Ce matin, c'est Bye bye Tony... Eh oui... Les regards se tournent vers la perfide Albion... "Un grand homme d'Etat européen se retire", titre Die Welt... sur une photo de "l'homme au sourire insondable", surnom qu'ont donné les Allemands à Tony Blair... "Finalement, il quitte la scène", titre le Daily Telegraph... qui revient sur "1997-2007... les années Blair"... En France, c'est Libération qui en fait le plus, ce matin, sur la passation de pouvoirs au 10 Downing Street... "Ici Londres", titre le journal, pour un numéro spécial "made in UK"... Libération qui entend faire le portrait d'une Grande-Bretagne transformée... 27 pages où tout est passé en revue... D'abord, le portrait de Tony Blair... "du gentleman charmeur au bonimenteur"... Parce que, si hier les Britanniques adulaient leur jeune Premier ministre, aujourd'hui ce dernier a perdu de son aura... Et Libé se souvient... "En 1997, on comparait Tony Blair à John Fitzgerald Kennedy... On lui promettait un avenir digne d'un Churchill"... Alors tous les commentateurs le disent... Le Premier ministre britannique quitte son poste avec un bilan politique non négligeable... Christian Lequesne, dans Ouest-France, en fait la liste... "Il a modernisé la gauche britannique... Il a revitalisé le marché du travail... Il a montré qu'ouverture du marché et réforme de l'Etat-providence allaient de pair... Il a accompagné la dérégulation du marché du travail d'investissements importants dans le secteur public"... Un bilan auquel il faut ajouter la paix en Irlande du Nord... sauf que, écrit Jacques Camus dans La République du Centre, "après avoir été ce formidable bâtisseur de paix, il a été, dans le sillage de Bush, un trop docile va-t-en-guerre en Irak"... Et Le Monde... qui publie un cahier spécial composé des principaux articles sur Tony Blair publiés ces 10 dernières années... explique que "sans l'Irak, Tony Blair aurait sans doute pu achever son troisième mandat, et battre le record de longévité établi par la Dame de fer, c'est-à-dire 11 ans et demi de pouvoir"... La référence à Margaret Thatcher... Elle revient régulièrement, au fil des analyses... Ainsi, "le credo de Tony Blair... à savoir encourager l'esprit d'entreprise tout en améliorant l'équité sociale... aura autant marqué la Grande-Bretagne que l'ultra-libéralisme de l'ancienne Premier ministre des années 80", note également Le Monde... Alors, en même temps... Libération plonge dans la société britannique... et constate que "malgré les promesses de Blair, la pauvreté colle à l'Angleterre"... Libé qui rapporte que "des pans entiers de la société sont toujours exclus, notamment 27% des enfants... Une assistante sociale témoigne... "Des familles entrent dans la 4ème, voire la 5ème génération de chômage... Et pendant ce temps-là, eh bien Londres est la capitale mondiale des milliardaires... Depuis 10 ans, le patrimoine des mille plus riches du royaume a augmenté de 263%"... "C'est bien là le constat, explique Grégoire Biseau... Dans le bilan de Tony Blair, tout le monde peut trouver matière à alimenter son propre moulin"... "Les sociaux-libéraux mettent en avant la performance de la croissance britannique... A ceux qui contestent à Tony Blair l'étiquette de gauche, on répète que son gouvernement a rénové les services publics et créé 600.000 emplois dans la santé et l'éducation... L'aile gauche du Parti Socialiste peut, elle, répliquer que la hausse moyenne du niveau de vie s'est faite au détriment d'un accroissement des inégalités sociales... Un quart des enfants de 3 ans vivent sous le seuil de pauvreté... Et le prix moyen d'une maison a explosé de 196%"... En illustration d'ailleurs de ce dernier point... c'est toujours dans Libération... cette annonce, parue en janvier... "A vendre 230.000 euros : appartement de 2 mètres sur 3"... Eh oui... A Londres, 2 mètres sur 3, on appelle ça un appartement... Ce placard, situé dans le quartier chic de Chelsea, était présenté comme idéal pour se constituer un pied-à-terre le week-end... Le magazine Histoire... qui a sorti un numéro intitulé "Les Anglais, un peuple pas comme les autres"... revient également sur l'héritage de Tony Blair... Et l'historien François-Charles Mougel pointe d'autres points noirs du blairisme... "Près du tiers des emplois sont précaires... Et la flexibilité a créé des poches de pauvreté... Et puis il y a aussi ce paradoxe : le berceau de la démocratie est devenu le pays de Big Brother... Avec 4,5 millions de caméras de surveillance, plus de 75.000 détenus dans ses prisons, et plusieurs milliers de mesures de confinement personnel, le Royaume-Uni est l'un des pays les plus répressifs d'Europe"... A lire donc dans Les Collections