Candidat à l'émigration.C'est une histoire qui commence par Je. L'histoire d'Hassan Adam, Ivoirien et candidat à l'exil. Elle est racontée par Elise Vincent dans M, le magazine du Monde à paraître cet après-midi. J'ai aimé mon enfance. On ne manque de rien en Côte d'Ivoire, sauf qu'il n'y a pas beaucoup de boulot. Alors Hassan a choisi de partir. Il a vendu ses biens. Et il a pris le chemin le moins cher. Melilla ville enclave espagnole, frontalière avec le Maroc. C'est la dernière barrière avant l'Europe. Hassan Adam raconte son arrivée aux portes de Melilla. Les ghettos par nationalité. Cette fosse côté marocain, où il n'y a pas de frère. Même un ami peut te jeter dans les barbelés pour passer. Hassan a tenté à 6 reprises de franchir le mur. Et quand enfin, il franchi le grillage de 6 mètres de haut, il décrit une course dans le vide pour atteindre le centre d'hébergement où les policiers ne peuvent plus te refouler. Quand j'y suis arrivé j'étais comme saoul. Je suis un guerrier. On ne sait pas si Hassan veut se rendre en Grande Bretagne comme nombre de candidats à l'exil. Mais de toutes façons, le Royaume Uni ne veut plus être perçu comme la terre promise. Et c'est valable aujourd'hui, aussi, pour les travailleurs européens.David Cameron doit annoncer des mesures ce matin.Débordé sur sa droite par l'ascension de Ukip, à 6 mois des élections, le premier ministre britannique veut donner des gages à ses électeurs. Le contenu de son discours est à la Une ce matin de l'ensemble de la presse britannique, GUARDIAN, INDEPENDANT et autre DAILY EXPRESS. Les immigrés de l'Union européenne sans emploi n'auront pas accès aux aides sociales et devront quitter le territoire dans les 6 mois. Ceux qui travaillent, devront attendre 4 ans minimum pour y avoir accès. Cette proposition écrit THE GUARDIAN, va toucher 300.000 travailleurs immigrés européens. Ce plan écrit encore le journal, est destiné à rendre la Grande Bretagne moins attractive pour les immigrés peu qualifiés. Mais pour qu'il soit applicable, il faut l'accord de l'Europe. David Cameron veut engager des négociations avec Bruxelles. Et si elles échouent dit encore THE GUARDIAN, David Cameron n'hésitera pas à brandir la menace de la sortie de la Grande Bretagne de l'Union.On ne sait pas si Hassan veut se rendre en Grande Bretagne comme nombre de candidats à l'exil. Mais de toutes façons, le Royaume Uni ne veut plus être perçu comme la terre promise. Et c'est valable aujourd'hui, aussi, pour les travailleurs européens.David Cameron doit annoncer des mesures ce matin.Débordé sur sa droite par l'ascension de Ukip, à 6 mois des élections, le premier ministre britannique veut donner des gages à ses électeurs. Le contenu de son discours est à la Une ce matin de l'ensemble de la presse britannique, GUARDIAN, INDEPENDANT et autre DAILY EXPRESS. Les immigrés de l'Union européenne sans emploi n'auront pas accès aux aides sociales et devront quitter le territoire dans les 6 mois. Ceux qui travaillent, devront attendre 4 ans minimum pour y avoir accès. Cette proposition écrit THE GUARDIAN, va toucher 300.000 travailleurs immigrés européens. Ce plan écrit encore le journal, est destiné à rendre la Grande Bretagne moins attractive pour les immigrés peu qualifiés. Mais pour qu'il soit applicable, il faut l'accord de l'Europe. David Cameron veut engager des négociations avec Bruxelles. Et si elles échouent dit encore THE GUARDIAN, David Cameron n'hésitera pas à brandir la menace de la sortie de la Grande Bretagne de l'Union.Pour preuve, la place donnée à l'UMP et surtout Nicolas Sarkozy ce matin, dans la