Femen à la Madeleine
Femen à la Madeleine © Corbis / Jacob Khrist Demotix
Au nom de leurs convictions et de leur combat féministe, les Femen ont-elles le droit de tout faire ?Une semaine après qu'elles ont mimé l'avortement de l'embryon de Jésus dans l'église de la Madeleine à Paris, [Stéphane Kovacs du _Figaro_ ](http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/12/29/01016-20131229ARTFIG00092-interrogations-sur-le-financement-des-femen.php) note ce matin, que Eloïse, membre du collectif féministe n'a pas été inquiétée, malgré la plainte du père Horaist. Alors qu'en Allemagne, la Femen qui a perturbé la messe de minuit dans la cathédrale de Cologne a elle, été interpellée et risque trois ans de prison. D'où la question de Valérie Boyer, députée UMP de Marseille à Manuel Valls. Les troubles à l'ordre public engendrés par ce mouvement sont-ils acceptables au nom d'une liberté d'expression qui ne respecterait plus les croyances intimes de chacun ?**Liberté d'expression version saoudienne à présent.** C'est _L'humanité_ qui s'interroge ce matin. François Hollande a entamé hier, une visite officielle en Arabie Saoudite. L'Elysée écrit Rosa Moussaoui... L'Elysée prétend œuvrer pour la paix, la sécurité et la stabilité au Moyen-Orient en cultivant les liens avec la pétromonarchie familiale où règne l'obscurantisme religieux. En matière de résolution de crise, Riyad sait user de méthodes expéditives.Illustration en 2011, quand les chars saoudiens écrasèrent le soulèvement populaire au Bahreïn voisin. La pratique de la torture en Arabie Saoudite reste endémique. On flagelle encore pour tout manquement à l'éthique sociale et morale de l'islam.Que dire de la condition des femmes ou des travailleurs étrangers ? Voilà à quoi ressemble le partenaire de référence avec lequel François Hollande veut resserrer les liens, poursuit Rosa Moussaoui dans _l'Huma_ . Il faut croire que le mirage des pétrodollars a le pouvoir de dissiper toutes les préventions relatives aux droits de l'homme, aux libertés et à la démocratie.**Liberté d'expression version Canal +** Vendredi 20 décembre, la chaîne cryptée a diffusé dans son émission d'humour : Le Débarquement, une parodie d'une émission de Frédéric Lopez. Ça dure 7 minutes. On y voit un animateur de télévision au Rwanda avec deux comédiens, qui font la connaissance de Honoré, un Tutsi rescapé du génocide de 1994. [Plusieurs passages ne passent pas écrit Mathieu Deslandes de Rue 89](http://www.rue89.com/2013/12/29/maman-est-haut-coupee-morceaux-sketch-canal-genocide-rwandais-passe-248656).Notamment celui-ci. "J'arrive. Je choisis mon orphelin. J'en trouve un, sublime. Le lendemain, on avait retrouvé toute la famille." Le comédien en jeu explique qu'il a été obligé d'en choisir un autre moins beau.Et pour être sûr qu'il n'avait pas de famille, il demande à voir la carte de son village rasé, pour voir si tout le monde y était bien resté. Des téléspectateurs ont été choqués. Une pétition circule. On demande les excuses de Canal. La vidéo elle, n'est visible nulle part.Scholastique Mukasonga fait partie de ceux qui n'ont pas du tout apprécié la parodie. Cette écrivaine rwandaise, prix Renaudot 2012, le dit dans les pages "Rebonds" de _Libération_ ce matin. Chez moi, au Rwanda, on travaille à la réconciliation. C'est difficile. Mais on y arrivera. Nous les Rwandais, on ne rira jamais du génocide. Décidément, nous n'avons aucun sens de l'humour. Dans trois mois, on commémorera le 20ème anniversaire du génocide tutsi.Canal + a pris de l'avance dit-elle. La chaîne a même composé la chanson. "Fais dodo... Colin mon p'tit frère. Car les autres sont morts. Maman est en haut coupée en morceaux. Papa est en bas, il lui manque les bras.Les génocidaires sont réconfortés. Ils ont leur hymne. **► ► ► LIRE |** [Le script intégral du sketch se trouve sur le blog de Nano & Mitz](http://nanojv.wordpress.com/2013/12/22/dbqt-rwanda/) **Peut-on rire de tout, au nom de la liberté d'expression.**
