Il y a beaucoup de choses, ce matin, dans vos journaux... Les titres de Unes varient d'ailleurs d'un quotidien à l'autre... Tantôt, c'est la situation à Gaza qui l'emporte, tantôt les derniers chiffres du chômage, ou encore le mouvement de "désobéissance civile" contre l'expulsion des parents d'enfants sans-papiers scolarisés en France... et évidemment il est question du Mondial de football et du Tour de France cycliste 2006, déjà miné par le dopage... La situation à Gaza... ...Selon "L'Humanité", c'est "la surenchère de la terreur"... Après l'arrestation, par l'armée israélienne, d'une dizaine de ministres palestiniens et d'une cinquantaine d'élus, l'opération "Pluie d'Eté", pour "Libération", "vire à l'orage violent"... "Libé" rapporte le credo de l'état-major israélien : "Notre but principal consiste à ramener vivant le caporal Gilad Shalit"... "Le Figaro" voit plutôt dans cette opération un moyen, pour l'Etat hébreu, de "casser le Hamas"... ..."Les dirigeants israéliens estiment avoir les mains libres depuis l'enlèvement du soldat", souligne le journal, dont l'éditorialiste Pierre Rousselin insiste sur "le mauvais calcul d'Ehud Olmert"... De l'avis de Pierre Rousselin : "Tout indique que le gouvernement israélien poursuit d'autres buts que celui de sauver le soldat Shalit"... Après avoir rappelé que le fait de "capturer un tiers des membres du gouvernement et des dizaines de députés élus est un acte dont il est difficile de trouver un précédent, de la part d'un Etat démocratique", l'éditorialiste du "Figaro" considère que "la finalité réelle de l'opération militaire en cours semble plutôt être d'amener (de provoquer) l'effondrement de l'Autorité palestinienne en tant que telle"... Analyse assez proche de celle de Joseph Limagne, dans "Ouest-France" : "Israël n'y va pas de main-morte", écrit-il... "En tout état de cause, le message est clair et désastreux... Il témoigne d'une volonté d'abattre le Hamas, au moment précis où le mouvement islamique était en train d'amorcer un pas vers la reconnaissance implicite d'Israël"... (et puis, si vous ne l'avez pas entendu ce matin sur notre antenne, sachez que, dans un entretien accordé en Egypte au journal "Al-Ahram", le Président égyptien Hosni Moubarak déclare que le Hamas "accepte sous conditions de libérer (ou de faciliter la libération) le plus tôt possible du soldat israélien Gilad Shalit, pour éviter une escalade")... En France, une belle victoire des Bleus, et tout va déjà mieux !... ..."Chômage : la plus forte baisse depuis l'an 2000" : c'est à la Une de "La Tribune"... ..."Ca baisse vraiment", pour "Le Parisien", qui fait état d'un recul du nombre des demandeurs d'emploi : près de 49.000 chômeurs en moins, le mois dernier... Selon "Le Parisien", "l'évolution favorable de la démographie, les contrats aidés, le CNE, la réorganisation de l'ANPE, expliqueraient cette nouvelle historique"... "Libération" jette un froid dans la liesse, en publiant ceci : "A l'automne, Jean-Louis Borloo avait demandé à l'ANPE de recevoir tous les chômeurs en fin de droit bénéficiant de l'allocation spécifique de solidarité, afin de 'trouver une solution'(...) Pour des syndicats de l'ANPE, ce 'suivi' tournerait au 'contrôle', et découragerait les chômeurs de pointer"... "Faux !", répond en substance le ministre de l'Emploi, dans un entretien qu'il accorde au "Parisien"... Après avoir souligné (très diplomatiquement et très politiquement) que "le Plan de cohésion sociale a été demandé par le Président de la République", répondant à la question : "Estimez-vous que le chômage recule réellement ?", Jean-Louis Borloo déclare : "Depuis le renversement de tendance de février 2005, le recul du nombre de demandeurs d'emplois est de 261.000, soit une baisse de 12%... Parallèlement, le nombre de cotisants à la Sécurité sociale a progressé dans les mêmes proportions"... Et il ajoute : "C'est simple, non !?"... Le ministre et co-patron du Parti radical valoisien répète, dans "Le Figaro", que "la baisse du chômage n'est pas due au hasard"... Dans "Les Echos", Dominique Seux précise que "ce n'est toutefois pas leur faire injure (à Jean-Louis Borloo et à Dominique de Villepin) que de rappeler que le chômage ne revient qu'à son niveau du printemps 2002" (sous-entendu : juste avant le retour de la droite aux affaires)... Quant à Patrick Fluckiger, dans "L'Alsace", il juge "excessif" de parler de "chiffres historiques"... ..."Les vrais chiffres historiques - dit-il - seront ceux qui témoigneront du retour au plein-emploi, qui n'est pas pour demain"... Enfin, dans "La Tribune", Pascal Aubert a une pensée pour ceux qu'il appelle "les vrais gagnants", c'est-à-dire "les dizaines de milliers de personnes qui ont retrouvé ces derniers mois un emploi, et, avec lui, leur dignité perdue"... Il n'est pas vraiment au chômage, mais il a perdu son travail... Après avoir dirigé pendant 33 ans le quotidien "Libération", Serge July s'en est allé, chassé par une logique économique qu'il avait souvent combattue... Ce matin, le journal (on peut encore dire "son journal", en dépit des circonstances) lui rend hommage tout au long de 7 pages, "courrier des lecteurs" compris... "Salut Serge" : c'est le titre de Une de "Libé" aujourd'hui... "Libé", à propos duquel le dessinateur Enki Bilal a cette phrase, qui résume tout (c'est l'art du dessin de tout résumer d'un trait) : "Il fallait l'inventer, July l'a fait"... En couverture des "Inrockuptibles", le visage d'un enfant, avec, comme un infamant tampon administratif que l'on aurait apposé avec brutalité, ces quelques mots : "A expulser à partir du 30-06-2006"... Le 30 juin 2006, c'est aujourd'hui... aujourd'hui que "le sursis accordé aux élèves sans-papiers et à leurs parents tombera... Des milliers d'enfants, de jeunes et leurs familles, risquent leur expulsion en masse, verront leur avenir et leur vie même anéantis"... Ce sont les termes de la pétition lancée à l'initiative du RESF (le Réseau d'Education sans Frontières), que rejoint la Ligue des Droits de l'Homme... un appel (titre "Libération" en page intérieure) à "refuser la 'chasse aux enfants'"... L'heure est donc à la désobéissance civile... ...Pour tenter de savoir ce qui anime les "néodésobéisseurs" (beau néologisme) armés du désir (selon "Libé") de "faire la nique à une loi inique" (la loi Sarkozy), Christian Losson a interrogé le philosophe et magistrat à la Cour des Comptes, Patrick Viveret... ...Pour Patrick Viveret, qui invoque les "valeurs universelles", "la ligne de crête de la désobéissance, c'est la lutte contre l'inhumanité(...) Parce qu'autant le lien insécurité/immigration est abstrait, autant les visages de ces enfants (les enfants sans-papiers scolarisés) renvoient à la solidarité concrète"... Quand "Le Figaro", parlant du Mondial de foot, agite les Français et leur "culte de la défense", il ne croit pas si bien dire... Afin d'éviter les expulsions pendant les congés scolaires de l'été, des comités de "vigilance estivale" se mettent en place... Dans le quotidien régional "La Provence", Arno Klarsfeld, nommé médiateur sur ce dossier par Nicolas Sarkozy, rappelle que sa mission doit se terminer en septembre... Dans cet entretien, il égratigne l'extrême-gauche, qui "ne peut pas, à la fois, dire qu'elle ne veut pas du plombier polonais et prétendre que l'on peut régulariser tout le monde"... Le sujet est à la Une de pas mal de vos journaux, ce matin... Il constitue l'objet de plusieurs éditoriaux... J'en retiendrai deux : celui de Bernard Revel, qui pose, dans "L'Indépendant du Midi", cette question : "En mettant leurs enfants à l'école au lieu de vivre dans la clandestinité, les familles aujourd'hui menacées d'expulsion n'ont-elles pas accompli un acte fort qui engage ?"... Et l'édito, enfin, de Philippe Waucampt dans "Le Républicain Lorrain"... Il commence par ces mots : "Même si c'est particulièrement malsain, il était prévisible que l'immigration devienne l'une des grandes lignes de fracture de la campagne présidentielle"... Pour Jean-Marie Le Pen, il y aurait trop de joueurs noirs, chez les Bleus ?... ..."Je ne suis pas Noir", répond Lilian Thuram... "Je ne suis pas Noir... Monsieur Jean-Marie Le Pen ne doit pas être au courant qu'il y a des Français qui sont noirs, des Français qui sont blonds, ou d'autres qui sont bruns(...) Si lui a un problème avec le fait d'être Français, nous n'en avons aucun... Vive la France !... Pas celle qu'il veut, celle qui est vraie"... C'est du Lilian Thuram dans le texte, texte repris par "L'Equipe", "Libération", "L'Humanité"... Déclaration diffusée dès hier sur France Inter... "Libé" s'intéresse aussi ce matin aux "dents de la discorde"... Si le footballeur brésilien Ronaldinho se montre en sous-régime, depuis le début du Mondial, c'est paraît-il que la place que prennent ses incisives dans sa machoire réduisent sa capacité d'accélération de 50%... La pose d'une prothèse dentaire dans la bouche du prodige de la Seleçao le tiendrait éloigné des terrains pendant plus de 6 mois... Le Mondial, lui, a tendance à tenir éloigné le public des salles de théâtre et de cinéma... "Le Monde" nous apprend que, par rapport à 2005, "la légère baisse enregistrée depuis le début de la Coupe du Monde, dans un multiplexe proche d'Aix-en-Provence, s'est amplifiée mardi, jour de victoire des Bleus : -50%"... "En selle, chargez !"... Le titre barre la Une de "France Soir"... Il fait référence à la nouvelle affaire (gigantesque affaire) de dopage qui entache déjà le Tour de France cycliste, dont le départ est toujours annoncé pour demain, de Strasbourg... Plusieurs coureurs, et non des moindres, pourraient bien rester dans leur chambre d'hôtel... Sous le titre de Une : "Avis de tempête", "L'Equipe" cite les noms d'Ulrich, de Basso, de Sevilla, de Mancebo, de Beloki... "Le Tour est empoisonné", constate "L'Est Républicain", dont le dessinateur Philippe Delestre met en scène un coq gaulois chaussé de crampons... Il porte des lunettes noires, il sirote une boisson (probablement gazeuse), assis dans un transat... Près de lui, Marianne, reconnaissable à son bonnet phrygien, lui fait de l'air avec un éventail... Elle se tourne vers des cyclistes ébahis, pose son index sur ses lèvres et les invite à se taire, comme pour dire : "Silence !... Le football français va parler"... Un rappel historico-sportif, comme ça, juste en passant :... Rappelez-vous !... La première et la dernière grande affaire de dopage dans le Tour de France (l'affaire Festina) avait éclaté au cours de l'été 1998... 1998 ?... Hein ?... Ca ne vous rappellerait rien ?...

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.