Depuis l'embuscade qui a coûté la vie à 10 de nos soldats, l'Afghanistan, depuis 10 jours maintenant, s'est invité dans la vie politique française... Hier, à Castres, Nicolas Sarkozy a réaffirmé que "si la France se retirait d'Afghanistan, elle renoncerait au statut de grande puissance avec ses droits et ses devoirs pour la paix du monde"... Dans Le Canard Enchaîné, on apprend aujourd'hui que, quelques heures avant le départ des militaires français, l'interprète qui devait accompagner les soldats avait disparu... Et Claude Angeli explique que "le simple bon sens aurait dû conduire ses chefs à craindre qu'il n'ait alerté les insurgés de l'arrivée de la patrouille"... Rien de tout cela n'a été fait... On connaît la suite... Ou on la découvre... toujours dans Le Canard Enchaîné... Dès le début de l'embuscade, 4 militaires français ont été faits prisonniers, puis exécutés par les talibans... A Paris, on admet que les insurgés avaient été prévenus, puisque un membre de l'état-major décrit le piège tendu aux soldats... des postes de combat préparés à l'avance, des réserves de munitions enterrées, et un armement lourd sur place avec mortier et lance-roquettes... Quant à l'aviation américaine, elle n'a pu intervenir avec efficacité car les combattants étaient trop proches les uns des autres... Pourquoi ne pas avoir utilisé les hélicoptères français ?... Ils étaient tous les deux affectés à la protection du Président afghan Karzaï... Alors faut-il envoyer des renforts en Afghanistan ?... Des forces spéciales et du renseignement ?... Jean-Pierre Ténoux, de L'Est Républicain, appréhende le débat du 22 septembre au Parlement : "des discussions qui s'annoncent tumultueuses"... Daniel Ruiz, dans La Montagne, va plus loin... Il estime que "le Président Hamid Karzaï va tenter de convaincre les Occidentaux que la meilleure porte de sortie est la négociation avec les talibans... L'objectif des talibans, c'est de reprendre le pouvoir, pas de s'éterniser dans la guérilla... Mais quid d'Al Qaïda, dont l'ambition est de constituer en Afghanistan une plate-forme pour lancer la charia à la conquête du monde ?"... Quand "Caucase" rime avec 'oukase"... C'est un petit peu facile... Mais c'est la Une de Libération, qui s'inquiète du comportement russe dans cette région du monde... François Sergent parle même de "provocation, quand les députés russes ont voté l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie... Ces deux Etats n'existent que grâce au pétro-rouble et à l'armée russe... Ces gouvernements de collaborateurs sont des créations des services russes, des mafieux et des trafiquants... Les ministres d'Ossétie du Sud sont des généraux russes à la retraite"... Hélène Despic-Popovic s'est rendue à Akhalgori, un bourg d'Ossétie déserté par ses habitants et contrôlé par les militaires ossètes... "Ici, 90% des familles géorgiennes et ossètes sont mixtes... Même en 92, il n'y a pas eu de conflit, et jamais de crime... L'épicerie ne manque de rien... Mais aujourd'hui, si tout le monde a peur, les rares habitants présents ne veulent pas quitter leur maison"... Une habitante raconte qu'à chaque alerte, elle va se réfugier dans les champs... Cette nuit, les miliciens ont encore brûlé une maison... Et dans Le Figaro, une photo : celle d'un militaire russe devant une batterie anti-aérienne, juste devant un immense panneau publicitaire... On y voit des Ossètes en tenue traditionnelle... Il y est écrit : "Bienvenue en Ossétie du Sud". C'est la mauvaise nouvelle du jour... Vos factures EDF risquent de grimper en 2009... C'est le président d'Electricité Réseau Distribution France, Michel Francony, qui l'annonce dans La Tribune... "Nous voulons une hausse de 15% du tarif de la distribution de l'électricité"... Vous avez bien entendu : 15% de hausse, étalée sur trois ans... Michel Francony reconnaît que son système de distribution d'électricité a de plus en plus de difficultés à respecter ses engagements vis-à-vis des clients... Trop de pannes dans les régions... "Il faut moderniser et améliorer la qualité du réseau, ainsi que l'enfouissement des lignes... 