"Adieu l'ami"... "L'adieu au dandy bien-aimé"... Le Parisien-Aujourd'hui en France et Le Figaro sont deux des journaux qui, ce matin, ont eu le temps de rendre hommage à Jean-Claude Brialy... L'annonce de sa mort a été connue tard, en fin de soirée... "Adieu Monsieur Brialy", titre La Provence dans sa dernière édition... "Jean-Claude Brialy est mort", expliquent sobrement Le Républicain Lorrain et Nice Matin... "Il disparaît à 74 ans", précise L'Union... "Il faut mourir debout, comme les arbres"... Dans Le Figaro, Marion Thébaud rappelle cette phrase de Gaby Morlay, que Brialy reprenait à son compte... Les photos de l'acteur... sa carrière est rapidement retracée ce matin, en images... montrent un jeune homme, ou un homme moins jeune, toujours d'une fine élégance... "Il hait la laideur... La beauté sera son ancre de salut", analyse la journaliste du Figaro... "Un immense acteur à la désinvolture railleuse et à l'aisance aristocratique", explique Le Parisien-Aujourd'hui en France... "La Nouvelle Vague fera de lui une vedette... "enfin un acteur", rectifiait-il"... Une vedette, un acteur... Grâce à Chabrol, rappelle le journal... avec d'abord Le Beau Serge, puis Les Cousins... Brialy acteur... Oui... Mais pas seulement... Dans Le Figaro, quelques lignes en guise de CV... "Acteur, metteur en scène, châtelain, chroniqueur, animateur de festivals, directeur de théâtre, restaurateur... Il a exploré tous les emplois, y glissant toujours une pointe de courtoisie, un soupçon d'ironie, et une bonne dose de savoir-faire"... Et Marion Thébaud de conclure son portrait... "Brialy fut en équilibre... un pied dans le passé, ayant le goût des choses finissantes... et un autre dans le présent, toujours ravi d'entreprendre"... Le Parisien veut croire que "Brialy a rejoint Romy"... Romy Schneider, son amie de toujours... Et le quotidien rapporte les propos du comédien sur la mort... "J'ai la trouille... Mais je me dis que ce n'est pas possible que Mozart et Molière ne soient plus que de la poussière... A la pensée qu'un jour je devrai demeurer immobile et muet, je commence déjà à m'ennuyer"... Alors ça, au cinéma... c'est souvent un grand rôle... celui du traitre... "Les traitres"... C'est le titre, en couverture, du Point... Parce que, bien oui... la trahison est un métier... Il a son art et sa manière, explique l'hebdomadaire... L'Histoire le montre, qui regorge de traitres, félons ou renégats... Et Le Point reprend les propos d'un ancien député socialiste, Thierry Mandon, dans un livre à paraître... "Certaines trahisons ont leur noblesse... comme celle de Brutus, qui poignarde César au nom de la démocratie, quand celui-ci devient un tyran... Il y a les trahisons-affirmations, qui voient un leader politique prendre son essor coûte que coûte... D'autres trahisons, en revanche, ne sont que des vengeances personnelles ou des reniements purement alimentaires"... Faudrait pas tout confondre... C'est, en résumé, ce que dit l'historien Henri Amouroux... "Trahison, c'est un mot à connotation très forte qui est aujourd'hui prostitué... Le traitre, au sens propre du terme, c'est celui qui, sous l'Occupation, dénonce Jean Moulin... ou encore, c'est celui qui vend des secrets militaires... Mais le mot ne doit pas être galvaudé... En politique, il y a simplement des choses qui se font, et d'autres qui ne se font pas... C'est une question de morale"... Et pour l'historien, on devrait plutôt parler de lâchage... de retournement de veste... de gens qui changent de camp parce que le vent a tourné... ou encore d'individus qui vont à la soupe parce qu'il faut bien manger... Alors dans ce dossier du Point... particulièrement bien vus, ces témoignages de personnalités sur la trahison... Font-ils partie du camp des trahis ou de celui des traitres ?... Je vous laisse juger... Bernard Tapie... "J'ai été trahi par l'association de la droite et de la gauche", raconte-t-il... Tapie qui prend la défense de Kouchner... "Parler de trahison est absurde... Quand on change de femme, on ne trahit pas"... La trahison vue par Charles Pasqua... "C'est une mauvaise action qui a échoué... Ce n'est pas très moral, mais c'est ainsi"... Et le ralliement tardif de Jacques Séguéla à Nicolas Sarkozy... Est-ce une traitrise ?... "Non", dit l'intéressé... "C'est le PS qui m'a trahi, en refusant l'ouverture et en reniant l'esprit mitterrandien... La vraie trahison, c'est de se trahir soi-même"... Pour finir sur ce dossier du Point... La phrase de Talleyrand... "Qu'est-ce qu'un traitre ?... Une affaire de dates"... Talleyrand, qui s'y connaissait, savait bien que qui trahit aujourd'hui peut être absout demain... Les traitres... Les félons... Les retourneurs de veste... Et les autres... Ils sont maintenant tous bien installés dans leurs ministères... Des ministères dont Le Figaro trace les nouvelles frontières... puisque le Conseil des Ministres a adopté hier les décrets d'attribution des principaux ministères... Le Figaro qui