"Ah ! C'était mieux avant !"... On l'entend bien souvent, cette petite phrase... "Avant, les jeunes étaient polis"... "Avant, on respectait les enseignants"... "Avant, il n'y avait pas toutes ces bêtises à la télé"... Oui, c'était tellement mieux avant... Je ne sais pas, Jacques Delors, si c'est le genre de phrase que vous prononcez ? (...) Cette idée que "c'était mieux avant", c'est en tout cas ce qui ressort du dossier à la Une de l'hebdo Valeurs Actuelles : "Il y a 40 ans, les années Pompidou, chronique d'une France heureuse"... dossier signé Eric Branca, qui nous rappelle ce que c'était, la vie en France au début des années 70... Joe Dassin chantait "L'Amérique"... Et tout allait très bien... Les femmes se mettent à la mini-jupe... Les hommes se mettent au bateau, poussés par les succès de Tabarly... Tous ou presque ont les moyens de s'acheter des petites voitures... Tous ou presque ont les moyens de s'acheter un appartement... Trois chiffres résument tout : de 69 à 74, la production industrielle du pays augmente de 45%, le taux d'investissement atteint 30% du PNB, et le revenu moyen des ménages s'envole de 20%, les revenus des foyers les plus modestes augmentant même de 100%... Ah ! C'était tellement bien, les années Pompidou ! D'ailleurs, en ce temps-là, on ne parlait presque pas du chômage... Certes, il y avait bien sûr des demandeurs d'emploi, mais il y avait aussi du travail... C'était il y a 40 ans... Autrement dit, une éternité... Car aujourd'hui, bien sûr, ce n'est plus cette France heureuse qui fait la Une des journaux... Bien au contraire, ce sont précisément les derniers chiffres du chômage, qui ne cesse d'augmenter... Près de 80.000 chômeurs de plus au mois de février... Et Pôle Emploi, désormais, est un peu dépassé... Pôle Emploi, c'est la nouvelle structure qui regroupe les ASSEDIC et l'ANPE... structure "qui peine à s'organiser", reconnaît son directeur général Christian Charpy dans les colonnes du Figaro... Face à l'envolée du chômage, certains chantiers ont été différés, comme le meilleur suivi des jeunes... Des jeunes qui sont pourtant parmi les principales victimes de la nouvelle augmentation... ainsi que le titre La Tribune : "Nouveau bond du chômage, les jeunes frappés de plein fouet"... "La France accuse le choc", constate pour sa part Les Echos... en précisant que "6 entreprises sur 10 sont aujourd'hui touchées par la crise" : résultat d'une enquête ViaVoice... Principale inquiétude exprimée par les dirigeants : leurs carnets de commandes : des carnets qui se vident... Certains journaux, toutefois, font ce matin dans le positif... C'est le cas de La Voix du Nord, avec ce titre : "Des emplois possibles dans la région"... "45.000 projets de recrutements seraient envisagés cette année dans le Nord-Pas-de-Calais"... Et "dans le Sud-Est également, on embauche toujours", lance à sa Une La Provence... en expliquant que des secteurs comme la filière maritime, le BTP ou les services à la personne cherchent encore à recruter... Bref, malgré les apparences, il y aurait donc des raisons d'être optimiste... voire des raisons de se réjouir... C'est en tout cas le sentiment laissé hier par Nicolas Sarkozy, après une rencontre avec les députés de l'UMP... "Certes, leur a-t-il dit, la période est difficile, mais elle est exaltante... Et moi, j'ai la banane"... Une expression qui suscite ce matin l'ironie de certains éditorialistes... "Le Président a peut-être la banane, mais c'est l'ensemble du pays qui a besoin de vitamines", note ainsi Francis Laffon dans L'Alsace... Tandis que Michel Vagner, dans L'Est Républicain, choisit de filer la métaphore fruitière : "Nicolas Sarkozy, écrit-il, a peut-être la banane, mais les Français n'ont pas la pêche"... Et puis il y a d'autres propos qui, ce matin, font polémique... Ceux de Jean-Marie Le Pen hier, au Parlement européen, qui a réitéré sa qualification des chambres à gaz comme "un détail de l'Histoire"... Et là, tous les journaux s'accordent à dire qu'il s'agit d'une provocation totalement maîtrisée... provocation pour faire parler de lui, à l'approche des élections européennes... Didier Pobel, dans Le Dauphiné Libéré, pointe "l'indécente habileté avec laquelle ce récidiviste sait transformer son arsenal de contre-vérités en tribune perpétuelle"... Quant à Hervé Chabaud, dans L'Union et L'Ardennais, lui s'emporte violemment : "Minable et abject ! Bourreau de la Mémoire, Le Pen n'est pas seulement un salaud, il est une honte pour la France... Et cette ignominie n'a que trop duré... Aller à la pêche aux suffrages sur le dos des morts relève d'une conscience diabolique... Le Pen doit