Lundi, quand je suis arrivé dans le bureau, Alexandra Ackoun était en train de faire des essayages.

Debout devant la fenêtre, elle essayait des chapeaux.

Bleu ou vert ?

Alex a un mariage et il lui faut donc un chapeau. Mais moi, je ne suis spécialiste ni de mariage, ni de chapeau. Du coup, j'ai répondu au pif : j'ai dit que le plus beau, c'était le vert.

Et elle a choisi le bleu... Tout simplement parce qu'Isabel Pasquier lui a expliqué que le bleu allait bien mieux avec ses yeux.

Et mardi, quand je suis arrivé dans le bureau, Alexandra Ackoun était encore en train de faire des essayages en prévision du mariage où elle est invitée samedi...

Cette fois, elle essayait des chaussures.

Escarpins ou ballerines ? J'avoue que je n'ai aucun avis sur le sujet, mais j'ai quand même abondé dans le sens d'Alexandra, et je lui ai dit que les ballerines, c'était tarte, et que les escarpins seraient plus appropriés.

Et elle a pris les ballerines... Tout simplement parce qu'Ilana Moryoussef lui a expliqué qu'avec les escarpins, elle aurait du mal à danser...

Mercredi… c’était au tour des robes…

Décolleté ou pas ? Là, je n'ai pas hésité : j'ai répondu que je préférais, et de loin, la robe décolletée. Christine Siméone était de mon avis : elle trouve qu'avec le décolleté, Alex a l'air d'une jeune adolescente.

Suivez Frédéric Pommier sur Twitter :

Retrouvez les coups de coeur et les conseils du service culture :

John Lennon et Yoko Ono
John Lennon et Yoko Ono ©

### Isabel Pasquier

Elle a découvert une exposition de " l'artiste inconnue la plus célèbre au monde ". C'est comme ça que la présentait son mari John Lennon.__ C'est la rétrospective "Yoko Ono, Lumière du monde" au Musée d'Art Contemporain de Lyon jusqu'au 10 juillet.

L'origine de nos amours - Erik Orsanna
L'origine de nos amours - Erik Orsanna © Editions Stock

### Ilana Moryoussef

Elle vient de terminer le livre d'Erik Orsenna , L'origine de nos amours . L'académicien a bizarrement décidé de se lancer dans l'autofiction, en nous racontant ses amours fragiles et compliqués. C'est publié chez Stock.

Stéphane Capron

Avec Stéphane, on a plutôt parlé de divorce ... C'est le thème de la pièce qu'il est allé voir à Lille.

Figaro divorce , de Ödön von Horvath, mis en scène par Christophe Rauck, c'est au Théâtre du Nord, à Lille, jusqu'au 20 mars.

Christine Siméone

Elle a vu une formidable série de vidéos dans lesquelles des ados racontent, sur cinq ans, leur passage progressif dans l'âge adulte. Adolescence, la fabrique des héros , c'est jusqu'au 2 avril au Théâtre de Namur en Belgique.

> Retrouvez le reportage en longueur de Christine Siméone sur l'expositionAdolescence, la fabrique des héros

__

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.