Des étudiants en médecine floués par des oraux vont devant le Conseil d'Etat, le Monde. Kylian Mbappé reprend son récit dans l'Equipe et nous dit que Messi ne court pas. Le Groupe Centre France s'offre à ses lecteurs dans un cahier spécial où il livre ses secrets et s'en remet à leur jugement.

On parle d'un crabe...

Qui dévore tout devant lui, même les canetons les anguilles et les pattes des flamands roses nous dit l'Indépendant, il est superbe pourtant ce crabe bleu avec ses pinces aux tons azurés pour les mâles, rouges pour les femelles, mais il faut le détruire ou il nous détruira. Il est venu d'Amérique caché dans des cargos, il grignote la Méditerranée, il prive les pêcheurs albanais des rougets qu'il dévore, a raconté la RTBF, en Tunisie des pêcheurs l'ont surnommé Daech tant il est implacable a raconté le journal écolo en ligne  Reporterre -là-bas il est pêché congelé, il n'y a pas le choix, il ne reste plus que lui... 

En France, la bataille se mène sur l'étang du Canet en Roussillon où depuis 2017, deux pêcheurs Jean-Claude Pons et Yves Rougé, se confrontent au crabe bleu. Il a rongé leur étang, la pêche aux anguilles est morte et ce sort guetterait d'autres lagunes... Sauf à exterminer l'envahisseur. 

Pons et Rougé se sont battus tout l'été, ils ont sorti des eaux des dizaines de milliers de bêtes, trois tonnes  ils se sont cassé le dos sous leur poids, ils en ont vendu quelques kilos sur les marchés, ils ont enterré le reste, ils ont confié quelques spécimen  à un scientifique ami.. Mais Jean-Claude Pons et Yves Rougé se battent seuls, et se battent sans être payés, pêcheurs privés de pêche et défenseurs floués de notre écosystème, alors l'indépendant vient à leur rescousse... la Région Occitanie, son vice-président Didier Codorniou avance enfin vers eux pour débloquer des aides...

Pendant ce temps, nous dit le Journal de Saône -et-Loire, Jérôme Vadrot, conseiller municipal de l'Abergement-Sainte-Colombe,  compte les amphibiens écrasés par les voitures, il en trouvé une dizaine route de Saint-Martin... il s'agit de répérer les dangers pour protéger  les crapauds calamites, les sonneurs à ventre jaune, les tritons crêtés de nos mares plus rares, qui chassent les moustiques, que l'on va aider au printemps à traverser.

A la Une de l'Humanité vous verrez (c’est un dessin) un navire, façon Titanic, sur sa proue un personnage crie « je suis le roi du monde », le bateau s'appelle "au paradis Fiscal", sur sa coque est écrit ce nombre pharamineux 11300 milliards de dollars, ce que représenterait la fraude fiscale mondiale, mise en exergue par l'enquête Pandora...  A côté un homme flotte dans un bateau en papier, baptisé « au p'tit smic 1200 euros », l'image est efficace... 

L'Humanité raconte ensuite des mobilisations de salariés smicards, un routier une agente de nettoyage de la ville de Paris, un ouvrier de voirie, et puis Julie vingt ans chez Aubret qui fabrique des lardons entre Rennes et Nantes, qui a les doigts gelés au boulot, gagne 7 centimes à l'heure de moins que le smic, et pour mener son ménage est une machine à calcul...

On parle aussi d'étudiants... 

Quarante-trois étudiants qui vont devant le conseil d'Etat espérant renverser l'examen parisien de passage en deuxième année de médecine, qui les aurait floués ... 

Ces bons élèves étaient sortis en bonne position des douze heures d'épreuves écrites, ils ont sombré lors des oraux institués en 2020, deux oraux de dix minutes chacun, dont le poids semble exorbitant et les sujets étranges, qui n'ont pas de lien obligé avec la santé, le Monde en donne quelques exemples.  « Les montres connectées et le partage des données personnelles à des entreprises commerciales », « Un revenu accordé pour les jeunes pour faciliter l’insertion sur le marché du travail », ou encore « Dans un musée, on voit une enseigne d’une ancienne chocolaterie du XVIIIe siècle avec un domestique noir qui sert sa maîtresse blanche. Le nom de la chocolaterie est le “Nègre joyeux”… Qu’en pensez-vous ? »... Cette question qui ferait les délices bruyants d'un plateau télé -tiens Cyril Hanouna et sa bonne volonté en promotion sont dans Libération!- a fait recaler le jeune Clément, 321e sur 1 766 après les écrits. 

Avant le Conseil d'Etat, devant le silence des autorités universitaires, des jeunes gens s'étaient lancés dans une grève de la faim... Ainsi traite-t-on les vocations.   

Dans la Charente libre vous serez impressionné par la fermeté enjouée du regard de neuf garçons, qui hier ont signé leur engagement volontaire dans l'armée de terre et qui vont vivre des choses formidables, leur a dit la major Valérie Jouassin, ils seront combattants deuxième classe à Pamiers Brive Castres, Haguenau, craqueront-ils en route, cela arrive? Nabeel a eu du mal sur les tests physiques les tractions, ça coinçait, le stress, il s'est rattrapé ensuite,  certains examens ne rendent pas malheureux... 

Dans Libération notamment vous lirez l'infinie douleur des rescapés de la pédo-criminalité dans l'Eglise, quand celle-ci reçoit le choc du rapport Sauvé...  Dans le Figaro vous compatirez aux malheurs d'une princesse, Mako, nièce de l'empereur du Japon, que la presse à scandale de son pays ostracise car elle va se marier avec un roturier rencontré à la fac, il a pourtant l'air gentil le jeune Kei Komuro, et puis avocat à New York, une bonne situation! 

Dans l'Equipe vous lirez deux jeunes gens qui terminent la saison cyclistes vidés et frustrés de quelques victoires car ils sont peu économes de leurs efforts et arrivent cramés comme on dit au moment des sprints, Wout van Aert et Matthieu Van der Poel, qui cumulent route et cyclo-cross sont bien sympathiques de ne pas calculer... Vous lirez aussi dans l'Equipe un autre jeune homme 22 ans impressionnant de maitrise, Kylian Mbappé en grande interview qui reprend son récit sa communication... Il a cette phrase merveilleuse... "Quand tu as Messi dans ton équipe, tu sais qu'il doit en faire un peu moins pour avoir plus de jus et être plus lucide pour marquer. Donc il n'y a pas de problème. Moi, je suis d'accord pour courir quand Messi marche ! » Et le sceptique que je suis entend Mbappé me dire que Messi ne court pas...  

Et on parle à nouveau d'animaux...

Bien utiles à l'homme ceux-là, des chiens d'abord qui dans le Populaire du Centre reniflent à Limoges des compresses imprégnées de l’odeur de patientes dont ils pourraient dépister ainsi un éventuel cancer du sein... Dans la Montagne je vois de bovins de belle race, des salers, qui seront en vedette cette fin de semaine à Cournon au sommet de l'élevage... mais pas seulement à Cournon, car leur éleveur, Louis Debard, alias lauvergnat63, a 60.000 abonnés sur Tiktok qu'il régale de ses vaches...

Dans ces deux journaux, et aussi dans les autres titres du groupe Centre France, vous verrez un cahier spécial où un groupe de presse populaire s'ouvre à ses lecteurs dévoile ses secrets ses ambitions et se soumet à leur jugement, le seul qui vaille, et à référendum. "Est ce que vous recommanderiez ce journal à un proche ?" Oui résolument. 

Contact
Thèmes associés