être puni"... Le Front National, dont l'une de ses affiches fait également scandale... le sujet fait la Une à la fois de La Dépêche du Midi et de L'Indépendant... "Le FN récupère Jaurès", titre ce dernier à sa Une... L'affiche, c'est celle de Louis Alliot, numéro 2 du parti, et qui se présente aujourd'hui aux Européennes dans le Grand Sud-Ouest... Sur l'affiche, il y a donc une photo de Jaurès, avec ces mots : "Jaurès aurait voté Front National"... Faire parler de soi sur le dos des morts... Nouvelle illustration... sachant que cette affiche pourrait bien être reprise par le FN pour sa campagne nationale... Les élections européennes pour lesquelles se prépare aussi Rachida Dati... Et ce matin, on apprend que ce n'est pas la première fois que la ministre de la Justice est candidate à l'occasion d'un tel scrutin... C'est à lire dans Libération, dans Le Parisien-Aujourd'hui en France et dans Le Point... Rachida Dati a déjà été candidate aux Européennes... C'était en 1994... Et c'était sur la liste du Parti Socialiste... liste conduite alors par Michel Rocard... Elle était à la place numéro 54... Libération a retrouvé le document, que personne jusque-là n'était allé chercher... Explication de la Garde des Sceaux : c'est à l'initiative de Bernard Kouchner que son nom avait été mis... Mais rue de Solferino, cette éphémère incursion n'a pas vraiment marqué les esprits, rapportent Alain Auffray et David Revault d'Allonnes... Même Yves Colmou, à l'époque directeur de cabinet de Rocard, dit qu'il n'en a aucun souvenir... Jean-Louis Bianco et Pierre Moscovici racontent, eux, qu'ils ont été contactés par Rachida Dati... "Elle faisait du rentre-dedans à tout le monde", se rappelle l'un... La preuve encore dans Le Parisien, qui nous explique que, la même année (c'est-à-dire en 94), Dati avait été nommée médiatrice sur la question du voile islamique par François Bayrou, alors ministre de l'Education... Candidate du PS d'un côté, conseillère de Bayrou de l'autre... "Rachida Dati, la ministre qui a tant fasciné et agacé", titre ce matin le journal... qui, à quelques semaines de son départ du gouvernement, a décidé de faire son bilan... bilan plutôt contrasté politiquement, mais bilan très réussi médiatiquement... Sur le people et le bling-bling, elle s'est montrée très forte... Reste à savoir ce qu'elle fera après... Dans VSD, qui lui consacre également sa Une, le papa de Rachida Dati explique qu'il la verrait bien à la tête d'une société... "Elle est à la hauteur, dit-il, pour être PDG"... VSD qui nous donne par ailleurs des nouvelles de David Martinon... Je ne sais pas si vous vous souvenez de David Martinon, ancien porte-parole de l'Elysée avant d'être débarqué et d'être nommé consul de France à Los Angeles... Eh bien, sachez qu'il va très bien : sur la côte Ouest, il participe à toutes les soirées chic, et vit dans une villa située dans le nord de Beverly Hills... Et même, il va se marier... Ca, ça donne la banane... Pas de problèmes d'argent donc pour David Martinon... pas non plus pour le chef de l'Etat... Dans Le Figaro ce matin, vous verrez plusieurs pages de pub pour les montres Rolex... Et L'Express, cette semaine, propose tout un dossier sur "Sarkozy et les riches"... C'est le titre à la Une... Et puis un autre homme continue de faire la Une : c'est le Pape Benoît XVI... Il fait la Une notamment du Télégramme, qui titre sur "le trouble des croyants bretons"... Il fait la Une aussi de Courrier International... "Le malaise grandit dans l'Eglise... Drôle de Pape", titre l'hebdomadaire... Tandis que Fiametta Venner, dans Charlie Hebdo, raconte l'initiative d'un prêtre de Luzech, dans le Lot : il ne cite plus le nom du Pape lors des cérémonies... "Je l'ai excommunié", dit-il... Pour le reste, et dans la série "c'était mieux avant", Le parisien nous apprend que Martine Aubry regrette Jacques Chirac... C'est ce qu'elle a dit lors de l'enregistrement de l'émission "Vivement Dimanche"... Jacques Delors, vous également, vous regrettez Jacques Chirac ? (...) Et puis, pour finir, Le Nouvel Observateur nous apprend que Nicolas Demorand est capable de transformer un livre en best-seller... Le 1er décembre, Nicolas, vous avez dit tout le bien que vous pensiez du livre d'Hanif Kureishi, "Quelque chose à te dire"... Eh bien depuis, les chiffres de vente explosent... "Demorand est devenu le plus prescripteur des journalistes", commente l'éditrice du livre... Alors on va voir si ça fonctionne à chaque fois... Nicolas, quelques mots sur le livre de Monsieur Delors ? Je vous tiendrai au courant des chiffres...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.