10.000 kilomètres de lignes enfouies par an"... Nicolas Sarkozy devrait l'annoncer demain à Laval, en Mayenne... Comment financer le revenu de solidarité active, cher à Martin Hirsch ?... En taxant les revenus du capital, à savoir du patrimoine ainsi que des placements, grâce à un prélèvement de 1%... Martin Hirsch avait fait du RSA l'un des engagements-clé de son poste... "Ce prélèvement devrait rapporter un milliard 400 millions"... C'est ce que précise Les Echos... Et Martin Hirsch, dans VSD, a une phrase qui résume le bras-de-fer qui l'a longtemps opposé à différents ministères... "Moi, Martin Hirsch, je suis une caution à un milliard et demi d'euros"... Bertrand Delanoë, candidat au poste de Premier secrétaire du Parti Socialiste, comme le dit David Revault d'Allonnes dans Libération, "ce n'est pas franchement une surprise, c'est alambiqué et très jospinien comme toujours"... "Oui, je mettrai toute mon énergie au service de nos convictions... J'accepterai donc évidemment la première tâche de militant, si les socialistes me la confient"... Jacques Guyon, dans La Charente Libre, parle de "mise en orbite de la candidature du maire de Paris... Premier étage : la sortie en mai du livre de Bertrand Delanoë, 'De l'audace !'... Deuxième étage : le sondage CSA publié ce week-end par le JDD... Delanoë serait le meilleur candidat au poste de Premier secrétaire... Troisième étage : l'entretien au Monde daté d'aujourd'hui"... Mais François Hollande, dans Libération, appelle à ce que "les jeux et les calculs cessent"... Pour François Hollande, "il faut définir une orientation, une stratégie, un programme de travail; qui supposent la constitution d'un pôle central au PS"... Et à la question : "Le maire de Paris peut-il l'incarner ?", la réponse de François Hollande est nette : "Pas tout seul, donc avec d'autres"... Les champions de Pékin ont vécu une journée bien chargée hier : descente des Champs Elysées, séances photos devant l'un des partenaires de l'équipe olympique... Enfin, le clou : réception à l'Elysée... Il a été omniprésent... la vedette française de ces Jeux : Alain Bernard... On le voit avec le Président de la République, avec les lecteurs du Parisien-Aujourd'hui en France, et dans un entretien au journal L'Equipe... Alain Bernard avoue qu'il "a peur de changer"... et espère qu'on ne l'embêtera pas trop dans sa vie privée... Et puis il y a les anecdotes, comme le jour où Alain Bernard a annoncé à son entraîneur Denis Auguin qu'il s'était blessé à une épaule... "Quand j'ai vu la tête de mon entraîneur, j'ai cru qu'il allait me casser l'autre épaule"... Alain Bernard, triple médaillé d'or à Pékin... Comment profiter des dernières heures de l'été ?... La douce chaleur du soleil sur la peau... Et bien simplement en marchant nu dans la campagne... Nu avec son seul sac à dos comme compagnon... Le Parisien-Aujourd'hui en France a suivi une douzaine de randonneurs dans le Gâtinais... Ils sont venus de Paris, de l'Essonne, et même de Belgique... Et Cathy Colin raconte qu'ils ont laissé les vêtements dans leurs voitures, à l'orée du bois, et qu'ils ont marché ainsi, complètement nus, durant deux jours... Ils n'ont rencontré qu'un seul "textile" : à comprendre, un seul jogger habillé... Pour certains, il est difficile d'ôter ses vêtements... Mais pour la grande majorité, c'est une délivrance, une libération, un peu comme lorsque l'on retire ses chaussettes après une journée de travail... Sylvie explique qu'elle a commencé à la mort de son mari... "Ca a remplacé les anxiolytiques... En quittant mes vêtements, je laisse tout derrière moi"... Ce ne sont pas des naturistes, mais des nudiens amateurs de randonnée... Attention : hors des espaces autorisés, cet exercice est un délit passible d'un an de prison et de 15.000 euros d'amende...

Pierre-Louis CASTELLI

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.