ça y'est... on a trouvé... Tout est de sa faute !... Tout quoi ?... Eh bien... les prix qui flambent... les difficultés d'emploi... le manque de croissance... Tout ça, c'est de sa faute à lui... Lui, qui ?... Eh bien, l'EURO... "L'EURO en accusation"... C'est en Une du Pèlerin qui publie un sondage TNS - SOFRES... Parce que c'était il a cinq ans... au 1er janvier du moins... que les premiers billets et pièces en euros ont remplacé nos francs dans nos poches... Et si, note Pèlerin, on s'est familiarisé sans problème avec la monnaie unique... Pour preuve, 20 % des sondés ne convertissent plus jamais en francs les prix affichés... 32 % le font encore de temps en temps, mais pour des montants exceptionnels... Si donc on s'est habitué à l'euro... avec le temps, on lui a trouvé bien des défauts... Pour tous les Français ou presque... 94 % des sondés... c'est l'euro qui est à l'origine de la hausse des prix... Pour 52 %, l'euro est une mauvaise chose pour la France... Et pour 53 % des sondés, une mauvaise chose pour l'emploi... "Il n'y a plus d'amour Euro"... C'est le jeu de mots de Libération en Une... Et dans Libé, on s'aperçoit que les Français ne sont pas les seuls à faire la fine bouche... En Italie, c'est la désillusion... Là aussi, l'euro est perçu comme un facteur d'inflation... Et, en Allemagne, eh bien, six Allemands sur dix regrettent le Mark... "Alors, l'euro, coupable ou bouc émissaire ?"... s'interroge Pierre Haski dans Libé... Ce qui est sûr, pour l'éditorialiste, c'est que c'est un clignotant d'alerte de plus sur le tableau de bord de l'Union européenne... En fait, il pâtit de ce qu'il n'a pas été... Parce que l'euro, c'est certes un beau succès technique qui facilite les échanges et le sentiment d'appartenance à un espace commun... A ce titre, il ne mérite pas d'être brûlé... Mais il n'a pas eu cet effet de levier sur l'intégration que lui attribuaient ses pères fondateurs... L'euroscepticisme, est regardé aussi par les Anglais ce matin... Eux, l'euro, ils ne l'ont pas, ils n'en veulent pas... Et, du coup, ils s'amusent... Dans le Daily Telegraph, "quel contraste, peut-on lire, avec l'euphorie du 1er janvier 2002 où les foules se ruaient vers les distributeurs automatiques pour payer leurs premières dépenses avec des billets en euros"... Le quotidien britannique qui analyse que face à cette nouvelle angoisse les responsables politiques français, toutes tendances confondues, rivalisent d'attaques frontales contre le système monétaire européen... Dominique de Villepin a ainsi invité les politiciens européens à réaffirmer le contrôle de leurs économies nationales et à limiter la puissance de la BCE... Quant à Ségolène Royal, rappelle le Daily Telegraph, elle est allée plus loin... Elle a accusé le président de la BCE d'usurper l'autorité démocratique en disant : "Ce n'est pas à Monsieur Trichet de dicter le futur de nos économies"... Alors, pour l'instant, note le quotidien londonien, les marchés financiers ne voient là que de la rhétorique électorale... Mais ils devraient peut-être considérés le risque que les Français parlent sérieusement... Pèlerin, dans son dossier Euro, fait aussi le tour de ce que proposent les différents candidats à la Présidentielle... et rappelle que si, pour la plupart, le contrôle de la BCE semble une évidence, un seul parti a pour projet de revenir au franc... c'est le Front National... Soigner l'économie... Avec ou sans automédication ?... Ce matin, la presse régionale revient sur ce dossier... Et le moins que l'on puisse dire, c'est que vos éditorialistes ne sont pas tendres... "Tels le bourgeois gentilhomme et la prose, nous pratiquions l'automédication sans le savoir... Un savoir occulte appris sournoisement quand les médecins ne cessaient de nous alerter sur les risques représentés par l'addiction aux stops-bobos de tout acabit"... Et Jean-Pierre Boulais dans Paris-Normandie de continuer en s'énervant... "Et voilà qu'un rapport diligenté par le gouvernement pourrait nous confirmer dans nos travers si longtemps décriés... Pour quelle raison ce qui était considéré comme irresponsable hier deviendrait raisonnable aujourd'hui"... "Y aurait-il conflit d'intérêt entre santé publique et santé des finances publiques" ironise benoîtement l'éditorialiste... Et dans l'Alsace, Patrick Fluckiger le dit noir sur blanc... "Ne soyons pas naïfs, l'automédication a pour principal effet de soigner... le déficit de l'assurance maladie"... Et oui... Roger Antech, dans Le Midi Libre, qui le confirme... "La sécu serait donc d'abord malade de nous... patients, médecins, pharmaciens... de nos comportements, de nos irresponsabilités incurables, de ce besoin irrépressible de se vouloir malade... Malade, et forcément coupable de l'être"... Dans l'enquête de La Dépêche du Midi, vous apprendrez que ce sont... et oui, bien sûr... les petites pathologies qui nous coûterons cher... Et pour le journal, ce matin, le gouvernement nous lance une invitation à jouer au docteur... Et ça, eh bien, ce n'est pas une proposition honnête dénonce Jacques Guyon dans La Charente Libre... Pour l'éditorialiste, il y a comme un coup de pouce de nos gouvernants à ces pauvres labos pharmaceutiques... Songez, ironise l'éditorialiste, que le marché de l'automédication n'est aujourd'hui en France que de 1,6 milliards, alors qu'il pourrait en atteindre six... Allez, bonne année et bonne santé quand même... On parlait de milliards d'euros pour les labos pharmaceutiques... Là, on n’est pas à la même échelle... 