A la rédaction, comme tous les enfants quand ils se retrouvent à l'école après les vacances de Noël, on a fait le point sur les cadeaux que l'on a trouvés sous le sapin .

Un cousin massant "spécial douleurs articulaires" et un pot de crème antirides – les belles-sœurs sont très généreuses. Une yaourtière comme l'an dernier : merci mamie, c'est la deuxième. Une série de torchons à broder - belle-maman, c'est vraiment gentil…

Et puis, comme on était à quelques jours, à quelques heures de la fin de l'année, on s'est mis à parler des bonnes résolutions qu'on allait prendre pour les douze mois à venir. Du coup, je suis allé réécouter ce que chacun m'avait dit dans le "Carrefour de la culture" du 1er janvier l'an dernier. Stéphane Capron, c'était quoi, sa résolution 2015 ?

Rire : c'était ça, le projet de Stéphane. Or a-t-on réellement eu l'occasion de rire l'an dernier ? Compliqué de répondre Et Ilana Moryoussef, vous souvenez-vous de ce qu'elle avait prévu pour 2015 ?

Travailler son muscle du bonheur : c'était ça, le projet d'Ilana. Or a-t-on réellement eu des raisons d'être heureux l'an dernier? Compliqué de répondre oui... D'ailleurs, Laurence Peuron n'a pas, elle non plus, été capable d'atteindre les objectifs qu'elle s'était fixés. Je l'ai croisée dans le couloir mardi, et je lui ai remis dans l'oreille ce qu'elle m'avait confié.

Et oui, Laurence Peuron n'est plus au service culture de cette année. En revanche, Jacqueline Pétroz vous a rejoints depuis septembre. Et mercredi, j'ai donc demandé à Jacqueline quelle était sa résolution pour l'année 2016 !

Soutenir le patrimoine et la culture française. Un acte de résistance à la barbarie . D'ailleurs, transmettre son amour de la culture française : c'était précisément la résolution qu'avait prise Alexandra Ackoun en janvier l'an dernier.

Cette série télé s'appelle « Trepalium » – à voir prochainement sur Arte. Et nous voilà déjà arrivés à jeudi.

Et jeudi, c'est à Isabel Pasquier que j'ai fait réécouter le défi qu'elle s'était promis de réaliser en 2015.

Cette exposition s'appelle « Prosopopées : quand les objets prennent vie ». De l'art contemporain numérique à voir jusqu'au 31 janvier au 104 à Paris.

Et puis c'est aussi au 104 qu'aura lieu, le 10 janvier, un concert retransmis en direct sur France Inter : concert de deux chanteuses qui devraient nous aider à aimer 2016 : la franco-israélienne Yaël Naïm et la britannique ALA.NI.

D'ailleurs, moi, ma résolution pour l'année qui commence, elle tient juste en deux mots : écouter ALA.NI. Le 1er album d'ALA.NI sort vendredi prochain. Cette nouvelle année commence bien.

__

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.