de L'Histoire... Alors, et maintenant ?... Eh bien maintenant... "Gordon Brown devient enfin calife à la place du calife", note La Tribune... Et dans son éditorial, Pascal Aubert explique qu'il n'y a pas là de quoi mettre le royaume en émoi... "En réalité, Gordon Brown ne fera que déménager du 11 au 10 de la rue"... Oui, on passe "d'un artiste à l'autre", écrit Françoise Crouïgneau dans Les Echos... "Parce que dans le domaine qui a le plus marqué les partenaires européens de la Grande-Bretagne ces dernières années... c'est-à-dire le domaine des réformes... eh bien le meilleur artiste, ce n'est pas celui qu'on croit... Si Tony Blair a su jouer de son talent politique pour faire admettre aux Britanniques la méritocratie et l'importance de l'esprit d'entreprise... leur élaboration et leur pilotage reviennent sans conteste à Gordon Brown"... "Gordon Brown : l'homme est un mystère", concède Pierre Rousselin, dans Le Figaro... "Rares sont les dirigeants qui accèdent au pouvoir en ayant si peu dit ce qu'ils feraient... On ne connaît de lui que son caractère taciturne d'Ecossais austère et son bilan économique remarquable"... Alors en même temps, à côté de cet éditorial de Pierre Rousselin... vous lirez, dans Le Figaro, une tribune de Théodore Zeldin... L'écrivain et historien britannique exhorte Nicolas Sarkozy... "Monsieur le Président, surtout n'imitez pas Tony Blair !"... En résumé... Théodore Zeldin explique au Président français qu'il ne doit pas se contenter d'inciter à travailler plus pour gagner plus... mais que son vrai défi, c'est de réinventer le travail, pour l'adapter aux aspirations contemporaines... Il faut mettre en place des dispositions innovantes portant sur la structure de l'emploi, pour réussir là où tous les autres pays, y compris l'Angleterre, ont échoué... Alors et sinon ?... me direz-vous... Ce matin, en France ?... Eh bien, des sujets bien français... Des nouvelles, par exemple, de l'ancien Président de la République... "Emplois fictifs du RPR : Chirac bientôt entendu", titre Le Figaro... qui explique que l'avocat de l'ancien chef de l'Etat a annoncé l'audition prochaine de son client... Il devrait être interrogé sous le statut de témoin assisté... Oui, sur le financement et les emplois fictifs du RPR... "Pas de fuite possible", constate Patrice Chabanet, dans Le Journal de la Haute-Marne... "Cette fois-ci, Jacques Chirac sera entendu... une audition qui assurera un certain rééquilibrage, dans la mesure où les deuxièmes couteaux... Alain Juppé par exemple... ont, eux, déjà payé"... Et l'éditorialiste trouve plutôt rassurant que la justice ne se laisse plus impressionner par le statut des témoins... "Cela dit, écrit Bruno Dive dans Sud-Ouest... qui peut vraiment souhaiter que la justice s'acharne sur un ancien chef d'Etat âgé de 73 ans ?... Qui peut vouloir remuer, 20 ans après, des affaires où il n'y a pas mort d'homme ?... Mais voilà, comme l'ancien Président ne s'expliquera pas sur d'autres faits a priori plus graves, comme l'affaire Borrel ou l'affaire Clearstream... eh bien, faute de grives, les juges mangent des merles"... Et puis, pour finir... ce sujet, terrain de prédilection des rivalités entre les Français et les Anglais... le sexe... Parce que ce matin, en France, eh bien le sexe fait la Une... "SOS Désir", s'écrie Le Parisien-Aujourd'hui en France... "Les cathos et le sexe", pour un numéro spécial de La Vie... "Sacrés Français !", constate Le Parisien... "Côté rapports sexuels... 120 par an... ils se classent parmi les meilleurs du monde... Pourtant, seuls 25% se disent comblés"... Alors, du coup... comme "entretenir le désir, ça s'apprend"... eh bien le journal donne ses conseils... Et puis donc, histoire de se rassurer... si les statistiques françaises vous impressionnent... sachez que les Japonais sont plus frustrés que nous... Dans La Vie... l'hebdomadaire catholique... vous apprendrez que seuls 7% des Français s'accrochent encore à l'idée de garder sa virginité jusqu'au mariage... L'hebdomadaire note également que les Français redécouvrent la fidélité... Pour 84% d'entre eux, c'est important à la réussite d'une relation amoureuse... et ça l'est encore plus pour les moins de 30 ans... Et puis... La Vie semble s'en réjouir... les clichés volent en éclats... 3 Français sur 4 ne boudent plus leur plaisir... Le plaisir au centre de la vie amoureuse, c'est important aussi pour plus de 70% des catholiques pratiquants... Et pour en finir avec les clichés... deux questions, auxquelles répond également La Vie... "Les papes sont-ils des pères fouettard ?"... "Les premiers chrétiens étaient-ils coincés ?"...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.