En attendant la parole présidentielle... Ce soir, il y a fort à parier que Nicolas Sarkozy fera un gros succès d'audience à la télé... Et pour cause : il doit nous parler, vous le savez, du pouvoir d'achat... de ce qu'il entend faire pour l'améliorer... Oui... sauf qu'il y a un malentendu... Pascal Aubert, dans La Tribune, est très clair : "Nicolas Sarkozy aura sans doute beaucoup de mal à ne pas décevoir ce soir, lors de son grand oral, sur le pouvoir d'achat... non pas parce qu'il arrivera les mains vides... mais parce que les pistes sur lesquelles l'Elysée, Matignon et Bercy travaillent depuis plusieurs semaines sont en décalage avec les attentes de l'opinion... Ce qu'expriment les Français, c'est le besoin de palpable, de chiffrable... En clair : c'est à l'aune du bulletin de paie que les salariés mesurent la sincérité des promesses du Président... Et c'est là le malentendu... Nicolas Sarkozy peut faire bien des promesses, mais pas celle d'augmenter les salaires"... Ainsi donc... "Le salaire, la nouvelle frontière"... C'est l'analyse de Dominique Seux, dans Les Echos... Il revient sur le dernier indicateur de l'INSEE... celui qui mesure le revenu salarial net moyen... un indice qui englobe l'intérim, les CDD, les temps partiels... et qui montre que ce revenu salarial net moyen n'a pratiquement pas augmenté ces 25 dernières années... Il a même reculé entre 2000 et 2005... "C'est ce paysage salarial, explique l'éditorialiste, qui permet de mieux comprendre l'impression d'appauvrissement éprouvée par une partie des Français... un paysage qui dessine aussi en creux les pistes pour corriger la situation... des pistes sans issue"... Augmenter le pouvoir d'achat... La Dépêche du Midi a demandé à ses lecteurs ce qu'ils attendaient... 6 d'entre eux en ont débattu dans la rédaction du quotidien toulousain... Il y a Virginie, jeune esthéticienne de 24 ans, qui se demande pendant combien de temps encore elle va gagner 1.000 euros par mois... Il y a aussi Michel, le facteur, qui, après 30 ans de tournées, gagne à peine plus... Alors ce qu'ils attendent, ils le disent simplement : "Il faut des baisses de prix sur tout ce qui est vital : l'essence, l'alimentation, le chauffage, les loyers... Pour le superflu, que l'on taxe les riches"... Dans l'ensemble, ce matin, les éditorialistes sont persuadés que tout le monde sera déçu ce soir... "Saint Nicolas avant l'heure, Père Noël par procuration ou Arpagon contraint par la conjoncture ?"... Hervé Chabaud, dans L'Union, est sûr d'une chose en tout cas : "Sortir de la hotte élyséenne quelques mesures d'impact immédiat présente des risques... L'état des finances publiques n'autorise guère d'extras"... Alors "on veut bien croire qu'il est un peu magicien, écrit Pierre Taribo dans L'Est Républicain... Mais il lui faudra se surpasser, car la situation économique ne se plie pas à son tempo... Entre croissance faiblarde et déficit élevé, Nicolas Sarkozy se retrouve face à d'impossibles largesses"... Sur le même thème... La Croix est allé ce matin à la rencontre des politiques, et leur demande leurs idées en matière donc de pouvoir d'achat... Résultat : un large éventail de propositions... Notez par exemple le député européen Vert Alain Lipietz... "Il est plus efficace d'augmenter le nombre de gens qui ont un revenu que d'augmenter le revenu de ceux qui en ont déjà un"... Il préconise donc l'augmentation des minima sociaux et l'extension du RMI à partir de 18 ans... Côté socialiste, le député Michel Sapin propose des allègements de charges pour les entreprises qui auront conclu des négociations salariales... Il veut aussi un encadrement des loyers... Frédéric Lefebvre, député également mais UMP, suggère d'entrer dans la logique économique du bonus-malus... "Lorsqu'il y a 1 centime d'argent public mis dans l'économie, dit-il, il faut que ce centime atteigne son objectif"... Et alors là, eh bien, y a du boulot... Selon un dernier rapport de la Cour des Comptes, on en est en effet très loin... C'est un rapport sur l'action des collectivités territoriales... "La grande bataille des aides locales aux entreprises", titre Les Echos... "Des aides inefficaces", selon La Tribune... "6 milliards gaspillés en aides économiques", explique Le Figaro Economie... Ces trois journaux rapportent qu'en 25 ans, les collectivités locales n'ont jamais réussi à s'entendre pour distribuer de manière efficace cet argent... Et ce n'est pas la première fois que le système est montré du doigt... Sauf que cette fois-ci, la Cour des Comptes donne quelques conseils... entre autres, celui de revenir sur la clause de compétences générales... "Il faut recentrer les collectivités sur ce qu'elles savent faire", précise très clairement Philippe Séguin, le premier président de la Cour... Et puis, pour finir sur cette question de l'argent... ce constat du Figaro Economie : "La France mal classée au hit-parade des prix"... C'est le résultat d'une enquête dans 29 pays... un tour du monde des étiquettes... Sur 29, la France se classe 21ème... En attendant de savoir... ce qui s'est passé... Retour à Villiers-le-Bel ce matin... Libération titre : "Non-assistance à banlieue en danger"... et explique... "Au-delà de la fermeté attendue, le discours de Sarkozy néglige totalement la dimension sociale de la crise des banlieues en difficultés"... Et Didier Pourquery, dans son