Lundi matin, ça ne va pas... Non, vraiment, ça ne va pas... Vous avez mal au crâne : un peu trop bu samedi... Vous avez mal au ventre : bien trop mangé hier... D'ailleurs, vous êtes trop gros... Personne ne vous le dit, mais vous le savez... Et puis, ce n'est plus possible, cette coiffure... Vous ne ressemblez à rien... Et vous êtes fatigué... déjà tellement fatigué... Mais c'est normal, nous apprend Le Parisien-Aujourd'hui en France... Entre septembre et mars, la fameuse dépression saisonnière, dite aussi "blues de l'hiver", met de méchante humeur plus de 6 Français sur 10... Et à cela, il y a trois raisons : - primo, le manque de lumière... 3 minutes de soleil en moins tous les jours... - secondo, c'est le temps des premiers rhumes... ça mouche, ça tousse : c'est agaçant... - tertio, il y a le climat... il y a le climat ambiant... un compte en banque en berne après la rentrée scolaire et les impôts locaux... le prix de l'essence... et pas de vacances avant Noël... Tout cela nous met le moral en berne et alimente le stress... Mais il y a des remèdes, nous explique Laure Pelé... Ecoutez bien... - D'abord, on respire par le ventre... - Ensuite, on fait germer des graines, qu'on met dans ses potages... On se fait cuire du quinoa... - Et puis, on se met au lait de jument... qui, nous dit-on, est très proche du lait maternel... Il aurait, paraît-il, un petit goût de noisette... Avec tout cela, promis-juré, vous serez requinqué... C'est ce que nous dit Le Parisien... "La course contre la montre pour éviter le chaos financier", titre ainsi Les Echos... "La crise bancaire gagne l'Europe", constate Le Figaro... Tandis que La Tribune s'alarme d'"une Europe bancaire prise dans un effet domino"... "Alors c'est quand la fin de la crise ?", s'interroge Philippe Mabille dans son éditorial... Réponse très pessimiste : "La crise ne fait que commencer"... "Et les prédictions de Christine Lagarde sont pour le moins audacieuses, pour ne pas dire aventureuses"... Elle annonce une croissance annuelle de 2 et demi pour cent entre 2010 et 2012... Nouvelle question de mon confrère : "Rappelez-nous déjà qui a dit qu'il fallait dire la vérité aux Français ?"... Sur le chômage en tout cas, on connaît désormais la vérité : au mois d'août, le nombre de demandeurs d'emploi a fortement augmenté... 30.000 à 40.000 inscrits de plus... chiffres que révélait jeudi dernier le site Rue89... de quoi déclencher les foudres des services de l'Elysée qui, d'après Le Parisien-Aujourd'hui en France, pourraient ouvrir une enquête administrative pour déterminer l'origine de la fuite... Et maintenant, c'est la "mobilisation générale contre le chômage", annonce le quotidien... qui fait état de la réunion de crise qui aura lieu ce soir à Bercy... "une réunion qui pourrait toutefois n'être qu'une nouvelle désillusion", estime Jean-Pierre Bedeï, dans La Dépêche du Midi... "Il y a peu de chance, écrit-il, qu'elle accouche de mesures d'envergure"... Même pronostic pour Patrice Chabanet, dans Le Journal de la Haute-Marne, qui rappelle qu'"il y a un mois et demi, François Fillon avait lui aussi convoqué une réunion de crise à Matignon... Or, rappelle-t-il, on en était resté au constat"... L'Humanité revient, de son côté, sur l'appel lancé par François Fillon : son appel à l'unité nationale, face aux temps difficiles que connaît le pays... "Mais l'unité nationale pour qui ?", s'interroge Patrick Le Hyaric... "Cet appel n'a, dit-il, pour objectif que d'obtenir le consentement du peuple aux lourds sacrifices qui se préparent dans le secret des bureaux élyséens... Ne laissons pas faire !"... Ne laissons pas faire !... C'est également l'appel que lance Libération... qui consacre aujourd'hui son dossier à la politique gouvernementale à destination des banlieues... Or, "la banlieue perd ses moyens", titre le quotidien... En cause : la réforme de la dotation de solidarité urbaine, que prépare le ministère de l'Intérieur... Il est question de changer les critères d'attribution de la dotation, pour concentrer les efforts en faveur des communes les plus pauvres... Mais "dans la pratique, le résultat s'annonce catastrophique", estime Fabrice Rousselot dans son éditorial... Plus de 200 communes se retrouveraient privées d'une somme aujourd'hui essentielle, et même vitale pour certaines d'entre elles... Ne laissons pas faire !... C'est aussi le message que semble porter le reportage d'Haydée Sabéran... c'est toujours dans Libé... "A Calais, les nuits blanches des exilés érythréens"... "Un hangard immense aux fenêtres cassées... Il y a quelques jours, ils étaient plus de 200... Cette nuit-là, moins de 100... 