"Une France verte ?... Chiche !"... La Une de Libération donne le ton de la presse ce matin... Le Grenelle de l'environnement enthousiasme les journaux... Le Monde liste les principales mesures sorties des travaux préparatoires... Et La Croix résume : "Les consensus se dessinent, mais le nucléaire et les OGM divisent toujours"... Alors soit... "Il est trop tôt pour savoir si la montagne n'accouchera pas in fine d'une souris", écrit Michel Lépinay dans Paris-Normandie... "Mais au moment où vont démarrer les débats publics, on doit convenir que Borloo a relevé le défi"... Et rien que ça, déjà, surprend Michel Bassi, dans L'Eclair... "Faut-il l'avouer ?... Nous étions un certain nombre qui ne croyions pas, ou peu, à cette grand-messe écologique... Mais force est de constater que le ministre de l'Environnement est en passe de réussir la première partie de sa mission : amener les Français à prendre conscience de la nécessité absolue des efforts à accomplir pour ménager notre pauvre planète"... Alors maintenant... le Grenelle de l'environnement devra prouver son efficacité lors de la table ronde finale, fin octobre... Et c'est là que les difficultés commenceront pour Jean-Louis Borloo, analyse Patrice Chabanet, dans Le Journal de la Haute-Marne... "Il n'aura pas seulement à gérer des divergences de vues, mais aussi des conflits d'intérêts et des corporatismes"... Dans La Montagne, Daniel Ruiz est sûr d'une chose : "Si les Français s'emparent vraiment des débats, les mesures qui visent une fois de plus à pénaliser la voiture vont passer à la trappe... Parce que ceux qui n'ont pas d'autre choix que de prendre leur voiture pour aller travailler sont d'accord pour réduire les gaz à effet de serre... Mais leur première priorité, c'est d'assurer le quotidien familial"... Alors, vous l'avez compris... "Le Grenelle de l'environnement entre dans une phase politique", comme le souligne La Tribune... Et très largement, dans les kiosques, vous trouverez bon nombre de magazines qui parlent peu ou prou de ce thème... histoire de vous faire votre idée pour participer aux débats... Quelques exemples... Le numéro anniversaire des 40 ans de L'Expansion... En cadeau, un petit livre intitulé : "101 idées reçues sur l'économie"... Et idée reçue n° 70 : "Produire propre détruit des emplois"... Eh bien, c'est faux... Faux dans le bâtiment... où l'on attend 2,5 millions d'emplois supplémentaires en Europe d'ici 2030, dans l'hypothèse d'une réduction de CO² d'environ 10%... Faux dans le secteur énergétique... Faux aussi dans les transports... Une enquête montre que le déplacement d'un voyageur sur un kilomètre en automobile crée deux fois moins d'emplois que le même déplacement en bus ou en tramway... Pour résumer grossièrement, expliquent les économistes de L'Expansion, densifier le réseau des transports en commun au détriment des infrastructures autoroutières et de la voiture ferait baisser le taux de chômage... Donc voilà pour l'écologie économique... Ecologie politique avec un hors-série de Politis... "Vivre autrement"... Et quelques exemples de ce "vivre autrement"... Dans un quartier de Fribourg, on offre 12.000 euros de réduction... c'est-à-dire le coût de la construction d'une place de stationnement... à l'acquéreur d'un appartement qui renonce à posséder une voiture... Et la moitié des habitants acceptent... Ecologie philosophique aussi... Philosophie Magazine se penche ce mois-ci sur "la bombe écologique"... et s'interroge sur le rapport de l'homme à la nature... Où l'on découvre que la philosophie de l'écologie est devenue une discipline active, pour que devienne possible une révolution de nos schémas de pensée... "L'Occident a rêvé l'homme en maître et possesseur de la nature... C'est ce qui nous a mené à la crise actuelle... Mais aujourd'hui, la question est : avons-nous jamais été maîtres de la nature ?"... Autre interrogation dans ce dossier de Philosophie Magazine... "L'homme ou la nature, faut-il choisir ?"