presse.Avec cette Une sans surprise de LIBé : Le bonimenteur.Plus décomplexé que jamais, l'ancien président a pendant toute sa campagne, travesti la vérité. Sarkozy à bobards toute, titre Libé page 2 qui l'envoie 17 fois en cure de désintox page 3. Le journal démonte un à un, les mensonges du candidat à la tête l'UMP. Même les responsables de l'UMP sont sidérés par sa désinvolture raconte Alain Aufray. En parlant d'abroger le mariage pour tousse, Nicolas Sarkozy a montré à quel point cette campagne l'ennuyait.A l'étranger aussi, on commente le retour de Nicolas Sarkozy. Il s'annonce ardu pour LA TRIBUNE DE GENEVE.A lire dans COURRIER INTERNATIONAL un article du NEW YORK TIMES. Nicolas Sarkozy n'a rien fait pour corriger sa réputation de bad boy de la politique française.Il n'empêche. L'UMP est à l'heure du choix pour LE TELEGRAMME. Le vote électronique commence ce soir,Et il risque là aussi d'être sujet à caution selon MEDIAPART.Adresses mails erronées, impossibilité de modifier les fichiers. Certains militants ont même déposé un référé-liberté devant le tribunal administratif de Paris pour pouvoir voter.Après le vote viendra le temps du programme.Et pour l'UMP comme pour les autres, il faudra résoudre le problème du chômage. 28.000 demandeurs d'emplois de plusse en octobre. C'est la spirale infernale pour les pages saumon du FIGARO. Témoignage de chômeurs de longue durée sous forme de calculette dans MARIANNE. Vivianne 56 ans. 457 euros de RSA moins 150 de loyer, moins 100 pour le gaz, l'eau, l'électricité et internet pour son fils de 21 ans.Reste 207 euros pour manger. Si au moins dit-elle, on pouvait trouver un truc pour ne plus avoir besoin de manger.Pierre Gattaz, le patron du Medef s'exaspère aussi dans LES ECHOS. Les patrons n'en peuvent plus.Pour revenir au plein-emploi, faisons comme en Grande Bretagne. Exemple cité par LE FIGARO. Les chômeurs doivent travailler à tout prix. Donc mieux vaut un petit job que pas de job du tout. Les jobs Center n'aident pas les gens à trouver un emploi, ils les harcèlent pour sortir des statistiques. Le revers à cette médaille. C'est l'augmentation des travailleurs pauvres et pour ceux qui ont des diplômes, chercher soi-même.A lire également dans la presse ce matin, le débat aujourd'hui, à l'Assemblée sur la reconnaissance d'un Etat Palestinien.Sans surprise, L'HUMA et MARIANNE votent pour.Parce qu'il est plus que temps selon Patrick Apel-Muller de L'HUMA.Parce que ce vote démarquera avec éclat, la France de la diplomatie américaine pour Joseph Macé-Scaron de MARIANNE.Au FIGARO, Philippe Gélie n'y voit que des gesticulations politiques. Les meilleures intentions peuvent conduire aux pires erreurs. 135 Etats de l'ONU ont déjà reconnu la Palestine ? Et alors ? Aucun n'a la moindre influence sur le processus de paix au Proche Orient.Bruno Dive dans SUD-OUEST voit dans ce vote symbolique, des enjeux cachés. La politique étrangère reste le doimaine du chef de l'Etat. Certes cette résolution porté par le PS, ne peut pas faire de mal. Mais surtout, il y a des arrières pensées électoralistes. Comme celle par exemple, de reconquérir les banlieues dominées par un électorat musulman qui avait massivement voté pour Hollande en 2012.Bref, on n'a pas fini de s'empoigner. Entre la gauche et la droite. Entre la gauche et les écologistes. Bernard Cazeneuve par exemple, à propos des Verts dans LIBERATION ce matin. "Ce sont des gens sans conviction.Ils cherchent seulement la lumière. Le soir quand ils rentrent chez eux, je suis sûr qu'ils parlent aux caméras du parking."

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.