(Patrick Cohen) Dans la presse ce matin : course contre la montre

(Bruno Duvic) Prenez deux superproductions hollywoodiennes, qui ont fait un carton à leur époque. La première « Ben Hur », date de 1959. La seconde, « Inception », de 2010.

Dans « Ben Hur », la durée moyenne d'un plan était de 8 secondes.

Dans « Inception », la camera zappe plus de deux fois plus vite : 3 secondes par plan.

C'est l'un des nombreux signes relevés ce mois ci par le mensuel Terra Eco pour dire à quel nous vivons dans le speed. Le speed et le black friday...

C'est la première course décrite dans la presse ce matin, sur le site atlantico.fr .

Savez-vous ce que font des millions d'Américains, une fois la dinde de Thanksgiving avalée le jeudi soir ? Ils filent sur le parking du centre commercial près de chez eux. Dans la nuit du jeudi au vendredi, beaucoup de magasins ouvrent dès minuit.

Minuit, l'heure des courses. C'est ce qu'on appelle le vendredi noir, Black Friday, l'équivalent de la première journée des soldes. Ils étaient plus de 150 millions d'Américains à ne pas vouloir être blacklistés des magasins ce jour là.

A vos marques, prêts, achetez. En formule 1 quand le feu passe au vert sur le grille de départ, il y a parfois de la casse. A Los Angeles, on a vu une femme asperger une douzaine de personnes de spray au poivre. Pepper Friday : elle voulait être la première à shopper une X Box en soldes.

Bilan du vendredi noir : un employé piétiné à mort,

Et dans d'autres magasins, des coups de feu sur le parking, ou des gangs de voleurs qui attendaient les acheteurs à la sortie. Vous avez raté le super friday, deuxième chance au "clicage" : le cyber monday va commencer sur Internet

Société de consommation. Société d'endettement : "tic tac tic tac". Une montre à la Une de La Tribune pour parler de la crise de l'Euro. C'est encore un black monday en manchette des Echos . Le coût de la dette italienne s'envole au moment où les besoins de financement explosent : le FMI étudierait un plan d'urgence (urgence) de 4 à 600 milliards d'Euros.

Montre atomique des marchés contre montre à gousset des dirigeants européens. Selon Le Figaro , Sarkozy et Merkel préparent un plan.

Pour quand ? La semaine prochaine, peut-être... Tic tac... Le temp c'est de l'argent et pour le banquier Jean Peyrelevade, toujours dans Le Figaro , le pire est certain, plus personne ne maitrise la crise de la dette sauf... Sauf si la banque centrale européenne intervient massivement et vite.

Vite, une assurance vie ! Trop tard. La Voix du Nord , entre autres relève le phénomène : en spetembre et octobre, deux mois d'affilée, les retraits ont été supérieurs aux versements sur les contrats d'assurance vie. Même ce placement de père de famille n'inspire plus confiance. Reste la pierre, l'immobilier, valeur refuge au fil du temps qui passe.

Course contre la montre aussi dans les pays arabes ?

La planète tourne autour du soleil, on appelle cela une révolution : bientôt un an depuis l'immolation de Mohammed Bouazizi en Tunisie.

En Egypte, les manifestants de la place Tahrir se battent pour ne pas se faire voler leur révolution comme une vulgaire Xbox en soldes.

Magnifique galerie de photos des combats sur le site theatlantic.com . Sur l'une des images, ils sont 3 sur une moto lancée à bloc : un homme porte la main à son menton, il a la bouche en sang, les deux autres l'emmènent se faire soigner. L'un conduit, l'autre surveille, debout à l'arrière de la moto, un masque sur le visage pour se protéger des gaz lacrymo.

Mais Tahrir n'est pas l'Egypte. "Les Egyptiens d'en bas rêvent de stabilité avec les frères musulmans", écrit Le Figaro . Nam mère de 5 enfants, vit dans un quartier pauvre du Caire. Elle dit à Libération pourquoi elle va voter pour les frères aux élections qui s'ouvrent aujourd'hui: "ils promettent de mettre en place tout ce dont on a besoin, l'eau courante, l'électricité" : Un militant des frères poursuit : "ce sont eux qui font le plus d'actions de charité. Aujourd'hui la pauvreté est telle en Egypte que les gens ne vont pas voter pour un programme, ils vont élire ceux qui leur apportent des ressources."

Les frères musulmans favoris en Egypte, les islamistes déjà vainqueurs au Maroc.

France Soir tremble. "L'Islam au pouvoir". C'est le titre de Une.

Démocratie muslmane, et pourquoi pas ? semble dire Pierre de Chantenay, le rédacteur en chef de la revue Jésuite Etudes dans les colonnes de La Croix . "En d'autres temps et d'autres lieux on parlait de démocratie chrétienne. Démocratie muslmane, on ne sait pas encore ce que cela peut vouloir dire. S'inspirer de la charia ne signifie pas forcément l'appliquer de manière fondamentaliste."

Un Islman modéré donc. "Nombre de démocrates des pays arabes veulent y croire" écrit Dominique Garraud dans La Charente Libre . Mais peuvent-ils ignorer les risques inhérents à tout régime théocratique qui, dans ses fondements mêmes, nie les droits fondamentaux aux libertés de croyance et d'expression ?

Islam salafiste ou islam éclairé ? De quel côté vont pencher les dirigeants tunisiens, marocains, et demain peut être egyptiens? Seul le temps, toujours lui, le dira. "Plusieurs années seront nécessaires pour une décantation", écrit Dominique Quinio dans l'édito de La Croix .

Le temps qui semble toujours immobile à la pendule algérienne. Dans cette clepsydre stagnent toujours de vieilles rancoeurs. Rue89 reprend un article des Dernières nouvelles d'Alger . L'Assemblée populaire nationale envisage d'interdire l'usage du français aux partis politiques. Une fois de plus la place de la langue française en Algérie fait polémique.

Quoi d'autre dans la presse ?

La course contre le temps qu'il fait en Afrique du Sud. La conférence de Durban sur le réchauffement climatique s'ouvre aujourd'hui. Le dossier climat est gelé par la crise, écrit Sud Ouest . Le site Internet de Terra Eco, le mensuel écolo, vous rappelle les enjeux de ce sommet : c'est "Durban pour les nuls et les étourdis".

Les écologistes à la recherche d'une assurance. Là il s'agit de politique et de la candidature d'Eva Joly. Si elle faisait moins de 5% cela couterait une fortune aux Verts. Selon Mediapart , son équipe est à la recherche d'une compagnie qui les assurerait contre ce risque. Les assureurs français ont refusé. Les écolos cherchent à l'étranger.

Le sondage du jour dans Le Parisien Aujourd'hui en France : 61% des Français seraient favorables au vote des étrangers aux élections locales.

La course contre la montre c'est tous les matins pour ceux qui n'ont rien à manger. Alors que la campagne des restos du coeur s'ouvre aujourd'hui, dans La Dépêche duMidi éditorial de Marie-Louise Roubaud sur les initiatives qui peuvent changer la vie des autres, comme cette idée de Coluche dans les années 80. L'éditorialiste rend hommage à un écrivain dont elle ne donne pas le nom qui avait fait la fortune d'un mendiant en trouvant simplement la formule qui fait mouche sur le petit carton qu'il brandissait aux passants. Le mendiant était aveugle. Et son carton disait :

"Le printemps est là et je ne le vois pas"

A demain

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.