Sur la photo, il baisse les yeux... Mais nous, d'emblée, on lève les nôtres vers le haut de son crâne : il a le canon de deux armes braqué sur ses tempes... C'est une photo extraite d'une vidéo, qu'ont reçue récemment les autorités françaises... photo de Dany Egreteau, l'humanitaire français âgé de 32 ans et enlevé au début du mois à Kaboul... Il appartient à une ONG participant à des programmes d'éducation... C'était sa première mission en Afghanistan... Ce matin, c'est Le Parisien-Aujourd'hui en France qui a choisi de montrer la photo... une photo comme une preuve de vie... Mais qui fait froid dans le dos... Eux aussi, ils ont froid... Et pas seulement dans le dos... Tous les journaux reviennent, ce matin, sur le quotidien terrible des sans-domicile fixe, et sur la polémique provoquée hier par la proposition de Christine Boutin... La ministre du Logement qui suggère de rendre obligatoire l'hébergement des SDF... "C'est vraiment n'importe quoi... C'est une manière de camoufler le problème... C'est écoeurant", s'emporte ce matin le président de l'association "Salauds de pauvres" dans Le Parisien-Aujourd'hui en France... "Alors comment on fait ?, se demande-t-il... Les SDF, on les menotte ?"... "Une idée bête, une très grave régression... Aujourd'hui, la condamnation des associations est sans appel", note du coup Bernard Revel, dans L'Indépendant du Midi... "Organiser des rafles pour entasser des gens, qui ne le veulent pas, dans des centres ou dans des gymnases est vraiment la solution du pire... Les SDF ne sont pas des chiffres anonymes alignés sur des statistiques... Ils ont leur vie, leurs idées, leur sensibilité"... L'éditorialiste poursuit : "Si la force est la seule réponse qu'on leur donne, ça veut dire qu'on attend toujours qu'il soit trop tard pour penser à eux et se donner bonne conscience"... "L'accueil des SDF en question", titre sobrement L'Est Républicain... Moins sobrement, La Marseillaise dénonce de son côté "le cynisme du gouvernement"... "Comment mieux aider les sans-abri ?", s'interroge pour sa part La Croix... Dans Libération, vous pourrez lire le très beau reportage de Tonino Serafini, qui s'est rendu hier dans le bois de Vincennes, pour voir "le monde caché des SDF", ainsi que le titre le journal... Il y a rencontré Thierry, arrivé dans le bois il y a deux ans après avoir été expulsé de son HLM à Ivry... Il y a rencontré Annie, la soixantaine, qui, dans une vie antérieure, a travaillé comme secrétaire dans un cabinet d'architectes... Après, elle a été fleuriste... Et maintenant, elle est là, dans une tente... Pourquoi ?... Pas vraiment de réponse... Mon confrère le constate : "Il y a plein de trous noirs dans les histoires des gens qui vivent dans le bois"... Ludovic Thomas, dans L'Humanité, a rencontré, lui, Regeo... Lui s'est construit un cabanon, baptisé "la maison du bonheur"... Sur la porte, l'inscription suivante : "Savoir se contenter de ce qu'on a, c'est être riche"... Comme beaucoup de ses compagnons de galère, il a choisi de renoncer aux centres d'hébergement... Les raisons sont connues : manque d'hygiène, vols, bruit, violence et remise à la rue dès les premières heures du jour... "Une fois, dit-il, j'ai appelé le 115... Ils m'ont emmené au centre de Nanterre, une ancienne prison... On m'a volé ma seule paire de chaussures"... Mais il n'en avait "rien à foutre"... "Et ils m'ont viré à 7 heures... pieds nus"... Pourtant, rappelle L'Huma, pourtant le 16 décembre 2006, à Charleville-Mézières, et alors qu'il était candidat à la Présidentielle, Nicolas Sarkozy avait dit ceci : "Je veux, si je suis élu, que d'ici deux ans plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid"... Propos tenus il y a précisément deux ans... Or, commente également Didier Pobel dans Le Dauphiné Libéré, "deux ans après ce discours, non seulement on continue de se recroqueviller sur les trottoirs, mais en plus on y meurt, à l'occasion"... Et quand ce n'est pas sur les trottoirs, c'est donc dans les bois... "Preuve que la France ne sait toujours que faire de ces quelque 100.000 SDF, errants, vagabonds ou clodos"... Ca, c'est le constat du Monde... Tandis que dans Le Point, on apprend que, désormais, même en Corse la misère sort de l'ombre... "Il y a quelques années encore, un Corse n'aurait jamais osé y faire la manche... La fierté insulaire, mais aussi la solidarité au sein des familles, contribuaient à masquer la précarité... Désormais, c'est