... Le philosophe Luc Ferry et l'anthropologue Philippe Descola débattent sur la question... Et au final, malgré leurs désacccords, ils prônent une nouvelle relation au monde, qui accorderait une place centrale à l'intelligence des écosystèmes, à la beauté de la nature et à la souffrance animale... Le rapport au monde... Le rapport à l'autre... Revoilà les tests ADN... On les croyait enterrés par les sénateurs... Sauf que voilà... "Les députés UMP tiennent aux tests ADN", titre Le Figaro... Le journal explique que le gouvernement pourrait encadrer davantage l'amendement Mariani pour inciter le Sénat à adopter ce texte controversé, qui permettrait de réaliser un test ADN en préalable au regroupement familial des immigrés... Alors les députés y tiennent... Mais pas l'Eglise... En Une de La Croix : "Lois sur l'immigration : l'Eglise s'inquiète"... "Les évêques de France entendent défendre le droit de vivre en famille", rapporte le journal... La Croix qui constate que "les sénateurs chrétiens, de gauche comme de droite, étaient sur les mêmes bases, et particulièrement actifs dans ce dossier"... Même enquête dans Libération... qui, du coup, titre : "Des tests ADN pas très cathos"... Libé qui signale aussi que, du côté du groupe UMP au Sénat, on s'agace de l'importance donnée aux opposants... C'est une photo que vous verrez dans toute la presse européenne... La photo de Nagaï Kenji, étendu sur le sol... "Le photojournaliste japonais mort hier à Rangoun a été tué alors qu'il essayait de montrer le vrai visage de la Birmanie", titre ce matin The Independent... Le constat est général dans vos journaux... Pas facile d'avoir des informations sur ce qui se passe en Birmanie... "Une répression exercée à huis-clos... Visas refusés... Contrôle des réseaux de mobiles et d'Internet... La junte voudrait fermer le pays"... Dans Libération, Pascale Nivelle, envoyée spéciale du journal, raconte qu'elle est coincée en fait à Bangkok, en Thaïlande... "Le patron de la petite agence de voyage spécialiste de la Birmanie n'a pu obtenir que 4 visas hier, contre 25 habituellement... L'un pour un Chinois... la Chine est un pays ami... Les autres pour un Espagnol, un Norvégien et un Suisse... des nationalités neutres, aux yeux du consulat birman... Les Français, eux, ont un Président trop bavard"... Ce patron d'agence de voyage dit surtout son inquiétude... "C'est un début... Rangoun est en train de tout fermer... Ca va être terrible"... L'ONG Human Rights Watch redoute aussi un black-out total... Les portables, déjà, ne passent plus... Internet a des ratés... Et à Rangoun, on signale la fermeture de cybercafés... Pour le représentant de l'organisation-non-gouvernementale, quand le silence tombera, le pire arrivera"... Alors, pour que le silence ne tombe pas... la bataille de la radio-télévision Democratic Voice of Burma... la Voix démocratique de la Birmanie... un média qui émet en birman, par satellite, depuis Oslo... Un média qui est une victoire d'Aung San Suu Kyi... En 91, la Prix Nobel de la Paix n'a pas été autorisée à se rendre à Oslo pour recevoir sa récompense... Les autorités norvégiennes ont donc trouvé ce moyen pour utiliser l'argent qui lui revenait... Bon, sinon dans la presse ce matin... On parle finances internationales... L'élection de Dominique Strauss-Kahn à la tête du FMI, aujourd'hui, ne fait de doute pour personne... "DSK devra travailler à la réhabilitation du Fonds Monétaire International", explique Les Echos... Et ce, d'autant plus, confirme La Tribune, qu'il devrait être le dernier Européen à la tête du FMI... Et puis on parle rugby... L'Equipe affirme que "l'Angleterre tremble" avant le match de ce soir, au Parc des Princes... Les Anglais, face aux Tonga, jouent leur qualification pour les quarts de finale de la Coupe du Monde... "L'obstacle des Tonga", pour le Daily Telegraph... Le Times attend "le moment de vérité"... Et puisque l'on parlait d'Internet... outil précieux des opposants birmans... une autre facette de ce média où l'on trouve de tout... Dans Le Monde, découverte de Facebook... un site communautaire où l'on se retrouve entre amis... Au départ, ça n'était qu'un réseau interne d'étudiants d'université américaine... sur le modèle du traditionnel trombinoscope... Mais aujourd'hui, il y a 41 millions d'adhérents... où l'on se retrouve, en fait, en groupes d'amis... puisqu'à partir de son profil, on invite un membre à faire partie de sa communauté, ou on accepte l'invitation d'un autre... Alors, certes, c'est convivial, note Le Monde... Mais ce n'est pas forcément très discret... Et pour preuve... Capital est allé sur ce nouveau réseau branché, qui séduit la jeunesse dorée... Capital qui joue en gros les magazines people... puisque l'on voit Alexandre Seillière, fils du baron du même nom, poser en caleçon sur une plage anglaise... Sur Facebook, il a 338 amis... Vous découvrirez aussi les visages d'Alexandre Breton et de Thomas Minc... ou encore de William et Charlotte Bouygues... Dans la série "fils de"... Nicolas Barnier, fils de ministre, a adhéré à 42 groupes d'amitié, dont "Je suis gaucher, et je le vis très bien"... Antoine Fillon, lui, s'est inscrit à une communauté baptisée "C'était mieux avant"... Pas sûr que son père soit d'accord... Bon week-end...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.