Chômage, pouvoir d'achat... et salaire présidentiel... Télescopage économique ce matin dans vos journaux... Alors d'abord la bonne nouvelle... "Le chômage repart à la baisse en septembre"... C'est la Une de La Tribune... Les Echos compte "30.000 chômeurs de moins en septembre"... Sur un an, le recul est de 9%, se réjouit Le Figaro Economie... "Pas de cocorico, mais la tendance est très réconfortante"... C'est ce que dit Christine Lagarde, la ministre de l'Economie, dans une interview à Libération... Evidemment, les membres du gouvernement ne vont pas bouder leur plaisir... Mais ils savent bien, écrit Dominique Seux dans Les Echos... "ils savent bien qu'il en faudra beaucoup plus pour vaincre le scepticisme des Français"... Beaucoup plus... Ce serait, par exemple, un vrai coup de pouce du côté du pouvoir d'achat... Alors, en lisant les journaux, vous verrez que ce n'est pas forcément gagné... Certes, "consommation : Chatel présente son projet de loi"... C'est La Tribune qui explique que le Conseil des Ministres, aujourd'hui, va examiner le texte du secrétaire d'Etat à la Consommation... Sauf que La Croix explique... "La réforme de la loi Galland aura un impact limité sur les prix"... D'abord, parce qu'elle concerne seulement les produits de marque... Et ensuite, parce qu'elle ne revoit pas intégralement les conditions de la concurrence dans la grande distribution... En même temps, vous lirez, dans Le Canard Enchaîné, le "poker menteur dans les linéaires"... L'hebdomadaire explique que c'est chaque automne la même chose : au moment du renouvellement des contrats commerciaux, les grandes enseignes accusent bruyamment leurs fournisseurs de faire flamber les prix... Sauf que cette année, elles ont raison, constate Le Canard... La forte augmentation des prix des matières premières permet à Lactalis et Danone d'annoncer des hausses de prix de 10 à 15%... alors que la Coordination rurale a estimé, par exemple, que la hausse du prix du lait n'entraîne en moyenne qu'1,4% d'impact sur le coût de revient... Lui, il ne fait pas les courses... Mais son pouvoir d'achat augmente... 140% d'augmentation pour les émoluments de Nicolas Sarkozy... Les députés l'ont voté hier... Pas vraiment de commentaires, en fait, dans vos journaux, au-delà de l'information brute... peut-être parce que, au final, tout le monde est sur la même longueur d'onde... En résumé, ça donne, sous la plume de Pierre Taribo dans L'Est Républicain : "On comprend que cette hausse puisse heurter le citoyen qui peine à boucler ses fins de mois... Pour autant, il est assez logique que nos plus hauts dirigeants soient correctement payés"... Jacques Guyon ne dit pas autre chose, mais avoue quand même que "cette revendication salariale est du plus mauvais effet... Cette annonce survient dans un climat social très tendu... Alors, conclut l'éditorialiste : "Nicolas Sarkozy, adepte des sentences populaires, aurait eu intérêt à méditer celle qui indique que l'exemple doit venir d'en haut"... Allez... Bien sûr, ce matin, dans la presse, on parle de la Corse... Déplacement présidentiel et gouvernemental oblige... "Sarkozy en Corse pour séduire une partie des nationalistes", titre ainsi Le Monde... qui précise que "le Président et le gouvernement se déplacent dans un déploiement de forces inégalé"... Le Monde, du coup, découvre "une île bleu marine"... Alors donc aujourd'hui, "Nicolas Sarkozy emmène ses ministres en Corse", écrit Le Parisien-Aujourd'hui en France... Mais dès hier, note Le Figaro, le Président de la République a divisé le clan nationaliste... Et pour Paul-Henri du Limbert, "Il ne faut pas désespérer de la Corse"... L'éditorialiste explique : L'effort financier fourni par l'Etat est important : 1 milliard sur les 7 prochaines années... ce qui va développer l'économie, mais aussi changer les mentalités... Et du coup, il imagine : "Un jour viendra peut-être où il faudra s'interroger sur une autonomie plus large... Pourquoi pas ?... Si cette discussion intervient après une période où la Corse se sera réconciliée avec elle-même"... Autre sujet qui fait couler encore beaucoup d'encre ce matin : l'affaire de l'Arche de Zoé... Les 16 Européens inculpés d'enlèvement et d'escroquerie par la justice tchadienne "risquent les travaux forcés", note Le Dauphiné Libéré... Dans Le Parisien-Aujourd'hui en France, Bernard-Henri Lévy s'indigne : "Ce ne sont pas des monstres !"... La Voix du Nord rappelle en Une, ce matin, une interview du président de l'Arche de Zoé... Eric Breteau fait partie des détenus... En juillet dernier, explique le journal lillois, il détaillait son projet d'évacuation de 10.000 enfants du Darfour... Et il estimait que l'urgence humanitaire devait prévaloir sur l'aspect administratif... Et sinon... Eh bien sinon... "Il m'a dit : 'Tout homme a un prix... Un syndicaliste n'est pas incorruptible"... Libération publie, en Une, le témoignage d'un syndicaliste... Ce négociateur de la CFTC, aujourd'hui à la retraite, raconte comment le patronat a tenté, en vain, de le corrompre lors de discussions sociales... Sur ce dossier de la caisse noire de l'UIMM, vous retrouverez également, dans Le Monde, une page intitulée : "L'argent des syndicats : questions et soupçons"... Et puis "la caisse noire des patrons"... C'est cette semaine la Une de L'Express... Pour finir... Retour sur une photo... et retour en Corse... Cette photo, elle est dans tous vos journaux, pour illustrer la visite du chef de l'Etat... Vous verrez Nicolas Sarkozy derrière une lunette, en train d'observer la foule au bord d'un étang, en Haute-Corse... A ses côtés : le ministre de l'Environnement Jean-Louis Borloo... Sauf que, côté environnement, "ce déménagement présidentiel, comme dit France Soir, fait désordre"... France Soir qui explique que ce déplacement gouvernemental, c'est 20 vols aller-retour entre le continent et la Corse... et qu'au total, en comptant les hélicoptères, les voitures, l'hôtel, eh bien le bilan carbone de cette équipée, c'est 2.000 tonnes d'équivalent CO²... soit ce que rejette 200 Français sur une année entière... Va falloir planter des arbres pour compenser... Bonne journée...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.