21 heures, mercredi... Ils sont autour du feu... On décapsule les bières avec les dents... On se plaint des CRS : 'Parfois, ils t'aspergent de gaz lacrymogène, et tu tombes'... Ils fredonnent une chanson inventée par Gandji, un garçon assis par terre... 'Nous vivons à Calais... Un jour, nous irons en Angleterre... Policier de Calais, s'il te plaît, ne viens pas le matin : nous voulons dormir'... Mais à 7h30, un migrant pousse la grille qui donne sur la rue... Un fourgon de police déboule... Les hommes courent... Les enfants regardent... Des corps minces et rapides filent dans la salle... Les CRS en ont attrapé quelques-uns dans le squat des Soudanais, près de la voie ferrée... 14 heures, quai de la Moselle... Les bénévoles distribuent les repas... Babak, 23 ans, jeune homme aux allures d'étudiant : 'Savez-vous où je peux m'adresser pour demander l'asile ?... Je suis fatigué'"... On n'ose lui suggérer de faire pousser des graines ou de boire du lait de jument... C'est le titre du Figaro : "Alexandre Loukachenko, dernier dictateur d'Europe"... Ancien directeur de kolkhoze et d'une usine de matériel agricole, ce hokeyeur moustachu de 54 ans règne depuis 14 ans sur la Biélorussie... où hier, avaient lieu des législatives qui ne changeront rien... "C'est un pouvoir monolithique, où peu de personnes ont accès au chef", résume un diplomate européen, rencontré par Fabrice Nodé-Langlois... Selon lui, le ciment du régime biélorusse, c'est la crainte... crainte des paysans de perdre leur lopin de terre... crainte des fonctionnaires de perdre leur emploi... crainte de la Nomenklatura de perdre ses prébendes... Dans les rues de Minsk, les supporters du Président ne se bousculent pas vers mon confrère... qui a tout de même réussi à recueillir le témoignage d'Oleg, un ancien policier anti-émeute qui a démissionné parce qu'il en avait marre, dit-il, de taper sur des babouchkas... Quand il parle de Loukachenko, Oleg le compare à une araignée qui a tissé sa toile sur tout le pays... Sur les 110 sièges du Parlement biélorusse, l'opposition devrait en obtenir moins d'une dizaine... La campagne américaine continue, ce matin encore, à faire les gros titres... Notamment la Une de La Croix... avec la publication d'entretiens réalisés pour le Catholic Digest, une revue catholique américaine... "Obama-McCain : leur foi, leurs choix", titre le quotidien... Qui nous apprend par ailleurs que "la planète plébiscite Obama", un article signé Gilles Biassette... qui se fait l'écho d'un sondage publié dans les quotidiens canadiens Le Devoir et The Gazette... sondage mené dans 14 pays d'Amérique du Nord, d'Europe et d'Asie, qui montre qu'au final, il n'y a que les Russes à préférer McCain... Partout ailleurs, c'est Obama qui l'emporte... Et c'est en France que le candidat démocrate a le plus le vent en poupe : 82% des suffrages, contre 6% seulement pour le vétéran du Vietnam... Sachant que, de toute façon, les citoyens sondés ne seront jamais appelés à voter pour la Présidentielle américaine... Le meeting de Ségolène Royal, samedi soir, continue de faire parler... parler en mal, en l'occurrence... "Côté idées, c'est le désert", estime Jean-Michel Roustand, dans L'Union... "Elle a juste embouché la trompette du gauchisme le plus ringard", juge Yves Thréard, dans Le Figaro... "Accordons-lui au moins une chose, nuance, plein d'ironie, Jacques Camus dans La République du Centre : elle a dû travailler ferme pour porter ainsi la dépolitisation du politique à son zénith"... A la Une de Sud-Ouest... "La pelouse n'a pas digéré le campus"... La pelouse du stade d'honneur avait accueilli l'université d'été de l'UMP... Aujourd'hui, nous dit-on, elle est bonne à refaire... Enfin, ce portrait, dans La Provence... le portrait d'Anna Plannelles... Elle vit à Avignon... Elle a 91 ans... Et elle va publier son troisième roman... Le premier s'appelait "La Pitchoune"... le deuxième, "La Pucelle et la Putain"... Et le troisième, nous dit-on, est plus coquin encore que les deux premiers... "Dire 'zut' ou 'morbleu', ça m'arrache la bouche, explique-t-elle... alors que 'putain', c'est la Provence"... Elle lance aussi qu'"il faut manipuler les mémés arthritiques avec la lenteur et la douceur extrêmes dont usent les hérissons quand ils baisent"... En voilà une, au moins, qui ne semble pas avoir besoin de boire du lait de jument... C'est lundi... Tout va bien...

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.