On n'arrête pas de parler d'argent, dans les journaux... Et ce matin... les gros sous... ce sont ceux du football... "Combien vaut le foot ?"... C'est la Une de L'Equipe... puisque "le montant des offres financières pour acquérir les droits télé de la Ligue 1 sera révélé aujourd'hui"... L'Equipe qui explique que ce sera aujourd'hui le jour le plus long pour tous les participants à ce feuilleton... qui, si tout se passe bien, devrait se terminer ce soir... Si tout se passe bien... cela veut dire si le foot français obtient au moins 660 millions d'euros... Parce que si c'est moins... ça, vous le lirez dans L'Humanité, qui fait aussi son dossier de Une sur ce sujet... si c'est moins, eh bien les clubs amateurs ont peur de perdre l'argent que les pros leur versent chaque année... Et puis, analyse également L'Huma, les clubs de Ligue 1 devront revoir leur manière de fonctionner... puisque aujourd'hui 57% de leur budget dépendent des sous des droits télé... Dans Le Nouvel Obs, vous découvrirez que, à l'approche de la décision, la pression monte... "Le partage à la bonne franquette, c'est bel et bien terminé... Le combat est frontal", explique ainsi le directeur des Sports de France Télévisions... Il se souvient des droits du Tournoi des Six Nations de rugby, négociés l'été dernier... "On n'a rien écrit... Seules deux personnes étaient au courant... Au dernier moment, le président a ajouté le prix à la main"... Et Le Nouvel Obs raconte que, lors des réunions de préparation chez les différents opérateurs... les fenêtres sont doublées de plantes vertes pour faire écran à d'éventuels micros-canons... sans compter qu'avant, ces salles de réunion sont inspectées pour être sûr qu'il n'y a pas de mouchards... Suspense donc toute la journée... Les Dernières Nouvelles d'Alsace interrogent aussi, en Une : "Pour qui le gros lot ?"... L'argent du foot... Le foot et l'argent... "Un autre football est-il possible ?"... La question est posée par le mensuel So Foot... Le magazine reprend un slogan de Mai 68 : "Le football aux footballeurs"... Avec l'élection de Platini à la tête de l'UEFA, cette phrase a connu un regain de popularité, note So Foot... Mais pour autant, ce sport semble n'avoir jamais été autant à la merci des intérêts économiques des clubs... Alors le football aux footballeurs... 40 ans plus tard, qu'en reste-t-il ?... Pas grand-chose, constate So Foot, à qui l'un des présidents de l'Union nationale des footballeurs professionnels explique : "En dehors de quelques exceptions, les footballeurs n'ont pas la capacité à s'élever au-dessus de la réalité du terrain"... Et ça, ça s'appelle un tacle... On continue de parler finance... Le dossier de la Société Générale n'a pas disparu, bien sûr, de vos journaux... et il fait même la Une de la quasi-totalité des hebdos qui sortent aujourd'hui en kiosque... Le Point... Le Nouvel Observateur... Challenges... retracent, chacun à leur manière, "les huit jours qui ont ébranlé la troisième banque française"... Dans vos quotidiens, la question qui domine, c'est plutôt : OPA ou pas ?... Le Parisien-Aujourd'hui en France explique que "le rachat du groupe n'est plus tabou"... parce que, au-delà des rumeurs, il y a les chiffres... Le journal rapporte que la banque, aujourd'hui, ne vaut plus que 38 milliards d'euros... soit deux fois moins qu'il y a six mois... Ce qui la rend, bien évidemment, plus opéable que jamais... Et qui pour racheter la Société Générale ?... Vos journaux vous expliquent que tous les yeux se tournent vers BNP-Paribas... Et du coup, Pierre-Angel Gay, dans Les Echos, se demande : "Qu'est-ce qui peut bien encore faire hésiter BNP-Paribas ?... Jamais les conditions n'ont été si favorables au lancement d'une OPA sur la Société Générale, l'éternelle rivale"... Et en même temps, l'éditorialiste répond que c'est peut-être bien cela, justement, qui fait hésiter la BNP... "ce passé, fait d'offres hostiles qui ont échoué... Et pourtant... dans La Tribune, Eric Benhamou défend cette fusion entre les deux banques françaises... "Ce mariage du siècle, tant rêvé, s'impose comme une évidence"... Ca va mieux... C'est la bonne nouvelle de vos journaux ce matin... "Infections nosocomiales : ça va mieux"... C'est la Une de La Voix du Nord... Paris-Normandie explique que c'est un rapport publié hier par le ministère de la Santé... 