fini... Le délitement du lien social a eu raison de cette spécificité"... La Corse qui fait par ailleurs la Une du Parisien-Aujourd'hui en France... où l'on parle racket, attentats et menaces... Des victimes ont décidé de briser la loi du silence... Dossier à l'occasion d'un procès qui s'ouvre aujourd'hui devant le Tribunal correctionnel de Paris... Le gérant corse d'une entreprise de gardiennage comparaît pour avoir soumis à un chantage un couple du Nord-Pas-de-Calais, dont la résidence secondaire en Haute-Corse venait étrangement d'être dévastée par un engin explosif... Témoignage du couple en question, dans les colonnes du journal... Ils s'appellent Pierre et Véronique... Et on a donc tenté de leur extorquer 20.000 euros... Ils ont choisi de porter plainte, et s'expriment aujourd'hui "à visage découvert", précise le quotidien... Témoignage également de Josiane, une retraitée des Bouches-du-Rhône, dont la maison a été détruite par un attentat jeudi dernier, à Pietralba... Elle aussi a choisi de ne pas se taire, même si c'est ce que certains lui ont conseillé... Alors pourquoi ces violences ?... Et pourquoi ces rackets ? Réponse de Pierre Tafani, un chercheur spécialiste de la sociologie corse, qui parle d'un "phénomène historique"... "Quand le tourisme est né, vers 1830, les Anglais étaient attirés par Ajaccio, et s'indignaient déjà que leurs diligences soient rançonnées... C'est le résultat d'une société insulaire opaque, qui mélange modernité et traditions à sa manière... Ils acceptent de l'Etat de droit ce qui les arrange, et cela conduit au gangstérisme... C'est d'ailleurs, dit-il, la raison pour laquelle de nombreux Corses quittent également leur île"... A la Une également ce matin : évidemement de la politique... avec la rencontre d'hier entre Martine Aubry et Ségolène Royal... Elles sont toutes les deux à la Une de Libération... "Martine Aubry dans ses habits neufs"... "Aubry s'installe, Royal vise 2012", titre de son côté France-Soir... Tandis que Le Figaro nous annonce "le plan de bataille présidentiel de Ségolène Royal"... Hier, elle a adressé un message sur Internet à ses partisans : "2012, c'est demain"... un message que Martine Aubry a refusé de commenter... Et pendant ce temps-là, que se passe-t-il à l'UMP ?... Qui va donc succéder à Patrick Devedjian à la tête du parti ?... Cela fait maintenant plusieurs mois que l'actuel secrétaire général de l'UMP est donné partant... Xavier Bertrand, on parle de vous pour lui succéder... Mais cette semaine, dans Le Point, Anna Bitton nous apprend que Nadine Morano se verrait bien elle aussi tout en haut de l'affiche... Elle s'estime faite pour le parti... Alors, Xavier Bertrand ?... Ce serait une bonne idée, Nadine Morano à la tête de l'UMP ? (...) Dans Paris-Match, on parle également de vous, Xavier Bertrand... François de Labarre nous assure que votre cabinet est l'un de ceux où il fait bon vivre... Et là, je cite mon confrère : "Arrivé le plus tôt, reparti le plus tard... Il ne rate aucun anniversaire... Et il rend même visite aux conseillères qui viennent d'accoucher... Bref, vous seriez donc très gentil"... "Un faux gentil", disent pourtant de vous vos adversaires... Sur l'échelle de la gentillesse, vous vous mettriez quelle note ? (...) Les autres titres de la presse, ce matin... Le plan de relance présenté hier par la Commission européenne... "200 milliards d'euros pour relancer l'économie", titre Le Figaro... "200 milliards contre la crise", titrent La Voix du Nord et Sud-Ouest... Oui mais "L'Allemagne reste à l'écart du plan de relance de Bruxelles", note ce matin Les Echos... Et puis "200 milliards, c'est certes un petit peu plus que prévu, mais c'est aussi beaucoup moins que ce qui était nécessaire", commente notamment Pierre Fréhel dans Le Républicain Lorrain... C'est ce matin la tonalité qui domine dans les éditoriaux... Dans France-Soir, un papier très documenté sur "les vertus de l'asperge"... "un aliment à redécouvrir, tant il compte de bienfaits"... Dans Le Monde, un papier très documenté sur les vertus de la choucroute... L'asperge ou la choucroute : le débat est lancé... Et puis vous aurez remarqué que nous n'avons pas parlé des attentats en Inde... Question d'horaire : quand ils se sont produits, nombre de vos journaux avaient déjà bouclé... Mais il y a fort à parier qu'ils feront la Une demain...

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.