Une PO
Une PO © radio-france
Toute la presse s'en fait l'écho ce matin. _Presse Océan_ : "Nantes dit non à Dieudonné au Zénith pour la première date de sa tournée, le 9 janvier."Sébastien Crépel de _l'Huma_ fait le parallèle avec Manuel Valls. En faisant autant de publicité à Dieudonné qu'à lui-même, le ministre de l'intérieur adopte un positionnement opportuniste à haut risque. Manuel Valls dont on ne saurait oublier les propos stigmatisant les Roms.Il est habile, souligne Cyril Laccarière dans _L'Opinion_ . C'est un adepte des petits cailloux. Pendant que les autres mangent la dinde, il fait passer ce message : "Moi je veille sur la France et sur le respect de ses valeurs". Est-ce qu'il profitera politiquement de cette sortie ? Certainement dit Stéphane Rozès au journaliste de _L'Opinion_ . Et un caillou de plus. Pas tendre, pour conclure, Dominique Jung des _Dernières Nouvelles d'Alsace_ . Si l'homme, auquel l'humanité pensante doit la transformation de la quenelle en signe politique, n'était pas Dieudonné, on s'en tamponnerait le coquillard. Quand au geste d'Anelka hier... Si un dieu du stade vieillissant veut contester le système, qu'il le quitte au lieu de faire des simagrées devant les caméras réunies. Avec ou sans Anelka, la quenelle est avariée.Fermez le banc...**Dans la presse également ce matin ?**
Une équipe
Une équipe © radio-france
Schumacher évidemment. L'ancien pilote de Formule 1 est à la Une de toute la presse depuis son accident de ski hier. C'est l'angoisse pour [_L'équipe_ ](http://www.lequipe.fr/). En Allemagne, tous les journaux évoquent l'état de santé du héros national. On notera quand même une forme de critique dans _Die Welt_ .Il a été relativement épargné pendant sa carrière écrit Stéphane Fromann.Mais depuis qu'il a arrêté la Formule 1, Schumacher vit plus dangereusement qu'avant. Parachute, moto, sur les skis, il a toujours été à l'affût du risque. Et une fois de plus, sa femme Corinna aujourd'hui, doit prier pour sa vie.Autre info livrée par _Mediapart_ ce matin. [Selon Edward Snowden, des hackers de la NSA ont piraté seize sociétés](http://www.mediapart.fr/journal/international/291213/la-nsa-americaine-pirate-orange) – dont le Français Orange, gérant le câble sous-marin qui achemine les communications téléphoniques et internet depuis Marseille vers l'Afrique du Nord, les pays du Golfe et l'Asie.
Une parisien
Une parisien © Radio France
Allez, le dernier jour de l'année c'est demain. Mais la presse fait dans le rétro, ce matin. Rétro-viseur avec le _Parisien-Aujourd'hui en France_ qui salue les héros de l'année dans les pages Île-de-France. Fouad qui a fait une prise de ju-jitsu à un homme armé entré dans le cinéma où il était avec ses enfants. Fabienne qui a chassé à coups de serpillères les braqueurs de son bureau de tabac. 200.000 vues sur internet via la vidéo-surveillance. Il paraît qu'on la surnomme aujourd'hui, Ninja ou encore ma sorcière bien-aimée. Il faut croire aux gestes qui sauvent. Il faut croire en l'humanité. A l'heure douce-amère des bilans, Marie-Louise Roubeaud de _La Dépêche du Midi_ remarque que l'année 2013 a commencé avec la mort de Stéphane Hessel et qu'elle s'est terminée avec celle de Mandela. Deux sages, chacun à la mesure de leur continent, nés à une année d'écart et qui ont épousé les blessures et les indignations d'un siècle rempli de bruit, de fureur et dans lequel ils ont amené une étincelle d'humanité. Puisse-t-elle persister !
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.