éditorial, dénonce "un gouvernement qui botte en touche"... "Banlieues : Sarkozy en première ligne"... Là, c'est la Une du Figaro... Le Figaro pour qui "Sarkozy reprend la main"... Et le journal explique que le chef de l'Etat veut relancer la politique de sécurité... et que ce matin, devant 2.000 policiers et gendarmes qui seront réunis à La Défense, Nicolas Sarkozy prononcera l'un de ses premiers discours du quinquennat sur les questions de sécurité... Il devrait riposter aux défenseurs de la police de proximité, et rassurer des gendarmes en proie à un réel malaise... Mais bon, au-delà des discours... à Villiers-le-Bel, "les deux familles attendent de connaître la vérité"... C'est toujours Le Figaro, qui rapporte qu'hier, elles ont été soulagées par leur entrevue avec le Président de la République... Le Monde et Le Parisien-Aujourd'hui en France expliquent, de leur côté, qu'une vidéo fait polémique... "Une vidéo témoigne de l'état de la voiture de police après l'accident"... C'est Le Monde qui constate que "tourné juste après l'accident, ce film amateur contredit la thèse d'une dégradation volontaire du véhicule telle que l'a présentée l'IGPN"... La police des polices s'appuie, pour cette thèse, sur le témoignage d'un pompiers de Villiers-le-Bel, l'un des premiers responsables à être arrivés sur les lieux... Il assure, lui, que les photos publiées dans la presse lundi matin montrent un véhicule bien plus dégradé que celui qu'il a vu sur place à ce moment-là... Alors Le Parisien explique que oui, bien sûr, cette voiture aurait pu être dégradée avant l'arrivée du vidéaste, soit dans les 10 premières minutes après la collision... Mais la vidéo dément en partie cette hypothèse... L'atmosphère, à ce moment-là, est calme... Il y a bien des badauds autour de la scène de l'accident et autour des pompiers et des policiers qui tentent de ranimer les victimes... Mais il n'y a aucune agressivité... Le Monde conclut qu'il faut attendre maintenant les analyses de l'expert technique... En attendant donc... En attendant la justice donc... Une justice morte aujourd'hui... Mobilisation des magistrats et des avocats contre la réforme de la carte judiciaire... "Des centaines de villes demandent justice", affirme L'Humanité... "Révolution de palais contre la "méthode Dati", pour La Charente Libre... A la lecture de la presse régionale, on le constate, en province on se mobilise... "Désert judiciaire : les Ardennais à Paris", prévient L'Ardennais... "Hazebrouck cherche à comprendre", en Une de La Voix du Nord... "Pau: la grogne au Palais de Justice", selon La République des Pyrénées... Et du côté du Télégramme, on fustige une "chère réforme"... Pour le journal, la note de tous ces changements devrait être bien supérieure aux 500 millions d'euros annoncés... Alors, au fil de la presse ce matin, quelques exemples... A La Mure, "l'hiver, il faudra descendre à Grenoble sous la neige", se plaint-on dans Le Parisien-Aujourd'hui en France... Dans le même journal, vous lirez qu'il faut un an pour divorcer à Bordeaux... seulement 4 mois à Marmande, tribunal en sursis... D'autres exemples... dans L'Humanité, qui dénonce "le Nord, territoire ouvrier, privé de justice de proximité"... Un bémol dans L'Express... "Tout ça pour ça ?", s'interroge l'hebdomadaire... qui explique que "Rachida Dati a sérieusement revu à la baisse la refonte des juridictions... Pour preuve : 23 tribunaux de grande instance sont appelés à disparaître d'ici 2011... Il y en avait 90 dans le projet d'origine"... Et pour faire accepter ces fermetures, tout est négociable... C'est à lire dans Le Figaro... "La Chancellerie est prête à quelques arrangements et compensations... Et du coup, eh bien les députés de la majorité qui n'ont pas réussi à sauver leurs tribunaux ont obtenu des petits avantages... terminer une déviation... lancer la deuxième tranche de travaux d'un hôpital... le développement d'infrastructures culturelles, sportives... ou encore une rallonge pour la maison de retraite"... Et sinon, dans la presse... Bien sûr, "les histoires d'amour finissent mal"... "Fred Chichin, c'est la mort qui t'a assassiné", titre Libération... Hommage de tous les journaux ce matin... "Il était l'âme des Rita Mitsouko", rappelle Le Parisien-Aujourd'hui en France... Vous lirez aussi... dans Le Parisien d'ailleurs... le retour du journal sur le dossier Vincent Humbert... "Il ne voulait pas mourir", explique son kiné, 4 ans après... quelques jours avant la diffusion, sur TF1, d'un téléfilm consacré à cette affaire... Dans L'Equipe... des doutes sur la santé de Rafael Nadal... Le tennisman, numéro 2 mondial, souffre de graves blessures aux pieds... des inflammations qui l'empêchent de courir... Il aurait disputé beaucoup de ses derniers grands matches sous infiltrations... Et puis divers classements dans la presse magazine ce matin... Le Point vous propose celui des meilleures cliniques... le palmarès 2007, ville par ville... Et puis L'Express a enquêté pour savoir : "Seniors : où vit-on le mieux en France ?"... 23 critères pour choisir où passer ses vieux jours... Tiercé de tête pour ceux que ça intéresse : la Lozère, l'Ille-et-Vilaine, le Maine-et-Loire... Et plus largement, vous prenez la carte de France, vous tracez une ligne Marseille-Le Havre... et c'est cap à l'ouest...

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.