note que "le big-bang ministériel entre dans les faits"... Parce que "les bouleversements sont nombreux... particulièrement au sein du pôle économique et social", explique le journal... "En même temps, c'est le soulagement... la fin des bisbilles et des guerres de territoire entre les ministres"... L'Intérieur, l'Economie, le Travail, l'Immigration... "On s'est battu... Finalement, on est content", disent encore les ministres... Et sur l'Ecologie, Le Figaro est rassuré... "Alain Juppé est bien à la tête d'un super-ministère... Il a hérité des plus gros dossiers industriels... énergie et matières premières, sécurité industrielle, transports et équipements... aménagement rural et urbanisme aussi... La seule chose qui lui échappe, c'est la pêche et l'agriculture"... Dans La Provence, Gilles Dauxerre commente cette "distribution des rôles"... Pour l'éditorialiste, cela permet à Nicolas Sarkozy d'afficher ses priorités... Et Dauxerre applaudit la mise en scène... "Nicolas Sarkozy a écrit le scénario... Il distribue les rôles... Il lèvera lui-même le rideau le 11 juin, en s'adressant au public... euh pardon, aux Français"... Alors, dans les priorités gouvernementales... puisque Xavier Darcos est l'invité de Nicolas Demorand ce matin, sur Inter... il y a donc l'éducation... Un dossier dans La Croix... "La carte scolaire s'effacera lentement"... "C'est un sujet qui ne laisse personne indifférent, explique le journal catholique... Beaucoup de familles voudraient pouvoir choisir l'établissement de leurs enfants... Mais en même temps, les parents veulent des garde-fous... Il faut veiller à préserver la mixité sociale"... Alors dans La Croix, à lire : l'ébauche de calendrier de la suppression de la carte scolaire... C'est début juin que le ministre en discutera avec les syndicats et les collectivités locales... L'idée pourrait être de d'abord donner la priorité aux élèves boursiers... Sur ce chantier de l'éducation... autre discussion pour autre réforme... c'est dans Le Nouvel Observateur... "Sarko fonce sur les facs"... "Une réforme dès juillet ?", s'interroge l'hebdomadaire... L'objectif, c'est de foncer pour agir pendant l'état de grâce... Le Nouvel Obs rappelle les propos martelés par le candidat Sarkozy... "Mettre l'enseignement supérieur français et la recherche au niveau des meilleurs mondiaux"... Premières mesures prévues... Donner l'autonomie de gestion aux universités, qui la réclament depuis des années... Réformer l'orientation professionnelle des étudiants... Donner aussi plus de moyens financiers... Le Nouvel Obs rappelle que la France est le seul pays développé à dépenser moins pour un étudiant que pour un lycéen... En même temps, dans son dossier Universités... l'hebdomadaire entend aller à l'encontre des clichés... L'université n'est pas une voie sans issue... Ces dernières années, les facs ont multiplié les diplômes de pointe, en relation avec le monde de l'entreprise... A la clé : des emplois, de bons salaires, et un épanouissement professionnel... Pour Le Nouvel Obs, ce sont "les trésors cachés de nos universités"... Et les étudiants dans tout ça ?... Là, c'est à lire dans Le Monde... "Ils ont de plus en plus de mal à boucler leur budget"... C'est une enquête de l'Observatoire de la vie étudiante... une enquête qui sera publiée, de manière complète, en octobre... Et d'ores et déjà, explique le quotidien, on sait que, depuis celle de 2003, la situation s'est dégradée... Et pas de mystère... C'est en région parisienne que le coût de la vie étudiante est le plus élevé... Ecole toujours... Un dossier à lire dans Le Monde de l'Education... Un signe des temps... "Une école écolo"... Le mensuel constate que l'éducation au développement durable connaît un véritable essor... Les écoles elles-mêmes s'interrogent sur leur fonctionnement... et vont, pour certaines, jusqu'à mettre en place des cantines bio... voire à s'équiper d'éoliennes... Reste un pari, explique Le Monde de l'Education... convaincre les enseignants en plus grand nombre... Pour finir... Des nouvelles de Jacques Chirac... C'est dans Paris Match, cette semaine... "Les vacances de Monsieur Chirac"... On y voit l'ancien Président, en jean et polo, promener Sumo, le chien... C'est au Maroc, où les Chirac ont passé leurs premiers jours de retraite... Toujours dans Paris Match... Une enquête sur le voisinage des Chirac, quai Voltaire à Paris... "Bienvenue dans votre nouveau royaume", titre l'hebdomadaire... qui a décidé d'indiquer au couple les bonnes adresses et les hauts lieux de leur nouveau quartier... Restaurants, galeries d'art... Paris Match a tout pris en photo... y compris la supérette... à l'angle de la rue de Verneuil et de la rue de Beaune... ouverte toute l'année... C'est idéal pour les courses de dernière minute... explique Paris Match à Bernadette... Pour le reste... la plupart des photos montrent des rues vides... et l'ennui guette déjà...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.