2.800 établissements de soins ont été étudiés... C'est donc le palmarès 2006... C'est le troisième du genre... Et "la France, aujourd'hui, se situe dans la bonne moyenne de l'Europe"... Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé, se réjouit des résultats... qui sont tout de même encore perfectibles, ajoute-t-elle... Dans La Provence, Philippe Larue salue "la nette amélioration contre les maladies de l'hôpital... et explique que s'il y a une véritable prise de conscience de tous, il y a aussi le refus des malades de la malchance... une malchance qui vous condamnait à traîner à vie un staphylocoque attrapé dans une salle d'opération... Aujourd'hui, les patients sont des clients, qui ont des exigences légitimes pour leur santé"... Il faut dire que les chiffres publiés par L'Express font froid dans le dos... Tous les ans, ce sont 750.000 personnes qui sont victimes d'une infection nosocomiale... Souvent bénigne, cette infection peut aussi être mortelle... Et selon un sondage, 73% des Français placent, en cas d'hospitalisation, les risques d'infection en tête de leurs préoccupations... Dans ce dossier de L'Express, vous lirez aussi le témoignage de ces praticiens, qui affirment que l'hygiène est une recherche permanente... un combat de tous les instants... Des médecins, des infirmières qui s'inquiètent aussi de l'entrée en vigueur, cette année, d'une nouvelle tarification... une tarification à l'acte... Le financement des hôpitaux sera désormais calculé selon le nombre et la nature des interventions réalisées... Cela pousse à la rentabilité, à la productivité... Un exemple, pour comprendre... Le B.A-BA de l'hygiène, avant tout acte médical, c'est de se laver les mains... une friction qui doit durer 3 minutes pour être vraiment efficace... A raison de 20 patients par jour, cela représente une heure de travail... La tentation est donc grande de grapiller de précieuses minutes... Si vous souhaitez rester dans le domaine de la santé... vous pouvez lire également, dans Le Parisien-Aujourd'hui en France, un dossier sur les cellules-souche... "des cellules qui promettent de réparer notre corps"... Dans Le Monde... l'histoire de cet homme soigné pour obésité... En stimulant son cerveau, une équipe de chercheurs canadiens a réveillé chez lui des souvenirs disparus... une découverte qui permet de mieux comprendre les mécanismes de la mémoire... "Une mémoire sans limites... Un corps toujours jeune... L'homme parfait est pour bientôt"... C'est Courrier International qui l'affirme cette semaine... Mais au-delà de l'enthousiasme créé par les progrès de la chimie et de la chirurgie, il y a aussi, note le magazine, le scandale des trafics d'organes... Et sinon, dans la presse... "Obama, Clinton, McCain : l'un des trois sera Président des Etats-Unis"... C'est la Une du Figaro... où vous lirez également cet autre titre : "Rocard propose de payer les profs au mérite"... L'argument figure dans le rapport de l'ancien Premier ministre socialiste qui sera soumis au gouvernement lundi... "Kenya : le syndrome rwandais"... Libération s'inquiète, ce matin, des violences organisées et ethniques dans lesquelles le pays s'enfonce, trois semaines après l'élection présidentielle contestée... Dans vos kiosques aussi : la nouvelle formule de l'hebdomadaire La Vie... Nouvelle maquette, nouveau logo... Et des titres un peu plus choc aussi... Ainsi, sur les sondages : "Sarko décroche chez les cathos"... Alors le Président de la République pourra se consoler avec cette info, que rapportent France Soir et Libération... Les encouragements de Barack Obama... Le candidat à l'investiture démocrate pour la Présidentielle américaine a salué hier le Président français, "homme énergique, avec beaucoup de talents... qui n'est pas pieds et poings liés par des traditions et des dogmes"... S'il remporte les primaires face à Hillary Clinton, Barack Obama viendra rencontrer Nicolas Sarkozy à Paris...

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.