire sortir les patrons de leurs bureaux... Hélène Pilichowski, dans Le Dauphiné Libéré, fait le portrait de la Madonne des patrons... "Elle bouscule les vieilles habitudes du patronat en publiant un livre-programme rédigé à partir des contributions de près de 50.000 dirigeants... un vrai travail de démocratie participative... Ce qui, bien évidemment, fait penser à la candidate socialiste à l'Elysée... Sauf que les mesures avancées feront davantage le miel du candidat de l'UMP"... L'éditorialiste du Dauphiné voit donc en Parisot une sorte de synthèse : "méthodes de gauche, programme de droite"... Et ça... ça, ça fait bondir L'Humanité... La Une du journal est claire : "Les patrons montrent les dents"... Explications... "CNE pour tous... fin des 35 heures... casse des retraites... Le programme décliné par Laurence Parisot recoupe point par point celui de Nicolas Sarkozy"... L'Humanité pour qui, décidément, "le MEDEF ne manque pas d'air"... Les entreprises... L'économie française... L'économie chinoise également, en Une ce matin... Belle lurette que la France est distancée par la croissance chinoise... Mais le classement mondial est à nouveau en passe d'être bousculé... "La Chine sera la troisième puissance économique mondiale en 2008", indique Le Figaro... "Si rien ne calme la formidable énergie de "l'usine du monde" dans les prochains mois, la Chine doublera l'Allemagne dès 2008, année des Jeux olympiques"... Une claque pour l'Europe... qui n'aurait alors plus aucun pays sur le podium... un podium très asiatique, du même coup... puisque derrière les USA, c'est en effet le Japon qui est deuxième... Dans Les Echos, le constat d'une Chine zen... "visiblement plus sereine que les années précédentes... Ses équipes dirigeantes ne parlent plus de surchauffe économique"... Alors ça, c'est l'analyse locale... Parce que, quand même, note La Tribune... "Pékin peine à refroidir son économie"... "Les menaces sociales et environnementales planent toujours au-dessus du pays... de même que les surcapacités de production"... Et ça ne va pas s'arranger, prédit Le Figaro... Parce que "le grand bond de la consommation est encore à venir en Chine... Historiquement, la croissance chinoise est alimentée par les investissements et le commerce extérieur... Les Chinois, traditionnellement, épargnent beaucoup... Sauf que les choses changent... La jeune génération consomme beaucoup plus que ses parents... autant, en fait, qu'un jeune Européen ou Américain... et n'épargne presque plus"... La Chine à la Une également en Grande-Bretagne... mais sur un autre sujet... The Independent dénonce un "made in Britan" jeté en Chine... En fait, le quotidien londonien interpelle ses lecteurs... "Nos déchets sèment la mort et la maladie, à 6.000 miles de la maison"... Le correspondant du journal à Pékin est allé dans le village de Lianjiao... sorte de grande décharge à ciel ouvert, où la plupart des déchets sont britanniques... Et les victimes de l'obsession des Anglais pour les emballages et les suremballages, eh bien ce sont des enfants... Les plus jeunes ont 4 ans... et ils travaillent au milieu des barquettes de sandwich, des boîtes de pizza et des sacs en plastique des "british supermarkets"... Environnement.... Economie... Restons sur les mêmes thèmes... Je vous propose, pour finir, la lecture de Capital... Ce mois-ci, le magazine parle d'environnement... Il a enquêté sur "les vrais risques et les fausses peurs"... "Parce qu'il n'y a pas que la banquise et l'Amazonie... Le réchauffement climatique est à l'oeuvre chez nous... En France, la pollution de l'air, le nitrate dans l'eau, les déchets dangereux, les pesticides sur les fruits et les légumes, apportent leurs lots de conséquences... Alors, que faut-il craindre pour notre vie quotidienne et notre économie ?", s'interroge Capital... Les réponses à cette question... Elles partent dans tous les sens... Il faut s'attendre à ce que les primes d'assurance augmentent... à ce que l'on paie aussi plus cher pour le traitement de l'eau potable... Dans un autre registre, les ostréiculteurs devront déménager... Les huîtres n'aiment pas l'eau trop chaude... Et puis le Sauterne disparaîtra... Ce vin doit sa spécificité à un champignon qui, lui non plus, n'aime pas la chaleur... Petite pointe d'optimisme... quelque peu cynique... Comme ce sont les pays riches qui vont avoir chaud, on cherche activement des solutions... Ben oui, elles seront rentables... Ainsi, on s'inquiète de notre confort... Les vêtements de demain seront rafraîchissants... Du genre "chaud, moi jamais !"... Ce matin, gardez la doudoune !... Bonne journée...

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.