70 millions d'euros... 70 millions, c'est ce que coûtera le plan présenté par le gouvernement pour améliorer l'accueil des SDF... "SDF : Le gouvernement propose une sortie de crise"... C'est la Une du Figaro ce matin... Le journal décrit le contenu de ce plan... Et note que les associations de lutte contre l'exclusion l'ont approuvé... C'est même inattendu pour "les enfants de Don Quichotte"... L'association, à l'origine du campement de SDF le long du Canal Saint Martin à Paris... L'un des porte-parole du mouvement explique dans l'Humanité... "La semaine dernière, Catherine Vautrin nous disait que nous n'étions que de la poudre aux yeux... Mardi, elle nous reçoit, nous dit que Oui nos mesures sont bonnes mais qu'il n'y a pas d'argent"... Alors, finalement, donc, de l'argent, on en a trouvé... En fait, dans ce dossier SDF, ce que fustigent beaucoup de vos journaux ce matin, c'est la mission confiée par Nicolas Sarkozy à Arno Klarsfeld... Le ministre de l'Intérieur, candidat à la Présidentielle, a demandé à l'avocat d'analyser la situation et de faire des propositions sur la mise en oeuvre d'un droit à l'hébergement... Arno Klarsfeld, c'est le Monsieur "sujet sensible" de Nicolas Sarkozy, note Hervé Cannet dans La Nouvelle République du Centre Ouest... Et pourtant, des trois missions qui lui ont déjà été confiées, aucune n'a franchement abouti... Oui, là, il y a un gros doute sur l'effet paillettes dénonce également Pierre Taribo dans l'Est Républicain... Les SDF se sont donc imposés comme sujet de la campagne présidentielle... Ils envahissent donc également les medias, tout particulièrement la télévision... Du coup, Le Parisien Aujourd'hui en France se demande comment bien parler des SDF aux enfants... Eh bien, d'abord, éviter le chantage du type : "si tu travailles mal à l'école tu finiras comme eux"... Il vaut mieux apaiser les peurs, expliquer que l'on peut tous se retrouver sans rien, mais qu'on fera tout notre possible pour les protéger... Guy Gilbert, le célèbre curé des exclus, explique, lui, qu'il dit aux enfants... regarde le visage du SDF, repère la couleur de ses yeux, discute avec lui, il a besoin de ton amitié plus que de ton argent... Et Jean-Pierre, à la rue depuis six mois, confirme : "Le regard d'un môme, ça me réchauffe"... Et les SDF, combien sont-ils... L'INSEE s'est penché sur la question... C'est à lire dans Le Figaro... 7.000 personnes en France dorment dans la rue... Plus largement, l'INSEE évalue à 86.000 le nombre de personnes privées de domicile propre, dont 8 % dormiraient effectivement dehors... 30 % de ces mal-logés ont un travail... Le problème, c'est le logement... Et là, peut-être que les choses vont aller mieux... 2006 a été une année record pour la construction, note Le Parisien Aujourd'hui en France... Pierre Fréhel, dans Le Républicain Lorrain, tisse de véritables couronnes de laurier à Jean-Louis Borloo, le ministre de la Cohésion sociale... C'est lui qui a très vite compris que la crise du logement était au coeur des inégalités de la société française... 430.000 logements mis en chantier cette année... Est-ce que cela va durer, c'est toute la question... Les Echos se fait très prudent... et annonce déjà un ralentissement pour 2007... Alors, 2007, justement... Pour finir sur une note un peu plus légère... lisez donc VSD... L'hebdomadaire affirme ce matin que l'horoscope fait mentir les sondages... L'astrologue de VSD a fait le thème astral des différents candidats, déclarés ou non à la Présidentielle... Parce que, si, si... la destinée possède une grille de lecture... Prenez Jean-Marie Le Pen... Sa lune se trouve en cancer... et figurez qu'en 2007, la lune de la 5ème République est aussi en cancer... Pour François Bayrou, le problème c'est son Jupiter... Il y a opposition avec la balance qui est le signe de Marianne... Jupiter, c'est aussi le problème de Ségolène Royal... Pour ceux qui l'ignorent, Jupiter, c'est la planète des ambitions... Et à partir d'avril, elle se fait plus discrète dans le thème de la candidate socialiste... En revanche, c'est bien Jupiter qui avantage Nicolas Sarkozy... même si au soir du 6 mai, le candidat de l'UMP aura la Lune-Mars en bélier... et que ça, c'est moins bon...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.